Catégorie : Blog

11 Déc

Comment changer d’énergie comme par Magie ?

Marie Guibouin / Blog / / 1 Commentaire

« C’est pas Magique, c’est quantique ! » – Pascale de Gail-Athis

 

Suite à mon dernier article en mode doute existentiel, je me suis placée en observatrice de moi m’aime et j’ai remarqué avec beaucoup d’amusement que je pouvais changer mon énergie d’un simple claquement de doigts ! Mais chuuut c’est une technique secrète de Jedi, n’en parle à personne !

Exprimer ce que je ressens, fut un premier pas mais ça ne suffisait pas. Ce samedi, j’ai pris mon vélo pour me rendre chez Nature & Découvertes où je vis une expérience salariale éphémère pour le rush de Noël et surtout pour changer le regard que j’ai sur le salariat (j’aurais beaucoup de choses à partager avec toi à ce sujet à la fin du mois).

Sur le chemin en direction du centre de Lille, alors que mon esprit divaguait à l’air libre sur mon vélo, je me suis rendue compte que j’avais oublié mes lunettes : « Arf … Déjà que je suis pas en forme ! En plus, j’ai pas mes lunettes :/ Ça va être chouette … Jusqu’à 19H30 ce soir. Surtout qu’on est samedi… Je vais avoir besoin d’être super concentrée. Je vais avoir les yeux explosés ce soir… » -> Discours interne de m… on est d’accord …

J’arrive donc contrariée sans mes lunettes 🙁 et pourtant lorsqu’on me dit bonjour en me demandant si ça va, je réponds « Oui ça va et toi ?« . Tu sais, le truc automatique que tu réponds machinalement en écoutant à peine la réponse ! Ce truc qui avait disparu de mes automatismes depuis bien longtemps, et là BIM ! Je me suis vue, entendue et j’ai ris dans ma tête. Et là, je me suis dit qu’il était temps de faire quelque chose et qu’il était hors de question que je reste dans cette énergie de meuf contrariée toute la journée.

Je me suis isolée 2 minutes. J’ai pris trois grandes respirations et j’ai décidé de mettre ces informations au point zéro pour repartir dans une nouvelle énergie. Je me suis connectée à moi, à mon Âme, à qui je suis, à mes valeurs & Let’s Go !!! C’était parti pour l’Aventure !!!

Les premières minutes, c’était chelou car j’avais l’impression d’être entre deux mondes. Un peu comme dans Stargate. Genre, je suis en train de passer un portail. Je voyais que des gens faire la gueule dans le magasin et au fur et à mesure que mon énergie changeait, ils ont tous attrapé le sourire ! Peut-être que ça parait complètement surnaturel ce que je suis en train de te raconter mais c’est bel et bien ce qui s’est passé. Ça me fait rire d’observer Cela. Bilan : cette journée de samedi s’est super bien terminée !!! Happy face 🙂

Et pour continuer dans ma lancée, hier, je participais à la troisième journée de stage du Cercle de l’Aigle. Thème du jour : LA CONCENTRATION. Et pour cause ! Nous avons appris à faire face à une agression au couteau. Autant dire que tu as plutôt intérêt à avoir un discours interne positif dans ces cas là.

J’apprends énormément au sein du Cercle de l’Aigle et je suis tellement fière de faire partie de ce groupe de pratiquants investis. Au delà des journées de stage, nous partageons énormément. Moi qui suit plutôt une solitaire (même si ça n’en a pas l’air), faire partie d’un groupe est nouveau pour moi. Nous nous élevons ensemble. J’apprends à faire preuve d’humilité et je ris de moi quand je me surprends à être en mode « comparaisonite aigüe ». Lors de cette troisième journée d’enseignement hier, j’ai vraiment la sensation d’avoir fait un bond ! Encore plus que d’habitude. La thématique y est sans doute en partie pour quelque chose, mais pas seulement !

Aujourd’hui, je sens mes abdos et je me sens également plus sereine, plus présente et plus forte à la fois. Quelle joie de grandir ainsi ! MERCI la Vie, MERCI le Cercle de l’Aigle, MERCI le Cercle des Gardiennes des 13 lunes, MERCI le Centre des Arts Holistiques, MERCI moi, MERCI toi, MERCI l’Univers et ses alentours.

Cette année est particulièrement riche. Je partagerais sûrement avec toi, un bilan non exhaustif de mes apprentissages, bientôt !

 

Et toi ? Quelles sont tes techniques secrètes de Jedi pour changer d’énergie comme par Magie ?

 

Je te souhaite une belle journée !

 

A très vite pour de nouvelles Aventures pétillantes, colorées et remplies de Paradoxes 😉

 

Marie, Artiste de l’Âme …

 

P.S : je suis tombée amoureuse de cette photo de ce ciel magique d’automne alors je viens de l’ajouter tout spécialement pour toi dans ma boutique LUMYS et dans ma boutique REDBUBBLE !

Pour rappel :

  • dans ma boutique LUMYS, tu trouveras mes photographies d’Art disponibles en tirage d’Art dans différents formats et supports. Clique ici pour entrer dans la boutique ! Commande dès aujourd’hui pour être sûr(e) d’être livré(e) avant Noël 😉

 

  • dans ma boutique REDBUBBLE, tu trouveras mes photographies d’Art disponibles en impression sur tout plein de produits dérivés : des carnets pour les addicts comme moi, des coussins pour faire le plein de douceur, des cartes postales pour envoyer de la magie dans le monde, des vêtements pour porter de l’Art jusque dans tes cellules corporelles, et plein d’autres belles surprises que je te laisse découvrir 😉 Clique ici pour entrer dans ma boutique REDBUBBLE !
09 Déc

Suis-je à la hauteur ?

Marie Guibouin / Blog / / 3 Commentaires

« Dans la vie, y’a pas de grands, y’a pas de petits. La bonne longueur pour les jambes, c’est quand les pieds touchent par terre.” – Coluche

 

Bon bah merci Coluche ! Fin de l’article. A demain !

Non j’déconne, je vais quand même développer un peu 😉

 

Ça fait quelques jours qu’un nouvel article me trotte en tête : « Comment suis-je tombée dans la photographie ? » Sauf que ce matin, un autre lui prend la place car je me suis surprise face à ce questionnement existentielle : « Suis-je à la hauteur ? »

 

« Suis-je à la hauteur ? »… Moi qui croyait avoir éradiqué ce syndrome de l’imposteur ! BIM ! Il est revenu me voir de manière très sournoise le petit coquinou :p

En passant, je fais une petite dédicace à Marina qui parlait de la légitimité sur Linkedin, il y a quelques jours. Tout un programme …

 

« Suis-je à la hauteur ? », « C’est pas si intéressant ce que j’ai à dire », « les autres ont l’air tellement plus avancé que moi, mieux que moi … (et j’en passe), « c’est pas si pertinent ce que j’ai à dire, il vaut mieux que je me taise », « je suis nulle, j’aurais pu au moins partager quelque chose » … STOP !!!

Oui, je sais, c’est n’importe quoi ! On est d’accord !

Et là, je me suis revue dans la cour du collège lorsque je n’arrivais pas à exprimer mes opinions, que je me trouvais inculte et que je rougissais dès que j’ouvrais la bouche de peur d’être ridicule.

C’est moche de penser des choses pareilles alors que j’inspire tant de gens à Oser ! Si Pascale était là, elle dirait : « Et alors ? »

Oui, c’est vrai … Et alors ?

Mince ! Je ne suis donc pas parfaite ! C’est grave docteur ?

« Fais vaut mieux que parfait », dirait Lyvia Cairo.

Vis ma vie d’humaine remplie de paradoxe !!!

Après ma « petite » phase d’autoflagellation, j’ai repris conscience que je ne suis pas qu’une seule facette de moi m’aime.

 

Je suis la nana qui doute ET la nana qui avance avec une conviction inébranlable.

Je suis la nana qui rit ET qui pleure.

Je suis la nana qui aime la solitude ET qui aime être entourée.

Je suis la nana qui se tait ET la nana qui dit ce qu’elle a à dire !

Je suis la nana qui aime la douceur ET la brutalité.

Je suis Yin ET Yang.

Je suis la nana qui photographie ET qui écrit ET qui peint.

Je suis la nana qui doute de sa valeur ET la nana qui a pleinement conscience de sa valeur.

Je suis la nana qui ne se sent pas légitime ET la nana qui se sent légitime.

Je suis la nana qui est entrepreneure ET qui est en immersion éphémère dans le monde du salariat.

Je suis la nana timide et introvertie ET aussi celle qui ose !

Je suis une femme Artiste entrepreneure qui inspire le monde ET je suis aussi cette femme qui doute de tout et qui se demande qui elle est pour se proclamer ainsi !

Je suis une femme qui ne se maquille jamais ET je suis aussi cette femme qui a envie de se maquiller et d’être sexy quand ça lui prend !

Je suis une femme qui s’épile ET aussi celle qui laisse pousser ses poils parce qu’elle oublie, que c’est l’hiver et qu’après tout c’est pas si grave.

Je suis une femme guerrière des temps modernes ET je suis aussi celle qui a peur d’incarner pleinement sa mission.

Je suis une femme remplie d’énergies positives qui a toujours le smile ET je suis aussi celle qui serait mieux cachée sous sa couette quand c’est l’hiver et que son moral n’est pas au top !

Je suis cette femme que tu admires ET aussi celle que tu détestes !

Je suis cette femme qui a mis tant de temps à s’assumer femme ET aussi celle qui se demande parfois « C’est quoi être une femme ? »

Je suis cette femme qui se sent appelée à devenir maman ET je suis aussi celle qui se demande si elle sera à la hauteur … (encore cette histoire de hauteur !!!)

Je suis cette femme qui communique beaucoup ET je suis aussi celle qui n’a rien à dire ou qui croit qu’elle n’est pas intéressante …

Je suis moi, je suis remplie de paradoxe et je crois que je pourrais continuer cette liste interminable …

 

Et là, je suis celle qui se dit que son article aurait pu être un peu plus approfondi.

Et à la fois, je suis celle qui pense que c’est pas si grave et que le message est plus important 😉

 

Alors je te souhaite une belle journée, un week-end délicieux et une vie remplie de paradoxe !

 

Prends soin de toi et ça sert à rien de te comparer à qui que ce soit !

Tu es Unique <3 <3 <3

Certainement Unique et Multiple à la fois … mais personne d’autre que toi ne peut être TOI.

 

Je t’embrasse.

 

Artistiquement,

 

Marie, Artiste de l’Âme …

 

05 Déc

Dans un autre Monde …

Marie Guibouin / Blog / / 0 Commentaire

Hello cher lecteur !

Comment vas-tu depuis la rentrée dans la cour de récréation ?

Merci à REDBUBBLE qui m’a inspiré le titre de cet article ! Tu connais REDBUBBLE ? C’est un des partenaires avec qui je travaille pour la vente de mes photographies d’Art en impression sur des produits dérivés 😉 Et ce soir, y’a -20% sur presque tout avec le code UNAUTREMONDE ! Alors, je t’invite à t’y rendre dès maintenant ! Cependant, si tu arrives après la bataille, rassure-toi, mes produits magiques sont toujours là et il est encore temps de les commander pour les recevoir avant Noël si tu as envie de faire plein de cadeaux originaux :p

 

YOUPI !!! Je cours dans la Boutique REDBUBBLE de Marie !!!

 

De plus, il est vrai qu’en ce mois de décembre, je suis dans un autre monde !

J’ai réaménagé mon atelier et j’ai remis les doigts et les pinceaux dans la peinture ! Quelques heures par semaine, je suis en immersion chez Nature & Découvertes, mon défi du mois pour opérer à mon changement de regard sur le salariat ! Et je dois dire que ça se passe plutôt bien après ces 3 jours d’intégration ! Je t’en dirais des nouvelles après le 24 décembre ! Aussi, je fais 10 kilomètres de vélo presque tous les jours : YOUPI !!! Ça fait du bien à mon corps et à mon moral :p Je chouchoute mes clients d’amour et mes abonnés qui m’envoient des mails. Je communique sur mes boutiques en ligne. Et parfois aussi, je dors, je mange, je ris et j’écris ! Aujourd’hui, j’ai eu la sensation de courir un marathon et j’ai encore plein d’énergie pour t’écrire ! Je suis trop contente ! Surtout qu’hier, j’ai glandé toute la journée et je l’ai pas super bien vécu : sentiment de culpabilité tout ça, tout ça… Avec le recul, je dirais que ça a été plutôt bénéfique parce que je pète la forme aujourd’hui !

L’hiver qui approche et la baisse de la luminosité n’a pas toujours de supers bons effets sur moi alors je suis vigilante et tente d’être douce avec moi m’aime. C’est tout un rythme qui change. D’ailleurs, ce qui est super flagrant, c’est que je dors beaucoup plus à cette saison que le reste de l’année. Je fais des grasses matinées jusqu’à 8H ! Voire même 8H30 certains jours ! Tu imagines un peu le truc de ouf !!!

Et toi ? Comment tu vis la saison hivernale ? Tu rentres dans ta grotte ou tu as plein d’énergie ?

Quoi qu’il en soit, je te conseille d’être doux/douce avec toi m’aime <3 <3 <3

Et si tu as envie de t’offrir de l’Art, je te donne rendez-vous dans ma boutique LUMYS ! Tu connais LUMYS ? C’est aussi un partenaire avec qui je travaille ! Ils sont au top du top pour les tirages d’Art. Tu peux commander mes photographies d’Art en impression sur toile, sur papier perlé effet métallique, sur papier Baryté, et tu peux même t’offrir de l’encadrement haut de gamme ! Et Cerise sur le gâteau, si la folie te prend, j’ai créé des Packs que je te laisse découvrir ! Ça se passe par là :

 

YOUPIII !!! C’est la folie dans la Boutique LUMYS de Marie !!!

 

Je crois que je suis dans un monde en multi-dimensions. Je suis ici et là. Je suis partout en même temps ! Ça me rappelle l’époque où j’étais coiffeuse-maquilleuse pour la télévision et le cinéma, que je bossais de temps en temps en extra dans un bar et que certains soirs de spectacles je devenais assistante photographe. En fait, je crois que j’aime ça : « être partout à la fois ». Mince alors, j’avais oublié :O Quelle folie ! Magie de la Vie !!!

Ah tiens ! Ça me fait penser ! Y’a aussi un autre endroit où je vends quelques photos. C’est le déstockage de mon atelier sur Etsy ! Si tu as envie d’y jeter un oeil, c’est là -> Ma boutique Etsy de folie !!!

 

Bon … Et puisque j’ai repris mes pinceaux, tu peux toujours t’offrir de l’Art sur Mesure à prix libre, en investissant le montant de ton choix ici. Même si je n’ai toujours pas créer la page sur mon site. Oui, je suis un peu à l’envers des fois. Si tu as des questions ou que tu es intrigué(e) par cette offre, envoie un mail, je te répondrais avec plaisir !

Sinon, tu peux aussi réserver ta séance photo pour le printemps prochain et bénéficier d’un paiement en 1,2, 3 ou 4 fois sans frais, si ça te chante !

 

Voilà, je viens de t’embarquer en quelques lignes dans un autre monde …

Félicitations si tu m’as lu jusqu’au bout sans te perdre dans les méandres de tous les liens vers lesquels je t’ai envoyés !

Sur ce, je te souhaite une belle soirée et à bientôt pour de nouvelles Aventures pétillantes !

Prends bien soin de toi !

Et si tu as des astuces pour bien vivre la saison hivernale, je suis preneuse !

Good Vibesss for youuu !!!

Marie, Artiste de l’Âme …

 

30 Nov

Dans la cour de récréation !

Marie Guibouin / Blog / / 0 Commentaire

C’est bien là que je m’apprête à aller jouer à partir de demain !

Te souviens-tu de mon article « Cher recruteur, à la recherche du candidat idéal… » ? Je partageais avec toi, entre autre, ma vision pas jolie jolie du salariat… et je mettais au défi une entreprise de me faire changer de regard sur le salariat ! Un défi de taille que « Nature & Découvertes » s’apprête à relever dès demain. Et ce, pour 3 semaines !

Je ne me suis jamais rendue à un entretien d’embauche avec autant d’enthousiasme !

 

Je me demandais qui oserait appeler une nana un peu barrée avec un CV mentionnant « Diffuseuse de Good Vibesss », « Amoureuse de la vie », « Droguée au positif »… etc…

 

Voilà de quoi éclater les barrières qu’on se met à vouloir tellement rentrer dans le moule, qu’on finit par devenir complètement tarte !

 

Quand au bout de 5 minutes d’entretien, j’ai sorti tout naturellement : « que les choses soient claires, je cherche une entreprise qui va me faire changer de regard sur le salariat ». Le recruteur qui est en train de se faire recruter. Ça passe ou ça casse ? Amusement, échanges, naturel, spontanéité. Tellement simple. Ce fut un dialogue entre êtres humains. Pas de quoi se faire une montagne à vouloir pa-(r)-être bien. Sérieusement, si demain tu vas à un entretien d’embauche, ça sert à rien de te plier en quatre. Reste toi m’aime, ça te permettra de garder ton énergie et tout le monde gagnera du temps !

 

Bref, je m’apprête à vivre une expérience extra-ordinaire dans un monde que j’ai tant dénigré.

 

Déjà, là, je me sens différente. Je n’y vais pas en trainant les pieds. A vrai dire, je suis plutôt enthousiaste ! J’ai l’impression que je vais jouer dans une cour de récréation ! Rassure-toi, je sais être organisée et concentrée même si je m’amuse 😉 Je pense que je vais ressortir grandie de cette expérience.

 

Je crois que je n’ai pas encore conscience d’à quel point Cela va enrichir ma vie, ma vision, mon discernement.

 

Demain, je vais prendre mon cartable, mon vélo (oui j’ai reçu un nouveau vélo pour mon anniversaire, avec un éclairage de ouf et un antivol de compétition!) et ma bonne humeur pour une nouvelle Aventure éphémère, tout en continuant de partager mes péripéties avec toi !

 

Pas de roman pour aujourd’hui, juste un petit clin d’œil !

 

A vrai dire, je trépigne d’impatience de réaménager mon espace de travail ! Si tu as bien lu l’article d’hier, je ressors mes pinceaux et ma peinture pour créer de l’Art sur mesure 😉

 

Allez ! je file ! Ça me démange trop de sortir tout ce joyeux bazar créatif.

 

Je sens que ce mois de décembre va me propulser dans une autre dimension. Quoi que … je suis déjà propulsée je crois.

 

Affaire à suivre …

 

Je t’envoie plein de Good Vibess pétillantes et colorées !!!

 

Si c’est le moment pour toi de révéler ta Beauté et tes talents au Monde, pense à réserver ta séance photo !

(si tu préfères attendre le printemps, contacte-moi maintenant et bénéficie du paiement en 4 fois sans frais ;))

 

Si tu sens l’appel de l’Art pour inspirer ton Âme, rends-toi dans ma boutique LUMYS, tu devrais y trouver ton bonheur !

Si tu es carnet addict, gadget addict ou encore déco addict, rends-toi dans ma boutique REDBUBBLE, ça devrait te mettre le cœur en joie !

 

Ah oui ! Je déstocke mon atelier aussi, si ça t’intéresse, tu retrouveras tout ici à prix mini !

 

Voilà de quoi te faire plaisir !

 

Belle journée à toi et à bientôt !

 

Marie, Artiste de l’Âme …

 

 

 

 

29 Nov

Puis un jour … tout s’effondre …

Marie Guibouin / Blog / / 0 Commentaire

Voilà une quinzaine de jours que je n’ai pas écrit ici. Et pourtant … Qu’est-ce qu’il s’en est passé des choses en sous-marin depuis le vol de mon vélo !

C’était le 14 novembre ! Une journée particulière dont je me souviendrais longtemps 😉

Le lendemain, j’ai passé une heure au téléphone avec un de mes contacts Linkedin prêt à relever le défi de me faire adorer la prospection !!! Je t’en parle en vidéo ici.

Entre le 16 et le 19, j’étais dans ma phase un peu « bof » du mois, alors j’ai tourné au ralenti … et ça fait du bien. Plus je me connais, plus j’accueille ces phases. Il y a quelques années ou même quelques mois, j’aurais voulu me forcer coûte que coûte à aller bien et à faire, faire, faire, alors que dans ces moments là, ce n’est vraiment pas le propos.

Le 20 novembre 2017, tout s’est accéléré sans même que j’en ai réellement conscience.

C’était le jour de mes 33 ans. C’était aussi le jour où j’ai terminé l’écriture de mon livre qui sortira en 2018. Si tu veux faire partie du cercle VIP des futurs lecteurs de ma vie d’écrivain en herbe, tu peux t’inscrire ici gratuitement.

Et voilà ce qui est sorti :

« Aujourd’hui, j’ai décidé d’arrêter l’accompagnement et de me consacrer à 100% à mon Art. (je dis ça mais au final ça change sûrement pas grand chose aux yeux du monde).

J’ai mis tellement de temps à m’assumer photographe de l’Âme. Et le jour où je me suis enfin assumée, j’étais énervée que l’on me catalogue uniquement photographe. Je me suis rebellée.

Je me sens tellement tout à la fois. Je sais que je suis capable de guider, de débloquer des choses chez les gens, de les inspirer à Oser, Rêver et Agir … et pourtant … je ne me sens pas mentor, encore moins coach et encore moins « experte en développement personnel et/ou spirituel ». Je me sens simplement Artiste. Artiste dans toutes les dimensions de ma vie.

Et dans ce creux de la vague récent, j’ai pris conscience que je ne faisais pas passer mon Art en premier. Je ne créé pas pour moi en premier alors que j’inspire tant de gens à le faire. On dit souvent que ce sont les cordonniers les plus mal chaussés mais ce n’est pas une excuse.

Aujourd’hui, je décide de plonger dans mon Art, même si ça me fait peur ! J’ai répondu à une interview récemment et quand je repense à ce moment, j’étais tellement habitée ! Je vivais mon Art dans toutes mes cellules !!! Je dis souvent que ma mission c’est de révéler la Beauté et les Talents. C’est Vrai. Chaque jour, je me sens de plus en plus alignée avec cette mission.

Mon Art, c’est la photographie. C’est aussi mélanger la photographie et l’écriture en écrivant les choses qui me viennent, sans filtre, sans stratégies alambiquées dans mon cerveau.

Mon rêve : mélanger la photographie, la peinture et l’écriture. J’ai peur de mon rêve. Je sens au fond de moi qu’en me consacrant à mon Art, je peux aider des millions de gens à se déployer à commencer par moi ! »

OK … J’en fait quoi de tout ça maintenant ?

C’est sorti d’une manière tellement fluide et évidente. Ça a toujours été là finalement.   Le lendemain de cette révélation qui n’en est pas vraiment une, je participais à ma 12ème journée de l’année du Cercle des Gardiennes des 13 lunes. Nous avons démarré la journée par une méditation. Et là ! BIM ! Ça m’a sauté à la figure

Voici un extrait de la newsletter que j’ai envoyé à mes abonnés le lendemain de cette « vision » :

« Voilà ce que j’ai vu :

Tout d’abord j’ai vu cette phrase écrite en gras : « Mon rêve : mélanger la photographie, la peinture et l’écriture »

Jusque là, je ne t’apprends rien.

Voilà ce qui est venu ensuite : – la création d’une Oeuvre sur-mesure pour toi, mêlant la photographie, la peinture et l’écriture.

Comment ça se passe ?

Tu es sensible à l’Art et tu as conscience de l’énergie qui peut passer dans une création artistique. Tu sais que ça peut te faire du bien, t’accompagner sur ton chemin, même si tu ne comprends pas très bien comment ça fonctionne … Tu sens que je suis la bonne personne, là tout de suite maintenant pour créer Cela pour toi ?

Ça se passe de manière très simple.

Et là, j’ai une très grande peur à dépasser parce que dans ma vision, je pratiquais le prix libre.

 

Ne pas déformer ma Vision.

Ne pas déformer ma Vision.

Ne pas déformer ma Vision.

 

Allez ! Quand il faut y aller, il faut y aller ! Franchement, j’ai vraiment l’impression que je me jette dans le vide là ! Ça fait peur … Et d’un côté je sens qu’en bas, c’est de l’Âme Agit qui opère … Alors si tu as réussi à lire entre les lignes, et que tu as envie de recevoir une Oeuvre sur-mesure spécialement créer pour toi, je t’invite à investir le montant de ton choix en cliquant ici.

 

Suite à cela, tu recevras un mail de ma part dans les 24H où je t’indiquerais la marche à suivre avec les éléments dont j’ai besoin pour créer ton Œuvre inspirée par ton énergie, la nature, la méditation et les synchronicités qui se présenteront sur le chemin de la création …

Je suis vraiment en train de te proposer Cela ? Franchement, je m’impressionne moi m’aime ! En fait, je me rends compte que c’était déjà là depuis longtemps … C’était bien caché à l’intérieur de moi entre l’envie, l’élan de créer et la peur. Aujourd’hui, je fais le grand saut ! Ça serait tourner le dos à mon Âme de continuer d’enfouir l’expression de mon Art au service du Bien.

Je ne sais pas ce qui va se passer une fois que j’aurais cliqué sur Envoyer.

Tout ce que je sais, c’est que même si j’ai peur, je sens au fond de moi que c’est profondément juste. »

 

Je n’ai pas encore créé la page de cette offre sur mon site, que j’ai déjà des supers retours. Je n’en reviens même pas moi m’aime ! Pourtant c’est là. On dirait que mon Âme n’attendait que ça !

23 novembre : direction Paris où j’ai rencontré Nikka, ma nouvelle cliente pour qui je vais faire des photos au printemps 2018 ! Trop hâte ! Ça va être génial ! D’ailleurs, si tu sens que c’est le moment pour toi, d’enfin révéler ta Beauté et tes Talents au Monde, contacte-moi et partageons cette Aventure ensemble !

 

Puis le week-end est arrivé et j’ai passé 3 jours magiques. Pascale nous dirait : « c’est pas magique, c’est quantique ! » 😉 Je ne peux même pas expliquer avec des mots ce qui s’est passé durant ce stage. Le thème de ces 3 jours : « Sortir de la matrice de la souffrance ». Je ne peux pas te « raconter » ce que j’ai vécu. Il faut le vivre pour en avoir conscience. Crois-moi que lorsque j’ai repris le bus pour rentrer à Lille lundi matin, j’ai complètement perdu la notion du temps durant ces 3 heures de trajet aux premières loges.

 

 

Depuis, je suis en mode « slow life » et je pose des actions juste au moment juste. J’ai la sensation d’être plus consciente de qui je suis et du monde qui m’entoure. Je me sens légère mais ce n’est pas vraiment le bon terme. Je sens que j’ai libéré un poids énorme !!! A présent, j’ai le cœur ouvert. Vraiment. Je le sens dans toutes mes cellules. Difficile de décrire tout Cela…

 

C’est toute une réalité qui s’effondre pour enfin exister au grand jour.

 

Ce matin, j’ai décidé de ralentir le rythme d’envoi de mes newsletters. J’ai testé beaucoup de choses depuis que j’ai mis ce mode de communication en place. Ces dernières semaines, j’en envoyais 3 par semaine. À une période, j’en ai envoyé tous les jours. À une autre période, j’en envoyais tous les 36 du mois. À présent, après avoir testé tout cela, je vais ralentir le rythme et j’enverrais des nouvelles suivant le flow. Ce qui va rester, c’est la relation intimiste que je crée avec mes abonnés qui sont toujours au courant de tout ce qui se trame en coulisses avant tout le monde… Si tu as envie de rejoindre la communauté des privilégiés, tu peux t’abonner en cliquant ici.

Je ne sais pas si ça se sent dans mes écrits, mais je tourne au ralenti et j’ai plein d’énergie en même temps !   Et toi ? Comment te sens-tu en cet automne qui va bientôt se transformer en hiver ?   Je te souhaite une belle journée, une belle vie et t’envoie plein de Good Vibesss pétillantes et colorées !!!

Marie, Artiste de l’Âme …

P.S. : Si le coeur t’en dit de t’offrir de l’Art en cette fin d’année, rendez-vous dans mes deux boutiques : LUMYS & REDBUBBLE !

 

14 Nov

C’est mon jour de chance : on m’a volé mon vélo !

Marie Guibouin / Blog / / 0 Commentaire

Ce matin, je me suis levée en mode « tristitude » intégrale. Ça arrive… Quand c’est comme ça, j’ai appris à accueillir Cela comme il se doit.

J’ai pris une douche et en cherchant de quoi m’habiller, je me suis mise à pleurer. Ça arrive, tu sais. C’est pas grave. C’est la Vie. Ce n’est pas la fin du monde. Ça s’appelle être humain. Tu es toujours en mode « powerfull » toi ? Pour ma part, j’ai longtemps été en mode « powerfull » rien ne m’atteint tout ça tout ça. Tu sais, quand t’étouffes tes émotions et que tu deviens un robot sans vie, c’est très grave.

Alors ce matin, j’ai pleuré et ça m’a fait du bien. Je savais que je ne resterais pas dans cet état toute la journée. Ça fait tellement de bien de se laisser traverser par les émotions que la vie nous offre. Merci.

Vers 8h30, j’ai pris mon vélo pour me rendre chez le coiffeur ! Je coupe souvent mes cheveux moi-même mais là j’avais envie de faire des dessins dans mes cheveux et toute seule, j’arrive pas !!! Super discussion avec ma coiffeuse. On a parlé de beaucoup de choses ! Jusqu’à ce qu’elle me mette en garde sur le port du casque à vélo. Je ne sais pas du tout comment cette conversation est arrivée ! Elle m’a raconté que plusieurs de ses clientes avaient eu des accidents de vélo, dont une est devenue un légume. Mince, je suis inconsciente de rouler sans casque ? C’est vrai que nous sommes vulnérables en ville à vélo. Bien que beaucoup de pistes cyclables sont aménagées maintenant. Aussi, je me demandais si j’allais prendre mon vélo sans éclairage ce soir ? Je l’ai déjà fait. Il ne m’est rien arrivée. Mais quand même … Ce n’est pas très prudent.

A 10h, je suis allée signer mon contrat chez Nature & Découvertes ! Tu te souviens ? Mon fameux défi de changement de regard sur le salariat 😉 Ça y est ! C’est pour bientôt !

A 11h, j’avais rendez-vous avec Mathieu, un super entrepreneur positif et inspirant que j’ai rencontré grâce à Linkedin !

12h et quelques, me voilà repartie en direction de mon vélo … Et là … RAS. Plus de vélo ! Disparu ! Sur le coup je me suis dit « Mince, ça doit pas être là que je l’ai garé ! » Puis, quelques secondes plus tard : « Si si, c’est bien là. » Bon, il est parti ! J’ai éclaté de rire ! Au vue de l’épisode de ce matin avec ma coiffeuse, j’ai presque béni le Ciel !

Mon voleur (ou ma voleuse) m’a sauvée la Vie !

Je trouve ça fabuleux ! J’ai trouvé ça tellement magique que j’ai aussitôt appelé ma petite sœur pour lui raconter !

Bon … C’est anecdotique. Peut-être que c’est une pure coïncidence. Peu importe.

Je pouvais réagir de 1000 façons face à cet évènement.

J’aurais pu pester, me dire que j’avais pas de bol, que de toute façon c’était pas mon jour et blablabla …

A la place, j’ai éclaté de rire !

En plus je suis sûre que mon voleur m’a sauvée la vie ! Je suis très sérieuse quand je tiens ce genre de propos.

Nous avons toujours 1000 façons de réagir face à ce qui nous arrive.

Et toi ? Que choisis-tu ?

Je t’envoie plein de belles énergies d’Amour !

A bientôt pour les nouvelles !

Marie,

Photographe de l’Âme, Révélatrice de Beauté, Éveilleuse des Consciences …

 

P.S. : le vélo sur la photo n’est pas le mien. Il n’était pas aussi beau ! Cet arrêt sur image a été capturé à Nantes. Je viens de le retrouver dans mes archives et j’ai eu envie de le partager avec toi !

Tu peux même le faire venir chez toi si ça te dit !

Retrouve le vélo Magique en tirage d’Art dans ma boutique LUMYS et sur tout plein de produits dérivés dans ma boutique REDBUBBLE.

12 Nov

J’avais peur d’être visible et … de gagner des sous

Marie Guibouin / Blog / / 1 Commentaire

Après plusieurs jours à tourner autour du pot, voici ce que j’ai publié ce matin sur Instagram et Linkedin :

 » Ça fait plusieurs jours qu’un nouvel article me brûle les doigts mais j’ai peuuurrrr de l’écrire !!! J’ai peur de ce qui va sortir parce que lorsque j’écris je ne maîtrise rien … Mon article « Je déteste la prospection » m’a « offert » un pic de visibilité inattendu sur LinkedIn ! J’ai rencontré plein de nouvelles personnes en peu de temps. Et c’est top ! Puis j’ai écrit sur la vulnérabilité … On dirait que le « succès » de mon article sur la prospection a plu à l’algorithme de Linkedin ! La plupart des gens trouveront ça génial ! Et ça l’est ! Mes publications ne vont plus passer inaperçues comme ça l’a été durant plusieurs mois. Sauf que … ça a réveillé un truc chez moi, que je ne soupçonnais pas : « J’ai peur d’être visible ! » Oui oui tu as bien lu, la meuf qui écrit des articles depuis 3 ans, a peur d’être visible … je sais, ce n’est pas rationnel. Et en enlevant cette couche, j’en ai trouvé une autre en-dessous : « j’ai peur de gagner plus d’argent ! » Oui, je sais, c’est tordu !

Alors j’ai observé mon C.A. des années précédentes et de l’année en cours. Ça évolue mais pas au point de devenir confortable. Je gagne toujours suffisamment pour payer mes charges et subvenir à mes « besoins de base » et après STOP ! Comme si inconsciemment, je mettais une barrière ! Moi qui croyait avoir explosé mon « plafond de verre » ! Pas du tout ! Bref … cette claque dans la gueule est sûrement en train de secouer des choses et ça c’est positif ! En attendant, je me suis amusée à créer un visuel #canva avec cette magnifique photo qu’un arbre m’a offert en mode camouflage !

Tu peux t’offrir cette photo :

en tirage d’Art dans ma boutique Lumys ;

et/ou en impressions sur des produits dérivés dans ma boutique REDBUBBLE !

Et tu seras le/la premier(e) au courant si j’ai les ovaires d’écrire mon article sur la visibilité ! »

Bon … Ça y est … Nous y sommes …

Que dire ? Que faire ? Par où commencer après ça ?

En partageant Cela ce matin, j’ai déjà ouvert la Voie et je me suis sentie plus légère… Je sais que je suis loin d’être un cas isolé. C’est pourquoi il est presque de mon devoir d’écrire.

 

La peur d’être visible

A l’écriture de ces mots, la première chose qui me vient, c’est « Arrête ! Tu vas te faire remarquer ! » Je l’avais oublié cette phrase, mais elle revient dans ma tête à chaque fois que ce « syndrome de la peur d’être visible » me revient en pleine poire ! Des mots tellement banals … que n’importe qui pourraient dire à un enfant un peu « trop » expressif en public. Et pourtant, Dieu sait que les enfants sont nos meilleurs exemples.

Où est passé notre spontanéité ?

Il est temps de la réveiller ! Heureusement, nous avons le pouvoir de la retrouver. Tout n’est pas perdu ! Loin de là !

A chaque fois que j’écris un article, je suis dans cette spontanéité ! Je ne pense pas vraiment aux conséquences sinon je crois que je ne publierais jamais rien. Même lorsque j’ai peur, je sais au fond de moi que le message est plus important que ma peur, alors je publie, vaille que vaille !

Tout le travail que je fais avec mes clients, que ce soit en photographie ou en accompagnement, fait appel à cette spontanéité ! C’est pour ça que je prends le temps de connaitre qui tu es, tes valeurs, ce que tu as envie de transmettre au monde ! C’est pour ça que j’ai pété un câble quand j’ai appris que certains professionnels ne laissaient pas de place à l’Humain !

 

« Arrête ! Tu vas te faire remarquer ! »

à la place je dirais plutôt :

Continue et fais-toi remarquer !

Tiens je vais rajouter ça dans mes mantras : « Continue et fais-toi remarquer ! » Je pourrais presque terminer mon article ici. C’est donc pour Cela que je passe mon temps à Révéler la Beauté et les Talents de mes clients ! Mais oui ! C’est si évident ! Ça me parait tellement logique et évident de le faire pour les autres.

 

Alors …

Pourquoi j’ai paniqué suite à ce pic de visibilité ?

C’est bien ce que je voulais non ? Être visible. Pourquoi j’écris des articles publiquement depuis 3 ans ? Pour que personne ne les lisent ? Sûrement pas ! Alors c’est quoi le problème ?

En Vérité, il n’y a pas de problème ! Ça a juste réveiller un truc ! Un mécanisme inconscient. Le fameux « Arrête ! Tu vas te faire remarquer ! » Sauf que là je ne vais pas me faire avoir. Cette phrase à priori banal, prononcé par une personne adulte lorsque j’étais petite est restée bien ancrée quelque part. Ne négligeons pas la puissance des mots !

Et là, tu vois, je me suis pris une grosse claque dans la gueule. Une claque consciente cette fois, c’est ça qui est génial ! Je crois que j’ai reproduit Cela tellement de fois dans ma vie. En tout cas, dans ma vie pro, c’est flag’ ! A chaque fois, que j’ai lancé quelque chose et que ça commençait à bien marcher, j’ai arrêté ! J’ai changé de direction. Je suis allée voir ailleurs. Ce ne sont que des petits détails. On pourrait faire le bilan ne serait-ce que sur une année :

 

 

 

  • j’ai voulu lancé DEVIENS QUI TU ES en accompagnement individuel sur-mesure et au dernier moment j’ai flippé, alors je l’ai transformé en week-end de groupe. Bilan : 1 seule inscrite ! Merci la Vie ! J’ai ainsi pu tester ce fameux accompagnement individuel sur-mesure dont je rêvais tant ! Et progression : je l’ai validé, approuvé et je le propose toujours aujourd’hui ! Et finalement c’est un condensé de tout ce que j’ai transmis dans mes ateliers précédents ! Pas de hasards 😉

 

  • Mes séances photos commencent a bien se développer et je n’ai pas envie d’arrêter !!!

 

Ça y est ! Je crois que je suis sortie de la Matrice ou peut-être que j’ai changé de Paradigme ? Ou les deux …

Finalement, j’ai bien progressé ! Je peux être fière de moi ! Et toi aussi tu peux être fière de toi. Regarde un peu dans le rétroviseur, par curiosité, tu verras à quel point tu as bien progressé toi aussi. Sois fière de toi et si tu as peur de te faire remarquer et bien fais-toi remarquer encore plus. Mais tu sais, ça sert à rien d’en faire des tonnes ni de chercher à répondre à des codes ou stratégies super alambiqués ! En fait, le secret c’est juste d’être toi-même. Essaie, tu verras, c’est beaucoup plus reposant que de te contorsionner dans tous les sens pour plaire à tout le monde.

 

La peur de gagner des sous

Sous la couche de la peur d’être visible, se cachait la peur de gagner des sous. Pour être plus précise : la peur de gagner PLUS de sous. Peur de gagner de l’Argent ? C’est du délire là ! Pas vraiment … Et je crois que nous sommes nombreuses dans ce cas. Je ne sais pas si les hommes sont touchés par ce phénomène. Si un homme passe par là et qu’il désire en témoigner, qu’il se manifeste maintenant ou se taise à jamais !

J’ai grandi dans une famille très modeste. J’ai 6 sœurs, 2 frères et je suis l’ainée. Ma maman a été mère au foyer pendant une dizaine d’années et mon papa était agriculteur. Nous n’avons jamais manqué de rien même si nos parents ne roulaient pas sur l’Or. J’ai vu les fins de mois difficiles. Je crois que j’ai même intégré dans mon inconscient que c’était la norme d’être à découvert. Nos parents se sont sacrifiés pour nous. Argent = sacrifice ? Hum … Ça fait pas bon ménage tout ça.

Je me souviens avoir rêvé de devenir riche pour offrir à mes parents la liberté qu’il n’avait pas. Puis j’ai entendu que les riches étaient des gens « qui se la pétaient », ou des arnaqueurs, ou des « stars qui ne savaient plus quoi faire de leurs sous » … Mince alors, je vais devenir une horrible personne alors si je gagne plus de sous !!!

Tout ça, ça se passe dans l’inconscient, mais il est plus que temps de mettre des mots dessus, parce qu’il faut vraiment que ça cesse !

Et cette histoire de plafond de verre ?

Il parait que l’on gagne à peu près la moyenne de la somme que gagnent les 5 personnes que l’on côtoie le plus. Vérifie si c’est le cas pour toi et dis-moi. C’est sûr que si tu côtoies des millionnaires toute la journée, ça m’étonnerait que la norme de ton salaire, ça soit le SMIC. Soyons honnêtes !

Je crois aussi que cette histoire de plafond de verre se construit avec l’environnement dans lequel tu grandis.

Tout à l’heure, j’ai fait les comptes pour en prendre vraiment conscience. Si je fais une moyenne sur l’année passée, je ne sais pas comment j’ai fait mais je n’ai jamais gagné plus que le salaire de mes deux parents réunis. Je parle en net. A chaque fois que j’ai gagné plus, je m’arrangeais pour avoir plus de charges. Ce que je partage là est le résultat d’un mécanisme inconscient. Comme si à chaque fois que j’avais une grosse somme dans les mains, je mettais tout en œuvre pour qu’elle se volatilise ! C’est incroyablement fascinant ! Je sens que je suis en train de passer un cap rien qu’en osant le partager ! Quelle libération !

Je ne sais pas quel impact Cela aura sur mes revenus à venir, mais je sens vraiment que quelque chose s’est libérée ! Et pas des moindres !

Je suis sûre que je ne suis pas un cas isolée. Si je peux ouvrir la Voie ne serait-ce qu’à une seule personne, en osant en parler, j’aurais rempli ma mission.

 

Alors continue ! Fais-toi remarquer ! Ose Briller en osant être toi-même ! Et éclate ce plafond de Verre bien trop bas pour toi et la mission que tu as à accomplir dans ce monde !

 

Si tu as besoin d’aide pour Révéler ta Beauté et tes Talents au Monde et/ou pour Oser être toi-même au-delà de la mode et des codes sociétaux, écris-moi en privé. Je peux t’aider à travers la photographie et l’accompagnement, en fonction des besoins que tu exprimeras.

 

Sur ce, je te souhaite tout le meilleur !

 

Prends bien soin de toi,

 

Marie,

Photographe de l’Âme, Révélatrice de Beauté, Éveilleuse des Consciences …

 

08 Nov

En toute vulnérabilité … à l’ère des réseaux sociaux …

Marie Guibouin / Blog / / 1 Commentaire

En ce moment, je vois passer un peu partout des phrases du genre

« Dois-ton être soi-même sur les réseaux sociaux? », « Peut-on être soi-même sur les réseaux sociaux? », « Comment être soi-même sur les réseaux sociaux ? »

Hum … J’avoue. Ça m’interpelle.

Si nous ne sommes pas nous-mêmes, qui sommes-nous donc ?

J’aimerais bien le savoir !

C’est vrai que l’on m’a déjà fait cette remarque : « Ah bah t’es pareille que sur Internet ! » Euh … oui d’accord … C’est un peu logique non ?

Alors j’ai essayé de faire un bon dans le temps. Est-ce que ça a toujours été le cas ? Ai-je toujours communiqué d’une manière si transparente ? Je n’en suis pas certaine.

Lorsque j’ai créé ma première entreprise en 2012, la toile était une vitrine de mon travail de coiffeuse-maquilleuse avec quelques photos « backstage » de temps en temps. Ça s’arrêtait là et c’était OK. C’était plutôt lisse. Plutôt conforme. Plutôt dans les normes. Mes missions étaient plutôt claires. J’étais coiffeuse-maquilleuse et je m’adressais aux agences de communication, publicité, aux photographes, aux réalisateurs, et voilà. Il n’y avait aucune ombre dans le tableau. Un jour, quelqu’un de plus expérimenté que moi dans le monde professionnel m’a dit : « Marie, pour réussir dans la vie, il faut montrer que tu réussis ! »

Alors, je n’ai montré que les paillettes, que les bons côtés, que ce qu’il se passait en surface … Mon Dieu ! Je n’allais quand même pas partager mes moments de doutes. Alors même quand je croisais des gens et que je n’allais pas fort ce jour là, je disais que tout allait bien dans le meilleur des mondes. Et un jour je me suis réveillée en me disant : « c’est ça être authentique ??? » Bravo Marie ! Ça c’est bien toi, de faire « genre ». Il y avait un truc qui ne collait pas.

Je crois que c’est à ce moment là que j’ai ouvert les yeux sur les travers du monde de la publicité.

Ça m’a rendu triste.

D’un côté je côtoyais des artistes, des artisans-créateurs, qui travaillaient avec passion, de manière éthique et authentique et qui galérait à se rendre visible aux yeux du monde. De l’autre, je côtoyais le monde le publicité à gros budget qui camouflait les vices cachés d’un produit à coup d’artifices « bling-bling » ! Aujourd’hui, je nuancerais mes propos car je crois que toutes les personnes de la publicité ne sont pas à mettre dans le même panier. A l’époque, j’ai vécu une véritable Révolution intérieure ! J’avais la rage franchement. Je ne comprenais pas que l’on puisse se permettre de tromper à ce point le client, en lui « vendant » du « fake » ! Rien que d’y penser, je sens cet ouragan à l’intérieur de moi !!!

 

Pourtant, je remercie ces expériences que la vie m’a offerte. Sans ça, je ne crois pas que je me serais lancée corps et Âme dans « le Tour de Nantes en 80 jours« , en créant la première édition du Pink Power Tour Festival ! Un projet où l’on m’a donné Carte Blanche sur toute la ligne. Un projet qui m’a ouvert le Champ des Possibles XXL. Un projet qui a changé le cours de mon existence. Un projet sans qui je ne serais pas là où j’en suis aujourd’hui. C’était il y 3 ans, le temps où j’ai commencé à « me » raconter. A l’époque, je partageais l’évolution de ce projet, jour après jour sur mon premier blog. J’ai partagé l’histoire de ce projet durant 80 jours, puis j’ai commencé à me sentir tiraillée … J’ai continué d’alimenter le blog par intermittence, me cherchant, cherchant une cohérence, une ligne éditoriale, parce que c’est comme ça qu’il faut faire « normalement ». C’est un blog où je parlais uniquement des Artistes que je rencontrais, des expos auxquelles j’allais, je partageais quelques interviews … mais en vrai je voulais plus. Je voulais partager ma vision du monde, la manière dont je le percevais. Je voulais partager de manière authentique et spontanée ! Mais … J’avais peur.

 

J’avais peur qu’on dise de moi que je m’éparpille, que je ne suis pas cohérente, que ça n’a aucun sens.

 

2015 a vraiment été une année de profonde introspection … et en avril 2016, j’ai sauté ! J’ai écrit mon premier article sur un nouveau blog, qui s’appelait « Caméléon de l’Image« ,un bon « prétexte » pour avoir le droit de tout dire et de tout faire. « J’ai peur mais je le fais quand même !« , une phrase qui m’a accompagné tout au long de mon parcours en train de devenir un livre dont la sortie est prévue en 2018, après tant de péripéties d’écriture ! Si tu veux être au courant en avant-première de la sortie de mon livre et suivre mes avancées « écrivanesques », tu peux t’inscrire gratuitement au Cercle VIP des futurs lecteurs de ma vie d’écrivain en herbe !

Sur « Caméléon de l’Image« , j’ai commencé à partager un peu plus de … moi, même si je ne comprenais pas bien où ça allait me mener. Professionnellement, j’étais dans le brouillard … J’avais fermé ma première entreprise mi-2015, avec la ferme conviction d’en créer une qui me ressemble. Chose faite un mois après l’écriture de ce premier article tremblotant. C’est en juillet 2016 que j’ai commencé à proposer des ateliers d’initiation à la photographie intuitive, après des semaines de doutes, de remises en question et de « qu’est-ce qu’on va penser de moi, je vais passer pour une cheloue…« . Une part de moi pensait peut-être que ça allait passer inaperçu en plein mois de juillet. Je pensais lancer Cela pour tester, comme ça, pour voir … et on m’en a redemandé ! Mince ! Je ne suis pas si cheloue alors …

 

Une Victoire de plus contre mon syndrome de l’imposteur !

 

Puis j’ai continué à écrire. Un peu sur mon premier blog. Beaucoup sur le deuxième. Et pendant ce temps là, mon site internet censé être dédié à mon activité professionnelle était en friche industrielle. Je ne savais pas quoi y mettre ni quoi y dire ni quoi vendre, ni comment … Alors sur mon chemin, j’ai rencontré Yves Bonis en lisant une interview de lui sur le blog de Laure. Du conseil en communication et en Identité de marque inspiré par les mécanismes naturels de la Nature. Tiens, tiens … Voilà une approche bio-inspirée qui m’interpelle ! Je ne voulais surtout pas de quelqu’un qui me livre des conseils de web marketing en m’obligeant à faire des trucs que j’ai pas envie de faire.

 

Je voulais plonger au cœur de mon identité, au cœur de mes « talents », au cœur de pourquoi je fais ce que je fais.

 

 

(j’ai dû faire une pause en plein milieu de cet article, comme ça m’arrive rarement. La dernière fois c’était pour « La photographie comme Voie de Guérison« . Comme souvent, je suis tentée de tout effacer, de me dire « A quoi bon ? J’ai déjà dit tout ça.. », alors pourquoi ? A quoi ça sert ? Sauf que LE message est LE message et qu’il y a sûrement une bonne raison à tout ça… alors … je continue…)

 

 

Alors que j’étais déjà accompagné par la BGE pour la création de ma deuxième entreprise, j’ai ressenti le besoin de faire entrer un autre regard dans mon Essence-Ciel. Et quoi de mieux qu’un regard inspiré par la Nature et le Vivant ! Avec Yves, j’ai pris conscience de mes talents naturels. Tu sais c’est trucs qui te semblent tellement simples que tu t’imagines que ça n’a pas vraiment de Valeur… Et un jour tu te rends compte que c’est peut-être simple pour toi, mais pas pour le reste du monde. Et tu te dis : « ah ok, c’est un talent ça ? ». D’accord …

Puis il y a toutes ces choses que tu as déjà accomplies et que tu ne penses même pas à mettre en lumière, comme si c’était écrit sur ton front, alors que non, pas du tout ! C’est en discutant avec Yves que mon projet de livre est vraiment revenu sur la tapis sérieusement. Au départ, ça devait être un livre qui racontait simplement le Tour de Nantes en 80 jours, puis c’est devenu un livre sur mon parcours entrepreneurial avec les peurs et les doutes qui vont avec !

 

Et mon « métier » dans tout ça, c’est quoi en vrai ?

 

Je suis capable de monter un projet de A à Z à partir de rien, j’ai une approche de la photo complètement intuitive, je sais coiffer et maquiller presque les yeux fermés (non je rigole ! Je garde les yeux ouverts quand même, c’est plus pratique !), je peux avoir une idée dans la nuit et la matérialiser dès le lendemain … Ok ! C’est bien joli mais je fais quoi avec tout ça ?

 

Puis un jour, le déclic, tout s’est imbriqué de manière parfaite.

 

J’ai créé mon site internet en 2 jours ! Hum … 3 peut-être ? Ça y est ! Je révélais mon identité au monde. Je croyais que ça allait être figé pour la nuit des temps, et en fait non. Depuis, ça a encore évolué et c’est OK. Ah que je l’aime cette liberté de l’entrepreneuriat ! Quant à mes deux blogs, ils ont fusionné sur mon site web, parce que je suis tout Cela à la fois. J’ai fini par me sentir coupé en 2 (enfin …3) avec mes deux blogs + mon site web. Si je suis tout Cela à la fois, pourquoi me séparer de moi m’aime. Ça n’a pas de sens. J’ai eu besoin de tout séparer pendant un temps, pour sentir cet besoin Vital de me rassembler. J’adore écrire et aujourd’hui, même si la voix de l’imposteur pointe parfois le bout de son nez, je ne l’écoute plus. Parce que si j’ai été inspirée à écrire ceci ou cela, c’est que ça devait être écrit. Ces lignes qui sont en train de prendre vie, je sais qu’elles feront écho à une personne. Alors pour cette personne, je me dois de continuer à écrire. Un an ! Un an que la fusion a eu lieu ! Déjà un an !

 

Il s’est passé tellement de choses en un an ! Mon écriture a gagné en densité. Ma démarche photographique s’est affirmée. Tout est juste. Tout s’imbrique parfaitement dans le bon timing. Tout est là. Tout est bien. A sa juste place.

 

Alors à la question « Faut-il être soi-même sur les réseaux sociaux?« , je répond 15000 fois ouiii !!!

 

J’aime beaucoup cette citation d’Oscar Wilde : « Soyez vous-même, tous les autres sont déjà pris ! »

 

Mais tellement … A quoi ça sert de jouer la comédie ? En plus, il faudrait continuer cette comédie dans la vraie vie pour que personne ne se rende compte de la supercherie ? Ça m’épuise rien que d’y penser !

 

C’est pareil pour les entretiens d’embauche !

Ça sert à quoi de te montrer sous un jour parfait si une fois sur le terrain, tu es quelqu’un d’autre ?

Je me suis livrée au jeu de l’entretien d’embauche récemment. Si tu n’as pas suivi l’histoire, j’ai lancé un défi aux recruteurs pour changer mon regard sur le salariat. Oui, j’ai des idées bizarres des fois, mais tu dois avoir l’habitude maintenant 😉 Je suis arrivée à cet entretien avec toutes mes failles, dans un domaine que je ne connais pas du tout. J’ai clairement annoncé que je cherchais une entreprise qui allait me faire changer mon regard sur le salariat. Un défi, tout en continuant de faire grandir ma propre entreprise. Nous étions 15 et j’ai été sélectionnée pour faire partie de l’équipe durant 3 semaines en décembre, en plein rush des fêtes de fin d’année. J’ai l’impression que je vais retourner à l’école. Moi qui avait tellement de préjugés sur le salariat, certaines croyances sont en train de tomber. Je ferais le bilan fin décembre sur ce que j’ai aimé, ce que j’ai moins aimé, si j’ai envie de continuer.. ou pas… Je prends cette expérience très au sérieux et en même temps c’est comme un jeu. Un jeu que la vie me propose pour nourrir ma créativité. Je pressens que Cela va m’apporter quelque chose de précieux, au-delà de ce que je peux imaginer à ce jour.

Alors oui ! Être soi-même sur le web, en entretien d’embauche, dans la vraie vie, je dis OUI ! Parce que ce n’est pas possible de faire autrement. Tu es qui sinon ? Un mort-vivant qui marche à côté de ses pompes ?

Bien sûr, tu seras vulnérable. Tu auras peur. Souvent. Tu auras parfois l’impression de te mettre à poil en vidant tes tripes sur la table. Désolée, c’est pas très glamour comme expression, mais c’est ce qui se passe au fil de mon écriture, au fil de mes projets avec mes clients d’Amouuurrr !!! Pourquoi je passe autant de temps à comprendre qui ils sont, même pour un « simple » portrait ? Pas si simple en Vérité. Comment t’exprimer dans toutes tes dimensions si je te traite comme un porte-manteau ou un numéro parmi tant d’autres ? C’est pour révéler une image de toi la plus vraie, la plus authentique que je passe tant de temps en immersion dans ton univers. Parce qu’il est temps de révéler ta Beauté et tes Talents au monde, en toute authenticité, en toute humilité, au-delà de la mode et des codes sociétaux, au-delà de ce qu’on t’a dit de faire parce que ça serait mieux comme ci ou comme ça…

A présent, vas, vis, rêve, ose ! Deviens qui tu es vraiment ! Le Monde a besoin de toi dans toutes tes dimensions, tel(le) que tu es Vraiment ! Tu n’as pas besoin de jouer la comédie (à moins que ça soit ton métier, ça c’est une autre histoire ! 😉)

Encore une fois, je me demandais bien où cet article allait nous mener.

Je te souhaite un délicieux voyage … Je te souhaite d’aller respirer l’air frais de la Nature et admirer les belles couleurs de l’automne qui va bientôt laisser la place à l’hiver…

Si tu as envie de rester au chaud sous la couette, je t’invite à aller rêver dans ma boutique en ligne. Et si tu en as l’élan, invite de l’Art dans ton intérieur.

Belle journée à toi & Good Vibesss for youuu !!!

Artistiquement,

Marie,

Photographe de l’Âme, Révélatrice de Beauté, Éveilleuse des Consciences…

 

P.S. : retrouve la photo qui illustre cet article, en tirage d’Art, dans ma boutique en ligne 😉

 

06 Nov

Je déteste la prospection !!!

Marie Guibouin / Blog / / 1 Commentaire

Je déteste prospecter !

Voilà, je l’ai dit …

Ça fait quelques heures (hum … jours ?) que cet article a envie de sortir mais j’avoue je tournais un peu autour du pot… J’ai tenté de l’écrire hier, puis tout a beugué sur mon ordi et mon texte a disparu. Je me suis dit que je devais être trop énervée ou que ce n’était pas le moment ou que ça allait devenir une Âme perdue, qui ressortirait un jour … ou pas …

 

Ce matin, voilà que cette thématique qui me taraude encore l’esprit alors j’ai décidé de regarder ce que Wikipédia nous donnait comme définition de cette fameuse prospection, me disant que je devais sûrement en avoir une vision erronée pour la détester autant ! Je ne parlerais pas ici de la prospection en géologie, ni en archéologie, mais bien de la prospection commerciale. Voilà ce que nous dit notre cher Wiki :

« La prospection commerciale consiste à rechercher de nouveaux clients potentiels qu’on appellera alors des prospects. Ils obtiendront le nom de « clients » une fois leur premier achat effectué. En B2C, la prospection est souvent l’affaire de la publicité, alors qu’en B2B elle est plutôt à la charge des commerciaux.

La prospection est vitale pour une entreprise, car les clients actuels sont de moins en moins fidèles aux marques. Sans nouveaux prospects, il n’y aura donc pas de nouveaux clients, ce qui se répercute sur la pérennité de l’activité dans le temps. »

S’en suit les différents moyens de prospection :

Jusque là, je ne t’apprend rien et moi qui dit détester la prospection, je m’aperçois que j’en fais sans le vouloir rien qu’en existant sur le web !

Mes pires ennemis sont la prospection téléphonique et la prospection par mail,

sans doute parce que je ne sais pas faire et surtout parce que je trouve ça d’un ennui mortel. Je tire mon chapeau à toutes les personnes dont c’est le métier. Vous aurez sûrement du travail pour toute la vie, tellement je suis certaine que nous sommes nombreux à détester cela.

Mon compagnon me dit souvent cette phrase :

« Le problème d’un Artiste, ce n’est pas de créer, c’est de se vendre. »

 

Mouais … Bon déjà « Se vendre », je trouve ça un peu moche même s’il y a un fond de Vérité dans cette phrase. Je ne suis pas à vendre sur le marché entre les tomates et les poireaux. Bien que j’adore les légumes, ça n’est pas la question 😀

 

Pourtant, j’ai essayé, j’ai appris des méthodes. J’ai fait des lignes et des lignes dans des tableaux Excel, au début comme un jeu, puis rapidement comme une contrainte obligatoire. J’ai tenté de tout faire tout bien parfait comme on m’a dit, mais … bof… Le téléphone n’en parlons pas, ça me saoule carrément ! Rien que l’idée de passer la journée à appeler plein de gens, trouver la bonne personne, relancer, rappeler … Rien que de l’écrire, ça me fatigue !

 

Envoyer des mails à tout va … mouais … Bof … Je ne parle pas ici de ma newsletter, je parle de mails envoyés à l’aveugle à des inconnus, en campagne de masse, espérant toucher au moins 1% de potentiels clients. D’ailleurs, j’en ai reçu un tout à l’heure, un mail en mode copier-coller, complètement impersonnel. Beurk ! Je déteste ça ! Alors ce n’est pas pour faire pareil à mon tour !

Je suis sûrement complètement dans l’erreur.

C’est un sujet pour ouvrir le débat, entamer la conversation, changer mon regard…

Je suis à fond sur le changement de regard en ce moment !

Pourtant, des fois, j’essaie. Je me mets en bonne résolution parce que je sais que mes services peuvent apporter beaucoup à la personne qui a besoin de moi.

Je me ferme sûrement des portes en négligeant ces méthodes de prospection.

C’est un paradoxe car il m’arrive parfois d’envoyer un mail ou d’appeler en mode spontanée, parce que je le sens ou juste parce que j’ai envie de dire merci à des personnes que je découvre aux hasards du web !

Avant-hier, j’ai voulu me prêter à un petit jeu, alors j’ai décidé de taper le mot « chocolat » sur Google et de me rendre au hasard à la page 24 des résultats. Parce que … Pourquoi pas ? Et là ! J’ai découvert « Moment Privilégié« , un salon de thé dans le Vieux-Lille, qu’il me tarde d’aller découvrir. Rendez-vous pris samedi prochain, parce que j’ai envie de rencontrer les gens, de m’imprégner de l’ambiance et aussi parce que j’adooore le chocolat (mais ça c’est un secret, alors chuuut…).

 

Si je me pose un instant, je m’aperçois que mes clients idéaux, mes clients d’amour que je chérie chaque jour trouvent toujours le moyen d’arriver jusqu’à moi.

Toutes les fois où j’ai essayé de me forcer à faire comme on est censé faire, ça me coupait de mon intuition et je perdais mon enthousiasme.

Et ça, franchement, c’est moche ! Parce que c’est entièrement contre-productif.

 

Je crois beaucoup au pouvoir de l’Énergie. Envoyer un mail dans une énergie de manque ou de lutte ou de sentiment d’obligation n’apportera pas grand chose de bon. Se forcer à passer un appel, c’est pareil !

Je n’ai pas choisi de créer mon propre métier pour me forcer à faire des trucs que je n’ai pas envie de faire !

 

Ce que j’aime par-dessus tout, c’est créer du lien, écrire et partager, inviter à la conversation, observer, rencontrer des gens, proposer des solutions avec enthousiasme. Alors oui, ça prend sûrement plus de temps que d’envoyer des campagnes de masse et appeler des « prospects » toute la journée, mais c’est tellement plus fluide et plus vrai pour moi.

 

Prospects … C’est moche comme nom !

Je sais que c’est ce qu’on utilise dans le jargon commercial, mais ça me fait trop pensé à des trucs numérotés, et là je vois l’image d’un type avec un mégaphone qui gueule tout fort « Au suivant ! »

Récemment, je me suis rendue à une conférence sur l’Inbound Marketing et j’ai appris que maintenant on parlait plutôt de Social Selling ! Voici ce que nous en dit Wikipédia :

« Le social selling ou vente sociale est la démarche qui consiste à utiliser les réseaux sociaux dans le processus de vente. Ce type d’approche consiste à mettre en œuvre des outils comme LinkedIn, Twitter, SlideShare ou Facebook, ainsi que des techniques d’inbound marketing afin de générer des leads (ou prospects), principalement dans des processus de vente B2B. En effet les modèles de vente traditionnels comme l’email ou le téléphone (cold calling) sont de moins en moins efficaces : ainsi il faut par exemple 22 appels pour qu’un commercial arrive à une discussion qualifiée1. »

 

Alleluiaaaa !!! Je ne suis donc pas si folle que ça ??? Franchement, les professionnels de la prospection, vous êtes vraiment courageux. D’ailleurs quand je reçois des appels dans ce sens, je suis très à l’écoute de ce que l’on me propose. Dans le fond, je vous admire d’être capable de faire ce que vous faites sans vous décourager. Bravo ! Vraiment.

 

A partir de maintenant, je ne me forcerais plus jamais à rien du tout, même dans les moments de doutes. Plus jamais je n’ai envie de me couper de mon intuition et de qui je suis vraiment. J’ai choisi d’entreprendre pour kiffer et pour apporter de la Valeur aux personnes qui ont besoin de moi, pas pour me torturer à longueur de journée !

Je ne pense pas que j’ai tout dit dans cet article, continuons la conversation dans les commentaires ici ou ailleurs …

Avant de partir une dernière chose. J’ai envie de dire Merci à toutes les personnes qui me lisent et même celles qui ne me lisent pas. Merci à tous mes clients qui arrivent à me trouver par des moyens que je n’aurais jamais soupçonné ! Merci à toutes les personnes qui me recommandent. Merci Internet qui me permet de diffuser mon message. Merci aux abonnés de ma newsletter ensoleillée qui arrive dans leur boite mail 3 fois par semaine ! Merci à toi. Merci à la Vie. Merci à la Terre et au Ciel. Merci à mon fidèle appareil photo qui me permet de mettre en lumière la Beauté et les Talents de mes clients ! Merci à mes partenaires, LUMYS et REDBUBBLE, pour la diffusion de mon Art au plus grand nombre. Merci tous les outils de transformation qui se sont imposés à moi sur mon chemin, me permettant de créer « Deviens qui tu es » ! J’aurais encore tant d’autres merci à diffuser tellement j’ai le cœur rempli de gratitude chaque jour. Merci pour le privilège d’être en vie et de vivre cette fabuleuse expérience terrestre, riche de belles surprises et d’apprentissages ! Merci Linkedin, merci Instagram, merci Youtube. Merci Facebook même si je t’ai quitté ! Merci Pinterest ! Merci toutes les personnes qui me font grandir chaque jour. Merci le Soleil, merci la pluie … Aaahhh !!! Je ne saurais plus m’arrêter …

Je t’invite à dire merci chaque jour. Tu peux même écrire au moins 3 gratitudes le soir avant d’aller dormir. Ça va t’aider à t’endormir paisiblement pour démarrer un nouvelle journée le lendemain !

 

Je te souhaite une belle journée.

Prends bien soin de toi,

Artistiquement,

Marie,

Photographe de l’Âme, Révélatrice de Beauté, Éveilleuse des Consciences …

04 Nov

« J’ai pas le choix » … ou la puissance des mots.

Marie Guibouin / Blog / / 4 Commentaires

J’ai un peu peur d’écrire cet article car je ne sais pas jusqu’à quel point je vais être capable de m’enflammer !

J’ai pas le choix …

Je ne sais pas pourquoi ces mots viennent me chercher car ils ne font pas partie de mon vocabulaire et ça fait assez longtemps que je ne les ai pas entendu car mon entourage a changé. Un vieux truc du passé qui remonte et qui doit être dit peut-être ?

 

Combien de fois j’ai pu entendre cette phrase par le passé  :

  • J’ai pas le choix, faut bien que je mange et que je paye mes factures, je ne peux pas quitter mon boulot comme ça …

Personne ne t’a demandé de faire Cela, mais qu’est-ce que tu peux faire comme petit pas, comme petite Action pour quitter ce travail qui te saoule et ne t’épanouis pas ? En as-tu envie seulement ? Que choisis-tu ? Parce que oui, tu as le choix ! Tu peux choisir d’y rester parce que c’est confortable pour toi et c’est ok. Tu peux aussi choisir de te barrer et mettre des choses en place pour que Cela arrive. Arrête de dire que tu n’as pas le choix s’il te plait. Il y a toujours des solutions ! Les as-tu exploré seulement ? Écoute ce qui se passe à l’intérieur de toi, toi seul à les réponses. Va voir des personnes qui ont déjà franchi ce cap, tu verras que c’est possible et ça va t’encourager. Ça ne sert à rien de t’isoler dans ton coin à te morfondre. Sauf si c’est ce que tu choisis et que ça te va bien comme ça !

 

  • J’ai pas le choix, si je le/la quitte, je vais me retrouver seul(e) (ou encore … je vais me retrouver sans rien)

Aaaaaahhhhh !!! Ça c’est juste pas possible inconcevable !!! Pourquoi ??? Combien de fois j’ai vu des couples rester ensemble par habitude, parce que c’est plus simple, par peur de la solitude, parce que les enfants sont encore petits alors c’est beaucoup plus sains pour eux qu’ils nous voient nous taper sur la gueule plutôt qu’on se sépare ! Bah oui, c’est logique voyons !!! Hum … hum …

 

Je vais encore me faire des ennemis moi en écrivant des trucs pareils ! On dirait que je suis un peu révoltée en ce moment ! Comme si « Remettons l’Humain au centre » et mes prises de conscience récentes avaient réveillé le Dragon qui sommeillait en moi ! Rassure-toi, je ne suis pas violente, je ne suis pas le genre de meuf qui casse des assiettes ou qui s’emporte dans des colères hystériques ! Je crois que dans cette vidéo, c’était le max de mon énervement ! C’est plutôt soft en fait …

 

Il y a aussi « J’ai pas le choix d’aller à ce mariage ou à cette fête à laquelle je n’ai pas du tout envie d’aller … » , là c’est pareil je comprend pas …

Et puis « J’ai pas le choix, faut bien que j’aille voir untel ou unetelle, ça fait longtemps, il/elle va croire que je pense ceci ou cela de lui/elle ». Encore plus tordu, tu meurs !!!

 

Et c’est parti pour une collection de ouf malade de « J’ai pas le choix … » Et vas-y que tu te répètes ça toute la journée. Pas étonnant que tu finisses par y croire !

 

C’est comme ça qu’un groupe de personnes sur cette planète se retrouvent à marcher à côté de leurs pompes sans s’en apercevoir, puisque de toute façon ils n’ont pas le choix.

 

Je n’ai pas le choix alors vous pouvez choisir pour moi s’il vous plait ?

 

Évidemment, c’est beaucoup mieux que les autres choisissent pour toi. Ils savent mieux que toi ce qui est bon pour toi ! Et si un jour tu te sens pas bien, ça sera pas de ta faute, ça sera à cause des autres. Ce n’est pas toi, ce sont eux qui t’ont mis dans un pétrin pareil ! Tu n’es en rien responsable, bien sûr !

 

Souviens-toi de la puissance des mots.

 

Que t’appliques-tu à manifester dans ta vie en répétant à longueur de journée que tu n’as pas le choix ? Imagine, si tu te répétais : « Je choisis de … » ou alors « Je me sens en pleine forme » (à la place de « je vais être malade »), ou encore « je me sens riche » (à la place de « j’ai plus de sous, c’est trop la galère ») …

 

L’être humain a une capacité naturelle immense à se dénigrer.

 

Il pourrait recevoir une médaille pour ça franchement ! Ça y va à longueur de journée : « je suis nulle », « je sers à rien », « il est meilleur que moi de toute façon », « je ne suis pas à la hauteur », « je ne vais pas y arriver », « et si ça se passe mal », « je suis pauvre », « les hommes sont tous des cons », « je suis trop grosse », « j’ai une sale gueule ce matin », « je fais vraiment de la merde », « et si je rate », « et si je me trompais », « que vont penser les gens? », « je vais passer pour une feignasse », « j’ai pas le choix » (grrr … encore lui ?) …

 

Bon je vais arrêter là parce que ça commence à me mettre dans une énergie cheloue d’écrire des trucs dénigrants comme ça. Rassure-toi, je n’y échappe pas non plus à l’auto-dénigrement.

C’est un travail et une gymnastique de chaque instant de maintenir un discours interne positif.

On ne nous a pas appris Cela. Entre les « arrête de pleurer », « fais pas ci, fais pas ça », « t’as vraiment que des sales notes, t’es nul », « t’es trop con » (c’est pour rire bien sûr). Combien de fois on a dit à quelqu’un qui était bête ou con, juste pour rire ?

 

Je suis loin d’être l’exemple parfait en la matière. De façon globale je suis plutôt positive comme fille ! Pourtant, plus j’avance en conscience plus je découvre ma partie sombre. Franchement, c’est flippant quand tu te rends compte que tu te dénigres encore alors que globalement tu as un état d’esprit super positif. C’est une petite voix sournoise qui est là depuis si longtemps que l’on ne s’en rend même plus compte.

 

Alors si à partir de maintenant on remplaçait :

  • « J’ai une sale gueule » par « Je suis beau/belle », ou encore « Je suis rayonnant(e)
  • « J’ai plus de sous, c’est la misère » par « je me sens riche », ou encore « je prends soin de moi et je gagne de l’argent facilement »
  • « Je n’y arriverais jamais » par « j’ai confiance en moi »
  • « Je suis trop gros(se) » par « je m’aime et je m’accepte telle que je suis »
  • « j’ai peur de réussir » par « je suis brillant(e) et le monde a besoin de moi »
  • « j’ai peur d’échouer » par « j’ai soif d’apprendre ! »
  • « j’ai peur du regard des autres » par « je suis entouré(e) de personnes bienveillantes et positives »
  • « j’ai pas le choix » par « je choisis de … »

Liste non exhaustive. Je t’invite à t’observer chaque jour et à transformer ton discours intérieur. Ta vie n’en sera que meilleure.

Ne sous-estime pas le pouvoir des mots.

Choisis ta vie tous les jours. Choisis-toi en premier. A chaque instant tu as le choix.

Même quand il arrive un « coup dur », tu peux choisir de quelle manière tu as envie de réagir à Cela.

 

Je choisis de m’aimer et de m’accepter telle que je suis.

Je choisis de prendre soin de moi chaque jour.

Je choisis de manger sainement.

Je choisis d’être gourmande :p

Je choisis d’être douce avec moi m’aime.

Je choisis de vivre dans l’Abondance…

Je choisis de m’émerveiller de la Beauté qui m’entoure.

Je choisis de pleurer et de vivre mes larmes.

Je choisis de réaliser les projets qui me tiennent à coeur…

 

La liste est longue. Quoi qu’il en soit, rappelle-toi que tu as toujours le choix. Ça ne veut pas dire que tu ne seras plus jamais triste, malheureux ou en colère. Tu peux choisir de vivre en conscience ou de marcher à côté de tes pompes ! Tu fais ce que tu veux, tu es qui tu as envie d’être. Tu as le choix.

Sur ce, je te souhaite une belle journée !

Si tu penses que quelqu’un a besoin de lire ceci, partage ce message.

Artistiquement,

Marie,

Photographe de l’Âme, Révélatrice de Beauté, Éveilleuse des Consciences …

 

P.S. : tu en as marre de marcher à côté de tes pompes et d’obéir à des pseudo « normes » sociétales. Je peux te guider le temps d’une journée rien que pour toi, grâce à DEVIENS QUI TU ES, un accompagnement individuel sur-mesure qui regroupe tous les outils de transformation qui se sont imposés à moi sur mon chemin.

 

DEVIENS QUI TU ES, c’est une journée ou un week-end avec moi, en présentiel, pour t’aider à éveiller cette étincelle, ce feu qui brûle en toi et qui ne demande qu’à s’exprimer !!!

DEVIENS QUI TU ES est pour toi si :
– Tu en marre de toujours remettre à demain tes envies les plus profondes.
– Tu te sens prêt(e) à libérer ton Feu Intérieur !
– Tu as des idées plein la tête et tu ne sais pas par où commencer
– Tu es prêt(e) à te (re)-connecter à la Beauté de ton Être
– Tu ressens l’élan d’Oser, au delà de la peur
– Tu aimes les surprises !
– Tu as envie de réveiller ta créativité +++

EDIT du 10 novembre 2017 : l’écriture de cet article m’a fait rencontrer une belle personne sur Linkedin !

Annick Ohayon, Ciseleuse d’identité & Tisseuse de synchronicités, qui propose du Conseil en Marketing Digital et Communication de manière Éthique & esthétique. Crois-moi, ça ne court pas les rues alors je suis vraiment heureuse que la vie et la magie d’Internet aient fait se rencontrer nos chemins.

Aujourd’hui, je partage avec toi les 3 visuels qu’Annick à créer, suite à la lecture de cet article 🙂

 

Clique sur l’image pour l’agrandir 😉

Visuel créé par Annick Ohayon : www.myriade-communication.com
Visuel créé par Annick Ohayon : www.myriade-communication.com
Visuel créé par Annick Ohayon : www.myriade-communication.com