[vc_row][vc_column][vc_column_text]

La vie d’entrepreneure, c’est comme marcher sur un fil…

Un jeu d’équilibriste qui demande beaucoup de courage, de persévérance, de concentration et de confiance.

Aujourd’hui, je travaille majoritairement sur des projets à courts termes. Mon emploi du temps se crée presque au jour le jour et c’est incroyable comme l’Âme agit opère. Tout s’imbrique parfaitement même si souvent tout bascule d’une minute à l’autre. Je peux très bien me dire : « ah tiens ! La semaine prochaine s’annonce plutôt calme … » et soudain trois clients vont me contacter en moins de 24 heures. Je suis quelqu’un qui adore les surprises et ce rythme me convient plutôt bien ! Bon … parfois ça ne plait pas trop à ma banquière parce qu’elle aimerait bien que je lui détaille un plan tout tracé tout bien établi pour l’année à venir, mais ça va elle s’y fait, elle a l’habitude. Je crois qu’elle a en sa possession assez de preuves de ma capacité à rebondir !

 

Depuis que je suis artiste-entrepreneure à temps plein, c’est comme si j’avais signé un contrat avec l’Univers pour que tout s’imbrique parfaitement, pour que les clients qui ont besoin de moi me trouvent et pour que je reçoive les ressources dont j’ai besoin pour la réalisation de mes projets.

 

Pour être totalement transparente avec toi, ça ne m’a pas épargné quelques frayeurs ! Et pourtant, à chaque fois, sans exception, la Magie a opéré. La vie d’entrepreneure est trépidante ! Je trouve Cela fabuleux de créer sur-mesure à chaque instant. C’est comme un cadeau précieux que je me suis offert, le jour où j’ai décidé de me lancer dans cette belle Aventure il y a 5 ans !

 

5 ans de montagnes russes émotionnels et de remises en question, mais aussi 5 ans de belles rencontres et de fabuleux projets !

 

Je n’imaginais pas un seul instant en être là aujourd’hui, lorsque je suis retournée sur les bancs de l’école il y a 6 ans. Quitter mon CDI pour retourner à l’école pendant 9 mois et accoucher de mon projet entrepreneurial a été un long parcours du combattant ! Aujourd’hui, je suis fière d’avoir tenu le coup, d’avoir pu m’affirmer même lorsque j’ai été incomprise ou critiquée.

 

5 années que j’entreprends ! C’est peu et en même temps j’ai l’impression que j’ai déjà eu plusieurs vies.

 

Après 7 années de salariat en salon de coiffure à Nantes, j’ai intégré une école de maquillage à Lille, où je ne connaissais absolument personne ! Le saut dans l’inconnu le plus total ! Retourner à l’école après 10 ans dans la vie active a été très dur pour moi. Très dur et très formateur pour moi. Au-delà de l’apprentissage de la technique, j’ai appris à m’affirmer encore plus et à oser prendre ma place, même je sortais du cadre. J’ai toujours trouvé les « cadres » bien trop étroits pour moi. Pas facile d’entrer dans une boite, quand il faut se contorsionner pour plaire à tout le monde ! Alors aujourd’hui, je dis « fuck » au conformisme, à la mode et aux codes sociétaux !

 

Je n’ai pas toujours été aussi affirmée ! Je reviens de loin. De très loin.

 

Adolescente, j’étais rouge comme une tomate dès que je devais prendre la parole. C’était juste l’horreur ! Et parler en public, n’en parlons pas. Sûrement pas un hasard que j’ai choisi la coiffure comme premier métier. Là, tu n’as pas d’autres choix que de communiquer ! Au-delà de l’apprentissage du métier, cette expérience m’a appris énormément sur le relationnel et la compréhension de l’humain. Aujourd’hui, je me sens riche d’avoir cette capacité d’écoute active et bienveillante.

 

C’est en juillet 2012 que j’ai fait le grand saut dans l’entrepreneuriat ! Sans business plan, sans vraiment de préparation, j’ai sauté dans le bain comme ça avec le capital à l’installation de notre cher Pôle ! Je me souviens de mon tout premier contrat pour une agence de publicité. La première fois que j’établissais une facture ! Grand moment ! Quand j’y repense, j’avais facturé à peine plus que mon premier salaire d’apprenti, sans avoir réellement conscience que j’étais complètement sous-payé ! C’est en faisant des erreurs qu’on apprend n’est-ce pas ?

 

Puis les choses ont évolué et j’ai de plus en plus eu besoin de donner du sens.

 

C’est comme ça qu’est née la première édition du Pink Power Tour Festival à Nantes en 2014 ! Quelle Aventure ! C’était absolument magique ! 3 ans déjà ! J’en discutais tout à l’heure avec une des créatrices qui a participé au projet. Que de fabuleux souvenirs ! Je crois qu’à ce jour c’est l’expérience la plus marquante de ma vie d’artiste-entrepreneure. C’est en grande partie grâce à cette expérience que la photographie s’est imposée à moi.

 

Même si en 2015, j’ai nagé en eaux troubles … me demandant si j’allais être capable de transformer cette expérience magique en projet d’entreprise. J’ai commencé à dire non à des contrats qui ne résonnaient pas avec mes valeurs. Avais-je tord ou raison ? Je n’ai pas de réponse à cette question. Pour certain, j’aurais pu dire oui pour l’argent, mais pour moi ça n’avait pas de sens. A quoi bon être entrepreneure si en plus, je ne pouvais pas me payer le luxe de choisir mes clients. Je ne suis pas une adepte de « je prends ce qu’il y a, c’est déjà bien », ou encore « je n’ai pas le choix » et blablabla.

 

Comment accueillir ce qui a du sens pour moi, si je laisse le reste me parasiter ?

Alors oui, j’ai marché sur un fil et plusieurs fois j’ai failli tomber dans le vide. A chaque fois, je me suis rattrapée au fil et je suis remontée, plus forte, plus grande, plus confiante, et la vie me l’a toujours rendue généreusement.

Aujourd’hui, je remercie toutes les belles rencontres sur mon chemin et aussi les moins belles qui m’ont appris énormément sur moi, m’ont fait grandir, m’ont permis de connaitre mes limites.

Je ne sais pas de quoi demain est fait. Qui sait, je vais peut-être me retrouver à vendre des sapins chez Ikéa ! LOL ! Tout ce que je sais, c’est que je continuerais de partager mon message quoi qu’il arrive !

Parce que je crois au « TOUT EST POSSIBLE » et en la Magie de la Vie !

Ça peut paraitre un peu Bisounours comme vision mais c’est tout le contraire.

 

Si toute l’Humanité croyait en son pouvoir de créer la vie qui l’inspire, le monde ne serait-il pas différent ? Si chacun se mettait en marche pour réaliser ses rêves, le monde ne serait-il pas encore plus beau et inspirant qu’il ne l’est déjà ? Si chacun reprenait son Pouvoir personnel, quel impact Cela aurait sur sa vie, son entourage, son environnement et le Vivant dans son intégralité ?

 

Je te laisse méditer là-dessus.

Belle soirée à toi et à bientôt pour de nouvelles Aventures !

Marie,

Photographe de l’Âme, Révélatrice de Beauté, Éveilleuse des Consciences …

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]