Le blog

24 Juin

Je me sens nulle …

Marie Guibouin / Blog / / 0 Commentaire

Ce matin, j’ai senti ça. Je sais que c’est faux, mais ce vieux truc est remonté. Et j’aime pô 🙁

Cet article ne prendra pas de tournure dramatique. Comme quoi il ne faut pas grand chose pour basculer d’un côté ou de l’autre. A l’heure où j’ai écrit cette première ligne, j’ai reçu un message de ma petite sœur qui avait besoin d’un coup de main pour son site. Je l’ai aidé et ça m’a fait du bien. Je me suis sentie « utile » et ça m’a réchauffé le cœur de la voir avancer dans son projet à pas de géant !

Ce matin, j’ai pris une place toute particulière lors de l’émission « Madame ou Madame » sur Radio Campus. C’était le bilan de l’année écoulée. Déjà !

En tant que marraine de l’émission, je me suis retrouvée de l’autre côté. Les animateurs sont devenus les invités et je suis devenue « l’intervieweuse ». Je n’ai pas l’air dans le fond mais parfois j’ai l’impression que ma timidité ressurgit sans crier gare ! (ah ! ah ! Toi timide ? – Oui je te vois rire d’ici, je t’assure que c’est possible, mais je me soigne hein !).

Le défi fût intéressant, pour moi c’était le grand saut dans l’inconnu. Ce n’est qu’une émission de radio tu me diras, mais pour moi c’est bien plus que ça. Déjà, le concept est génial et les animateurs sont formidables. Et quelle évolution depuis la première émission ! Je me suis sentie toute petite. Il n’y a pas de quoi, me diraient Cathy, Catherine, Erwan et Romain. J’ai pris conscience que j’avais encore une haute exigence de moi-même, que j’avais du mal à m’autoriser le moindre faux-pas, que mon côté perfectionniste et peur de pas faire assez bien et de paraitre ridicule sont revenus au galop ! 

Ça a aussi été l’heure du bilan pour moi. Il s’est passé tellement de choses géniales depuis mon premier passage dans l’émission en octobre dernier ! Et devine quoi ? J’ai focalisé sur ce que je n’avais pas accompli, enfin, ce que je n’ai pas accompli aussi vite que je l’aurais voulu.

  • Commençons par mon livre. A la base, j’avais décrété l’écrire en 80 jours. Bon … Ça va faire 10 mois … Et ce n’est pas grave du tout. J’aimerais bien l’avoir fini cette année quand même. Je rêve en secret de le sortir en septembre et en même temps, j’ai peur de me mettre la pression avec une énième dead-line que je ne tiendrais pas. J’en parle régulièrement au Cercle VIP des futurs lecteurs de ma vie d’écrivain. C’est un véritable voyage initiatique d’écrire son histoire. Je pensais naïvement que ce serait facile. Bah oui, je connais l’histoire par cœur. Sauf que … Ça va bien au-delà de « simplement » écrire. Parfois, ça demande de retraverser des émotions, de joyeux moments, comme des moments pas évidents du tout. C’est le jeu de la Vie. Le réflexe de mon ego à la noix est de se dire que je n’ai pas réussi, alors qu’en vrai, j’ai le courage de continuer d’écrire même si ce n’est pas tous les jours facile. Alors, je me dis Merci. Voilà. Et pis c’est tout. Merci Marie, moi m’aime d’avoir le courage d’inspirer le monde dans tes moments de joie autant que dans tes moments de doutes.

  • The Pink Power Tour Festival ! Voyage itinérant à la rencontre d’Artistes inspirants. Si tu arrives en cours de route, The Pink Power Tour Festival est né en même temps que « Le Tour de Nantes en 80 jours » en 2014. Il s’est poursuivit en 2015 avec des interviews Portraits d’Artistes sous forme de Podcast. Et très bientôt, un nouveau format d’interview en direct sur Youtube va voir le jour. J’appréhende un peu, je n’ai jamais fait ça de ma vie. Mais bon, comme d’hab ! « J’ai peur mais je le fais quand même ». L’année dernière, j’avais dans l’idée de rassembler toutes les personnes que j’ai interviewées dans un lieu atypique pour transformer le virtuel en réel et inviter le public à créer avec les Artistes, en septembre 2017. C’est-à-dire bientôt … Pour le moment, même si cette idée est toujours dans un coin de ma tête, le projet est en stand by. Là aussi, mon ego, mon « petit moi », appelle ça comme tu veux, prendrait ça pour un échec en mode : « han la laaaaaa, t’as dit que tu allais créer un évènement de ouf et t’as rien fait du tout, t’es trop nulle !!! » Alors qu’en vrai je suis pas nulle du tout. Toi aussi, t’as des voix dans ta tête qui te critique comme ça ? Franchement, ça sert à rien. En revanche, ce qui est cool, c’est d’en avoir conscience et de ne pas les laisser te dominer. La Vérité, c’est que j’ai donné mon temps et mon énergie dans ce projet avec beaucoup de joie ! « Le Tour de Nantes en 80 jours » m’a propulsée là où je suis aujourd’hui. J’ai rencontré des personnes toutes aussi inspirantes les unes que les autres et j’ai partagé leur voix au monde. Et je continue ! Même si en cours de route certaines choses évoluent, change un peu de direction, le message reste toujours le même. Créer, inspirer, donner l’élan, montrer que si c’est possible pour eux ou pour moi, c’est aussi possible pour toi.

  • #100jours100sourires a démarré fin novembre 2016. Je pars à la rencontre d’inconnus dans la rue, dans les transports en commun, dans un magasin, peu importe… et je leur demande ce qui les rend heureux dans la vie, ce qui s’est passé la dernière fois qu’ils ont transcendé une peur, s’ils pensent que tout est possible et quel est leur plus grand rêve. Je les photographie et je publie leur portrait et leur message sur mon blog. Au départ, je pensais réaliser ce projet sur 100 jours d’affilés ! Finalement, je me suis donnée un an. Ce n’est pas le tout d’aller parler à des inconnus mais ça aussi ça demande du temps : retranscrire notre rencontre, publier l’article… Ça parait rien quand tu lis l’article comme ça mais ça prend un peu de temps quand même. Là pareil, quand j’ai décidé de le faire sur une année, je me suis dit : « Han la la, Marie, t’as même pas réussi à tenir 100 jours d’affilée ! T’es trop nulle !!! » J’extrapole un peu, c’est vrai … Mais je ne suis pas si loin de la Vérité. Nous sommes nombreux à avoir la capacité phénoménale de regarder ce que nous n’avons pas accompli, de nous flageller si on change d’avis, alors qu’à côté de ça, nous inspirons le monde, nous aidons des tas de gens. Quand je dis nous, je t’inclus avec moi. Peut-être que je ne devrais pas. A toi de me le dire.

  • Je continue le Bilan depuis mon premier passage dans l’émission « Madame ou Madame ». Évènement majeur : j’ai fusionné le blog du « Pink Power Tour », le blog du « Caméléon de l’Image » et mon site internet ! Comment ça fait trop du bien !!! Il aura fallu que je sépare tout pour me rendre compte que tout était lié. Crois-moi, c’est beaucoup plus léger comme cela.

  • Que deviennent les ateliers ? J’ai arrêté le format des ateliers « photographie intuitive » pour les passer en 1 journée entière voire 2 jours (peut-être que je vais rechanger d’avis et proposer les 3 formules, je sais pas encore…). Les Ateliers « Révèle la déesse qui est en toi », ça me démange aussi de les proposer sur 2 jours. D’ailleurs, ça va bientôt arriver !!! Je te l’annonce en avant-première, je co-anime avec Magalie Madison un stage de 2 jours « A la rencontre de la déesse en toi » les 26 & 27 août 2017. Ça va être trop bien !!! On lance les inscriptions très bientôt, inscris-toi à la newsletter pour être au courant en prem’s !

 

  • Je viens de lancer un nouvel accompagnement : « Rêve, Ose & Go ! ». Tout est dans le titre ! Cet accompagnement est pour toi si tu as envie de donner un coup d’accélérateur à ta vie, ton œuvre, tes rêves, tes projets … dans la joie et la bonne humeur, en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire ! (clique ici pour en savoir plus)

 

  • J’ai quitté le bonhomme bleu depuis le 1er juin. Je ne m’attarde pas là-dessus. Je partagerais sûrement une vidéo ou un article pour te faire un retour de cette sortie de zone bleue !

 

  • Je suis en train de refaire mon site, notamment pour mettre la photo plus en avant car ce n’était pas vraiment le cas, alors que cet Art occupe beaucoup de place dans mon activité. Je propose du Portrait Intuitif. J’entre en immersion dans les ateliers d’Artistes & Artisans, dans les cabinets des professionnels du bien-être pour mettre en lumière leur Art. Je mets en scène des produits parce que c’est fun et que ça dépayse de l’éternel fond blanc ! 😀 😀 😀

 

  • Je viens d’ouvrir ma première boutique en ligne de tous les temps !!! Depuis le temps que j’y pensais et que je n’osais pas. Voilà qui est chose faite ! C’était hier matin. Je me suis demandé ce qui me ferait kiffer aujourd’hui et c’était ça. Alors hop ! Si tu as envie de faire le voyage, ça se passe par là !

 

  • Hey ! Et le 29 juin à 19H30, nous donnons notre première conférence ensemble avec Laure : « ACTION ! Oser agir et ouvrir son regard à la vie. » Ça se passe sur Paris et c’est par là pour t’inscrire ! Dépêche-toi, nous avons réservé une salle pour 25 personnes 🙂

 

  • Ah oui ! Et lundi matin, il y aura une surprise sur ma chaine Youtube ! Abonne-toi pour être notifié :p

Finalement, le titre de cet article n’est plus en adéquation avec ce que je ressens présentement. Je me suis fait mon auto-thérapie en écrivant ce bilan. Je me rend compte que j’avance vraiment.

Souvent, ce sont les autres qui mettent en lumière tout ce que nous avons accompli. Ce n’est pas d’aujourd’hui, ces moments où j’avais l’impression de stagner et hop ! Je rencontrais quelqu’un qui me remerciait, me félicitait, me faisait prendre conscience que j’avais énormément avancé. Quand tout va vite, et c’est souvent le cas, j’ai parfois l’impression que je me traine alors que je vais vite pour le monde qui m’entoure. C’est marrant cette perception que l’on a des uns et des autres.

Aujourd’hui, j’ai pris conscience que moi aussi de temps en temps j’avais besoin que quelqu’un me dise que ce que je fais c’est bien et m’encourage. On a beau dire qu’il faut pas s’occuper de ce que pense les uns et les autres, on est quand même bien content de recevoir un compliment et/ou un encouragement. Soyons honnêtes ! Je crois que ça fait partie de ce qui m’a motivée à créer l’offre « Rêve, Ose & Go !« . Toutes les personnes que j’ai accompagnées jusqu’à présent, je suis bluffée par tout ce qu’elles sont en train d’accomplir. Elles avaient juste besoin de ce « coup de boost ».

En vrai, tout est déjà là. Tu as déjà tout à l’intérieur de toi. Je vais me tirer une balle dans le pied en te disant ça, mais tu n’as pas besoin de moi finalement. Je suis juste là pour que tu arrêtes de rouler avec un frein à main et que tu donnes un bon coup d’accélérateur. Oui, c’est sûr, il faut que tu aimes la vitesse et je t’assure que tu en sortiras transformé ! Alors Ose, Déploie tes Ailes ! Et même quand tu te sens nulle à cause des voix dans ta tête qui disent n’importe quoi, pose-toi un instant et sens. Au fond de toi, tu sais que c’est faux. Ton cœur sait. Ton Âme sait …

Sur ce, je te dis à bientôt !

La suite au prochain épisode !

Prends soin de toi,

Marie,

Artiste, Révélatrice de Beauté, Éveilleuse de Conscience.

12 Juin

Mon inconnue mystère

Marie Guibouin / 100 jours 100 sourires, Blog / / 1 Commentaire

Depuis la rencontre avec Lionel, le 30 janvier 2017, pas de nouveaux inconnus à l’horizon. Je n’ai même pas vu le temps passer ! Pourtant, Pénélope m’a tendu une grande perche le 8 mars 2017, lorsqu’elle m’a interviewée sur sa chaîne Youtube. Je lui avais fait part de ma grande peur d’aborder des inconnus sur les parkings de supermarché, parce que les gens sont souvent ultra-pressés. Il faut avouer que pour tirer des conclusions si hâtives, je n’ai pas tellement persévéré.

En ce mois de juin, ça a recommencé à me titiller. J’ai retrouvé l’envie de continuer ce projet. Je ne sais pas si c’est un effet secondaire de mon départ de Facebook ! Toujours est-il que j’avais l’élan de me replonger dans l’Aventure et à la fois, toutes mes peurs sont remontées à la surface. Peur de déranger, peur de bousculer la routine de ces inconnus sur mon chemin, peur d’être rejetée … tu sais toutes ces peurs irrationnelles qui n’ont pas lieu d’être… Et comme la vie est très bien faite, on m’a sollicité pour une interview qui sera bientôt en ligne, et l’on m’a reparlé de ce projet. « Mince alors, le monde s’est ligué pour que je remette le pied à l’étrier ? »

Puis, il y a eu cet enfant, qui est venu me parler à l’arrêt de bus avec une spontanéité déconcertante :O (j’en parle par là)

Et cette dame à Paris, qui s’est arrêtée en pleine rue pour me complimenter sur mon look. Et tout ces gens de la Capitale qui me disaient bonjour en souriant, alors qu’avant j’étais pleine de préjugés sur « les gens à Paris … » (j’en parle ici en vidéo)

Et le 7 juin 2017, un nouveau commentaire est apparu sur le premier portrait de #100jours100sourires, alors que je n’avais pas publié depuis Mathusalem !

Tout un tas de joyeux clin d’œil pour m’encourager à dépasser mes peurs irrationnelles et honorer ce joli projet créateur de liens.

Et le 10 juin 2017, le sort a été conjuré ! Victoire !!! Remarque je n’ai pas eu le temps de réfléchir et ELLE m’a dit oui tout de suite, avec tant de naturel que j’en ai oublié de lui demander son prénom ! (j’en parle ici)

Aujourd’hui, je te présente mon inconnue mystère !

Mon « inconnue mystère » est plutôt heureuse dans sa vie.

  • Un peu déçue de quelques personnes mais en général ça va, je n’ai pas trop à me plaindre. Il ne me faut pas grand chose. Tant qu’on m’embête pas … J’ai mon caractère certes, mais je suis quelqu’un de sociable, je ne juge personne. Chacun est libre de faire comme il l’entend.

Ma chère « inconnue mystère » voit les choses du bon côté. Elle arrive à trouver du positif en toute situation.

  • Si j’avais financièrement les moyens, je ferais en sorte que ça aille pour tout le monde, parce qu’on vit dans une société où les gens ne prennent pas compte du risque. Il y a certains risques à prendre et à ne pas prendre dans la vie, surtout quand on passe à l’âge adulte. Il faut faire face. Et face à tout ça, je n’ai pas trop à me plaindre !

J’ai hâte de savoir si elle pense que tout est possible dans la vie ! Je lui pose donc THE question 😀

  • Ah OUI !!! Peut-être pas tout à 100%, mais on peut y arriver si on se donne la volonté. Après, il y a des gens qui disent : « je n’arrive pas à faire ceci ou cela », mais si tu n’as pas essayer ou si tu ne l’as pas fait, comment veux-tu t’en sortir ?

Le plus grand rêve de mon « inconnue mystère » :

 

  • Mon rêve à moi, c’est parcourir le Monde.

 

  • Par exemple, si j’avais financièrement les moyens, je parcourrais d’autres mondes pour voir la culture, les gens, le partage, la religion aussi, il y a beaucoup de choses. J’aimerais bien faire le tour du Monde, étape par étape.

 

Mon inconnue commencerait par l’Algérie, le Maroc et l’Espagne. Je lui souhaite vivement de commencer son voyage très bientôt ! Quand l’élan du cœur sera plus fort que la raison 😉

En plus, à l’heure actuelle, c’est assez formidable tous les moyens qui sont à notre disposition pour voyager, même avec de petits budgets.

Merci chère inconnue pour ton naturel, ta spontanéité, ta confiance et ton sourire !

A très bientôt pour de nouvelles Aventures !!!

Et pour la petite anecdote, nous avons fini notre discussion sur un parking de supermarché ! N’est-ce pas un joli clin d’œil de la vie pour m’encourager à Oser porter un autre regard sur cet endroit avec lequel je ne me sens pas familière ?

Marie,

Artiste, Révélatrice de Beauté, Eveilleuse de Conscience

 


 

P.S. : on se donne rendez-vous ce soir à 22H22 sur la chaîne Youtube de Sylvie Ptitsa dans son émission en direct où tu pourras poser toutes les questions qui te taraudent l’esprit et échanger avec nous dans la Joie et la bonne humeur !!!

10 Juin

Le silence dans la foule

Marie Guibouin / Blog / / 1 Commentaire

Le silence dans la foule … C’est ce qui m’est venu en tête hier soir alors que j’étais au vernissage d’une super exposition à Fresnes-sur-Escaut. Il est bien rare de donner tant de place à l’Art à l’école alors je tire mon chapeau à cette petite ville pour son soutien indéfectible au Musée Vivant des Enfants avec qui j’ai eu la chance de travailler cette année.

Sacré expérience de travailler avec les enfants ! J’ai beaucoup appris sur moi à leur contact.

Que peux-t-il arriver de mieux que Cela ? Donner aux enfants cet espace de liberté et de créativité.

Je rêve d’un monde où l’on ne bride pas la créativité des enfants.

Je rêve d’un monde où l’on ne se juge pas.

Je rêve d’un monde où les notes n’existent pas.

Je rêve d’un monde où l’on laisse les enfants s’exprimer librement.

Je rêve d’un monde où la compétition n’existe pas.

Je rêve d’un monde où chacun puisse faire éclore ses talents sans se sentir freiner par des pseudo normes.

Je rêve d’un monde où enfants et adultes communiquent ENSEMBLE (les enfants sont bien plus intelligents que ce que l’on veut bien nous faire croire).

Je rêve d’un monde où chaque Être Humain, enfant, ado, adulte, prenne pleinement sa place.

Je rêve d’un monde où chaque Être Humain rêve, ose et agit comme il l’entend, pour contribuer au monde positivement.

Je rêve d’un monde où chaque Être Humain ose s’exprimer sans avoir peur du jugement, de la critique, du regard des autres.

Je rêve d’un monde où chaque Être Humain a pleinement conscience de son potentiel de dingue de ouf malade !

Je rêve d’un monde où la concurrence laisse la place à la co-création (La concurrence n’existe pas).

C’est sans doute pour cela que j’écris un livre.

C’est sans doute pour cela que je passe du temps avec mes clients avant une séance photo, pour bien m’imprégner de qui ils sont et de ce qu’ils créent.

C’est sans doute pour cela que je me défie d’aller interviewer des inconnus dans la rue, même si en ce moment j’ai un peu de mal avec mes peurs qui reviennent au galop, mais je n’ai pas dit mon dernier mot !

C’est sans doute pour cela que je vais à la rencontre de personnes inspirantes, pour montrer au monde qu’autre chose est possible et que je ne suis pas la seule à y croire.

C’est sans doute pour cela que je parle de publicité éthique même si l’on me rit au nez, tellement ces deux termes peuvent paraitre diamétralement opposés alors qu’ils prennent tout leur sens quand on les rassemble.

C’est sans doute pour cela que j’aime tant mettre en lumière les gens et leurs talents.

C’est sans doute pour cela que j’adore entrer en immersion dans l’envers du décor des artistes, des artisans, des professionnels du bien-être et de toutes ces personnes qui font d’hier, aujourd’hui et demain, un monde meilleur.

C’est sans doute pour cela que j’écris ma Vérité sur ce blog.

C’est sans doute pour cela que j’ai décidé d’arrêter de me retenir.

C’est sans doute pour cela que j’ai peur mais je le fais quand même.

C’est pour toutes ces raisons que je pense qu’un nouveau monde est en marche, que tout est possible et que chaque Être Humain a le pouvoir de contribuer à son échelle.

Je pense que la Fatalité n’existe pas. 

Et hier soir, je l’ai compris puissance 15000 ! Alors que je faisais silence à l’intérieur de moi, au milieu de cette foule en mouvement, j’ai vu ce beau projet devant mes yeux. Un projet qui n’aurait jamais vu le jour, si une personne passionnée ne l’avait pas mis en mouvement en embarquant d’autres personnes inspirées.

On peut passer notre temps à dire que l’Éducation Nationale, c’est du n’importe quoi, que le monde va mal ou encore que la Société marche sur la tête, mais si on ne fait rien pour que ça change, ça sert à rien.

Je rencontre de plus en plus de gens inspirés qui se bougent pour contribuer à leur échelle. Crois-moi, ça fait du bien. Parce que tout ce qu’on te raconte sur la « pseudo-crise » ou que sais-je encore, tu as le Pouvoir de renverser Cela.

Tu peux choisir de quitter ce job de merde qui ne t’épanouit plus. Tu peux choisir de créer la Vie qui t’inspire. Tu peux choisir de donner une meilleure éducation à tes enfants. Tu peux choisir de suivre le mouvement ou d’avancer à contre-courant. Tu peux choisir en conscience. Je ne te dis pas qu’il y a le bien d’un côté et le mal de l’autre. Simplement, tu peux choisir, c’est tout.

Aujourd’hui, je t’invite à écouter le Silence à l’intérieur de toi. Le Silence, même au milieu de la foule en mouvement.

 

Écoute le Silence, observe et sens.

Sens ce qui est bon pour toi. Arrête la course infernale, quelques minutes ou quelques heures et sens. Connecte-toi à ce qu’il y a de plus profond en toi et écoute. Toutes les réponses sont là, à l’intérieur de toi. Tu n’as pas besoin d’aller les chercher à l’extérieur. Elle sont là.

Écoute la Voix qui ne demande qu’à s’exprimer à l’intérieur de toi et avance sur le chemin de la Joie !

P.S. : Tu as du talent, tu as une belle énergie, et pourtant tu continues de créer dans ton coin. Hey ! Psssttt !!! Réveille-toi, il est temps de dire au monde qui tu es et ce que tu crées ! Et je peux t’aider à le faire ! Contacte-moi maintenant et créons le nouveau monde ensemble !

Et si tu connais quelqu’un qui connait quelqu’un qui a du talent et qui ne le communique pas au monde, il est de ton devoir de contribuer à changer Cela 😉

08 Juin

Décisions & alignement

Marie Guibouin / Blog / / 1 Commentaire

Le mois de mai aura été un mois de grandes décisions. Un mois de désencombrement, de libération pour plus de légèreté, plus de fluidité et plus de fun !

Voilà 8 jours que j’ai quitté le grand bleu et me voilà plus apaisée. Et grande nouvelle, ce soir, j’ai terminé l’écriture du chapitre 5 de mon livre sans même m’en apercevoir ! J’aurais presque pu faire la Danse de la Joie en même temps que j’ai envoyé des nouvelles au Cercle VIP des futurs lecteurs de ma vie d’écrivain en herbe ! Comme c’est pas facile de danser et écrire en même temps, je l’ai fait avant et après 😀

Je ne sais pas si c’est un effet secondaire désirable du « quittage » de Facebook mais ça fait du bien !

Je pensais continuer d’écrire tous les jours ici mais finalement je m’accorde la liberté de « flowter » entre le blog, Instagram, Youtube et ma newsletter !

Ma newsletter, parlons-en ! Franchement, j’ai un plaisir fou à l’écrire ! J’en ai déjà envoyé 3 depuis le début du mois, à chaque fois avec la même fluidité, et qu’est-ce que ça fait du bien. Même que parfois « vous » me répondez et ça c’est magique. Cela n’est arrivé que très rarement lorsque j’étais sur Facebook. Oui j’avoue ça me fait plaisir de recevoir vos mots d’Amour.

Concernant les visites sur mon site, j’en ai moins qu’avant mais j’ai des visiteurs plus engagés et ça, ça fait vraiment plaisir. Finalement, le côté incontournable du bonhomme bleu est en train de se réduire à néant. Je ne dis pas que je n’y reviendrais jamais puisque la vie m’a appris qu’il ne fallait jamais dire jamais. Mais là, franchement à l’heure où je t’écris, je me sens tellement libre sans lui. Mon corps me remercie 🙂

Ah ! Aussi ! J’adore recevoir des mails. Des vrais mails, pas des spams à la noix et pas non plus des messages à la va vite avec l’oppression qui va avec parce que ton expéditeur a vu que tu l’as ouvert à 13h22 et qu’à 13h24 tu ne lui as toujours pas répondu !!! Non, non, je ne suis pas traumatisée du tout 😀

Cette semaine, j’accompagne 5 femmes formidables à Oser et j’adore ça ! Ça me file une pêche d’enfer de les voir avancer et oser passer à l’action dans leur vie et dans leur business ! Vu que mon cerveau va plus vite que mon ombre, je n’ai pas encore mis cette offre sur mon site mais si toutefois, tu veux des infos, contacte-moi.

Il s’agit d’un accompagnement individuel de 3H, réparties sur une semaine, pour passer à l’action NOW ! Ça peut être de grandes choses ou de petites choses, mais l’idée c’est que cette semaine là te donne l’impulsion de continuer à Oser et crois-moi ça déménage !!! Je suis super contente de cette Aventure qui démarre !!! J’ouvre de nouvelles places à partir du 19 juin.

Cette offre sera ouverte à une personne par semaine pour être pleinement présente pour toi et parce que j’ai envie de donner plus de place à la photographie. J’ai enfin pris conscience que mes séances photo, ne sont pas de simples séances « lambda ». OK ! J’ai compris que c’est de l’Or en Barre ! Je dois dire que la séance avec Mathilde a bien enfoncé le clou dans le bon sens du terme évidemment ! Les photos arrivent bientôt !!! (d’ailleurs Mathilde m’a interviewée deux fois, si tu as loupé ça va voir sur sa chaine Youtube : « Les conseils de Mathy Cab« ).

Bref, tu l’auras compris, ce mois de juin démarre sur les chapeaux de roue avec une Énergie de Feuuu !!! Et surtout, cette sérénité, cette confiance, cet apaisement, pfiouuu que ça fait du bien. Quand je vois tout ce qui se met en place en ce moment, je me demande comment je trouvais le temps « avant » ! On dit que le temps n’est pas extensible mais je crois que si. De toute façon, nous sommes maitres du temps, contrairement à ce que l’on veut nous faire croire.

Si si, c’est toi qui décide. C’est toi qui décide ce que tu veux faire de ton temps. Le temps est un cadeau précieux qui t’est offert à chaque instant. 

A quoi passes-tu ton temps ?

Consacres-tu la majorité de ton temps à ce qui est important pour toi ?

Comment sont tes pensées la plupart du temps ? Tes pensées nourrissent-elles ton Âme ?

Accordes-tu de l’importance à tes impulsions créatives et joyeuses ou te laisses-tu guider par la peur ?

Que choisis-tu de nourrir en premier ? L’Amour ou la Peur ? 

Ceci est un pense-bête pour moi m’aime si un jour je sombre du côté obscur de la Force. Ce qui m’étonnerait grandement, mais comme je te disais plus haut, la vie m’a appris qu’il ne faut jamais dire jamais, alors mieux vaut prévenir que guérir 😉

Ce pense-bête est à utiliser sans modération. Je te l’offre avec tout mon cœur.

Je t’envoie plein de belles énergies de lumière qui pétillent !!!

A très vite pour de nouvelles Aventures !!!

Marie,

Artiste, Révélatrice de Beauté, Éveilleuse de Conscience.

04 Juin

Retrouver la spontanéité d’un enfant !

Marie Guibouin / Blog / / 1 Commentaire

Hier soir, j’étais à l’arrêt de bus et un enfant est venu me parler très spontanément. Vraiment. Sans réfléchir, il est venu me demander si je jouais à « Clash Royal », « Clash of Clan » ou autres jeux du genre. Il s’est mis à m’expliquer tous les personnages du jeu. Il m’a dit que c’était super bien.

Il se demandait pourquoi je ne jouais pas.

Il m’a conseillé de jouer.

J’ai même eu le droit aux mimes de plusieurs personnages avec une aisance qui m’a laissé sans voix. J’ai adoré ce moment ! Et quand son bus est arrivé, hop ! Il est parti comme il est venu ! Franchement, je me suis prise une belle claque dans la gueule !

Depuis quelques jours, j’ai envie de replonger dans mon projet « 100 jours 100 sourires » et je me retrouve face aux mêmes peurs que je pensais avoir transcendées. J’ai demandé un petit coup de pouce à l’Univers ! Et bien figure-toi que j’ai été servie. Quel beau message cet enfantm’a transmis là !

Cher enfant que je ne connais pas,

je t’envoie un grand bol de gratitude pour ce moment magique.

J’ai même fait une vidéo juste après tellement j’ai trouvé ça énorme ce qui venait de se passer.

J’aurais pu me dire qu’il ne se gênait pas à venir me parler comme ça, mais pas du tout, j’ai trouvé ça génial !

En général, j’aime bien ce genre de situation tant qu’il y a du partage et de la bienveillance.

Alors pourquoi avoir peur de parler aux inconnus ?

Ce n’est pas tant la peur de parler aux inconnus, quoi que … la peur de déranger, la peur de perturber la routine de cette personne. Alors que si ça se trouve, cet(te) inconnu(e) serait super heureux(se) que je l’aborde et que je m’intéresse à lui/elle.

Tiens ! Peut-être que je devrais relire tous les portraits que j’ai déjà publié pour me remettre le pied à l’étrier.

Parler à un inconnu pour demander son chemin ou l’heure qu’il est, dire bonjour, échanger un regard ou un sourire, je suis très à l’aise avec ça.

Quand il s’agit de présenter qui je suis, mon projet, leur demander de se livrer ET les photographier pour créer du lien et le partager sur mon blog, c’est tout de suite beaucoup plus impliquant.

Pourtant, je me souviens que ça m’était devenu de plus en plus fluide lorsque j’ai démarré le projet fin novembre dernier. J’avais même remarqué que les gens étaient plutôt contents que je m’intéresse à eux et que je leur donne la parole.

Bien sûr, tout le monde ne m’a pas adressé de grands oui avec un large sourire, mais dans l’ensemble, j’ai vraiment fait de chouettes rencontres que je n’aurais jamais faites autrement. Comme quoi, tout est possible. C’est moi qui me mets des barrières toute seule. Peut-être que je suis trop perfectionniste aussi.

Quand je n’ai pas mon appareil photo avec moi, c’est une bonne excuse aussi. En même temps, je n’ai pas envie d’y passer la journée non plus. Je me souviens lors de mes derniers portraits, je m’accordais 15 minutes dans ma journée. Je sortais avec mon appareil photo et mon dictaphone et je m’octroyais 15 minutes dédiées à la trouvaille de mon sourire du jour. C’est vrai que c’était bien cette manière de procéder. Ça m’évitait d’être à l’affût de tous les passants toute la journée, jusqu’à ce que j’Ose enfin !

Pour le moment, le plus difficile c’est le parking de supermarché ! (j’en parlais dans cette interview par Pénélope Mutsaerts en mars)A ce jour, je n’ai jamais obtenu un grand oui dans cette situation.

Tiens, ça sera mon challenge de la semaine prochaine ! Trouver un inconnu sur un parking de supermarché ! Envoie-moi des bonnes ondes ! Je suis sûre que ça va marcher ! Une fois que j’aurais relevé ce défi haut la main, ça va me remettre le pied à l’étrier !

 

Derrière la peur, l’Ame Agit …

 

Je suis sûre que plein de belles rencontres sont à venir. 

Alors la suite au prochain épisode ! Si toi aussi tu as envie de te lancer dans cette Aventure, publie une photo de ton inconnu(e) sur Instagram avec le hashtag #100jours100sourires !


P.S. : pour rester connectée à l’actualité et être au courant de toutes les offres qui fusent dans mon cerveau, inscris-toi à la newsletter ! Je te promets des nouvelles pétillantes et colorées !!!

02 Juin

Co-créer avec l’invisible

Marie Guibouin / Blog / / 3 Commentaires

 Hum … Co-créer avec l’Invisible … C’est à dire ?

Tout un programme tu m’ diras ! Ou pas … 😉

A quoi penses-tu quand je te parle d’Invisible ? Peut-être que tu t’imagines que je vois des fantômes partout, peut-être que tu ne t’imagines rien du tout ou peut-être que tu comprends très bien de quoi je parle.

Je crois que l’Invisible m’a toujours fascinée. Quand j’étais petite, je regardais des émissions sur le paranormal et je kiffais totalement les sœurs Halliwell dans la série « Charmed ». Un peu plus tard, c’est la série « Medium » qui a attiré mon attention. Bref, je rêvais d’avoir des supers pouvoirs et le monde du sommeil et du rêve m’interpelle toujours autant, même si je l’ai un peu laissé de côté ces dernières années. (enfin presque, parce que je suis toujours aussi intriguée par un rêve prophétique que j’ai fait le mois dernier, je t’en dirais des nouvelles si quelque chose se manifeste de ce côté là). Spéciale dédicace à Marylou à en passant 😉

A un moment, je ne sais plus très bien quand, j’ai tout rejeté en bloc. Je suis devenue hyper terre-à-terre. En arrière-plan, je crois que j’ai fait une overdose de la mascarade que l’on nous sert avec les religions qui divisent les gens plutôt que de les rassembler. Bref, je crois que je suis devenue Athée.

Je ne crois pas en un Dieu suprême qui aurait soit-disant, droit de vie et de mort sur nous. Je crois que Dieu, si tu veux vraiment qu’on l’appelle comme ça, est en chacun de nous. Je crois vraiment que chaque Être Humain a un potentiel de dingue de ouf malade ! Je crois que chacun a le pouvoir de créer la Vie qui l’inspire. Je crois que la concurrence n’existe pas et je crois que chaque personne sur cette planète a sa place. Je crois en l’intuition, la Voix intérieure… Je crois en l’Appel de mon Âme. Je crois profondément que lorsque nous nous sentons appelés par quelque chose, une idée, un projet, c’est que nous avons tout le potentiel en nous pour le réaliser. Et si pour une raison ou une autre, ce projet ne doit pas se faire en solitaire, à partir du moment où nous faisons le premier pas, les bonnes personnes arrivent sur notre chemin.  Et si ce projet par lequel tu t’es sentie appelée ne fait plus sens pour toi, c’est ok aussi. Tu as juste pris un raccourci et crois-moi c’est plutôt cool ! Tu as gagné vraiment beaucoup de temps !

Je n’ai pas toujours été convaincue de Cela. Pourtant, j’en ai lu des bouquins qui racontaient des tas de choses. M’enfin, sur le papier tout à toujours l’air tellement évident. Puis, un jour, j’ai commencé à être vraiment à l’écoute, à avoir confiance en moi et en « les messages de l’Univers » qui arrivaient à moi. « Dieu » sait que j’ai résisté. J’ai fait ma rebelle assez longtemps à coup de « non, mais c’est du grand n’importe quoi » et de « non mais j’y crois pas ». Ça m’a valu plusieurs fous rires avec mon amie Murielle qui se reconnaitra. Je ne voyais rien. Ou plutôt je ne voulais pas voir. Je me disais que le monde extérieur savait mieux que moi, que je n’étais pas légitime.

 

  • Mais comment tu peux dire que tu n’es pas légitime si tu te sens appelée à dire ou faire quelque chose ???

 

  • Oui mais les gens vont pas comprendre … Je vais me faire enfermer ! Ils vont me prendre pour une tarée !

 

Détrompe-toi, nous sommes bien plus de soeurcières que tu crois. Tu crois que tu es toute seule dans ton coin à te sentir inspirée, appelée à créer, oser, porter ta voix, ton message au-delà des codes sociétaux et de la Logique. Que nenni, on est plein !!! Oui, tu peux sauter de joie !

Peut-être que tu souris en lisant ce message, parce que toi-m’aime tu sais 😉

Peut-être que si tu te sentais seule avant, tu lis ce message avec des yeux tous écarquillés.

Peut-être que tu comprends rien à ce que je raconte, mais à ce moment là, tu as déjà arrêté de me lire avant même d’arriver à cette phrase.

 

 

Depuis peu, je regarde d’un peu plus près la physique quantique. Même si je suis encore un bébé dans ce domaine, je me rends compte que tout se rejoint. La spiritualité et la physique quantique ne sont pas séparés. Attention, quand je parle de spiritualité, je ne parle pas de religion, ça n’a absolument rien à voir.

Ah tiens ! C’est drôle ! Te souviens-tu du dernier Artiste inspirant que j’ai interviewé ? Comme quoi, il n’y a pas de hasards …. Quand j’ai démarré les interviews Portraits d’Artistes il y a un an maintenant, jamais je n’aurais pensé abordé ces sujets là. Pourtant, aujourd’hui, ça me parait hyper naturel. Je n’aurais pas rencontré Julien et le message qu’il partage, si je n’avais pas décidé de « changer d’angle » ou devrais-je dire « élargir ma conscience ou le champ des possibles » pour les interviews du Pink Power Tour Festival !

Je souris en écrivant car je mesure à quel point ce projet m’a amené à celle que je suis aujourd’hui. Je ne pensais pas du tout parlé de Cela dans cet article. Et pourtant, c’est super lié.

En dehors du fait que j’ai quitté mon CDI en 2011, il s’est passé un truc de fou en 2014 quand j’ai pris la décision complètement irrationnelle de démarrer The Pink Power Tour Festival en proposant mon premier projet photographique à Nantes en 80 jours ! Je crois que c’est à ce moment là que j’ai ENCORE reçu la preuve par A + B que lorsque tu passes à l’Action, la Providence se met en marche ! D’ailleurs, j’en parlais hier dans l’émission en direct de Sylvie Ptitsa pour « Ailes et Luit TV ». Tu peux la regarder en replay ici. Et le 12 juin 2017 à 22H22, on se retrouvera en direct, pour une grande émission cette fois, où tu pourras poser toutes les questions qui te passent par la tête ! Abonne-toi à la chaîne de Sylvie pour être notifié(e) 😉 

D’ailleurs, en parlant de Sylvie. Bon, faut pas se leurrer, elle aussi c’est une soeurcière :p Tu vois ! Quand je te dis que nous sommes nombreuses !!! Elle m’a donnée l’élan d’Oser inviter des Artistes inspirants sur ma Chaîne Youtube pour des interviews en live ! Ça fait un moment que j’y pensais mais je me disais que ça devait être super compliqué et hop ! Sylvie qui débarque comme une fleur !

Tu vois quand je te dis que les bonnes personnes arrivent sur ton chemin 😉 Bon, par contre, je t’avoue que je flippe un peu. J’ai peur que les personnes que je vais solliciter me disent non, j’ai peur qu’il y ait des beugs techniques, j’ai peur mais je le fais quand même ! D’ailleurs, je t’annoncerais qui sera mon/ma premier(e) invitée lors de l’émission de Sylvie le 12 juin 2017 à 22H22 😀

Je crois que je pourrais écrire un livre entier sur l’Invisible. D’ailleurs, j’ai un livre à terminer d’écrire n’est-ce pas 😉 Ça n’est pas un livre sur l’Invisible mais il est certain que je ne passe pas à côté, tellement la Providence s’est mise en marche à chaque fois que j’ai Osé transcender mes peurs. « J’ai peur mais je le fais quand même – Derrière la Peur, l’Âme Agit ». Si tu viens de débarquer ici, tu peux lire « Mon livre cette Aventure » pour prendre le train en marche. Et si tu te sens appelé(e) à suivre cette Aventure rocambolesque de plus près, inscris toi dans le Cercle VIP des futurs lecteurs de ma Vie d’écrivain en herbe, tu apprendras beaucoup de choses sur l’envers du décor de mes péripéties d’écriture et de non-écriture …

Et en parlant de décisions irrationnelles, j’en suis à mon deuxième jour sans Facebook, je me sens super bien et j’ai pris beaucoup de plaisir à envoyer ma première newsletter du mois hier soir. D’ailleurs si tu as envie de recevoir des nouvelles pétillantes dans ta boite mail, cours t’abonner par ici !

En attendant je te souhaite plein de joyeuses co-créations avec l’Invisible 😉

A demain pour de nouvelles Aventures !!!

Marie, Artiste, Conférencière, Eveilleuse de Conscience (Sylvie m’a promue « Révélatrice de Beauté » mais ça va peut-être faire un peu long comme signature …)


P.S. : Dans les prochains jours, je vais partager avec toi les photos que j’ai réalisées pour Anaïs, praticienne en médecine chinoise. Oh la la ! C’est trop beau !!! Si tu ne le sais pas encore, j’adore mettre en lumière la Beauté des gestes de travail. Alors si toi aussi, tu as des Talents à révéler au Monde, contacte-moi maintenant !

P.P.S. : il y a aussi les photos de la pétillante Mathilde que j’ai trop hâte de partager avec toi ! C’était une séance magicalement hors du temps et connectées aux vibrations de la Nature dans la Joie et la bonne humeur ! Je kiffe totalement voir mes clients se révéler et Oser. Quand la photographie s’est imposée à moi, je n’avais pas mesuré l’impact positif que cela pouvait avoir sur les gens. Je n’avais pas conscience de tout ce qui se transformait, au-delà des apparences … Si tu crois que tu n’es pas photogénique, que tu te trouves jamais bien en photo, ou que tu penses que tu es trop timide ou que sais-je, faut qu’on cause ! Clique ici pour m’envoyer un mail !

31 Mai

Je ne suis pas raisonnable

Marie Guibouin / Blog / / 0 Commentaire

Je ne suis pas raisonnable quand je renonce à « l’ancien » pour accueillir le nouveau.

Je ne suis pas raisonnable quand je prends des décisions tranchées.

Je ne suis pas raisonnable quand je me lève à 5 heures du mat’ pour une séance photo juste parce que la lumière est magnifique.

Je ne suis pas raisonnable quand je dis non à quelqu’un alors que j’ai déjà dit oui, simplement parce que nous ne sommes plus dans la même énergie.

Je ne suis pas raisonnable quand j’investis pour moi-même et/ou mon entreprise alors que je n’ai pas l’argent mais une confiance inébranlable dans le fait que cet investissement est bon pour moi et que … bah l’argent il va venir de toute façon hein !

Je ne suis pas raisonnable quand je dis non à des projets que je ne sens pas, même s’ils sont bien rémunérés.

Je ne suis pas raisonnable quand je décide de quitter Facebook alors que la plupart de ma communauté me suit sur ce réseau (sujet d’actualité, je quitte Facebook ce soir -> j’en parle ici)

Je ne suis pas raisonnable quand je décide de lancer une nouvelle offre alors que je ne sais même pas si ça va marcher !

Je ne suis pas raisonnable quand je suis mon intuition au-delà de la logique, et pourtant, je sais que c’est elle qui a raison. Finalement, pourrait-on dire de l’intuition qu’elle est raisonnable ?

Je ne suis pas raisonnable quand je me ressers à table par pure gourmandise.

Je ne suis pas raisonnable quand j’avance à contre-courant de la pensée collective.

Je ne suis pas raisonnable quand je décide de faire une pause alors que j’ai pleiiin de choses à faiiireee !!! 

Je ne suis pas raisonnable quand je dis à mes clients qu’on va improviser et se laisser porter.

Je ne suis pas raisonnable quand je me débarrasse des 3/4 de mes « possessions » pour faire de la place à ma créativité.

Bref, je ne suis pas raisonnable pour plein d’autres raisons, même si elles ne me viennent pas en tête là tout de suite maintenant.

Si je résumais Cela en une phrase, je dirais que je ne suis pas bien raisonnable quand je réponds à l’Appel de mon Âme.

Et toi ? T’en es où avec ta « raisonnabilité »?

___________________________________________________________________________

P.S. : Tu es une femme et tu en as marre d’être raisonnable ? Viens Révéler la déesse qui est en toi, inscris-toi maintenant au prochain atelier « Révèle la déesse qui est en toi » ! Les deux prochaines dates sont le samedi 3 juin à Paris et le samedi 17 juin sur la métropole lilloise. Les inscriptions ferment ce soir à 19H30 ! Clique ici pour réserver ta place !

P.P.S. : pour rester connectée à l’actualité et être au courant de toutes les offres qui fusent dans mon cerveau, inscris-toi à la newsletter ! Je te promets des nouvelles pétillantes et colorées !!!

28 Mai

J’ai peur de perdre

Marie Guibouin / Blog / / 8 Commentaires

 » J’ai peur de perdre ma communauté »

« J’ai peur ne de plus avoir de clients »

« J’ai peur de décevoir les gens qui me suivent »

« J’ai peur de ne plus gagner d’argent »

« J’ai peur de ne plus avoir de soutien »

L’ annonce récente de mon départ de la plate-forme facebookienne a suscité de nombreuses interrogations chez grand nombre d’entre vous. Moi aussi, ces peurs là m’ont traversé l’Esprit. Mais l’Appel de mon Âme est plus fort. Même si la transition m’est inconfortable, j’ai une Joie en moi à l’idée de me lever le matin en me disant :

« Comment je vais partager mon message aujourd’hui ? »

« Quelles nouvelles personnes vais-je rencontrer ? »

« Quels nouveaux lieux vais-je découvrir ? »

Avec Facebook, j’ai perdu ça. Le bonhomme bleu pour lequel ma gratitude est immense me maintient dans un pseudo « confort » que me fait me reposer sur mes lauriers. Même si je partageais mon message tous les jours sur cette plate-forme, je ne m’y sens plus chez moi. Même si j’ai eu de nouveaux clients grâce à Facebook, je n’avais plus le réflexe d’aller explorer d’autres contrées. Inconsciemment, dans un sens, le bonhomme bleu m’a rendu passive, même si paradoxalement je suis super active. Ce n’est pas équilibré.

 

Être très active sur les réseaux c’est top et c’est une opportunité incroyable pour qui veut démarrer une activité. Seulement, pour que les gens te voit, TU DOIS être très actif. Si tu publies une fois par ci par là, ton message passera à la trappe. Tu auras l’impression que personne ne s’intéresse à ce que tu fais. Tu attraperas le syndrome d’aller voir toutes les cinq minutes si tu as un nouveau like ou un commentaire te disant que tu es géniale. Si rien ne se passe, tu seras déçu, voire frustré. Peut-être que tu n’auras plus envie de déployer d’énergie. Pourtant, tout le monde te dit que c’est indispensable d’être sur Facebook. C’est LE réseau INCONTOURNABLE. Tu ne peux pas vouloir être visible sur Internet et ne pas être présente sur Facebook.

 

Et si tout ça, c’était faux. Si tout ce qu’on te dit, c’était du vent … Si toi, tu as envie de faire les choses autrement et que le réseau bleu te pompe de l’énergie plus qu’il ne t’en donne. Alors, on fait quoi ?

 

Très longtemps, Facebook m’a donné de l’énergie. Même si j’étais un peu « beaucoup » addict, j’étais OK avec ça. J’ai rencontré des gens géniaux sur des groupes, j’ai créé des choses géniales avec des personnes géniales. J’ai diffusé mon message au plus grand nombre. Franchement, je le répète encore, je ne suis pas fâchée avec le bonhomme bleu. Je pourrais même te donner des conseils pour optimiser l’utilisation de cette plate-forme, tellement je l’ai testé sous toutes les coutures si tu sens que c’est le bon endroit pour toi.

Le seul conseil que je peux te donner aujourd’hui, c’est d’y aller si tu en as vraiment envie. Si tu te forces parce que « c’est comme ça qu’il faut faire », parce qu’on t’a dit que c’était obligatoire et blablabla, tu n’y mettras pas la bonne Énergie alors ça va pas le faire du tout. Tu publieras par devoir et non par élan du cœur. Et finalement, tu vas dépenser beaucoup d’énergie pour pas grand chose.

 

Je ne suis pas là pour te dire c’est bien ou c’est mal.

 

Je t’invite simplement à sentir ce qui est le plus fluide pour toi. Et ce qui est fluide pour toi aujourd’hui ne le sera peut-être plus demain et c’est ok.

La Vie, c’est n’est pas un chemin tout droit tout bien aligné.

 

Un autre conseil tant qu’on y est, n’agis pas dans la peur de perdre. Ouvre plutôt ton cœur à toutes les opportunités qui s’offrent à toi. Sois prête à accueillir quelque chose de nouveau à tout moment 🙂

Par exemple, ce mois-ci, je me suis débarrassée de beaucoup de choses chez moi. J’ai jeté, donné, vendu. J’ai beaucoup donné. J’ai même donné des choses que j’aurais pu vendre mais j’en avais marre que ça stagne là ad vitam æternam. Qu’est-ce que ça m’a fait du bien !

J’ai retrouvé des pinceaux, de la peinture, des toiles blanches et toute une panoplie d’outils créatifs qui étaient là, camouflé derrière un amas de bouquins que j’avais déjà lu et que je n’avais pas envie de relire. Ma garde-robe est très minimaliste mais bon, je gardais des fringues que je ne mettais jamais alors ça n’avait aucun sens. Ce mois de mai, c’est le mois de l’allègement. Je sens que c’est un mois important. Comme un renouveau, un tournant, un grand saut dans l’inconnu (encore !)

 

J’ai décidé de me connecter à la Joie le plus souvent possible.

Pourquoi dire oui à quelqu’un pour lui faire plaisir si ça ne te met pas le cœur en Joie ? Par peur de décevoir ? Par peur de perdre un ami ? Par peur de perdre de l’argent ? Ça rime à quoi de dire oui quand ton cœur dit non ?

 

Je te l’accorde, ce n’est pas facile. C’est même parfois « hum… souvent », très inconfortable. En te connectant à la Joie, à ton Être le plus profond, tu pourras décevoir des gens qui ne vibrent pas dans la même énergie que toi. Pourtant, plus tu seras alignée, plus tu attireras à toi les bonnes personnes.

 

Et quoi qu’il arrive, rien n’est insurmontable. Si tu écoutes ta petite voix intérieure (qui souvent t’emmènera au-delà de la logique), la vie te couvrira de cadeaux. Les cadeaux que tu recevras n’auront pas toujours l’apparence d’un cadeau. Parfois, tu trouveras des défis en chemin qui te donneront peut-être envie de faire demi-tour ou de dire que le sort s’acharne sur toi et que la vie est injuste. Sache que chaque défi sur ton chemin, tu as tout le potentiel en toi pour le traverser. Ça ne veut pas dire que tu es seul au monde et que tu n’as besoin de personne. Tu auras sans doute besoin d’un coup de pouce de temps en temps. Reste bien à l’écoute, la bonne personne au bon moment sera là pour toi au moment où tu en auras le plus besoin.

Attention ! Ça ne veut pas dire que tu dois rester là à attendre que ça te tombe sur la tête. Ce message est une invitation à suivre l’appel de ton Âme, au-delà de la logique. Si cela peut te rassurer, sache que derrière la Peur, L’Âme Agit. Si tu te sens appelé quelque part, si tu une idée même un peu farfelue te vient à l’Esprit, c’est que c’est à toi de la mettre en œuvre. Personne ne pourra le faire à ta place. Si tu ne fais rien, tu prives le monde de ton Talent. Alors que le Monde a besoin de toi. Le Monde a besoin d’entendre ta voix. Le Monde a besoin de tes Talents.

J’ai toujours été convaincue que nous sommes arrivés sur Terre pour une raison bien précise. Et la seule chose que l’on a à faire pour honorer cette mission, c’est de répondre à l’Appel de notre Âme.

Peut-être que tu te dis que c’est bien joli tout ça. « Répondre à l’Appel de mon Âme, elle est marrante elle ! Moi mon Âme, elle ne me parle pas. » C’est que tu ne l’as pas écoutée. Rappelle-toi toutes les fois où une idée, une inspiration, est venue à toi et que tu t’es dis que ce n’était pas raisonnable, que ça n’avait pas de sens ou que c’était n’importe quoi, impossible, irrationnel ou que sais-je encore. Ne me dis pas que Cela ne t’ai jamais arrivé.

Si tu ne sais pas quoi faire aujourd’hui, place-toi en observateur de toi-m’aime. Et écoute. Fais-le silence à l’intérieur de toi et sens ce qui vient. Si tu ne l’as jamais fait, ça se peut que tu trouves ça un peu bizarre. C’est pas grave, ne force pas, et recommence demain si ça te chante. En vrai, tu n’es pas obligé de faire Cela, parce qu’une idée, une inspiration, ça peut arriver comme ça sans prévenir, pendant que tu es en train de faire absolument autre chose. C’est souvent comme ça d’ailleurs. C’est pour ça qu’on en laisse passer plein et qu’on se dit que c’est n’importe quoi et que ça n’a aucun sens. Parfois, il y a des idées, des inspirations qui persistent, qui te collent un peu aux basks. Tant que tu ne les auras pas mise à exécution, elles vont persister. Parfois elles te laisseront un peu de répit, puis elles reviendront encore. Puis il y a celles qui disparaissent à tout jamais ou encore celles que d’autres mettront en place avant toi, et tu te diras « Si j’avais su ». En réalité, il n’y a pas de « Si j’avais su » qui tienne. Il y a de la place pour tout le monde. Une même idée sera portée d’une façon unique, propre à chaque Être Humain.

Alors ? Tu es encore là ? Tu attends quoi pour démarrer ce projet qui te tient tant à cœur depuis si longtemps ?

A demain pour de nouvelles Aventures !!!


P.S. : Pour répondre à l’Appel de ton Âme et Révéler la déesse qui est en toi, inscris-toi maintenant au prochain atelier « Révèle la déesse qui est en toi » ! Les deux prochaines dates sont le samedi 3 juin à Paris et le samedi 17 juin sur la métropole lilloise. Clique ici pour réserver ta place !

P.P.S. : pour rester connectée à l’actualité et être au courant de toutes les offres qui fusent dans mon cerveau, inscris-toi à la newsletter ! Je te promets des nouvelles pétillantes et colorées !!!

Allez ! C'est dimanche ! Va prendre une bonne dose d'Energie dans la Terre 😉

27 Mai

L’Appel de la Nature

Marie Guibouin / Blog / / 1 Commentaire

L’Appel est de plus en plus fort. Je dirais qu’Elle devient Vitale.

Dire que lorsque j’étais ado, j’en avais marre de vivre à la campagne. Parce que loin de tout, parce qu’embêtée de demander à mes parents de m’emmener ici et là. Soif d’indépendance et de liberté certainement. Peut-être qu’à une époque, je n’ai pas mesuré la chance que j’avais de vivre proche de la Terre. Pourtant, je me suis toujours réjouie de manger les fruits et légumes du jardin. J’ai connu l’Abondance de la Terre. Dès mon plus jeune âge, j’ai savouré la joie d’aller courir dehors et de grimper aux arbres si j’en avais envie. Oui, j’ai eu ma période un peu cascadeuse !

Puis il y a eu la période où j’étais pressée de passer mon permis, d’être indépendante, de gagner mes propres sous à moi, avec la fierté de me responsabiliser.

Je me souviens de ma première voiture, payée 900 euros, emprunté à mes parents que j’ai remboursé jusqu’au dernier centime. J’étais fière d’avoir payé mon permis de conduire toute seule avec mon petit salaire d’apprentie. J’étais fière de vivre en ville et de pouvoir aller où je voulais quand je voulais. J’aimais cette effervescence de la ville.

Et pourtant … Aujourd’hui, l’Appel de la Nature est plus fort. J’ai la chance d’avoir un cours d’eau proche de chez moi, que je peux longer pendant des kilomètres en passant par le Parc Monplaisir (j’adore ce nom !). Cet après-midi, j’ai tardé à sortir. Comme je te disais hier, la transition Facebookienne n’est pas agréable. Dans ma tête, je suis déjà partie, mais dans les faits je suis encore là. Ça fait comme un « truc » qui s’accroche à moi alors que je pourrais très bien tout simplement ne pas me connecter du tout et basta ! Mais en fait non, j’y suis encore par ci par là. Et ma foi, même au dernier moment, j’y fais encore de belles rencontres !

Je ne sais pas si c’est cette « oppression » qui me fait ressentir plus fortement l’Appel de la Nature. Je t’en dirais plus en juin, lorsque j’aurais quitté définitivement le petit bonhomme bleu. Définitivement, je l’ai dit. C’était mon intuition première, mais je me disais quand même : « n’est-ce pas un peu radical ? » En fait, non, je sens que je n’aurais pas envie de revenir. Pourtant, j’en ai passé des heures et des heures sur cette plate-forme. Et là, je n’ai pas envie de faire de compromis. Je crois que j’ai du mal avec les demies-mesure. C’est souvent tout ou rien avec moi.

Je viens de me désinscrire de Snapchat. J’avais un compte dont je me servais plus ou moins. En vrai, j’ai jamais vraiment compris comment m’en servir. Et puis j’adore Instagram et je me sens bien avec lui 🙂 J’aime bien y partager mes inspirations du moment <3 <3 <3 Et depuis peu, j’y annonce de temps en temps mes nouveaux articles de blog et les dates des ateliers que je propose.

A l’heure où je t’écris, je viens d’aller marcher. Ça m’a fait un bien fou ! Ah ! Et ce moment où j’ai enlevé mes chaussures au parc … Ce bonheur de marcher les pieds dans l’herbe ! Le kiff total ! (spéciale dédicace à Super Mathilde !)

Et toi ? Quel est ton rapport à la Nature ?

Comment tu te sens quand tu ne sors pas de la journée ?

Ressens-tu ce besoin d’aller marcher ? Est-ce que tu l’écoutes ou est-ce que tu te dis que tu dois d’abord finir ceci ou cela ?

Prends quelques minutes pour répondre à ces questions pour toi-m’aime en premier, et si ça te dit, partage tes réponses en commentaire 🙂


P.S. : Pour répondre à l’Appel de ton Âme et Révéler la déesse qui est en toi, inscris-toi maintenant au prochain atelier « Révèle la déesse qui est en toi » ! Les deux prochaines dates sont le samedi 3 juin à Paris et le samedi 17 juin sur la métropole lilloise. Clique ici pour réserver ta place !

P.P.S. : pour rester connectée à l’actualité, inscris-toi à la newsletter ! Je te promets des nouvelles pétillantes et colorées !!!

26 Mai

Au-delà de la logique …

Marie Guibouin / Blog / / 0 Commentaire

Ce n’est clairement pas logique de quitter Facebook alors que la plupart des gens qui me suivent sont sur ce réseau. Pourtant, je le sens. Je sens que je dois le faire maintenant. D’ailleurs, la période de transition n’est pas confortable. Les symptômes se déclenchent très rapidement dans mon corps. Ça me serre l’estomac, ça me dit d’aller voir ailleurs ! Je me suis accordée quelques jours, pour faire les choses dans les règles de l’Art, pour prendre le temps de prévenir ma communauté. C’est vrai que j’aurais pu disparaitre du jour au lendemain mais je n’ai pas fait ce choix là.

Je sens que quelque chose de grand se prépare. Je ne peux pas te dire quoi car je ne le sais même pas moi-même. Je ressens les mêmes « symptômes » que toutes les fois où j’ai répondu à l’Appel de mon Âme.

Le Monde entier pouvait me renvoyer ses peurs, ses doutes et ses incompréhensions que je le faisais quand même. C’était comme Viscéral. Et là, ça me fait pareil.

Ça m’a fait pareil que lorsque j’ai quitté mon CDI alors que j’avais une vie bien confortable. Ce n’était pas logique. J’avais enfin une stabilité financière, une vie plutôt paisible, un confort matériel modeste, mais un confort quand même. Je savais que j’allais être à Lille en septembre 2011. Même si des obstacles se sont mis sur mon chemin, je le sentais et j’y ai consacré toute mon énergie.

Et quand j’ai proposé mon premier projet photographique aux Machines de l’Ile de Nantes, ce n’était pas logique non plus, c’était même complètement irrationnel !!! J’avais un découvert monumental sur mon compte bancaire et personne ne me connaissait en tant que « photographe ». Franchement, j’aurais mieux fait de trouver un job « alimentaire » complètement dénué de sens pour peut-être un jour, arrêter de galérer … Mais non, ce n’était pas possible, l’appel de mon Âme était trop fort ! C’était tellement illogique que même ma banquière a augmenté mon découvert autorisé, tellement j’étais habitée par le projet.

Faut arrêter de se trouver des excuses à la con pour ne pas faire les choses ! Parce qu’en vrai tout est possible quand tu suis ton élan du cœur et que ça a du sens pour toi.

Alors certes, j’ai fait des erreurs et j’en ferais sûrement encore. Par contre, répondre à l’appel de mon Âme n’a jamais été une erreur. J’ai pris des décisions irrationnelles, des décisions qui font peur, qui m’ont amenée au bord du précipice avec une pointe d’appréhension et d’excitation.

 

Et là, tu sautes. Tu ne sais même pas trop où tu vas atterrir. Simplement, tu as cette force en toi, cette confiance inébranlable que derrière la Peur, l’Âme Agit.

C’est ce qui est en train de se passer avec mon départ de Facebook. Ce n’est qu’un réseau social tu m’diras, mais franchement ce n’est pas anodin quand je vois les réactions que ça suscite. Le petit bonhomme bleu est très sympathique mais il engendre une certaine addiction, quelque chose qui maintient une certaine attente. L’attente d’un like, d’un commentaire, d’un nombre d’inscrits à un évènement, etc …

Le petit bonhomme bleu a pourtant de nombreux aspects non négligeables : la création de communauté, les rencontres virtuelles ou réelles entre les personnes qui partagent la même Energie, la possibilité de communiquer sur des évènements en touchant le plus grand nombre.

Je le répète encore, je ne suis pas fâchée contre toi Facebook et je te remercie pour le fabuleux tremplin que tu m’as offert.

Je te quitte pour la bonne cause. Je le sais. Je le sens. Et tu m’oppresses vraiment Facebook. Je ne peux pas continuer à te côtoyer dans ces conditions.

Au-delà de la logique, se cache toujours quelque chose de beau, à un autre endroit, quelque part où nous n’aurions jamais pensé regarder avant.

J’avoue, j’ai hâte d’être au 1er juin ! Même si les échanges que j’ai actuellement sont très plaisants, j’ai envie de commencer l’écriture de ce nouveau chapitre de ma vie.

D’ailleurs en parlant de chapitre, ce mois de juin m’amènera peut-être enfin à terminer l’écriture de mon livre ! J’y crois encore !!! Le timing est sûrement parfait. Quand je regarde les titres que j’ai donné à mes chapitres au début du projet, il y a vraiment une cohérence, quelque chose qui se dessine, qui n’est vraiment pas anodin. Ce n’est pas pour rien que l’écriture m’aura pris autant de temps. Même si souvent, j’ai eu envie d’arrêter et je me suis pas mal auto-flagellée. Ce temps là est révolu.

Au-delà de la logique, il y a cette petite voix. Je parle de l’Appel de mon Âme, je pourrais l’appeler plus communément l’intuition ou ma Voix Intérieure. L’Appel de mon Âme est ce que je ressens de plus juste à l’heure où j’écris ces lignes.

Te rappelles-tu de la dernière fois où tu as répondu à l’Appel au-delà de la logique ?

Qu’est-ce que ça t’a apporté ? Qu’as-tu appris ? Qu’as-tu découvert ?

Poses-toi un instant et écoute. Fais silence à l’intérieur de toi et sens ce qui vient. Ecoute et vois au-delà des apparences <3 <3 <3

A demain pour de nouvelles Aventures !

Marie,

Artiste, Conférencière, Eveilleuse de Conscience.


P.S. : Pour répondre à l’Appel de ton Âme et Révéler la déesse qui est en toi, inscris-toi maintenant au prochain atelier « Révèle la déesse qui est en toi » ! Les deux prochaines dates sont le samedi 3 juin à Paris et le samedi 17 juin sur la métropole lilloise. Clique ici pour réserver ta place !

P.P.S. : pour rester connectée à l’actualité, inscris-toi à la newsletter ! Je te promets des nouvelles pétillantes et colorées !!!