Upcycling à l’Atelier d’Orel !

Cette semaine, je te transporte dans un tout autre univers, en direct de l’Atelier d’Orel !!!
Bienvenuuuuue !!!
J’ai rencontré Aurélie, il y a 2 ans lors d’un grand événement de créateurs, à la Condition Publique à Roubaix. Son univers m’avait beaucoup interpellé et je pressentais une évolution artistique trèèès prometteuse !!! A l’époque, elle créait dans son garage qui devenait de plus en plus petit…
Aujourd’hui, c’est dans un grand atelier rien que pour elle et ses « bidouilles » , qu’elle décuple sa créativité, à Houplin-Ancoisne, à la Ferme de la Nature et de l’Environnement. Un lieu magique et grandement propice à l’inspiration.
Une interview dans la joie et la bonne humeur, tout en dégustant de délicieuses brochettes de fruits !!! (Miam ! Miam ! Slurp :p)

 

 

  • Qui es-tu ?
Je m’appelle Orel … Euh … Je dois dire mon âge ???
La trentaine installée on va dire … et je suis créatrice en Upcycling ! Ce qui veut dire : revaloriser les matériaux en leur apportant une valeur ajoutée. Je me considère aussi comme un artisan-récupérateur. Je fais de la décoration, des meubles … et surtout j’apporte une nouvelle vie, c’est une démarche un peu écologique … C’est ma contribution 😉
  • Qu’est-ce qui t’a sensibilisé à la récup’ ? As-tu eu un déclic en particulier ?
Ça fait 3 ans que j’exerce cette profession. C’est venu du jour au lendemain en fait ! La vraie histoire c’est : en emménageant avec mon ami, on avait des meubles pas du tout coordonnés !!! Donc, j’ai voulu apporter ma touche personnelle, les retaper, etc …
De fil en aiguille, j’ai commencé à récupérer une machine à coudre, j’en ai fait une table ! J’ai récupéré une palette, j’en ai fait une tête de lit. Je me suis dit « hey, c’est bien ça … »
En plus, ça évite d’acheter tout ce qu’il y a dans les catalogues et que tout le monde a chez soi. On a tous un peu la même chose chez soi … d’un grand catalogue suédois …
Je voulais un intérieur qui me ressemble.
J’ai commencé à faire de la récup comme ça. Et puis en fait, je me suis plongée dedans à cœur ouvert ! J’ai adoré ! Petit à petit, j’ai commencé à récupérer plein de trucs, envahir mon garage, mon salon, le côté de ma maison… Ça a été une révélation !!! J’ai toujours su que j’avais un petit truc artiste chez moi, mais je ne sais pas dessiner, je ne sais pas coudre, je ne sais pas peindre, je ne fais pas de sculpture, mais ça c’est un petit mélange de tout. Un melting-pot de tout ce qu’on peut faire, j’ai vraiment trouver ma voie là-dedans.
Avant, Aurélie était conseiller bancaire. Donc : rien à voir ! 
J’étais conseiller bancaire pendant 12 ans. 12 ans de bons et loyaux services … Et j’en ai eu marre ! Ça me correspondait pas en fait.
Là, ce qui est marrant … Je viens de faire mon tout premier vernissage et c’est dans une ancienne agence où j’ai travaillé. C’est mon ancien directeur qui m’a convoqué en tant qu’artiste cette fois-ci. Donc la boucle est bouclée !
Comme quoi tout le monde peut changer de voie … 😉 Je trouve ça super inspirant ! 
Le plus dur, c’est de faire le 1er pas. Mais une fois qu’on l’a fait, le reste coule de source. Je pense que c’est un peu comme toi Marie. A partir du moment où l’on a une idée, qui devient de plus en plus présente, on a envie de se lancer dans notre projet. Et là, il faut couper le petit élastique qui nous retient et puis y aller, quoi !
C’est parti ! Let’s gooo !!!
  • Quand tu récupères des objets, tu sais déjà ce que tu vas en faire ?
Pas tout le temps … Alors, il y a des objets que je vais récupérer pour les désosser. Par exemple, quand on me ramène des vêtements, c’est plus pour récupérer les boutons, les poches en jean, …
Après quand je récupère ou que l’on me ramène des bidouilles de métal, je les stocke jusqu’à ce que j’ai l’inspiration. Il y a des moments magiques où ça, ça va avec ça, et puis la création commence.
Sinon quand je vois des palettes, je sais déjà exactement ce que je vais faire, en fonction de la palette !
Autrement, c’est vraiment au fur et à mesure de ce que je récupère… De l’inspiration, tout dépend …
Il y a des objets, ça fait 2 ans que je les ai, je ne sais toujours pas ce que je vais en faire. Mais je les garde parce qu’on ne sait jamais. Je sais que le jour où j’en aurais besoin, il faut qu’ils soient là. C’est un peu comme ça que je travaille. Au feeling, en fait …
  • Du coup, tu as des sortes d’illuminations des fois !!! et hop !
Exactement ! Tu vois j’ai des flashs ! Ah ouais ! Ça, ça va aller avec ça ! Et je pars là-dessus, c’est vraiment instantané !
  • As-tu un moment préféré pendant que tu crées ?
Ouiiii !!! Alors le moment que je préfère, c’est au moment où j’ai l’idée !!! En fait, je teste plein de choses, je fais des bidouilles, des machins et ça va pas … Et un moment ! Ouiiii je vais partir là-dessus, c’est ça que je vais faire ! Alors là, je danse, je chante, je fais des pas chassés, enfin tout ce que tu veux ! Je vis vraiment mon moment ! Ce sont ces petits moments de créativité, de bonheur, là ! Waw !
Ça n’arrive pas tous les jours, attention ! Faut pas croire que, parce qu’on est artiste, créatrice, on a des idées comme ça tous les jours et tout vient ! C’est pas vrai ! Enfin, dans mon cas non, mais par contre il y a des petits moments comme ça, alors là j’adore ! C’est le moment que je préfère !
  • C’est un peu l’adrénaline de l’inspiration en fait ?
C’est exactement ça ! Tu as mis des mots sur ce que je pensais ! L’adrénaline de l’inspiration… Bien dit 😉
  • As-tu une de tes créations dont tu es fière ?
Oui ! Celle qui m’a donné le plus de travail, c’est le siège « Donald Funk » ! Je l’avais fait pour la Braderie de l’Art ! C’est un panneau de signalisation et un marche pied de caravane. En fait, c’était toute la pression !!! C’était ma première expo alors toute ma pression, toute la tension, je l’ai remis là-dedans et j’ai passé des heures et des heures. Et le résultat était vraiment plus qu’encourageant !
Et aussi, une fois, j’avais fait un meuble industriel. J’avais fait ma soudure avec un ami, en mode Daft Punk avec des gros casques. Et là, je ne m’attendais pas à faire aussi bien. Donc là, j’étais même étonnée de moi-même :O
Sinon, je ne suis pas particulièrement fière, mais je peux dire « je suis contente, c’est moi qui l’ai fait ».
Et je suis contente de recycler aussi, c’est surtout ça !
  • As-tu un artiste que tu admires, avec qui tu aimerais bosser un jour ?
Alors oui, il y en a plein de que j’admire ! Et … avec qui je pourrais bosser un jour avec ? Euh … non je ne pourrais certainement pas.
J’adore les artistes qui font du Street-Art, j’adore les graffeurs, j’adore Bansky. Après, j’ai pas de noms comme ça … J’adore l’Art, les Artistes … maintenant je suis plus admirative que me dire : « ah ! Un jour, j’arriverais peut-être à bosser avec ! »
Par contre tout ceux qui veulent bosser avec moi, ils peuvent 😀 😀 😀
  • J’ai vu que beaucoup de gens qui te suivent sur Facebook ! Trouves-tu que ça a un impact direct dans ton activité ?
Ah bah carrément !!! C’est avec Facebook, les réseaux sociaux que je me suis lancée en fait ! Au départ j’ai créé une page comme ça, sans prétention, sur mon canapé, 3h du matin : l’Atelier d’Orel. J’avais trouvé le nom comme ça, et puis c’était juste pour partager ce que je faisais en recyclage … Puis, en fait, il y a eu un engouement ! Je ne m’y attendais pas … Du coup, ça m’a poussé vers la sortie de mon ancien métier !
Les réseaux sociaux c’est un booster parce que ça donne de l’énergie, ça te permet de toucher des personnes que tu toucherais pas forcément, de partager, trouver des idées, échanger, et trouver des clients également ! Il y en a beaucoup qui me suivent sur ma page, qui m’adresse des messages privés, et qui suivent l’actualité aussi !
C’est hyper important ! Si je n’avais pas créé ma page, je ne pense pas que j’en serais là aujourd’hui ! C’est bête à dire, c’est un petit clic à 3h du matin qui m’a fait mon premier pas 🙂
Comme quoi, toutes les petites actions que l’on fait… Parfois, nous avons l’impression que c’est rien.
Et finalement …
Ça peut déboucher sur un GRAND PAS ! Je me vois très bien, il y a 3 ans dans mon canapé en train de créer une petite page, faire mon parcours, créer dans mon petit garage, puis changer, venir ici … ATTENTIOONNN !!! L’année prochaine, je ne sais pas où je serais :p On verra bien … Mais si ça continue comme ça … 😉
  • Tu te déplaces chez les gens aussi. Tu fais des ateliers dans les entreprises. Tu peux en parler un peu ? Comment ça se passe ?
J’anime des ateliers. Donc, ça peut être des ateliers où je reçois ici, directement à mon local. Ou alors, je vais chez les gens. En général, ce sont des ateliers palettes. Donc ça peut être par exemple, pour un enterrement de vie de jeune fille ou autre … Je prends tout ce qu’il faut comme matériel, les palettes … puis on crée pendant 2 heures ou plus.
Je fais des Team Building aussi. Ça permet de faire des cohésions d’équipe pour les entreprises. On peut créer avec des patrons, des cadres … Le temps d’une journée, ils sortent de leur costume-cravate et ils font de la palette ! C’est original ! C’est autre chose que ce que l’on peut trouver habituellement.
Et je m’adapte aux horaires et à la demande. Ça va je suis pas embêtante :p
  • As tu des projets, des dates à annoncer pour cette année ?
Le 28 mai, je fais le Festival des Arts et du Développement Durable à l’Institut de Genech. C’est pendant la semaine du développement durable. Avec plusieurs artisans, artistes, associations, on va promouvoir le beau, le bon, le bio et le durable. C’est le temps d’une journée, mais c’est un événement qui dure une semaine.
Après, du 16 au 17 juillet je pars en Corrèze faire le record du Monde de Dominoooos Paletteeeeees !!!
Oh yeah !!! ça promet d’être fun !!! Grand moment de rires !!! Et tout d’un coup sérieux :
  • Tu te vois où dans 3 à 5 ans ?
Oh ! Dans 3 à 5 ans ? J’aimerais bien développer et embaucher quelqu’un ! Ça serait bien d’avoir un p’tit collègue ici, à l’atelier, ça serait pas mal :p
Pourquoi pas, passer dans une émission de TV Déco ! Ça, ça serait super !
Après je sais pas… Pour l’instant, je me projette plus d’ici 1 an. Après 3 à 5 ans … pourquoi pas avoir une structure en ville, ça pourrait être bien, un atelier urbain.
C’est une question piège ça !
  • Et ton plus grand rêve ??? Le rêve ultime … 🙂
 … Alors moi mon rêve, ça serait d’avoir une grande entité dans la Nature où les gens viendraient se garer, mais en même temps ça ferait buvette, tu sais … Et donc, on pourrait faire des ateliers sur place, récupérer, acheter … Et en même temps, ça serait comme un petit estaminet, avec un moulin près de la forêt, enfin tu vois, un truc comme ça !
Et que ça marche bien , que ça continue de marcher, de plus en plus ! Pour pouvoir prendre du personnel et puis travailler avec des grosses boites qui, au lieu de jeter, pensent à recycler. Et partir faire des ateliers un peu à droite à gauche, des Festivals, des animations. Valoriser l’Upcycling !
Après, pourquoi pas avoir une boutique avec pignon sur rue ! Comme on peut trouver à Bruxelles ou aux Pays-Bas. 
Ça, ce serait le summum du summum !
Bon, moi, j’ai hâte d’y être !!!
Aurélie me dit qu’elle m’enverra une carte pour l’inauguration ! Trop cool ! Je m’y vois déjà :p Génial !!!
En plus j’y crois vraiment ! Quand je vois tout le chemin qu’Orel a déjà fait en 2 ans.
Et puis, avec tant de passion et de détermination, TOUT EST POSSIBLE !!!

 

De toute façon, tout entrepreneur qui se lance, tout n’est pas rose. Tu te prends des claques, des fois c’est dur de se remotiver, mais bon… Je me dis que je suis allée trop loin pour reculer ! Donc maintenant on y va plus qu’à fond ! Vraiment, j’ai envie de faire une prise de conscience, montrer que même les gens qui ne sont pas créatifs du tout , ils peuvent faire des choses. Souvent il y a des personnes qui me disent : « je suis pas créative, moi j’admire les gens qui savent faire de leurs mains ». Je leur dit : « Venez à l’atelier, des fois avec quelques idées et des techniques simples, on peut faire de jolies choses. Et surtout, on peut passer un moment autre que faire du shopping dans les grands magasins ! Et puis c’est valorisant aussi, de faire quelque chose de ses mains. On est content de le montrer. C’est une pièce qui est unique. »
 J’envoie plein de good vibesss à Aurélie pour que ça se réalise !!! 
De toute manière je n’en doute pas une seconde ! 
 Et ma petite question finale :
  • Qu’est-ce qui te plait le plus dans l’aventure du Pink Power Tour ?
Ce qui me plaît le plus, c’est la valorisation de Portraits d’Artistes, de créateurs, l’engouement que tu mets et la bonne énergie positive ! A vouloir faire un portail, mettre en avant le savoir-faire, le talent. Donc, c’est ça, l’originalité aussi, ton savoir-faire … C’est plein de bonnes ondes, on a envie d’y adhérer ! On a envie de faire partie de cette aventure parce que t’es tellement positive, comment tu veux qu’il y ait quelque chose de négatif qui ressort de ça, c’est impossible !
Donc entre positifs on avance quoi !
Et puis j’espère de tout cœur que ton projet va décoller et que tu vas t’épanouir dedans 🙂
 Je m’épanouie déjà et il paraît que ça se voit alors moi être very happy !!!
<3 <3 <3
 Merci Aurélie pour ce chouette moment de partage, de rires, d’inspiration, de good vibes créatives et de brochettes de fruits :p
Retrouve l’univers d’Orel sur sa page Facebook : L’Atelier d’Orel 
Tu peux aussi aller la voir en vrai à son atelier, à la Ferme de la Nature et de l’environnement, 7C rue de la Pouillerie 59263 Houplin-Ancoisne. Ça vaut vraiment le détour  😉
Rien ne se perd, tout se récupère ! Penses-y avant de jeter tes fonds de tiroir !  
Si tu as aimé cet article, tu peux laisser un commentaire dans cet espace qui t’es réservé. Tu peux aussi le partager avec tout tes amis et/ou faire un don pour soutenir le projet et que je puisse aller interviewer encore + + + d’Artistes 😀 😀
Laisse-toi porter, laisse-toi inspirer et inspire à ton tour cher co-créateur:)
A dimanche prochain pour une nouvelle interview !!!

3 Commentaires

Laisser un commentaire