Étiquette : photographie intuitive

14 Sep

La photographie comme voie de guérison

Marie Guibouin / Blog / / 11 Commentaires

Ça fait presque 24H que ce titre résonne dans ma tête ! La photographie comme voie de guérison… Un part de moi trouve cela bien prétentieux d’Oser écrire ces mots. Une autre part de moi que j’appellerais … l’Essence… ne voit pas le problème. Elle me dit « écrit ! c’est ta mission ! Tu dois écrire ! » Je me sens émue. Mes larmes pourraient presque couler. Je ne comprends pas bien ce qui se passe.

La photographie comme voie de guérison ? Elle me raconte quoi là ? Je ne vais pas guérir les gens avec un appareil photo ! C’est du délire ! En fait, j’ai l’impression que je viens de me prendre un truc en pleine poire ! Comme si tout ce que je ne voulais pas voir, se présentait à moi, là, maintenant, comme une évidence.

J’ai souvent cru que je n’étais pas légitime. Après, je me suis qualifiée de « bizarre » à presque devoir justifier pourquoi je fais ceci ou cela. Alors que je n’avais pas besoin. J’avais juste à Être et faire les choses comme je le sentais au moment où je le sentais. Dès que les choses me paraissaient trop faciles, je m’inventais des obstacles, je me répétais sans cesse que je n’étais pas assez, que ça ne pouvait pas être aussi simple. Je me compliquais la vie pour … rentrer dans la norme, quelque part… Sauf que, ça n’a aucun sens ! La norme par rapport à qui ? La norme par rapport à quoi ?

Je ne pouvais pas « réussir ma vie » facilement alors que mon entourage galérait. Ça veut dire quoi « réussir sa vie » d’abord ?

Alors, je me suis attirée des relations « amoureuses » dénuées de sens, parce que de toute façon « les hommes sont tous des cons » et que « l’Amour, c’est compliqué ». Puis un jour, j’ai pris une décision. J’ai décidé que ce n’est pas ce genre de relation que je voulais dans ma vie. Et j’ai rencontré l’homme avec qui je partage ma vie depuis presque 2 ans. C’est tellement simple, évident et profond à la fois. On m’avait pas dit que c’était possible de s’aimer à deux et de se sentir libre à la fois <3 <3 <3

Je ne sais pas où tu en es dans ta vie, mais franchement, si tu es dans une relation « à la con », c’est que tu l’as bien voulu ! Et si cette phrase t’énerve, barre-toi. Si tu n’en peux plus, que tu crois que tu n’as pas le choix ou que tu te demandes comment tu vas t’en sortir sans lui/elle, barre-toi ! Bref, je m’égare complètement du sujet. Je ne sais pas du tout pourquoi je me mets à parler de ça.

« Réussir sa vie » dans l’inconscient collectif : avoir un bon travail, se marier, acheter une maison et faire des enfants.

Pourquoi pas ? Mais, y’a pas un truc qui te dérange dans le tableau ?

A aucun moment n’apparait « être heureux », « se sentir bien », « être épanouie » …

Ça ne devrait pas être ça la priorité ?

Avant, je croyais qu’il fallait travailler très dur et galérer financièrement. Je croyais que c’était ça, la norme de la vie. Et ça avait l’air de déranger personne …

Je ne comprends toujours pas pourquoi je raconte tout ça, alors qu’à la base, le titre de cet article est :

La photographie comme voie de guérison …

Oh ! Punaise ! Ok ! J’ai compris.

C’est lorsque la photographie est entrée dans ma vie que j’ai commencé à voir les choses autrement. Ça y est ! On y vient …

J’ai toujours été fascinée par la photographie. Quand j’étais gamine, on m’appelait la paparazzi ! Mais c’était pour m’amuser. J’aimais bien tout photographier. C’était un jeu, c’était pour « passer le temps… » Bien qu’au fur et à mesure, je prenais ça très au sérieux. Je me souviens lorsque j’ai eu mon premier appareil qui pouvait faire des formats différents. On pouvait même faire des photos panoramiques sur pellicule ! C’était la Révolution pour moi ! En plus j’étais trop fière. Les autres gens ne faisaient pas des photos comme ça. J’étais jeune hein ! Ah ! l’innocence de la jeunesse … On devrait y revenir de temps en temps, ça nous détendrait un peu de nous lâcher la grappe !

Bien que la photographie me fascinait, je ne pensais pas à en faire mon métier. Ça avait l’air d’être tellement réservé à une Elite que l’idée ne m’a même pas effleuré l’Esprit. Les seules fois où j’avais rencontré un photographe, c’était pour les photos de classe à l’école. Autant dire que ça ne me vendait pas du rêve. Il y avait les photographes qui font des photos à la chaine toute la journée en restant à la même place et les autres dont leur rôle me paraissaient si abstrait et hors de ma portée. Ah ! Et il y avait aussi ceux chez qui on amenait les pellicules à développer, quoi qu’après on pouvait emmener ses pellicules à Super U. Tout ça, c’est un peu flou dans la tête d’une gamine de 10 ans.

C’est à l’âge de 25 ans, que j’ai acheté mon premier appareil photo avec mes sous à moi 😀

Un Nikon D90. Il venait de sortir et je voulais celui-là absolument ! Ne me demande pas pourquoi … A l’époque, c’était celui qui était juste avant la gamme professionnelle. J’aurais clairement pu me contenter de moins « performant » pour l’usage que j’en aurais, mais je voulais lui alors je l’ai eu. En plus, d’une manière tellement un probable ! C’était un 2 janvier, je m’en souviens comme si c’était hier. J’avais pris mon samedi (fait rarissime quand on exerce le métier de coiffeuse). Je me suis rendue à la boutique qui vendait des appareils photo pour les pros (je ne suis pas allée n’importe où en fait …). A la base, j’y allais simplement me renseigner même si j’avais fait le tour de la question en long, en large et en travers sur le web ! Je n’y allais pas dans le but d’acheter mon « petit bijou » le jour même. Une fois mes renseignements pris, je pars en disant au vendeur que je vais réfléchir car il y a quand même un gros écart de prix entre ce qu’il me propose et le tarif que j’ai vu sur internet. Et soudain … Tadaaaammm !!! Alors que je grimpe sur ma moto rose, un homme court dans ma direction et s’arrête devant moi en disant : « je vous le fait au prix que vous avez vu sur internet ! » C’était le responsable de la boutique. J’ai trouvé ça tellement improbable que j’ai dit oui ! (euh … je peux payer en 3 fois ?) 950€, c’était un beau budget à l’époque, pour un objet censé être destiné à un simple « loisir ».

Cette acquisition matérielle a eu beaucoup plus d’impact dans ma vie que ce que j’aurais pu imaginer. J’ai commencé à bidouiller, à faire plein de recherches sur « comment marche ce truc ultra méga sophistiqué? ». C’était un autre monde, moi qui n’avait connu que les compacts qui mettent au moins 3 secondes avant de prendre la photo que je veux ! Grrr !!! Là, c’était carrément de la magie. J’appuyais sur le bouton et hop ! La photo était dans la boite instantanément ! En vrai, c’était un peu plus complexe que ça parce qu’il fallait que je comprenne tous les réglages du bazar. Alors, j’ai testé. Je ne saurais dire combien de milliers de photos mon boitier a connu …

Un an plus tard, je l’emmenais en vacances, dans mon périple seule en montagne. Le voyage qui a changé le cours de mon existence…

Et encore un an plus tard, à l’aube de mes 27 ans, je quittais le salariat, ma petite vie bien stable et prévisible, pour m’expatrier dans le Nord de la France où je ne connaissais absolument personne !

Un an d’école de maquillage plus tard, la voie de l’indépendance s’ouvrait à moi. Lorsque j’intervenais pour des prestations de coiffure et maquillage dans les studios photos et les plateaux de tournage, je découvrais un autre monde. Un monde où l’on s’appliquait à montrer le beau avec tant d’artifices et de codes bien définis. J’ai aimé ça, j’ai trouvé ça beau et j’ai contribué à mettre en lumière des centaines de scénarios bien ficelés.

Puis un jour je me suis réveillée avec l’envie de faire autrement, de donner du sens, de la profondeur et de l’authenticité. Mais j’étais qui pour me déclarer photographe alors que ces autres avaient l’air bien plus professionnels que moi. Et puis j’allais faire quoi avec mon pov’ D90. Oui, il paraissait ridicule mon merveilleux bijou pour lequel j’avais casser ma tirelire quelques années auparavant, aux yeux du matériel dernier cri qu’utilisait la plupart des photographes avec qui je travaillais !

Je ne serais jamais photographe de ma vie ! A moins de gagner au loto ! Et si en plus, j’ai besoin d’autant de valises de kits d’éclairage et autres gadgets en tout genre ! Définitivement, je peux faire une croix dessus ! (petite précision : je ne suis pas en train de dénigrer le matériel photo, je décris juste les faits tels que je les ai ressenti à l’époque)

Ensuite, il y a eu le Tour de Nantes en 80 jours, qui a changé le cours de mon existence. J’ai débarqué aux Machines de l’Ile de Nantes animée par mon projet, de tout mon cœur et de toute mon Âme. Et l’on m’a donné Carte Blanche ! Carte Blanche à moi, toute petite que je croyais être, sans aucune « référence photographique », sans diplôme, sans preuves de ma soit-disant capacité à organiser un projet de A à Z !

Et pourtant ! Je l’ai fait !

Comment ai-je rendu Cela possible ? Pourquoi et comment tout s’est organisé autour de moi pour que ça fonctionne ? Est-ce « légal » de mener un projet uniquement portée par le cœur, l’intuition et l’envie de bouger les choses ? Ça pouvait vraiment être aussi simple que Cela ? Étais-je vraiment légitime ? Je ne voulais prendre la place de personne. J’avais juste envie de créer un projet porteur de sens. Et ça a marché ! J’ai reçu le plus beau des cadeaux, le jour de mes 30 ans : ma première exposition photographique !

Comment continuer comme « avant » après une telle expérience en immersion dans un autre monde pendant 80 jours ? D’autant plus que je n’avais pas d’explication rationnelle à ce qui venait de se passer. Peut-être que de l’extérieur, tout cela est apparu comme étant super ultra méga organisé alors qu’en vrai, tout s’est mis en place au jour le jour, seconde après seconde, un pas après l’autre. Ce n’est pas crédible ! Je ne vais quand même pas me proclamer photographe et dire à des gens : « rassurez-vous ça va le faire, je fais tout à l’intuition ! » La bonne blague ! On va me prendre pour une allumée !

Alors tout ça, ça a pris du temps. Déjà, il m’a fallu intégrer tout ce qui venait de se passer. De plus, retravailler dans la publicité et le cinéma, comme « avant », ça n’avait plus aucun sens pour moi. Je n’avais plus envie de ça. Mais on va me prendre pour une girouette ! Une fille qui ne sait pas ce qu’elle veut, qui change d’avis tout le temps ! C’est fou, le nombre de scénario que l’Être Humain est capable de se mettre en tête ! Nous sommes bourrés d’imagination quand il s’agit de penser à la place des autres !

Début 2015, alors que je déprimais, je me demandais bien comment j’allais pouvoir me reconnecter à la Beauté. La Beauté, la vraie. Alors, j’ai repris mon appareil photo, tant bien que mal, dans l’idée de photographier des gens qui sourit. Sauf que… tout le monde faisait la gueule ! Super :/ J’avais l’impression de voir des morts vivants défiler dans les rues, sans se poser de questions, avec le poids du monde sur leurs épaules ! La belle affaire ! J’avais envie de les secouer comme des pruniers ! J’étais triste et en colère à la fois, sans compter que les publicités placardées un peu partout m’agaçait royalement, à coup de bouteilles d’alcool géante et de burgers dégoulinants avec la magnifique mention qui allait bien « l’abus d’alcool est dangereux pour la santé (mais achetez-en quand même) » ou encore « pour votre santé, ne mangez pas trop gras, ni trop salé, ni trop sucré (mais venez quand même manger dans un fast-food) ». Ce dont je n’avais pas conscience, c’est que ce que je voyais autour de moi reflétait simplement mon état. J’étais triste et morose alors je voyais la tristesse autour de moi.

Alors un matin de printemps, je me suis demandée : « si je me connectais à l’Amour, je verrais quoi ? » et voilà ce qui s’est passé :

Mon « état » pouvait donc impacter sur ce que je voyais autour de moi ? Ce sur quoi je focalise, se manifeste devant mes yeux ?

Les participants des ateliers d’initiation à la photographie intuitive que j’ai lancé en 2016 ne me diront pas le contraire 😉

Ah ! La photographie intuitive ! Parlons-en ! Ça aussi, ça m’a pris du temps avant d’oser en parler. Plus d’un an à m’auto-analyser, à comprendre quel était ma démarche, ma manière de regarder les choses et les gens … Il se passe quoi dans mon cerveau ? A moins que ça ne passe pas par le cerveau ? Il se passe quoi quand je photographie ? Ah oui ! C’est vrai que le monde pourrait s’écrouler autour que je ne verrais rien, tellement je suis dans ma bulle. Ça veut dire quoi alors ? Autre chose, ça m’apaise et je me sens connectée ! Je me sens dans un état méditatif en fait ! Comme je le dis et le ressens avec mes clients aujourd’hui, à un moment, il y a une faille temporelle. Il se passe ce « truc » impalpable, inexplicable, qui fait que l’Âme agit opère …

La photographie intuitive changerait la manière dont nous percevons le monde ?

La photographie intuitive ne passe pas par la tête. C’est un processus basé sur le ressenti et évidemment l’intuition. C’est à la portée de tout le monde. Il suffit juste de t’arrêter un instant. S’arrêter et regarder. Et pas seulement regarder, voir surtout. Voir au-delà des apparences …

Qu’en est-il du regard que l’on porte sur soi ?

Il y a jamais eu autant de gens avides de reconnaissance à coup de selfies, de filtres instagram en attente de « likes ». Paradoxalement, il n’y a jamais eu autant de gens qui ne s’aiment pas en photo, qui ne s’aiment pas tout court, qui se trouvent toujours moins bien que leur voisin … :'( STOP !!!

Aujourd’hui, lorsqu’on vient me voir pour une séance et qu’on me dit : « je ne suis pas photogénique », « je suis toujours moche en photo », « j’ai toujours une sale tête », « je ne suis pas à l’aise si je sais qu’on me prend en photo », et j’en passe, je répond toujours : « ah ! Mais c’est génial ! » Ce qui surprend souvent, je l’avoue. Ou qui fait rire, ça dépend !

Je suis super contente, car grâce à mon expérience dans la publicité, j’ai vu  tout ce que je ne voulais absolument pas reproduire !!! Ô grand jamais ! « Mets-toi comme ci », « fais ceci, fais cela », « mets ta main sur la joue », « souris »,  « fais la gueule », etc … Au secours !!! Grâce aux ateliers d’initiation à la photographie intuitive, puis aux ateliers pour les femmes, j’ai peu à peu mis en place un « protocole » qui me permet de mettre mes clients à l’aise dans n’importe quelle situation. Et j’en suis super heureuse !

Mardi soir, je suis allée à une rencontre entre entrepreneurs et je crois que j’ai enfin compris que ma démarche n’était pas courante. C’est vrai que je ne suis pas partisane du rendement. Je l’ai trop subi à l’époque où j’étais coiffeuse je crois. Je percute vite et à la fois j’aime prendre le temps de découvrir la personne que je photographie. C’est là que je prends conscience que je suis une privilégiée, parce que mes clients sont vraiment géniaux ! Ils viennent vers moi car ils ont envie/besoin d’une image qui les représente vraiment. En ça, je leur en suis infiniment reconnaissante car ils ont compris tout le sens de ma démarche. Rien que ça, c’est le plus beau des cadeaux. Et je remercie la Vie de me permettre de créer Cela.

Waw ! Tout ce chemin accompli pour en arriver là où j’en suis aujourd’hui ! Je comprends l’importance des étapes et de tous les défis que la vie a mis sur mon chemin. Je ressens à quel point le message que je transmets et la mission que j’incarne est précieuse. Quand je dis que je révèle la Beauté et les Talents des Êtres que je rencontre sur mon chemin, je me sens vraiment alignée avec Cela. Comme si auparavant ce n’était qu’un rêve, un truc abstrait … alors qu’à présent, c’est bel et bien là. Quel Cadeau !

Et depuis quelques semaines, au delà de mettre en lumière la Beauté et les talents, je sens que quelque chose d’autre se trame. Quelque chose de l’ordre de la guérison, bien que je trouve le mot un peu fort. Mais c’est celui-ci qui est sorti. Ça a commencé avec ma cliente Mathilde qui m’a dit que je faisais de l’Art Thérapie ! Jamais je n’oserais m’approprier ce terme très « règlementé » et « codifié ».

Puis, il y eu cette femme qui m’a contacté pour un projet sur le rapport au corps. Et dans la même semaine, cette autre femme qui se reconnaitra, qui m’a contacté pour aider les femmes à s’accepter telles qu’elles sont.

Sans oublier ma petite sœur, pour qui j’ai fait des photos, nue, en pleine nature, pour la réconcilier avec son corps, durant son processus de guérison de l’anorexie (elle en a fait un article ici).

Quelque part, ça fait partie de ma mission de reconnecter les êtres à leur Beauté. Ça a toujours été là. Pourquoi j’ai commencé par la coiffure, puis le maquillage et maintenant la photographie ? Je crois bien qu’il n’y a pas de hasard là-dedans … Tout est lié. Et je ne parle pas uniquement de la Beauté extérieure, je parle aussi de la Beauté intérieure. Encore une fois : Tout est lié. L’invisible se manifeste dans le visible. C’est aussi simple que Cela.

Je me souviens aussi de ma cliente Stéphanie qui a témoigné du travail que nous avons fait ensemble : « Marie voit au-delà des apparences et pour un photographe, c’est une vraie qualité. »

C’est comme si je me réveillais d’un profond sommeil ou que j’avais de nouveaux yeux.

Hier soir, j’étais à une soirée avec des personnes qui comptent beaucoup pour moi. J’avais emmené un de mes oracles que j’aime beaucoup. L’Oracle du Peuple animal, d’Arnaud Riou. Juste avant, je venais de dire au groupe que ma mission ici est de révéler la Beauté et voir au delà des apparences … Quelques minutes plus tard, je fais tirer une carte à tout le monde. Et voilà que c’est le Paon qui se présente à moi :

 

« Offre au monde la Beauté de ton Âme ; c’est le plus beau cadeau que tu puisses faire à l’humanité. »

 

Ce fut un moment très fort et rempli d’émotions pour moi. Le Paon est un animal très symbolique qui ose briller et montrer sa propre Beauté au monde. Ce qui m’a frappé aussi, c’est sa couleur. Bleu, vert, turquoise… A l’heure où je suis en pleine mutation de couleur de cheveux pour aller progressivement vers le turquoise.

 

Je crois que c’est tout pour aujourd’hui. Il m’aura fallu une bonne partie de la journée pour accoucher de cet article. J’ai l’impression d’avoir accoucher d’un truc là ! Je sais pas exactement de quoi mais on dirait que quelque chose devait sortir. Quelque chose de très profond. Je ne vais pas me relire. Je repasserais sûrement plus tard corriger quelques fautes de frappe… ou pas…

Merci beaucoup de m’avoir lu jusqu’ici.

Si tu as aimé me lire, sache que j’entretiens une relation plus intimiste avec mes abonnés. Si tu as envie de faire partie du Cercle, inscris-toi à ma newsletter qui est beaucoup plus qu’une simple newsletter …

Si tu penses que quelqu’un a besoin de lire ceci, partage ce message.

Prends bien soin de toi et à bientôt !

Marie,

Photographe de l’Âme, Révélatrice de Beauté, Éveilleuse des Consciences …

10 Août

Lettre à ma banquière

Marie Guibouin / Blog / / 0 Commentaire
Version audio ici :

« Chère banquière,

Je vous remercie de m’avoir suivi ces dernières années.

Le jour où je vous ai parlé du Tour de Nantes en 80 jours, à l’aube de l’automne 2015, j’ai compris que je parlais à votre Âme, au-delà de votre statut de « banquière ». Je me souviens à quel point je me sentais tellement portée par le projet que j’ai accaparé 1H30 de votre temps, décalant tout vos rendez-vous après moi. Je vous prie de m’en excuser, même si vous avez déjà oublié ce contre-temps. Sur 1H30, j’ai partagé avec vous toute l’humanité et l’authenticité que je souhaitais incarner à travers ce projet. Sur 1H30, nous avons parlé d’argent … euh … 5 minutes, peut-être 10 à la fin de notre entretien.

Vous m’aviez dit de penser à me payer. J’avais tout prévu. J’avais tout prévu pour les autres, pour que tout se passe bien.

Vous m’aviez dit de prévoir ma rémunération et dans l’élan de la passion, j’ai oublié de me payer.

Lorsqu’au sortir de ce projet magique qui a changé le cours de mon existence, je me suis retrouvée à 2000€ de découvert, vous avez été là. Vous ne m’avez pas jugé. Vous m’avez proposé une solution et j’ai remboursé mon découvert jusqu’au dernier centime, même s’il a fallu plusieurs mois.

Lorsque j’ai fermé ma première entreprise pour créer celle que je m’applique à faire fructifier aujourd’hui, vous avez été là.

Vous avez été là lorsque j’ai eu besoin de 4000€ pour investir dans du nouveau matériel photo pour offrir plus de qualité à mes clients.

Et mardi, au retour de quelques jours de déconnexion technologique, lorsque nous nous sommes rencontrées pour faire le bilan de l’année passée, vous avez su me rappeler avec bienveillance à quel point j’avais évolué. Vous avez su me remémorer tout ce que j’avais traversé pour en arriver là où je suis aujourd’hui. Et même si certains mois sont moins fructueux que d’autres, vous m’avez honorée. Vous avez honoré le travail que je fournis et ma capacité à rebondir. 

Pour tout Cela, pour votre humanité, pour votre bienveillance, je vous dit MERCI.

Je vous envoie toute ma gratitude et vous souhaite bonne route dans votre nouveau cap professionnel.

Artistiquement,

Marie,

Photographe de l’Âme, Révélatrice de Beauté, Éveilleuse des Consciences. »

On critique souvent les banquiers. On dit qu’ils en veulent qu’à notre argent. On dit … on dit … on dit beaucoup de choses je trouve. « Les gens » ont la critique facile lorsque les choses ne vont pas dans leur sens. Désolée de te dire ça si tu fais partie de ces gens-là. Mais si tu es ici en train de me lire, il y a peu de chance que tu fasses partie des personnes qui ne se remettent jamais en question. Peut-être même que parfois tu es dur(e) avec toi-même et que tu te remets un peu trop en question.

Pourtant, sache que tout est parfait. Même si tu traverses des difficultés, même si tu es à découvert à la banque, même si en ce moment tu trouves que « TOUT » est compliqué, sache que derrière l’ombre, il y a toujours la lumière. La lumière ne peut pas exister sans l’ombre et vice-versa. D’ailleurs, en passant, si tu es à découvert à la banque, je te déconseille de faire l’autruche, ce n’est pas comme ça que tu gagneras la confiance de ton/ta banquier(e). Après tu fais ce que tu veux, je dis ça pour toi, parce que je suis déjà passée par là. 

Choisir d’entreprendre n’est pas le chemin le plus facile qui soit. Crois-moi, c’est nettement plus simple d’être salarié, de faire tes heures, te barrer quand t’as fini ta journée et que ton salaire tombe à la fin du mois quoi qu’il arrive. Je précise en passant que je n’ai rien contre le salariat. Je ne pense pas que tout le monde à l’Âme d’entreprendre et c’est ok. Il faut de tout pour faire un monde. Et surtout, le plus important, c’est d’aller vers ce qui t’inspire vraiment. Ton statut importe peu si tu kiffes ce que tu fais.

Le plus important c’est de kiffer et de créer la vie qui ‘inspire !

Et ça, je l’ai réellement compris en 2011, lorsque j’ai décidé de quitter mon job, après trois semaines dans les montagnes à me reconnecter à la Nature. Ce voyage, sans même que j’en ai conscience sur le moment, m’a reconnecté à moi m’aime, à mon Âme, à qui j’étais au plus profond de moi-même.

Depuis septembre 2011, ma vie n’a pas été un long fleuve tranquille … Et pourtant … Pour rien au monde, je ne reviendrais en arrière. Je ne regrette aucun de mes choix. Je ne pense pas que le chemin tout tracé, tout droit, tout aligné existe. Je pense que c’est toi qui crée ton chemin à chaque instant. Et quand un obstacle se met en travers de ton chemin, ça ne veut pas dire que le monde entier est contre toi. Je crois que la Vie est un jeu. Je crois que derrière la Peur, l’Âme agit. La magie est partout en nous et tout autour de nous. Les moments où j’ai reçu les plus beaux cadeaux de la Vie, ont été ceux où j’ai fait mes plus grands sauts dans le vide. Des actions inspirées au-delà de toute logique, simplement parce que je me sentais appelée…

Je n’ai pas d’explications rationnelles à te donner. Ça se vit dans le cœur, dans le corps, dans les tripes en connexion avec ton Âme, ton intuition, appelle Cela comme tu veux.

Tu as toutes les ressources en toi. Il suffit « simplement » d’être à l’écoute. Facile à dire, me rétorqueras-tu peut-être… L’Être humain aime bien se compliquer la Vie.

Alors si tu en marre de te compliquer la vie, je t’invite à rejoindre les participants du stage « DEVIENS QUI TU ES » les 22, 23 et 24 septembre 2017 en Haute-Savoie ou les 27, 28 et 29 octobre 2017 au Canada, dans la province de Québec.

« DEVIENS QUI TU ES » est arrivé comme une évidence. Ce week-end de Reconnexion regroupe tous les outils de transformation que j’utilise pour moi et pour mes clients. Lorsque j’ai commencé mes premiers ateliers, je n’avais pas pleinement conscience de l’impact positif et de la transformation que cela créait dans la vie des gens. Sans doute qu’une partie de moi se battait avec cette histoire de légitimité. Cela m’a pris du temps de me faire confiance et d’agir selon mon intuition à chaque fois que je proposais quelque chose de nouveau ou d’inhabituel. J’ai dû transcender de nombreuses peurs pour prendre conscience que derrière la peur l’Âme agit.

« DEVIENS QUI TU ES » est pour toi si tu sens que tu marches à côté de tes pompes et que tu te sens appelé(e) à créer la vie qui t’inspire. Peut-être que tu as peur, peut-être que tu doutes, peut-être que tu te demandes si ça en vaut la peine. Rassure-toi, c’est légitime d’avoir peur, c’est légitime de douter, c’est légitime de se remettre en question.

« DEVIENS QUI TU ES » est pour toi si tu ressens ce besoin de faire une pause dans la course infernale du quotidien et de revenir à l’Essence-Ciel, à TON Essence …

« DEVIENS QUI TU ES » est pour toi si tu te sens appelé(e) sans trop savoir pourquoi, au-delà de la Logique …

04 Juil

Fulgurance créative !!!

Marie Guibouin / Blog / / 0 Commentaire

En ce milieu d’année pétillant, me voilà envahie par la Fulgurance Créative !!!

Ça a commencé dans la nuit du 30 juin au 1er juillet, lorsque remplie d’une Énergie qui venait de je ne sais où, j’ai bossé sur mon site internet jusqu’à 4 heures du matin. Ça faisait longtemps que ça ne m’était pas arrivé à ce point là ! Cette Fulgurance qui me rend inarrêtable ! J’en connais très bien les symptômes alors je reste vigilante et m’accorde des moments de pause pour ne pas m’oublier dans l’histoire tout de même :p

Toujours est-il que les effets perdurent et j’ai même l’impression qu’ils se décuplent en même temps que la Conscience que j’ai de ce qui est en train de se passer ! Le moindre instant où je prends une pause me régénère pour aller encore plus loin !

Je sens des pétillements partout dans mon corps. Même sur mon visage, je sens que ça pétille. C’est une sensation nouvelle et plutôt agréable ! Je me sens incarner le « Tout est Possible » en puissance !

Et hier soir, j’ai reçu le plus beau des cadeaux !

Hier en fin d’après-midi, j’ai lancé un nouveau format de stage. « Deviens qui tu es » : un week-end de reconnexion qui regroupe tous les outils de transformation qui marchent pour moi et pour mes clients. De la photographie intuitive à l’expression de soi, en passant par l’écriture inspirée et la libération créative ! Un week-end de reconnexion sur 2 jours, dans un gîte en pleine nature, pour te déconnecter de ton environnement habituel et te reconnecter à « toi m’aime ».

Ce week-end, j’en rêvais. Il était là dans un coin de ma tête, mais j’attendais. Je me demandais si c’était le moment. Et puis, il est resté là dans un coin, comme en gestation… Et dimanche, je me suis demandée pourquoi je ne le lançais pas maintenant. Pourquoi attendre ? Et puis, attendre quoi au juste ?

Alors, je l’ai fait. Et cerise sur le gâtal ! J’ai eu envie de me laisser surprendre par la vie, alors j’ai décrété que le lieu serait défini en fonction du lieu d’habitation de la première personne qui s’inscrira. Je me suis engagée à trouver un lieu à moins de 2 heures de chez elle. J’avoue, l’espace d’une seconde je me suis demandée si ça se faisait ou pas. Franchement, Marie, lancer un truc alors que tu ne sais pas où ça sera … Ça n’a vraiment pas duré longtemps, tellement cette idée me propulsait vers quelque chose de plus grand que moi ! Alors, GO ! J’ai lancé l’idée et j’ai envoyé mon offre à tous les abonnés à ma Newsletter !

Je ne me faisais pas de plan sur la comète. J’étais juste trop heureuse (et je le suis encore !) de lancer ce week-end Reconnexion dont je rêvais tant ! Et là ! Surprise !!! A peine une heure plus tard, Camille me contacte en espérant être la première ! Je sens dans son mail comme un élan de vie, comme si elle répondait à l’Appel de son Âme !

Camille vit en Haute-Savoie. Je te l’annonce maintenant. Le premier week-end Reconnexion « Deviens qui tu es« , les 23 & 24 septembre 2017 aura lieu en Haute-Savoie. Dans un gîte en pleine montagne ! Tu te rends compte ??? Les montagnes, la Nature, l’air des Alpes … Je m’y vois déjà …

En t’écrivant ces lignes, j’y pense … ça me rappelle cette période de ma vie où tout a basculé pour moi. En 2011, je suis partie seule en montagne pendant presque 3 semaines. C’est ce moment de connexion à la Nature et de reconnexion à « moi m’aime » qui m’a donné l’élan de quitter mon job en 2011, pour créer la Vie qui m’inspire ! Joyeux clin d’œil de la Vie ! En plus j’adore la montagne !

Je sens vraiment une Ouverture. Oserais-je appeler Cela une Ouverture de la Conscience ? Je sens comme une énergie impalpable, une Énergie de Vie, d’Action, de douceur et de créativité. Oui, tout ça à la fois …

A partir de septembre (ah ! La fameuse rentrée, l’heure du bilan tout ça tout ça), j’arrête complètement les formats d’ateliers à la demie-journée ou à la journée sauf pour les interventions privées en entreprise. Je sais que tu es nostalgique (ou pas …) des ateliers d’initiation à la photographie intuitive et des ateliers « Révèle la déesse qui est en toi« . Si tu as encore envie d’en profiter, de saisir cette opportunité, je te propose 3 dates en juillet (retrouve toutes les dates ici).

Un week-end par mois ou par trimestre …, suivant l’inspiration et l’énergie du moment, aura lieu un week-end de stage dans un lieu hors du temps. Au programme, trois thématiques :

 

1 « Deviens qui tu es » qui sera inauguré en septembre en Haute-Savoie ! Il reste 3 places. Clique ici pour t’inscrire et profiter du tarif à 600€ au lieu de 780€, si tu t’inscris avant le feu d’artifice du 14 juillet ! « Deviens qui tu es » regroupe tous les outils de transformation qui marchent pour moi et pour mes clients ! De la photographie intuitive à l’expression de soi, en passant par l’écriture inspirée, la libération créative et plein de jolies pépites à venir !!! « Deviens qui tu es » est ouvert aux hommes et aux femmes qui se sentent appelés parce que c’est comme ça, parce que c’est évident et au-delà de la logique. Un week-end magique de reconnexion à soi <3

2 Des stages dédiés aux femmes. Une version +++ des ateliers « Révèle la déesse qui est en toi ». Durant l’année, de nouvelles thématiques vont émerger. En avant-première, avant la rentrée, j’inaugure ce format avec Magalie Madison « A la rencontre de la déesse en toi« . Magalie est une femme formidable avec une Énergie solaire de ouf, une connexion à la Nature et aux pierres hors du commun. Pour la première fois, elle se dévoile en dehors des plateaux télé. Nos deux univers se complètent à merveille et je suis fière de guider avec elle, les 8 femmes qui se joindront à nous les 26 & 27 août 2017 sur Paris. Les inscriptions sont ouvertes ! Clique ici pour réserver ta place, honorer la déesse qui est en toi et vivre ce moment hors du temps <3 <3 <3

3 Des stages photo +++ !!! Suite aux ateliers d’initiation à la photographie intuitive, certains d’entre vous m’ont fait part de leur envie d’aller plus loin. Ce format est encore en gestation dans mon cerveau. Le principe est de marier l’intuitif et la technique ensemble « sans que ce soit chiant » 😀 😀 😀 Affaire à suivre, mais je peux te dire que mon Âme pétille déjà de joie :p (affaire à suivre …)

 

Je continue plus que tout, les séances photo pour mes clients ! Quel joie d’entrer en immersion dans des univers tous aussi inspirants les uns que les autres ! Chacun avec une Identité propre. C’est de l’Âme Agit ce qui se passe en séance. Oui, ce n’est que maintenant que j’en prends réellement conscience. « Vieux motard que jamais », non ? :p Si tu as besoin de photo pour ta communication et/ou pour « toi m’aime » et que tu sens que c’est le bon moment pour toi, contacte-moi et parlons de toi, de tes Valeurs, de ton projet 😉

 

En attendant de croiser nos chemins ici ou là, je t’envoie plein de belles énergies de lumière pétillantes et colorées !!!

A très vite pour de Nouvelles Aventures !!!

Marie,

Artiste, Révélatrice de Beauté, Eveilleuse de Conscience.

P.S. : clique ici plus d’inspiration sur ma boutique en ligne ! Quand la Nature inspire l’Âme … <3 <3 <3 

 

 

 

Fulgurance créative
11 Mai

Du haut de ma Tour d’ivoire

Marie Guibouin / Blog / / 0 Commentaire

Du haut de ma Tour d’ivoire, je vois le monde à 360°.

 

En vérité, je vois ce champ des possibles de plus en plus vaste et de toute évidence illimité.

Pourtant le chemin n’est pas linéaire. Il y a même plusieurs chemins possibles. Les choix sont infinis. Le choix de dire oui ou non, le choix d’y aller ou pas, le choix de faire demi-tour ou d’avancer quoi qu’il arrive. La vie est une succession de choix, qu’ils soient conscients ou non.

C’est fabuleux de constater que le choix que tu fais à cette seconde, impacte le reste de ta vie toute entière.

On se plaint souvent de ce qu’hier était, on rêve souvent de ce que demain sera, et finalement quand est-ce qu’on vit l’instant ? Ce temps qui passe où nous avons le choix de savourer chaque seconde ou de les laisser filer en nous perdant dans le fil de nos pensées…

Et puis, il y a cette autre perception du temps. Ce lieu où le temps n’existe pas … Quand je pense que nous sommes capables de faire un bond quantique en quelques secondes, le temps existe-t-il réellement ?

J’ai longtemps couru après lui, ce temps qui passe et qui nous file entre les doigts. Et un jour, j’ai décidé de m’amuser avec lui. Puis un autre jour, j’ai décrété que j’avais tout le temps que je voulais. Je t’assure que ça t’aide vraiment à te lâcher la grappe. Parce qu’en vrai tu as le temps lorsque tu es sur le chemin de la Joie ! Tu n’es pas en train de penser que tu aurais pu faire ceci ou cela, tu es, tout simplement. Et quel vent de liberté !

D’ailleurs, dans quelques heures, le temps d’une nuit et de régler 2-3 détails, je vais bientôt prendre la liberté de disparaitre quelques jours dans ma tour d’ivoire pour chambouler mon site internet. J’ai envie qu’il soit plus vivant, plus joyeux, plus … hum … bordélique ??? Bref, plus moi.

Depuis sa sortie en novembre 2016, je l’ai déjà modifié quelques fois par ci par là. Maintenant, ça me démange, j’ai envie de tout chambouler !!! Je ne sais pas du tout ce que ça va donner, je sais juste que j’ai envie de m’amuser et d’explorer ! Si ça se trouve je vais changer d’avis … ou pas … Tout ce que je sais, c’est que ça m’appelle ! Ne me demande pas pourquoi, j’en sais strictement rien !

Es-tu au courant que dimanche 14 mai, c’est le dernier atelier photographie intuitive, sur ce format court ? Deux heures en immersion au Parc de la Citadelle de Lille pour développer ta créativité, changer de regard, arrêter de « trop » réfléchir et te laisser porter. Inscris-toi ici !

Es-tu au courant des prochains ateliers « Révèle la déesse qui est en toi » ?
Le 20 mai sur la métropole lilloise et le 3 juin à Paris 🙂 Inscris-toi ici si la déesse t’appelle 😉

Es-tu au courant que je travaille aussi en individuel ?

Es-tu au courant que je propose des séances photos en trois dimensions pour les professionnels ?

Es-tu au courant que je kiffe tellement l’univers des Artistes, artisans, professionnels du bien-être, que je mets en lumière le cœur de leurs talents en entrant en immersion dans leurs ateliers, entreprises, cabinets… J’adore valoriser les gestes de travail et le processus de création ! C’est de l’Or en Barre !!! Ça a une Valeur de dingue !!!

Es-tu au courant que je propose aux créatifs de valoriser leur Art dans des lieux atypiques, en créant des mises en scène allant de la plus sobre à la plus décalée ?

Es-tu au courant que parfois, lors d’une séance photo, il m’arrive de sortir mes pinceaux magiques ?

Es-tu au courant que j’écris un livre ?

Es-tu au courant que je kiffe ma life ?

Es-tu au courant que tu es mon meilleur réseau social ?

Es-tu au courant que je te kiffe ?

Es-tu au courant que la vie n’est pas un long fleuve tranquille et c’est ça qui est bon ?

Es-tu au courant que tu es capable de réaliser bien plus que ce que tu crois ?

Es-tu au courant que tu peux t’abonner à ma newsletter en cliquant ici ?

Cet article est parti en free style total ! Hum … Comme souvent en fait !

A présent, je te souhaite une belle nuit ! C’est la Pleine Lune et il parait qu’elle a plein de choses à nous dire 😉

A très vite pour la suite de l’Aventure !!!

Je te tiens au jus quand je décide de m’enfermer dans ma tour d’ivoire officiellement 😉

Marie,
Artiste, Conférencière, Eveilleuse de conscience.

09 Mai

Témoignage de Cyrielle

Marie Guibouin / Blog, Photographie intuitive, Témoignages / / 0 Commentaire

 » J’aime beaucoup la photo, mais ce n’est pas quelque chose que je prends vraiment le temps de pratiquer.

J’avais déjà vu que tu proposais ces ateliers sur ton blog, et j’aimais beaucoup ton approche, basée sur l’intuition et l’action plutôt que la technique. J’ai profité qu’un atelier était organisé sur Paris pour m’inscrire. 

J’ai passé une matinée magique et hors du temps avec toi, Laure et Laurent.

Les exercices que tu nous donnais m’ont permis de voir des choses que je n’aurais pas vues en temps normal. Je me suis sentie en confiance et j’ai peu à peu lâché prise, pour exercer mon regard sur toute la beauté que je voyais autour de moi.

J’ai vu que mes blocages se levaient grâce à la bienveillance que tu inspirais. Je me suis sentie comme une enfant découvrant plein de nouvelles choses et m’émerveillant à chaque fois de ce que je pouvais trouver !

Au moment où j’ai fait l’atelier, j’étais en grand manque d’inspirations pour mes propres créations artistiques. Ce n’était pas vraiment ce que j’étais venue chercher en m’inscrivant mais à ma plus grande surprise j’en ai trouvé au fil du parcours, beaucoup plus que je l’aurais imaginé.

Je suis aussi sortie de l’atelier avec une formidable énergie, l’impression que je pouvais absolument tout faire !

Merci Marie pour ce moment !

Voici mes trois photos préférées (ça a été dur de choisir, je ne pensais pas qu’il y en auraient autant qui me plairaient!) !

Merci beaucoup en tout cas pour cette belle matinée 🙂 »

 

Crédit photo : Cyrielle Fauré
Crédit photo : Cyrielle Fauré
Crédit photo : Cyrielle Fauré

Merci Cyrielle pour ton témoignage magique !

Et ravie que ce moment t’ai inspirée pour tes propres créations 🙂

Pssst ! Toi là, cher lecteur, Cyrielle a une page Facebook : Self Love Artist et un compte Instragram : @cymakesstuff ! Je te conseille de t’abonner pour découvrir son univers et accueillir les nouveautés qu’elle te prépare 🙂

 

Et si tu te sens appelé(e) par la photographie intuitive, rejoins-nous dimanche 14 mai au Parc de la Citadelle à Lille ! Clique ici pour t’inscrire 🙂

 

Ce sera le dernier atelier que je propose sous cette forme. Je suis en train de te concocter un programme d’une journée entière, incluant la photographie intuitive et d’autres péripéties artistiques pour éveiller ta créativité dans toutes tes dimensions, porter un autre regard sur le monde et réveiller l’Artiste qui est en toi !

« L’Art de créer TA vie » <3 <3 <3

09 Mai

Témoignage de Laurent

Marie Guibouin / Blog, Photographie intuitive, Témoignages / / 0 Commentaire

« Inscription de dernière minute, sans aucun regret !

 

L’atelier mené par Marie permet de re-prendre le temps de marcher, regarder, sentir, toucher et écouter… saisir un instant, une couleur, une matière…

mais où étaient donc passés mes cinq sens, saturés de bruit et de pollution ?

 

Une ambiance chaleureuse malgré les gouttes, de belles rencontres, de jolies photos… que demander de plus… une matinée réussie en tous cas, dont les effets apaisants se prolongent ! »

Les 3 photos préférées de Laurent :

Le canard, c'est l'Envol ! - Crédit photo : Laurent Smadja
Les branches qui me font penser à mes milles idées à la seconde - Crédit photo : Laurent Smadja
Et la joie de Marie :))) - Crédit photo : Laurent Smadja

Merci Laurent pour ce moment hors du temps !

Si toi aussi cher lecteur, tu es tenté par l’Aventure, rejoins-nous dimanche 14 mai au Parc de la Citadelle à Lille ! Clique ici pour t’inscrire 🙂

Ce sera le dernier atelier que je propose sous cette forme. Je suis en train de te concocter un programme d’une journée entière, incluant la photographie intuitive et d’autres péripéties artistiques pour éveiller ta créativité dans toutes tes dimensions, porter un autre regard sur le monde et réveiller l’Artiste qui est en toi !

« L’Art de créer TA vie » <3 <3 <3

06 Mai

Incarner la joie

Marie Guibouin / Blog / / 1 Commentaire

La photo ci-dessous est l’œuvre de Laurent​, participant à l’atelier photographie intuitive de ce matin aux Buttes-Chaumont à Paris. Un atelier magique encore une fois, de belles rencontres, un moment hors du temps et créatif de reconnexion à la Beauté en nous et autour de nous.

Dès qu’il me l’a envoyée, j’ai reçu l’inspiration pour écrire mon post du jour et le partager avec toi :

« Incarner la joie », c’est le titre qui m’est venu spontanément en regardant cette photo de moi.

Hier soir (enfin plutôt cette nuit …), je partageais avec toi le fait de désencombrer ma vie, de faire de la place et de ne garder que ce qui me procurais de la joie <3 <3 <3

Je prends conscience aujourd’hui qu’une de mes missions est d’incarner cette joie. Ça m’a sauté à la figure en voyant cette photo de moi :O

Autre chose m’a sauté à la figure durant cette matinée hors du temps … L’évidence de créer un format d’atelier d’une journée dédiée à la créativité à travers l’écriture, la peinture, le dessin, la photographie intuitive, la création dans toutes ses dimensions… J’ai « l’Art de créer sa vie » qui me vient spontanément en écrivant ces lignes.

Dans le fond, ça fait longtemps que ça m’appelait. J’avais les idées mais elles n’étaient pas en ordre. Et là, d’un coup ! C’est devenu évident. En regardant Laurent, Cyrielle​ et Laure​ ce matin, bim ! Ça m’a sauté à la figure !

Tout ce qui était auparavant en fouillis dans mon cerveau s’est connecté d’un coup d’un seul ! BIM !

J’annonce donc que l’atelier du 14 mai au Parc de la Citadelle de Lille sera le dernier sous cette forme là. Si tu as envie de nous rejoindre, tu trouveras toutes les infos par ici. Il reste 4 places à l’heure où je t’écris. Je sens déjà que ça va être délicieusement magique <3 <3 <3

Je me souviens de mon amie Zouzou qui m’a dit un jour que j’emmenais les gens sur le chemin de la joie ! Elle n’est sûrement pas la seule à me l’avoir dit d’ailleurs, mais bon tu sais, moi, le temps que ça me monte au cerveau …

J’ai l’impression d’en saisir l’ampleur, seulement aujourd’hui.

Si je prends de la hauteur, du recul sur tous les projets que j’entreprends, la joie est une priorité ! C’est une condition non négociable.

De la joie, beaucoup d’Amour, une pointe de folie et un grand bol d’enthousiasme !!!

Quand tous les ingrédients de ce délicieux cocktail pétillant sont réunis, je deviens inarrêtable !!! (je comprends mieux pourquoi tu dis que je suis inarrêtable Marie-France​ 😉 )

Franchement, j’ai l’impression que vous voyez ce que j’incarne avant que moi je m’en aperçoive. Quand je dis vous, je parle de toi qui me lit, de mes clients, des Âmes bienveillantes qui m’entourent …

Je me souviens comme si c’était hier, du directeur des Machines de l’Ile de Nantes​ qui m’a donnée Carte Blanche pour le Tour des Machines de l’ile en 80 jours alors que personne ne me connaissait en tant que photographe !

Je me souviens de tous les créateurs qui ont pris part au projet en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, alors qu’ils ne me connaissaient ni d’Eve ni d’Adam :O :O :O

Je me souviens de l’engouement lors du vernissage de ma toute première exposition, le jour de mes 30 ans.

Je me souviens de Stéphanieavec qui le feeling est passée tout de suite !

Je me souviens de Lili Bel pour qui c’était une évidence de travailler avec moi pour mettre en lumière sa magnifique exposition à la Manufacture.

Je me souviens de chacun de mes clients, un par un. Je ne pourrais pas tous vous citer ici, sinon mon post ferait 3 kilomètres !!!

Je me souviens de chacune des interviews du Pink Power Tour Festival. Un an déjà !

Je me souviens de chaque inconnu croisé sur mon chemin dans le cadre de #100jours100sourires !

Et c’est loin d’être fini.

Ce n’est que le début, j’ai envie de te dire !!!

Remarques-tu comme tout s’imbrique naturellement ?

Désencombrer.
Faire de la place.
Et tout devient plus simple, plus fluide, plus naturel.

C’est comme une évidence, et crois-moi, je crois que nous n’en sommes pas à la première évidence ni à la dernière.

Et sur ce chemin de la joie, même si parfois ça secoue un peu, même si par moments les doutes et la peur pointent leur nez, il y a toujours une étincelle, une rencontre, un message, un cadeau inattendu, qui me reconnecte instantanément sur le chemin de la joie, de l’Amour, de la liberté, de la créativité et du partage.

Pour tout ça, j’ai envie de te dire merci.

Merci à toi qui me lit.
Merci à toi qui ne me lit pas.
Merci à toi d’exister, d’Être et d’incarner qui tu es dans toutes tes dimensions <3 <3 <3

J’ai le cœur qui déborde d’Amour et de Gratitude, parce que même dans les moments difficiles, chaque jour est un cadeau. Chaque jour, il se passe quelque chose de beau.

Parce que la Beauté est partout.
La Beauté est en chacun de nous.
La Beauté est en toi.
La Beauté est en moi.

La Beauté est autour de nous.

Ce n’est qu’une question de point de vue et de changement de regard.

A quoi accordes-tu de l’importance aujourd’hui ?
Que choisis-tu de vivre ?
Qu’est-ce qui est le plus important pour toi ?
Qu’est-ce qui met ton cœur en joie ?

Je te souhaite de tout mon cœur, de collectionner les moments qui te procurent de la joie.

Parce que la Joie c’est bon pour la Santé !

La Joie, c’est La clé qui t’emmène au-delà de tout ce que tu oses à peine imaginer possible aujourd’hui !

La Joie se marie avec l’Amour.

Et quand il y a de l’Amour, il y a de la joie, alors tout est possible !

Je te souhaite de te connecter à chaque instant à ce qui te procure de la joie.

Je te souhaite d’aimer de tout ton cœur et de toute ton Âme.

Je te souhaite d’oser rêver grand.

Je te souhaite de te connecter à ce petit grain de folie qui pétille au fond de toi et qui ne demande qu’à s’exprimer !

Que ton Âme danse et que ton cœur vibre <3 <3 <3

With love.

Marie,
Artiste, Conférencière, Éveilleuse de Conscience

____________________________________________________________

P.S. : Pour te joindre à nous pour l’atelier photographie intuitive à Lille, inscris-toi ici 🙂

P.P.S. : 3 nouvelles dates d’ateliers pour les femmes « Révèle la déesse qui est en toi ». Une journée hors du temps pour te reconnecter à toi m’aime. Clique ici pour plus d’infos et inscris-toi maintenant ! Le prix augmente le 9 mai <3 <3 <3

P.P.P.S. : Pour recevoir les nouvelles pétillantes de mes activités par mail, inscris-toi ici 🙂

Et la joie de Marie :))) - Crédit photo : Laurent Smadja
27 Avr

Témoignage de Corinne

Marie Guibouin / Blog, Photographie intuitive, Témoignages / / 0 Commentaire

Joyeux témoignage de Corinne qui a participé à un atelier d’initiation à la photographie intuitive sur Paris !

J’ai trouvé ton stage ou du moins ton stage m’a trouvé puisque l’info m’est apparue sur mon écran d’ordinateur via Facebook !

J’ai tout de suite été intéressée et ravie de rencontrer une personne qui avait la même approche que moi et de pouvoir vivre une expérience de partage dans l’ouverture du cœur.

 

Et je n’ai pas été déçue, quelle belle rencontre ! 

 

J’ai adoré me laisser guider tout au long de cet atelier en cherchant sans chercher les thèmes que tu nous indiquais avec une grande liberté d’exprimer à travers nos regards là tout près de nous, tout est présent, il suffit de poser nos yeux, notre conscience et la couleur, la qualité, l’ambiance apparaissent.

L’exploration extérieure qui nous ramène à une exploration intérieure, c’est vivre le moment présent à travers l’appareil photo et son objectif.

Par exemple, la couleur bleue, pas facile de trouver cette couleur dans la nature… et puis en fin de compte de la ficelle bleue au panneau bleu, jusqu’aux vêtements, chaussures des promeneurs, il y en a partout du bleuuuuuuuu…… Quelle découverte !!!

Le plus fort c’est quand Cindy a trouvé une personne portant une veste bleue avec des cœurs….Beau clin d’œil quand même !!

J’ai aussi beaucoup aimé le travail à deux. Photographier les émotions, la spontanéité, être toujours dans l’instant présent et arriver à cliquer au bon moment pour faire ressortir le meilleur, ou à exprimer l’émotion sans réfléchir, redevenir petit enfant et devenir acteur, comédien, donner, oser être soi-même et le montrer à la personne qui te regarde, qui prend la photo.

Cet atelier m’a apporté beaucoup de plaisir et de joie, et m’a confirmé que même à travers un objectif, ce qui est le plus important c’est la présence de l’instant, d’être centré en soi-même pour capter ce que la nature te montre, t’offre, dépose là devant toi, à tes pieds, mais que tu ne vois pas forcément.

Gratitude à toi Marie et aussi à Cindy pour ces merveilleux moments !

A travers - Crédit photo : Corinne Parmentier
La féminité - Crédit photo : Corinne Parmentier
Le bleu - Crédit photo : Corinne Parmentier
Cindy - Crédit photo : Corinne Parmentier
Marie - Crédit photo : Corinne Parmentier
Rencontre magique - Crédit photo : Corinne Parmentier

Merci à Corinne pour son témoignage pétillant !

Je confirme ! Ce fut une très belle rencontre ! Merci l’Âme Agit de la Vie <3 <3 <3

Mon intuition me dit qu’on va sûrement se revoir … A suivre …

Quant à toi cher lecteur, retrouve toutes les dates des ateliers d’initiation à la photographie intuitive par là !

A très vite pour de nouvelles Aventures !!!

27 Avr

Témoignage de Cindy

Marie Guibouin / Blog, Photographie intuitive, Témoignages / / 0 Commentaire

Aujourd’hui, je suis ravie de partager avec toi le témoignage de Cindy. Ça faisait quelques temps que nous nous suivions via les réseaux sociaux alors ce fut une grande joie de rencontrer Cindy pour de vrai lors d’un atelier d’initiation à la photographie intuitive sur Paris.


 » J’étais assez curieuse de savoir comment cela se passait. 

Allier la photo à l’intuition cela m’a complètement parlé. 

Et puis ton post Facebook qui invitait à prendre une pause m’a encore plus appelé.
J’ai ressenti que j’étais vraiment trop dans mon mental. 

L’atelier permet de revenir au moment présent, il permet de s’évader, mais ce qui paraît être un simple moment de détente et bien plus que ça puisqu’au fond, tu nous partages ta vision de la vie (le bleu me hante encore ^^).

Aujourd’hui, j’ai compris d’où me venait mon manque de lâcher-prise : mon mental. 

Je tente de le laisser prendre des vacances de temps en temps. 

J’ai utilisé cette photo dans un post Facebook pour illustrer une phrase lue dans un livre : 

SOIS TON PROPRE SOLEIL

Elle m’évoque cette idée qu’il ne faut pas faire de concession sur ce que l’on est et qu’on peut oser à nos conditions.

crédit photo : Cindy Nibis

Ici, c’est une photo de Corinne qui prend une résonance assez forte avec une idée de liberté. Comme si, elle s’ouvrait à l’énergie du monde, du ciel et de la terre.

crédit photo : Cindy Nibis

La troisième photo que j’ai choisi est plutôt drôle. 

Nous passions et ce paon était au milieu du chemin à faire son beau. Il a commencé à faire la roue. Et mon œil s’est fixé sur ce pigeon qui le regarde. 

On a le choix du dialogue « Putain comment j’aimerais oser faire comme lui !! » ou « Comment il se la pète celui-là »

Mais est-ce qu’il a  fait attention à lui ? Le paon a continuer de se pavaner pour nous sans même se soucier du pigeon et je trouve que c’est une belle image et une belle leçon. »

crédit photo : Cindy Nibis

Merci à Cindy pour  son témoignage pétillant !

Pssst ! Cher lecteur ! J’ai un truc à te dire ! Cindy a un blog qui s’appelle « A Nos Rêves » -> Se connaitre, s’accepter, rêver … De belles valeurs que Cindy transmet à travers ses écrits, ses podcasts, ses séances confidences, ses box ateliers, et bien d’autres belles pépites encore … 😉

Et pour connaitre les nouvelles dates d’ateliers d’initiation à la photographie intuitive, c’est là !

04 Avr

J’ai de la chance

Marie Guibouin / Blog / / 0 Commentaire

J’ai de la chance d’être assise là à mon bureau, avec ma tasse de thé, la vue sur le ciel magique du matin et le chant des oiseaux qui m’accompagne.

J’ai de la chance. Vraiment.

Je me suis levée à 6H le cœur en joie à l’idée d’accomplir tout ce que j’ai envie d’accomplir dans ma journée et dans ma vie.

Dès mon réveil, j’ai écrit dans mes carnets (oui je suis carnet addict ! et j’adore écrire le matin). C’est venu il y a quelques temps, grâce au livre de Julia Cameron « Libérez votre créativité ». Elle préconise d’écrire 3 pages tous les matins et de ne pas t’arrêter tant que tu n’as pas écrit 3 pages ! Autant te dire qu’au début ça me paraissait une montagne !

Avant ça, j’écrivais en intermittence, parfois pas du tout, parfois énormément. Quand j’ai commencé le rituel des « pages du matin », je me suis demandée ce que j’allais bien pouvoir raconter. J’avais l’impression de me répéter, d’être en boucle sur certains sujets et parfois je ne savais pas quoi écrire, alors j’écrivais : « je ne sais pas quoi écrire mais je continue quand même… ».

Aujourd’hui, écrire tous les matins est devenu un rituel, une habitude, comme se brosser les dents, prendre un douche ou boire un thé.

Je ne suis pas certaine que j’aurais osé écrire tous les jours ici si je ne pratiquais pas ce rituel tous les matins.

J’ai de la chance parce que je fais un travail que j’aime, de plus en plus aligné avec qui je suis.

J’ai de la chance parce que je rencontre des tas de gens inspirants et inspirés.

J’ai de la chance parce que j’ai de plus en plus de clients qui me ressemblent et qui ont une vision similaire à la mienne.

J’ai de la chance parce que je peux décider de travailler quand je veux, à l’heure que je veux.

J’ai de la chance parce que j’ai choisi cette vie là.

Pourtant, ça n’a pas toujours été comme ça.

Moi aussi, j’ai été salariée dans un environnement qui ne me convenait plus et me faisait parfois trainer des pieds pour y aller le matin.

Moi aussi, j’ai eu la boule au ventre en retournant à l’école 10 ans plus tard, parce que je n’adhérais pas au moule dans lequel on voulait me faire rentrer.

Moi aussi j’ai douté et je doute encore parfois …

Moi aussi j’ai eu envie de tout arrêter au moins 10000 fois, parce que … A quoi bon

Moi aussi j’ai été révolté, contre la violence, contre les injustices, contre la société, contre la publicité mensongère, contre les grands qui écrasent les petits.

Et un jour, j’ai décidé de transformer ma révolte. Je me suis dit que ma colère et ma révolte pourrait me rendre artiste de ma vie.

J’ai compris que je ne pouvais pas sauver le monde à moi toute seule mais que je pouvais agir pour moi et pour le monde qui m’entoure, là, tout de suite maintenant.

En me changeant moi-m’aime. En changeant d’état d’esprit. En voyant les choses d’une autre manière. En me concentrant sur les solutions plutôt que sur les problèmes, tout prenait une autre dimension.

Un champ des possibles s’ouvraient alors devant moi.

Et si j’avais le pouvoir de créer la vie qui m’inspire et d’inspirer les autres à faire de même ?

Au début, j’ai fait des erreurs, et j’en ferais sûrement encore. Quand j’ai pris conscience que tout était possible, je voulais que tout le monde adhère à ma cause, à ma grande trouvaille, à ma grande révélation ! Ça me prenait une énergie de dingue de dire à mon entourage : « Mais siiii, regardeee, tu peux faire ça, c’est possible !!! », « T’en peux plus de ton taf ? Vas-y tu as ça, ça et ça comme solution !!! », « T’en as marre de ta vie telle qu’elle est aujourd’hui, change, modifie quelque chose, crois que c’est possible » … etc …

A un moment, j’ai pris conscience que j’aidais des gens qui n’avaient pas du tout envie d’être aidé. Je les revoyais quelques mois ou quelques années plus tard et rien n’avait changé. J’avais l’impression d’avoir pris le TGV et qu’ils étaient restés sur le quai, tellement le décalage était immense !!!

Aujourd’hui, j’ai appris (et j’apprends encore !) à prendre soin de moi en premier. Ce n’est pas toujours facile. Mais c’est tellement nécessaire. Comment pourrais-je aider les personnes qui m’entourent, mes proches, mes clients, si moi-m’aime je ne suis pas dans une bonne énergie ?

Récemment, j’ai pris conscience à mes dépens que j’utilisais mon énergie à mauvais escient en acceptant d’aller boire un café avec untel ou unetelle parce que ça lui faisait plaisir et que la personne adorait mon énergie. J’avais oublié de me demander si ça me faisait plaisir à moi. Non pas que je veuille arrêter d’aller boire des cafés avec des gens (d’ailleurs je ne bois plus de café :p), disons que je vais prendre le temps de dire non avant de dire un vrai OUI.

En disant des vrais NON et des vrai OUI, tu restes dans une bonne énergie, tu te respectes et tu respectes l’autre.

Longtemps, j’ai tout donné pour les autres et puis « moi, c’est pas grave on verra plus tard s’il me reste encore un peu d’énergie ». Je n’en suis pas morte mais parfois je mettais des jours, des semaines voire des mois à m’en remettre. Je ne comprenais pas pourquoi je n’avais plus de force d’un coup. Je ne comprenais pas pourquoi je n’avais envie de voir personne et d’être tranquille alors que j’adore les gens (même si des fois ils me saoulent cf. post du 31/03/17)

Une fois, j’ai fait un projet énorme qui m’a accaparé des semaines et des semaines, des nuits courtes et une énergie au-delà de ce que j’aurais pu imaginer que c’était possible !!!
J’y ai mis tout mon cœur, mon corps, mon Âme, j’ai tout donné ! C’était Magique ! Et si c’était à refaire, je recommencerais sûrement. Différemment peut-être, mais je recommencerais rien que pour l’Ame-Agit. Franchement c’était génialissime ! Un projet qui a rassemblé des personnes formidables, un projet que j’ai vécu jusque dans mes tripes !!! Un projet dont je n’ai pas eu conscience tout de suite que c’était de l’Or en Barre !!! Un projet qui a généré 10000€ en moins de 3 mois. Ça parait peut-être rien pour certains, mais pour moi c’était énorme !!! Et tu sais quoi ? Je te vois faire les gros yeux en voyant 10000€ !!!

Tu sais quoi ? Tiens-toi bien. J’ai carrément oublié de me payer. Oui, oui, tu as bien lu. J’ai oublié de me payer. Parce que c’était une première pour moi, parce que je ne me sentais pas légitime, parce que quand on fait les choses par passion, c’est pas un vrai travail, non ?

J’ai pensé à tout le monde. J’ai pensé à ce que tout soit bien, parfait pour tout le monde. J’ai pensé à tout. Mais vraiment. J’ai pensé à tout jusque dans les moindres détails.

Sauf …

Sauf à moi.

Pourtant, je n’ai aucun regret. Je suis super fière d’avoir mené ce projet d’une main de maitre. Je suis un peu moins fière d’avoir oublié de me payer mais ça a été une belle leçon de vie.

Aujourd’hui, j’ai pleinement conscience que ce que je propose, c’est de l’Or en Barre !!! Jamais je n’aurais osé écrire cela avant. Je me serais dit : « ça fait un peu prétentieux, je me prends pour qui ? »

Alors oui, c’est vrai, aujourd’hui j’ai beaucoup de chance. Je mesure la chance que j’ai. J’ai de la chance de travailler sans avoir l’impression de travailler. J’ai la chance de dire de grands OUI et de grands NON.

Le chemin n’est pas terminé, le chemin continue encore, il y a et il y aura toujours des obstacles à contourner, des oui et puis des non, des erreurs qui n’en sont pas. Je dirais plutôt des apprentissages.

Je pense que l’on a jamais fini d’apprendre. Avant, je croyais qu’un jour on atteignait, genre « l’état ultime », genre « ça y est tout est parfaitement bien aligné, bien établi, bien linéaire ».

Tout ça c’est du vent ! La vie est un mouvement perpétuel et c’est normal de douter, d’avoir peur et d’y aller quand même !

Bon … J’ai un peu dévié du sujet initial mais bref …

J’ai de la chance.

Et toi aussi, tu peux décider d’avoir de la chance. Ça ne veut pas dire que tu ne douteras plus jamais et que tu n’auras plus jamais peur.

Simplement, tu as le choix. Tu as le pouvoir de créer la vie qui t’inspire, NOW !!!

Avoir de la chance, c’est assez simple finalement. Rien que me lever, être en bonne santé, écrire, créer, partager, rire et marcher en direction de mes rêves, c’est juste waouh !

Et toi ? Pourquoi tu as de la chance ?

Hâte de partager avec toi sur le sujet.

A présent, lève-toi et marche 😀
Marche sur le chemin qui t’inspire <3 <3 <3

A demain !

Artistiquement,

Marie, Utopique à plein temps,
Droguée au Positif,
Sujette au Grain de Folie Artistique !

 

Clique ici pour réserver ta séance photo !

déesse

Achète une photo qui t'inspire sur ma boutique en ligne 🙂

20170309 Ballade intuitive-5

A la rencontre de la déesse en toi - 26 & 27 août 2017 à Paris

StephMakeUp-1

Deviens qui tu es - 23 & 24 septembre 2017 en Haute-Savoie

20170309 Ballade intuitive-3