La concurrence n’existe pas

Marie Guibouin / Blog / / 3 Commentaires / Like this

Ça fait un moment que j’avais envie d’écrire sur le sujet…

Après quelques jours un peu déconnectée de la sphère internet, je suis en manque alors il faut que ça soooorteee !!! Il y a tellement à dire !!!

 

Je ne fais sans doute pas me faire des amis. Je vais me mettre à dos tous les adeptes de la stratégie d’entreprise marketing ultra méga sophistiquée :/

 

Bon, tant pis. Je pense que je vais survivre 😉

Quand tu entreprends, la première chose qu’on te demande de regarder, c’est la concurrence. Il faut toujours faire mieux que la concurrence, faire plus original, moins cher, plus qualitatif, meilleur, et tout ce qui s’en suit.

Alors là, tu commences à regarder ce qui se fait autour de toi et tu te dis : « hum … ouais mais ça c’est pas moi… je ne m’y reconnais pas. Hum … C’est un concurrent alors ou pas ? » Alors tu continues à regarder parce que tu sais pas trop comment t’y prendre alors tu fais ce qu’on t’a dit de faire.

A force de regarder, tu finis par te perdre. Tu commences à te dire que tout a déjà été fait et que ton idée, finalement c’est de la merde, parce que les autres font tellement mieux que toi. Le monde n’a pas vraiment besoin de toi. Qu’est-ce que tu vas apporter de plus ? Ça sert à rien …

 

STOP !!!

 

Tout ça c’est du « bullshit » (mince je n’ai jamais utilisé cette expression, qu’est-ce qui me prend ???) !!!

C’est comme quand on te dit à l’école, de ne pas choisir tel ou tel métier parce que tu trouveras jamais de boulot, qu’il n’y a pas de débouchés, que le marché est saturé et autres conneries du genre.

Je l’ai vécu pour de vrai quand j’ai choisi le métier de « coiffeuse » en sortant de 3ème. Résultat, j’ai trouvé un boulot super facilement (d’ailleurs j’ai dévoilé mon secret ultime pour trouver ton 1er job ici)

Et un jour, le cœur plein d’entrain et la tête remplie de belles idées à foison, on te ramène bien les pieds sur terre en te disant que ce n’est pas raisonnable, que c’est un métier précaire, et que si tu n’as pas de clients comment tu vas faire ???

C’est vrai. Ce n’est pas facile. Je ne vais pas te mentir. Il y a des jours où tout est fluide et limpide et des jours où tu doutes et tu te remets en question. C’est NORMAL.

 

Quand tu créés ton propre métier, tu ne peux compter que sur toi-m’aime.

 

Mais à l’école, on ne t’apprend pas à travailler sur ton état d’esprit. A l’école, on t’apprend à être LE/LA meilleur(e). On te formate dans un état d’esprit de compétition. En gros si tu n’es pas le premier, t’es de la merde !

A l’école, on ne t’apprend pas à explorer ta créativité et tes talents. On t’apprend à faire comme tout le monde et à bien rentrer dans le moule qu’on a créé pour toi. On te dit que pour réussir dans la vie, il faut avoir des bonnes notes, faire de grandes études, pour gagner un salaire de ouf, pour trouver un CDI le « Saint-Graal », pour payer tes factures, parce que la vie n’est pas un long fleuve tranquille.

On t’apprend à être bien conforme, à répondre à tels critères qui feront qu’une entreprise va bien vouloir de toi.

Oups, je crois que je suis en train de m’enflammer … un peu. Mais ce n’est pas grave. Tu n’imagines même pas comment ça fait trop du bien, de dire tout haut ce que plein de gens pensent tout bas.

Je me sens vivante, t’as pas idée !!!

Il y a quelques mois, j’ai eu une « altercation » (une incompréhension…) avec une amie qui se reconnaitra si elle me lit. Elle était en colère contre moi parce qu’elle avait la sensation que je la copiais. Elle était dans une rage au fond d’elle (je ne l’ai appris que deux mois plus tard). Il est vrai que pendant cette période on ne se voyait pas beaucoup, je ne me sentais pas en phase avec son énergie mais je ne savais pas pourquoi.

Visiblement, rien n’avait changé, rien de palpable en tout cas. On a continué à évoluer chacune de notre côté. Et un jour, n’en pouvant plus, elle m’a fait part de sa colère. J’avoue que je suis tombée des nues. Elle se sentait plagiée alors que pas une seule seconde cela m’était venue à l’idée. Pour moi, ce que nous faisions l’une et l’autre n’avait rien à voir, même si au final nous voulons faire passer un message à priori similaire.

Comme je le disais dans un précédent post, je commence à comprendre cette histoire d’énergie.

 

Je crois profondément que la concurrence n’existe pas car tout ça, c’est bien au delà du visible.

La concurrence n’existe pas, parce que tu vas aller vers une personne pour son énergie, parce qu’au delà de ce qui est palpable, tu vas sentir, ressentir, te sentir porté(e) et tu ne comprendras pas toujours pourquoi.

Peut-être qu’un jour tu te sentiras attiré(e) par l’énergie d’une personne, parce que précisément à ce moment là, c’est ce dont tu avais besoin.

Peut-être que que quelques mois plus tard, tu te sentiras plus portée par l’énergie d’une autre personne, parce que toi même, consciemment ou non, tu auras changé d’énergie.

 

Tu vois par exemple, je prends des cours d’arts martiaux à 1h de transports de chez moi. Un jour on m’a dit : « Mais pourquoi tu cherches pas une école plus près de chez toi ? » Et bien NON, ça ne me viendrait même pas à l’idée. Je prends des cours avec Fabienne parce que j’aime son énergie, son enseignement et j’aime l’énergie qui se crée dans ce dojo précisément. Pour moi, c’est un enseignement rare et précieux.

Pour les cours de dessin c’est pareil, je vais dans cette école précisément parce que j’aime la manière dont les cours sont enseignés, j’aime l’énergie que transmets Julien et j’aime le message qu’Anne et Julien incarne dans leur école.

A contrario, il y a  2-3 ans, je me suis inscrite à une formation en ligne dans un domaine totalement inconnu pour moi. Je ne pouvais pas blairer le type, mais vraiment pas, il m’insupportai. Apparemment, c’était LE meilleur sur le marché.

Je me suis dit : « Bon tant pis, je vais passer outre, je vais juste acheter de l’information, je pourrais bien faire abstraction du reste ».

Arf, que nenni, tu parles ! Je crois que je n’ai même pas tenu une semaine, j’en pouvais plus ! Même s’il partageait des informations intéressantes, même si je me formais dans un domaine inconnu pour moi, je n’ai jamais terminé cette formation.

Énergétiquement, on doit pas être compatible, je crois !

 

Alors si tout ça, c’est une histoire d’énergie, la concurrence existe-t-elle vraiment ?

 

Je crois profondément que tout le monde sur cette planète a un message à faire passer.

Je crois profondément que tout le monde a sa place.

Je crois profondément que chacun peut créer à sa façon, au delà des codes sociétaux.

Je crois profondément que l’on n’est pas obligé de plaire à tout le monde et c’est ok.

Je crois que c’est pire de se taire que de prendre le risque de déplaire.

Je crois que la concurrence n’existe pas parce que nous sommes uniques, que nous avons une vibration, une énergie qui nous est propre et ça personne ne peut nous l’enlever.

Personne n’a le droit de nous l’enlever. Ne laisse personne te formater dans un moule qui ne te convient pas.

 

Vis, Rêve, Ose, Agit, Avance.

 

« Je ne perds jamais. Soit je gagne. Soit j’apprends. » – Nelson Mandela.

 

Tu vas voir, tu vas kiffer ta life parce que ça fait trop du bien !!!

Si tu penses que quelqu’un a besoin de lire ceci, partage ce message 😉

Marie,
Artiste, Conférencière, Éveilleuse de conscience.

___________________________________________________________

Pour être au courant de mes péripéties artistiques, abonne-toi ici, c’est gratuit et ça fait du bien au moral 🙂

 

3 Commentaires

  1. Florence  —  16 avril 2017 at 18 h 42 min

    Oui génial nous sommes bien en phase ou alors nous partageons la même énergie bref je vous ai comprise

    Répondre

Laisser un commentaire