Être sur Tipeee fait-il de moi une Artiste qui fait la manche ?

Être sur Tipeee fait-il de moi une Artiste qui fait la manche ?

Désolée pour le titre un peu « racoleur » mais je crois que quelque chose a besoin de sortir.

L’argent et moi, on a toujours eu une relation un peu… compliquée… on va dire…

Je n’ai jamais manqué de rien dans ma vie. Je sais vivre avec peu et me contenter de peu.

J’ai été capable de donner sans compter de manière très très très généreuse !!! Je ne parle pas seulement d’argent dans ce cas. J’avais écrit « je suis capable de donner sans compter… » et j’ai rectifié en parlant au passé. Parce qu’à présent, enfin je crois… Je suis vigilante. Je fais attention à ne pas donner ce que je n’ai pas et à prendre soin de mon Énergie.

Mais tout de même j’aime DONNER. J’aime OFFRIR. J’aime FAIRE DES CADEAUX.

Alors comment trouver un équilibre dans tout ça ? Je l’ai appris un peu à la dure !

Je me souviens de l’époque où je débutais dans le maquillage. Il « fallait » faire du gratuit pour se faire connaître. Ok, mais jusqu’à quand ? Parce que c’est bien joli tout ça, mais à quel moment je décrète que je suis « connue » ? Heureusement, ça, je l’ai intégré assez tôt. Puisque c’était mon métier principal, il a bien fallu que je mette en place des tarifs assez tôt. J’ai essuyé des erreurs de débutantes en acceptant des contrats à des tarifs trop bas. Naïveté, méconnaissance du marché, tellement contente de travailler (on va pas rechigner). Il n’empêche que tout ça, ça m’a forgé, mais apparemment pas suffisamment parce que…

Le jour de mes 30 ans, j’ai réalisé ma toute première expo photo de tous les temps et j’ai oublié de me payer ! Je ne vais pas tout détailler ici, j’en parle en long, en large et en travers dans mon livre « Derrière la peur, l’Âme agit… ». Mais bon… Ce fut une expérience géniale dont je retire énormément de positif encore aujourd’hui. D’ailleurs, je pense que mon livre n’existerait pas si je n’avais pas vécu cette aventure magique. Même s’il m’a fallu une année pour remonter les 2000 euros de découvert qui m’ont poursuivit après avoir donné bien plus que ce que j’avais.

Parce que : besoin de me prouver que j’étais capable, animer (dévorer devrais-je dire) par la passion, envie fulgurante de contribuer, peur de ne pas être légitime, j’ai cru que personne ne s’intéresserait à mon art parce que c’était ma « première fois » officielle dans ce domaine.

Et puis : fermer ma première entreprise pour remettre les choses à plat.

Et puis… tiraillée entre le besoin de contribuer et le sentiment d’illégitimité, parce que peut-être « il fallait que je fasse mes preuves » ENCORE.

Mai 2016 : interviews portraits d’Artistes. Superbes rencontres. Joie. Partage. Gratuit. Je n’ai jamais fait ça, je ne peux pas demander d’argent. T’as vu la meuf qui a pas encore compris ? LOL.

Ce n’est pas parce que c’est la première fois que l’on réalise quelque chose que ça n’a pas de valeur.

Ce n’est pas parce que c’est la première fois que l’on réalise quelque chose que l’on est pas légitime.

Ce n’est pas parce que c’est la première fois que l’on réalise quelque chose qu’on doit « faire ses preuves ».

Dans une société « à la dure » où la notion de performance est encore bien présente, il est temps de changer de paradigme.

L’argent n’est pas mal. L’argent est une énergie à notre service.

L’argent existe. On ne va pas faire l’autruche. On ne va pas être dans le déni et faire comme s’il n’existait pas.

L’argent simplifie les échanges.

Le troc c’est bien mais ça limite les échanges au bout d’un moment.

L’argent et le troc ont leur place ENSEMBLE, mais pas séparément je pense, à l’époque actuelle.

Fin 2016 – début 2017, je finis par me lancer timidement. Je crée ma deuxième entreprise avec la photographie au centre.

Je finis par arrêter les interviews à mon grand regret, car ça me prend beaucoup de temps et d’énergie. Le truc, c’est que je ne sais pas me contenter de simplement interviewer les personnes. Je me déplace dans les ateliers des artistes qui m’inspirent. Je les interviewe. Je les photographie. Je retranscris l’interview par écrit. Je partage tout ça sur mon blog. Autrement dit, je passe plus de temps à créer du contenu gratuit qu’à développer mon entreprise.

Et pourtant, j’ai adoré ça ! J’ai adoré interviewer, rencontrer, partager, diffuser !!! J’avais même pour projet de tous les rassembler autour d’un évènement magique. Faute de budget, ce projet n’a pas abouti. J’avais quand même tiré une leçon de ma première expérience. Un peu… 🙂

J’ai tenté les interviews à distance et en live sur Youtube. C’était plus raisonnable en terme de temps mais je me suis vite lassée. C’était chouette et j’ai adoré partager de cette façon, mais il me manquait le sens global, l’expérience complète.

2017 : ateliers photo intuitive, ateliers pour les femmes, portraits pour mes clientes d’amour. Mon activité se développait tout doucement. Pas suffisamment pour me sentir confortable financièrement, mais j’avais toujours tout pile ce dont j’avais besoin. Pas plus, pas moins. Parfois in extremis. J’avais des sueurs froides à la vue de mon compte en banque et soudain une cliente arrivait comme par enchantement.

Plusieurs fois, j’ai douté.

Plusieurs fois, je me suis demandée si je ne ferais pas mieux d’aller faire caissière.

Plusieurs fois, je me suis dit « à quoi bon ? »

Mais c’est plus fort que moi, j’ai l’accompagnement, l’écriture et la photographie dans le sang !

Je ne suis pas capable de me contenter d’une vie plan-plan à contempler la montagne et attendre.

J’ai besoin de créer du lien, de créer tout court, de partager, de diffuser, d’inspirer même, pourquoi pas ?

Aujourd’hui, nous sommes en 2020 !

Je vis à Montolieu, dans le Sud de la France. C’est ici que j’ai écrit le dernier chapitre de mon livre « Derrière la peur, l’Âme agit… » Après 7 ans dans le Nord, ce village nous attendait, c’est certain. Si tu as lu mon livre, toi même tu sais 😉

Rassure-toi, je n’ai pas perdu de vue le titre de cet article. On y vient…

L’année dernière, j’ai reçu l’inspiration de photographier et d’interviewer des femmes qui changent le monde au bord de la rivière magique à Montolieu. Oui, oui, ça me poursuit vraiment cette histoire d’interviews, de photographies, avec en plus de ça un projet de nouveau livre et l’élan de créer un évènement d’ici 2022.

Cette inspiration est arrivée au moment où je laissais tout mon business s’effondrer ! D’un commun accord avec moi-même, je précise. Nouvelle identité. Je suis devenue maman, c’est quand même pas un petit truc banal ! Ça chamboule, ça transforme. Nouveau lieu de vie. Nouvelles envies. Nouvelles aspirations. Plus envie de me déplacer aux quatre coins de la France. Envie d’accueillir mes clientes d’amour à la maison, au coin du feu et/ou près de la rivière. Tout un business à repenser. Tout un modèle économique à repenser. Alors j’ai tout arrêté. J’ai tout supprimé. Et je me suis lancée dans les interviews portraits de femmes qui changent le monde !

Ça fait un an que j’invite des femmes qui changent le monde au bord de la rivière magique ! Ces femmes sont mes invitées. Ce ne sont pas des clientes. Ce sont des femmes que JE choisis et que j’invite au moment que je sens juste pour moi, pour elles et pour le monde. Je les invite car je pense qu’elles ont un message à partager et que ce message a besoin d’être entendu par le plus grand nombre. Je diffuse les interviews gratuitement sur mon blog et sur divers réseaux sociaux.

Quand j’ai démarré ce projet, j’ai créé une page sur Patreon, une plate-forme américaine de soutien aux artistes et créateurs de contenu. Je soutenais moi-même des artistes sur cette plate-forme et je trouvais ça génial !

Je pensais naïvement ne vivre que de ça. Je pensais que ça serait mon unique activité. J’en étais vraiment persuadée !

En 10 mois, j’ai récolté 298,98€ sur Patreon. Je me sens vraiment reconnaissante pour toutes les personnes qui m’ont soutenue.

Au fil des mois, travailler pour des clientes à commencer à me manquer. J’avais la sensation de priver le monde de mes talents. Je me sentais comme « coupée en deux ». C’était inconfortable.

Pourtant j’adorais et j’adore toujours accueillir, interviewer et photographier mes invitées au bord de la rivière, mais il me manquait quelque chose.

Je croyais que je devais choisir et ça m’a mis dans une dualité que je n’ai pas aimé. Jusqu’au jour où…

J’ai décidé que je pouvais très bien créer un projet artistique sur le long terme et à la fois vendre mes produits et services à des clientes. J’ai remplacé le OU par le ET, et ça m’a libérée !!!

En même temps, j’ai changé de plate-forme de financement pour mon projet d’interviews portraits de femmes qui changent le monde. Je suis passée sur Tipeee parce que c’est plus fluide pour la majorité de ma communauté qui est francophone.

En trois mois sur Tipeee, j’ai reçu 222€.

Ma page Tipeee est destinée à soutenir ma folie artistique et mes projets ambitieux !!!

Ça permet à celleux qui sont touché.e.s par mon travail de me soutenir.

Ça m’a pris du temps d’être ok avec ça.

Me soutenir financièrement, c’est exprimer de la gratitude pour ce que j’offre au monde.

Me soutenir financièrement, c’est me donner la force de continuer à diffuser du contenu gratuit au plus grand nombre.

Me soutenir financièrement, c’est accorder de la valeur à l’Art et aux artistes.

Me soutenir financièrement, c’est contribuer à financer la fabuleuse formation de Doula Quantique qui m’appelle et qui va grandement participer à faire évoluer mon travail d’accompagnante. Je me sens appelée très fort.

Alors non, je ne suis pas une Artiste qui fait la manche.

Je suis seulement une Artiste qui a un fort besoin de contribuer, au-delà d’un contexte social et entrepreneurial.

je suis une Artiste Libre et Riche.

Riche de partages.

Riche de rencontres.

Riche d’élans de Vie !!!

Alors non, je ne suis pas une Artiste qui fait la manche.

Je suis une Artiste qui croit que les Artistes changent le Monde.

Je suis une Artiste qui tente à son échelle de contribuer à un monde meilleur.

Je suis Artiste ET entrepreneure.

Là aussi, j’ai longtemps cru que je devais choisir, mais je suis les deux et c’est ok !

Alors si tu penses que c’est le moment pour toi de travailler avec moi, je te laisse naviguer sur mon site et sentir si ce que j’ai à t’offrir résonne pour toi ou pas. Si tu sens qu’on a quelque chose à faire ensemble mais que tu as l’impression que cette prestation n’existe pas sur mon site, ose m’écrire, ose me demander. Il paraît que j’ai des talents cachés…

Aussi, si tu as envie de soutenir ma folie artistique et mes projets ambitieux, je t’invite à te rendre sur ma page Tipeee. Chaque contribution est importante. Tu peux me soutenir à partir de 2€. Tu peux me soutenir mensuellement ou juste une fois, c’est quoi qui choisit. J’ai mis en place des objectifs mensuels. Quand ils sont atteints, tu as la possibilité de remporter un ou des cadeaux. Ça peut être une de mes photographies d’Art, une séance de Communication Quantique, une séance photo… Et j’ajouterais sans doute des choses au gré de mes inspirations….

Soutenez Marie Guibouin sur Tipeee

Voilà ! Je crois que tu sais (presque) tout !

Comment tu te sens à l’idée de contribuer au travail des artistes ?

Peut-être que tu es toi-même artiste ? Te sens-tu au clair avec le fait de gagner de l’argent en tant qu’artiste ?

Dans un prochain article, je parlerais sans doute du fait de concilier la maternité avec le besoin de créer et d’entreprendre, tout en prenant soin de soi et de sa famille ! Grand sujet ! Dis-moi en commentaire, si tu as des questions là dessus 😉

Ma leçon de Wonder Mum Shiva pour mon Business

Ma leçon de Wonder Mum Shiva pour mon Business

On nous dit qu’il faut être clair, se concentrer sur un seul sujet, ne pas mélanger le pro et le perso, être focus, sortir une offre à la fois, faire des lancements de dingue avec une dead Line en mode « attention demain il sera trop tard, ta vie est foutue si tu ne t’inscris pas maintenant ». Je trouve ça hyper anxiogène. Je pense qu’il n’y a pas de recettes toutes prêtes qui fonctionnent pour tout le monde.


En ce moment, j’ai la sensation d’avoir dégommer un palier. Je croyais être à fond, mais en fait je roulais avec un frein à main encore. Et en même temps ne pas être à fond tout le temps c’est ok aussi.

« Nous sommes des êtres humains, nous se sommes pas des faire humains », a dit @franck_lopvet_officiel je crois.

Tout comme dans la parentalité, il n’y a pas de recette miracle à dupliquer. C’est pareil dans le Business.

Être mère, être présente pour ma fille, recevoir les photos pour mon expo du mois d’août, être femme, faire du sport, créer un groupe pour accompagner les femmes qui ont envie elle aussi de se connecter à leur puissance en honorant leur corps, avoir une idée pendant mes 22 minutes sacrées et lancer une expérience immersive 100% en ligne qui commence dans une semaine alors que je n’ai jamais parlé de ça auparavant.

Et puis être celle qui honore son couple et puis celle qui prend soin d’elle.

Être celle qui a envie de solitude et puis celle qui a envie de voir du monde.

Je suis toutes ces facettes à la fois et encore je crois que j’ai oublié des choses.

Je suis celle qui est inspirée x1000 dans la phase Élan de mon cycle et aussi celle qui a juste envie d’être dans sa grotte quand elle est en SPM.

Je suis celle qui fait vivre des expériences sur-mesure à ses clientes afin qu’elles honorent qui elles sont.

Je suis celle qui invite des femmes qui l’inspirent au bord de la rivière magique pour diffuser leurs messages au monde.

Je suis celles qui a osé ouvrir une page Tipeee pour inviter toutes les personnes touchées par ses partages à soutenir sa folie artistique et ses projets ambitieux !!!

Je suis celle qui dessine et qui peint parfois dans son coin.

Je suis Unique et Multiple. Comme toi en fait.

Je suis celle qui doute et celle qui se sent la reine du monde.

Je suis celle qui peut changer d’état plusieurs fois dans la même journée.

Je suis celle qui fait des insomnies quand son cerveau est en ébullition. Je suis aussi celle qui s’endort en mois de cinq minutes quand elle va se coucher le soir.

Je suis celle qui milite pour que les femmes s’honorent et s’expriment.

Je suis celle qui milite pour que l’on considère les enfants comme les humains qu’ils sont.

Je suis celle qui est en colère quand on se permet des remarques désobligeantes, déplacées.

Je suis celle qui n’aime pas qu’on lui dise ce qu’elle a à faire surtout quand elle n’a rien demandé.

Je suis celle qui pense qu’elle a loupé un truc ou qu’elle fait tout de travers quand « ça ne marche pas ».

Je suis celle qui a peur de faire chier les gens en partageant trop ce qu’elle offre au monde.

Je suis aussi celle qui sait à quel point c’est important d’informer.

Comment les gens sauront sinon ?

Comment les gens sauront que j’ai écrit un livre ?

Comment sauront les gens que je propose des Portraits d’âmes aux femmes qui se sentent prêtes à s’honorer ?

Comment sauront les gens que je viens d’ouvrir mon tout premier groupe de soutien et d’accompagnement pour les femmes qui ont envie d’honorer leur corps ?

Comment sauront les gens qu’une merveille retraite virtuelle #photographieintuitive s’annonce du 3 août au 2 septembre 2020 ?

Comment sauront les gens que j’expose mon art chez moi les 7, 8 & 9 août 2020 à l’occasion des journées mondiales de l’art ?

Comment sauront les gens que je fais du coaching soutenu par ce fabuleux outil puissant qu’est la @communicationquantique ?

Comment sauront les gens si je me tais ?

Comment sauront les gens si je ne partage pas l’Essence de qui je suis ?

Je pourrais continuer encore longtemps…

Alors pour conclure, je te dirais simplement que tu es importante et que l’énergie que tu diffuses dans le monde est importante. Et si tu es entrepreneure, ne retiens pas, ose partager encore et encore qui tu es et ce que tu fais.

Je t’envoie plein de force, d’amour et de douceur <3 <3 <3

Le Monde a besoin de Voir la Beauté

Le Monde a besoin de Voir la Beauté

Je me souviens de cette année 2015 au ras des pâquerettes (il y en a eu d’autres moments de Bad mais je vais pas faire la liste ici…). Je venais d’accomplir un projet fou et pourtant… Je me sentais perdue, seule, insignifiante, et je trouvais les gens profondément tristes. J’avais l’impression que tout le monde faisait la gueule. Déprimant… (Je parle de cette épisode dans mon livre au chapitre 5)


Alors un matin, j’ai pris mon appareil photo en me disant que j’allais photographier des gens souriants. Le premier jour fut un échec cuisant. C’est le deuxième jour je crois que j’avais rencontré un vieux monsieur à l’arrêt de bus, avec qui j’avais eu une discussion intéressante #espoir


C’était difficile pour moi à cette période d’aller vraiment vers les gens. Alors je me suis dit « tiens, je vais regarder les gens qui se tiennent la main… » C’est là que j’ai commencé à photographier des mains qui se tiennent. Je n’avais pas besoin d’aborder les gens et ça me montrait qu’il y avait encore un peu d’amour dans ce monde. J’ai fait ça pendant plusieurs jours et ça avait donné une série en noir et blanc que j’avais appelé « L’AMOUR EST LA RÉPONSE » (Il y a un extrait de cette série dans mon livre).


Je me suis rendue compte que la photographie a toujours été une voie de guérison pour moi. La photographie m’a appris à voir ce que les autres ne voient pas forcément. La photographie m’a appris à me décaler, à changer d’angle, à voir les choses autrement.

En 2016, j’ai ENFIN pris conscience que je ne pouvais pas garder ça pour moi. La photographie est plus qu’un prétexte pour inviter à voir le monde autrement. C’est un outil concret qui engage chacun à voir le monde avec des lunettes différentes.

Voir ce que l’on ne voit pas d’habitude.

Ce petit cœur qui s’est formé dans le béton qu’on avait jamais remarqué avant, trop occupé à filer tout droit à toute vitesse !!!

Cette fleur devant laquelle on passe tous les jours mais qu’on avait jamais remarqué.

Ce dessin sur le mur en bas à droite.

Cette porte d’un bleu éclatant.

Cet arbre majestueux dont l’écorce dessine presque un visage…

Je pourrais donner 1000 exemples de tous ces petits détails qui font la beauté de notre quotidien, la beauté de la vie, la multitude de cadeaux que le monde nous offre 🎁🎁🎁

J’ai mis longtemps à comprendre que tout le monde ne voyait pas les choses avec un regard d’enfant, émerveillé de chaque petit miracle sur le chemin de la vie 🙏

Le Monde est Beau par Essence pour qui veut bien le voir.

Je ne dis pas que tout est beau, tout est rose, piou piou les petits oiseaux, mais je pense qu’il en est de notre responsabilité individuelle de choisir ce que l’on nourrit.

Je ne regarde pas les actualités par choix. Je suis quand même au courant de ce qui se passe dans les grandes lignes.

Je ne ressens pas le besoin de m’abreuver des médias avec des titres chocs et qui répètent la même chose à tout bout de champ engluant ses lecteurices/auditeurices de messages destinés à faire peur, à rendre immobile, voire complètement figé.es. Ce n’est pas ce monde là que j’ai envie de nourrir.

Quand je regarde la scène en prenant de la hauteur, j’ai l’impression de voir une pièce de théâtre complètement ridicule. Je ne ressens ni colère, ni tristesse, je m’interroge juste en me disant : « mais quand est-ce qu’il va y avoir la chute ? Quand est-ce que les gens vont dire stop ? »


Je pensais pas du tout parler de ça à la base mais bon c’est pas grave. Je pourrais en faire un roman mais ce n’est pas le propos. Chacun.e est libre de ressentir les choses comme il peut, avec les informations à sa disposition, challengé par son environnement.

J’ai conscience d’être une grande privilégiée. Je vis dans un village magique, atypique et inspirant. Autant que j’en fasse quelque chose de ce grand privilège.

Je choisis de me lever et diffuser mon énergie.

Je choisis d’inviter à voir la Beauté.

Je choisis de créer l’opportunité de te montrer que la beauté est là, juste à côté de toi.

Dans ta maison, ton quartier, sur ton trajet, à ton travail… Je suis douée pour accompagner, inviter au changement de regard, il paraît… Ça serait trop égoïste de garder mes dons pour moi. Alors je me suis demandée : comment en faire profiter au plus grand nombre de manière simple et fluide ? C’était là depuis longtemps, je n’arrivais juste pas à trouver la forme que ça prendrait. Et soudain, l’évidence…

As-tu remarqué que nous, les êtres humains adultes, sans vouloir faire de généralité… nous sommes super doués pour voir tout ce qui ne va pas, ce qu’on a raté, ce qu’on a pas accompli dans notre journée, ce qu’on aurait pu faire et qu’on a pas fait ?

Oh mon Dieu, procrastination c’est mal !!! Il faudrait qu’on soit plus performant, plus productif, moins rêveur, plus sérieux, etc. Je vais pas continuer la liste. Je sens déjà l’angoisse qui monte et ce n’est pas cela que j’ai envie de te transmettre. Si tu n’es pas d’accord, dis-le moi en commentaire.

Pourquoi on a besoin d’écrire nos gratitudes, de méditer, de nous reconnecter à notre corps ?

Pourquoi on a besoin de nous rappeler le positif alors qu’on se souvient hyper naturellement des trucs qui vont pas ?

Je ne suis pas vraiment là pour faire une thèse qui répondrait à toutes ses questions. Je pense qu’il y a autant de réponses que d’êtres humains sur Terre.

Je voudrais conclure sur ce thème (pour l’instant, vu que c’est mon thème de tous les temps 😅) en t’invitant à vivre une expérience magique et hors du temps, dans ton propre environnement.

J’aimerais t’inviter à expérimenter la photographie intuitive chez toi, dans ton quartier, à ton travail, pendant tes vacances, bref, là où tu es, sans rien changer à tes habitudes (enfin si un peu quand même mais pas trop).

En t’invitant une fois par jour, à prendre du recul et à voir les choses sous un autre angle, poser un regard différent sur ton environnement. Et peut-être, par inadvertance, cela changera le regard que tu te portes.

Je ne te promets rien.

À chacun.e de vivre l’expérience à sa façon.

Aucun pré-requis.

Simplement avoir l’élan et la curiosité de vivre une expérience individuelle au sein du collectif.

Matériel à prévoir : ton téléphone ou un appareil photo.

Je t’inviterais à aller chercher en toi, un ressenti, une sensibilité.

Je me connecterais chaque jour à l’énergie du groupe pour te proposer l’exercice que je sens le plus utile et juste à cet instant.

On embarque ensemble du 3 août 2020 au 2 septembre 2020.

Le tarif : 55€ pour un mois ensemble (50€ si tu t’inscris avant le 31 juillet 😜).

Tu as accès à mon énergie et celle du groupe. J’ai crée un groupe Facebook pour qu’on se retrouve tous au même endroit. Si tu n’as pas Facebook (je te comprends, j’ai été fâchée avec lui pendant 2 ans et demi), tu peux créer un profil juste pour l’occasion si cette expérience t’appelle vraiment.

Le Monde a besoin de Voir la Beauté !!!

J’invite chaque personne qui se sent appelée à voir la Beauté à nous rejoindre !

Diffuse l’Âme agit autour de toi !

Toutes les personnes qui en ont besoin doivent être au courant !!!

De nouveaux objectifs pour avancer Ensemble !

De nouveaux objectifs pour avancer Ensemble !

Ose offrir au Monde la Beauté de ton Âme.

C’est le nom que j’ai donné à cette photographie que tu peux retrouver dans ma boutique de photographies d’Art. Quand je lui ai donné ce nom, je n’avais pas idée d’à quel point ça résonnerait si parfaitement encore aujourd’hui #pasdehasard

Il y a deux jours j’ai dessiné des plumes de paon alors que la veille au soir je regardais des images de plumes de paon sur Google.

Alors que ce paon tout fier était là sous mes yeux ! Je le vois TOUS LES JOURS !!! Je l’ai aussi en version imprimée sur du dibond. Tous les jours, il est là. Il m’accompagne. Bref… Ça peut paraître banal mais ce paon, c’est toute une histoire. Je pense à un paon.

Tiens, je dessinerais bien une plume de paon pour le projet @plumes.d.amour de @lesateliersdecharly 🤔

Je regarde des plumes de paon sur Google…

Le lendemain, 1000 flyers pour mon offre « Portrait d’Âme – Révèle ton Diamant intérieur » sont à ma porte !

Jusque là… Bon ok…

Mais ce n’est pas tout !!!

Je pars en ballade avec ma voisine et on rencontre deux paons ! Je radote. Je l’ai déjà dit dans mon post Instagram précédent mais je m’en suis toujours pas remise 👀

Le soir je dessine deux plumes de paon et le lendemain, je vois VRAIMENT ce paon que j’avais photographié à Paris #poke@gwladyslouiset 😉

Boum, j’ai envie de l’offrir. Mais à qui et comment ? C’est là que les nouveaux objectifs de ma page Tipeee se sont déroulés sur un tapis rouge 💃💃💃 Tu as lu la dernière news que j’ai publié sur ma page Tipeee ? Je parle de cercle vertueux et de cette belle co-création que nous sommes en train de construire ensemble !

Tu as envie de gagner cette magnifique photographie d’Art ? Rejoins-nous sur Tipeee et dès que le premier palier est atteint, je l’offre à l’un.e d’entre vous 🙏

Ose offrir au monde la Beauté de ton Âme. Énorme symbolique pour moi au moment où j’ose enfin créer des flyers pour matérialiser mon offre Portrait d’Âme 🙏

Toi aussi tu attires ce genre de synchronicités aussi improbables qu’inattendues ?

Le texte que tu viens de lire est celui que je viens de poster sur mon compte Instagram. Si tu me suis uniquement ici, c’est possible que tu n’aies pas tout suivi avec Tipeee et compagnie.

Tipeee est une plate-forme de financement participatif pour soutenir, les artistes, les créateurs de contenu, les projets sur le long terme. L’année dernière, j’avais beaucoup hésité entre Tipeee et Patreon pour le soutien de mon projet d’interviews portraits de Femmes qui changent le Monde. A l’époque, j’avais choisi Patreon. Je me voyais déjà en mode internationale je crois. J’en parle sur la page de présentation de mon Tipeee. Bref, j’ai changé d’avis et le mois dernier, j’ai créé une page Tipeee inspirée par Ariane, une femme que j’adore que je soutiens sur Tipeee d’ailleurs #pasdehasard encore ! Je t’invite à lire directement ma page de présentation sur Tipeee pour comprendre tout le processus, ça sera plus simple. Si ça t’intéresse bien sûr !

Aujourd’hui, je voudrais partager avec toi, la dernière news que j’ai publiée dans mon Tipeee (j’aime bien le nom finalement, à chaque fois que je le dis ou l’écris, je nous imagine toutes ensemble dans un Tipi ! Je trouve ça trop joli :p)

Je te fais un copier-coller, juste là en dessous, histoire que tu prennes le wagon en marche ! Je partage beaucoup sur Instagram ces derniers temps et un peu moins ici, alors une mise à jour s’impose.

« De nouveaux objectifs pour avancer Ensemble !

La semaine dernière, j’ai fait un sondage sur Instagram pour savoir qu’est-ce que les personnes de ma communauté auraient envie de recevoir comme cadeau de ma part. J’ai eu une dizaine de réponses de femmes qui souhaitent gagner une séance photo avec moi.

Waouh ! Génial ! Une dizaine de femmes qui se sentent prêtent à s’honorer !!!

Ça m’a fait chaud au cœur et en même temps, pour être honnête, cela m’a mis dans un certain inconfort. J’ai une tendance naturelle à aimer faire plaisir et offrir des cadeaux. Par le passé, j’ai même été jusqu’à donner ce que je n’avais pas, alors j’ai pris un peu de recul pour réfléchir à ce qui serait juste pour elles et pour moi.

Pour celles qui n’ont pas envie d’attendre et qui trépignent déjà d’impatience à l’idée de co-créer une séance photo avec moi, toutes mes offres sont là : « Portrait d’Âme – Révèle ton Diamant Intérieur ».

J’ai bien pris le temps de laisser infuser ces derniers jours. Je n’avais pas envie d’aller vite. Je ne voulais pas forcer ni me dépêcher à trouver une idée pour faire plaisir ou encore pour rendre des comptes vite vite vite !!!

Qu’est-ce que ça fait du bien de respecter mon rythme.

Et le cadeau : hier, j’ai reçu mes 1000 flyers à diffuser localement pour communiquer sur mon offre « Portrait d’Âme – Révèle ton Diamant Intérieur ». Peut-être que les flyers, c’est « dépassé », j’en sais rien, mais j’avais vraiment besoin de sortir un peu de mon confort bien planquée derrière mon ordi, pour faire rayonner cette offre dans la matière. Mon objectif est de toucher une personne. Une personne qui me cherche en ce moment. Une personne qui a besoin de ce moment hors du temps. Une personne qui ne va pas forcément faire des heures de recherche sur la Toile. Une personne qui va découvrir mon flyer « par hasard » et qui va sentir que c’est pour elle. Pas très ambitieux d’avoir un objectif d’une personne pour 1000 flyers me diras-tu ? Bien sûr si 2, 3, 4, 5 personnes voire plus me contactent, je ne vais pas les envoyer bouler hein ! J’honorerais chacune de ces femmes évidemment. Bref, mon job est de diffuser et pour le reste, l’Âme agit fera son œuvre…

Et donc, ces séances photo à offrir, où j’en suis ?

J’ai décidé de procéder par paliers ici sur Tipeee.

Cette cagnotte mensuelle est destinée à soutenir ma folie artistique et mes projets ambitieux, notamment les interviews portraits de femmes qui changent le monde.

Comme je n’aime pas trop faire les choses à moitié, j’ai aussi envie de créer une communauté engagée et d’honorer cet engagement en offrant des cadeaux. Pour cela, je dois danser avec un certain équilibre. Avoir conscience de la valeur que j’offre. Accepter de recevoir. Me sentir suffisamment sereine pour pouvoir faire des cadeaux tout en respectant mon intégrité, ma valeur, mon énergie.

En écrivant ces mots, je prends conscience que j’ai sacrément cheminé à ce sujet. Waouh !

J’ai donc mis en place des objectifs à atteindre ensemble !

<3 Le premier palier est à 50€.

Dès que la cagnotte atteint ce montant, j’organise un tirage au sort parmi les tippeurs.es. pour gagner une photographie d’Art imprimée sur papier photo Fuji Satiné 250g au format 20×30.


<3 Palier numéro 2 : 100€

Un exemplaire de mon livre offert à l’un.e d’entre vous.

< Palier numéro 3 : 200€

Un papotage étoilé d’une heure avec moi par Skype ou en présentiel à Montolieu à gagner !!!

<3 Palier numéro 4 : 300€

Quand ce montant est atteint, j’offre une séance photo « Ton Portrait d »Âme en toute simplicité » à l’une d’entre vous !

<3 Palier numéro 5 : 500€

A partir de 500 euros par mois, j’organise un concours une fois par mois pour gagner une séance « Ton Portrait d’Âme en toute simplicité » !

Je suis contente d’avoir pris le temps de poser tout ça. J’ajouterais sûrement d’autres objectifs par la suite mais allons-y déjà comme ça. Step by step !!!

Ça me plaît de créer avec toi cette belle et grande communauté !

Me sentir soutenue dans mes projets et à la fois, offrir cette possibilité de recevoir des cadeaux magiques, grâce à la Force du groupe. Ça me parle !

D’autant plus qu’il n’y a pas de petite contribution. Chaque contribution est importante !

Ton « ticket d’entrée » est à 2 euros par mois minimum. Tu peux choisir de contribuer ponctuellement ou mensuellement. Quelque soit le montant de ta contribution, tu as une chance de remporter les cadeaux que j’offre lors des concours que j’organise.


Hors concours, sache que j’aurais toujours une petite attention particulière pour toi quoi qu’il arrive :p


Il te suffit de jeter un œil aux contreparties 🙂


Merci d’être là.

Merci d’être qui tu es.


Merci d’exister.

Merci de faire partie de cette belle communauté co-créatrice de projets qui ont du sens. »

Voilà. Tu sais tout. J’ai l’impression d’avoir fait une mise à jour mais si tu as besoin de précisions, si tu as des questions ou si tu as juste envie de partager des mots doux, sens-toi libre de m’écrire ou de t’exprimer en commentaire 😉

Rencontre avec Marion Calmel

Rencontre avec Marion Calmel

Le 11 février 2020, j’ai accueilli Marion Calmel et il est grand temps que notre conversation soit partagée au monde. Je t’invite à plonger en immersion dans un cocon rempli de douceur et d’amour…

(version écrite de l’interview de Marion ici)

Merci Marion pour ce moment si doux et si puissant à la fois. 

Marion Calmel – crédit photo : Marie Guibouin

Merci pour la création de ton magnifique projet sous la lune.

Merci pour le partage de ton chemin de reconnexion à ta nature cyclique.

Merci pour ce shoot d’hormones de maman qui porte la vie qui me replonge dans des souvenirs si délicieux. 

Marion Calmel – crédit photo : Marie Guibouin

Merci d’honorer les femmes et de leur rappeler à quel point elles sont puissantes. 

Merci pour le beau message que tu transmets à l’humanité.

Merci d’être toi tout simplement. 

Marion Calmel – crédit photo : Marie Guibouin

Quant à toi cher auditeur, chère auditrice, 

Merci pour ton écoute.

Merci d’être là.

Sens-toi libre de laisser un commentaire, diffuser cette interview et soutenir ce projet magique de la façon la plus juste pour toi 🙂

A très bientôt pour une nouvelle interview portrait de femme qui change le monde 🙂

SoSoutenir ma folie artistique et mes projets ambitieux sur Tipeee !

Marion Calmel – crédit photo : Marie Guibouin

Suivre Marion sur Instagram

Le site web de Marion « Sous la Lune »

Photographies disponibles à la vente dans ma boutique de Photographies d’Art (clique sur la photo pour la voir dans ma boutique directement) :

Tu es Puissante ! – crédit photo : Marie Guibouin

Marion – crédit photo : Marie Guibouin
Rencontre avec Marie Guibouin

Rencontre avec Marie Guibouin

Le 30 janvier 2020, j’ai accueilli Delphine Chenu, une femme passionnée et passionnante, une femme sensible et connectée aux éléments. Une rencontre d’âme à âme, un moment de partage riche en hautes vibrations !!! 

Hum… T’as l’impression d’avoir déjà entendu cette intro ? Non, non, tu ne t’es pas trompé de podcast. En fait, ce jour là, mon invitée m’a volé mon micro ! Rassure-toi, j’étais consentante hein ! Même si j’ai eu besoin d’un temps de réflexion avant de lui donner mon OUI ! Je me suis même retrouvée de l’autre côté de l’objectif pour une séance photo complètement nue et hors du temps en pleine nature. J’ai même plongé dans la rivière à la fin. Oui oui, un 30 janvier. Avec une bonne préparation psychologique, ça passe. Et ça réveille aussi ! 

Trèves de blabla ! Cette intro est déjà bien longue ! Je te laisse découvrir notre conversation hors du commun !

(version écrite de l’interview de Marie ici)

Merci Delphine pour cette Parenthèse Enchantée. 

Merci pour ce moment magique et hors du temps. 

Marie Guibouin – crédit photo : Delphine Chenu

Je pensais mettre cette interview en ligne le jour du printemps parce que j’aime bien le printemps et les dates symboliques. Au final, ça ne s’est pas fait et il se trouve qu’aujourd’hui est une date encore plus symbolique. Comme quoi, pas de hasard… 

Aujourd’hui, ma fille a 14 mois. 

Aujourd’hui, ça fait un an que mon livre est sorti.

Aujourd’hui, ça fait un an que nous avons signé pour notre maison. 

Il y a un an, j’exposais pour la première fois ici, à Montolieu, à l’occasion des Journées Mondiales de l’Art. Cette année, j’y participe une nouvelle fois et j’ouvrirais les portes de ma maison pour mettre en lumière dans la matière ce beau projet d’interviews portraits de femmes qui changent le monde. Etant donné le contexte actuel, ce week-end artistique est reporté au mois d’août. Je communiquerais sur les dates exactes quand nous aurons plus de visibilité sur la situation. 

Marie Guibouin – crédit photo : Delphine Chenu

En attendant, je t’invite à partager cette interview, afin qu’elle touche le cœur et l’âme de toutes les personnes qui en ont besoin.

Je t’invite également à soutenir mon travail sur ma page Patreon si le cœur t’en dit.

Et si tu as besoin de t’évader un peu, va faire un tour sur mon site web, il y a des centaines d’articles à lire sur mon blog. Fouille dans les archives et clique au hasard, il y a sans doute un message pour toi 🙂 

A très bientôt pour une nouvelle interview portrait de femme qui change le monde !

Soutenir ma folie artistique et mes projets ambitieux sur Tipeee !

Marie Guibouin – crédit photo : Delphine Chenu