Suis-je à la hauteur ?

Marie Guibouin / Blog / / 3 Commentaires / Like this

« Dans la vie, y’a pas de grands, y’a pas de petits. La bonne longueur pour les jambes, c’est quand les pieds touchent par terre.” – Coluche

 

Bon bah merci Coluche ! Fin de l’article. A demain !

Non j’déconne, je vais quand même développer un peu 😉

 

Ça fait quelques jours qu’un nouvel article me trotte en tête : « Comment suis-je tombée dans la photographie ? » Sauf que ce matin, un autre lui prend la place car je me suis surprise face à ce questionnement existentielle : « Suis-je à la hauteur ? »

 

« Suis-je à la hauteur ? »… Moi qui croyait avoir éradiqué ce syndrome de l’imposteur ! BIM ! Il est revenu me voir de manière très sournoise le petit coquinou :p

En passant, je fais une petite dédicace à Marina qui parlait de la légitimité sur Linkedin, il y a quelques jours. Tout un programme …

 

« Suis-je à la hauteur ? », « C’est pas si intéressant ce que j’ai à dire », « les autres ont l’air tellement plus avancé que moi, mieux que moi … (et j’en passe), « c’est pas si pertinent ce que j’ai à dire, il vaut mieux que je me taise », « je suis nulle, j’aurais pu au moins partager quelque chose » … STOP !!!

Oui, je sais, c’est n’importe quoi ! On est d’accord !

Et là, je me suis revue dans la cour du collège lorsque je n’arrivais pas à exprimer mes opinions, que je me trouvais inculte et que je rougissais dès que j’ouvrais la bouche de peur d’être ridicule.

C’est moche de penser des choses pareilles alors que j’inspire tant de gens à Oser ! Si Pascale était là, elle dirait : « Et alors ? »

Oui, c’est vrai … Et alors ?

Mince ! Je ne suis donc pas parfaite ! C’est grave docteur ?

« Fais vaut mieux que parfait », dirait Lyvia Cairo.

Vis ma vie d’humaine remplie de paradoxe !!!

Après ma « petite » phase d’autoflagellation, j’ai repris conscience que je ne suis pas qu’une seule facette de moi m’aime.

 

Je suis la nana qui doute ET la nana qui avance avec une conviction inébranlable.

Je suis la nana qui rit ET qui pleure.

Je suis la nana qui aime la solitude ET qui aime être entourée.

Je suis la nana qui se tait ET la nana qui dit ce qu’elle a à dire !

Je suis la nana qui aime la douceur ET la brutalité.

Je suis Yin ET Yang.

Je suis la nana qui photographie ET qui écrit ET qui peint.

Je suis la nana qui doute de sa valeur ET la nana qui a pleinement conscience de sa valeur.

Je suis la nana qui ne se sent pas légitime ET la nana qui se sent légitime.

Je suis la nana qui est entrepreneure ET qui est en immersion éphémère dans le monde du salariat.

Je suis la nana timide et introvertie ET aussi celle qui ose !

Je suis une femme Artiste entrepreneure qui inspire le monde ET je suis aussi cette femme qui doute de tout et qui se demande qui elle est pour se proclamer ainsi !

Je suis une femme qui ne se maquille jamais ET je suis aussi cette femme qui a envie de se maquiller et d’être sexy quand ça lui prend !

Je suis une femme qui s’épile ET aussi celle qui laisse pousser ses poils parce qu’elle oublie, que c’est l’hiver et qu’après tout c’est pas si grave.

Je suis une femme guerrière des temps modernes ET je suis aussi celle qui a peur d’incarner pleinement sa mission.

Je suis une femme remplie d’énergies positives qui a toujours le smile ET je suis aussi celle qui serait mieux cachée sous sa couette quand c’est l’hiver et que son moral n’est pas au top !

Je suis cette femme que tu admires ET aussi celle que tu détestes !

Je suis cette femme qui a mis tant de temps à s’assumer femme ET aussi celle qui se demande parfois « C’est quoi être une femme ? »

Je suis cette femme qui se sent appelée à devenir maman ET je suis aussi celle qui se demande si elle sera à la hauteur … (encore cette histoire de hauteur !!!)

Je suis cette femme qui communique beaucoup ET je suis aussi celle qui n’a rien à dire ou qui croit qu’elle n’est pas intéressante …

Je suis moi, je suis remplie de paradoxe et je crois que je pourrais continuer cette liste interminable …

 

Et là, je suis celle qui se dit que son article aurait pu être un peu plus approfondi.

Et à la fois, je suis celle qui pense que c’est pas si grave et que le message est plus important 😉

 

Alors je te souhaite une belle journée, un week-end délicieux et une vie remplie de paradoxe !

 

Prends soin de toi et ça sert à rien de te comparer à qui que ce soit !

Tu es Unique <3 <3 <3

Certainement Unique et Multiple à la fois … mais personne d’autre que toi ne peut être TOI.

 

Je t’embrasse.

 

Artistiquement,

 

Marie, Artiste de l’Âme …

 

3 Commentaires

  1. Isabelle  —  11 décembre 2017 at 10 h 42 min

    Ah les paradoxes ! C’est tellement libérateur de s’autoriser à vivre nos contradictions, et aussi à changer d’avis 🙂
    ça n’est un paradoxe que dans le regard de l’autre !

    Répondre
    • Marie Guibouin  —  11 décembre 2017 at 10 h 48 min

      Merci Isabelle et vive les paradoxes ! #freedom

      Répondre

Laisser un commentaire