Il suffit de demander

Marie Guibouin / Blog / / 1 Commentaire / 1 like

Demander, a longtemps été loin d’être naturel pour moi. Je ne sais pas si c’est pareil pour tout le monde. Longtemps, je n’ai pas été à l’aise avec Cela, croyant qu’il me fallait être forte et mériter de tout faire par moi-même à la sueur de mon front, sans jamais rien devoir à personne. Je sais, c’est moche :(. Et pourtant, je crois que je suis loin d’être la seule dans ce cas-là.

Quand j’étais petite, ma maman ne demandait jamais son chemin à personne même si elle était perdue dans la cambrousse et qu’elle tournait en rond pendant des heures, alors que mon papa n’avait aucun problème avec ça. Tu ne trouves pas ta route, tu demandes, tu as besoin de savoir l’heure qu’il est, tu demandes. Ça paraît simple et complètement bidon, mais même ça, il n’y a ne serait-ce que 10 ans en arrière, c’était THE challenge de ouf pour moi.

Et lorsque tu deviens entrepreneur(e), une notion importante entre en jeu. Le principe de l’entrepreneuriat, au-delà d’entreprendre des projets qui ont du sens pour toi, si tu souhaites vivre de ton Art, en bref gagner de l’Argent grâce à tes talents, tu vas devoir demander des sous aux gens qui font appel à toi. En l’écrivant, c’est tellement logique. Et peut-être même qu’en me lisant tu te demandes bien où je veux en venir.

Quand j’ai commencé à développer mon activité, je n’étais pas très à l’aise avec le fait de demander de l’argent. Limite j’avais honte. Et si on me payait alors que je n’avais rien demandé alors là, quelle chance inouïe, pardi ! Rassure-toi, ça n’arrive pas tous les 4 matins ! Au début, je prenais ce qu’on voulait bien me donner. C’était déjà pas mal. Je n’allais pas faire ma « fière » alors que je débutais. Et pourtant, j’aurais pu. Et ça n’aurait pas été « faire ma fière », ça aurait été juste « normal » de me faire payer à la juste valeur de mon travail.

 

Ah … La Valeur … Parlons-en ! Je ne devais pas avoir une bien haute estime de moi-même pour accepter de me faire payer « au ras des pâquerettes » parce que c’était déjà pas mal et puis c’était mieux que rien.

 

Sauf que … Lorsque j’allais me former pour me développer moi et mon business, lorsque j’envisageais d’investir dans du nouveau matériel, lorsque je me déplaçais à l’autre bout de la France pour un client sans facturer mes frais de déplacement, je payais le prix que l’on me demandait. Puisqu’il suffisait de demander. On m’offrait de la valeur, des moyens pour aller plus loin, il était tout à fait logique et naturel que je donne de la Valeur en retour.

Quand c’est moi qui donnait, quand c’est moi qui payait, je ne voyais pas où était le problème. Quand il venait le temps pour moi de recevoir, je minimisais tout ce que j’apportais. J’utilisais des termes tels que « ah c’est rien », « oh c’est pas grand chose », « arf, j’ai rien fait ». BIIIIIPPPPP !!! Carton Rouge !!!

 

Aujourd’hui, même l’expression « de rien » est sortie de mon vocabulaire, joyeusement remplacer par « avec plaisir » ou « avec joie » !

Lorsque je me retourne sur cette époque, qui n’est finalement pas si loin, j’ai l’impression que c’était dans une autre vie. La peur de demander mon chemin, la peur de demander l’heure à un inconnu, la peur d’annoncer mon tarif à des futurs clients, tout ça c’est derrière moi. Ça me fait presque sourire et en même temps, j’ai le cœur rempli de gratitude pour tous les défis de la vie qui m’ont conduit jusqu’ici.

C’était pareil pour demander de l’aide à quelqu’un. C’est fou comme l’Être Humain est capable de se faire souffrir juste par peur de se sentir redevable ou par pseudo-fierté « c’est moi qui l’ait fait tout seul, et na ! » OK… Et donc ?

Je ne veux pas dire par là que l’on ne doit rien faire par soi même, parce que nous sommes uniques et que nous avons tous une manière unique de faire les choses, tout simplement parce que toi, tu es toi, et moi je suis moi. Et même si nous faisons des choses similaires, elles ne seront jamais abordées tout à fait de la même manière, parce que nous avons chacun notre propre énergie et notre propre sensibilité.

J’ai l’impression que je m’égare du sujet initial comme souvent lorsque j’écris un article en suivant le flow.

Mais finalement tout est lié.

Oser demander est très lié à l’image que l’on a de soi et à la peur que l’on a de ce que vont penser les autres de nous. Franchement, faut arrêter ça tout de suite illico presto. Pourquoi le monde entier penserait du mal de toi ? Ça rime à que dal !

Avant, je n’aurais jamais osé demander à mes clients de témoigner de l’expérience qu’ils ont vécu à travers une séance photo, un accompagnement, un atelier, un stage, une conférence … J’aurais eu peur de déranger et même avant cette peur là, j’avais tout simplement peur de demander, et puis ils n’ont pas que ça à faire et blablabla. Pourtant, lorsque j’ai commencé à oser, j’ai reçu de bien belles surprises. Jamais je n’aurais imaginé que mes clients vivaient des choses aussi riches et intenses.

Indirectement, toutes les personnes que j’ai accompagné en chemin, m’ont aussi fait prendre conscience de ma propre Valeur et de la Valeur que j’apportais. Récemment, une de mes clientes m’a même dit :  » Franchement, Marie, augmente tes tarifs ! Tu apportes tellement de Valeur ! » Tu y crois toi ? Une cliente qui paye pour tes services qui te dit d’augmenter tes tarifs. Elle avait raison.

Actuellement, je suis en train de défricher mon profil LinkedIn, sans doute lié aux effets secondaires de mon départ de Facebook. J’ai demandé à quelques-uns de mes clients de m’écrire une recommandation et j’ai reçu de belles surprises ! Il suffit de demander … C’est devant ce constat que cette phrase a commencé à résonner en moi.

 

Tu as besoin d’un retour sur un service que tu as apporté ou un produit que tu as vendu ? Il suffit de demander 😉

Tu ne comprends pas un mot dans une conversation ? Il suffit de demander 😉

Tu ne trouves plus ton chemin ? Il suffit de demander 😉

Tu as besoin de plus d’informations sur quelque chose qui t’intéresse ? Il suffit de demander 😉

Tu as super envie d’une séance photo mais tu te demandes combien ça va te coûter ? Il suffit de demander 😉

Tu as envie d’un dessert au restaurant ? Il suffit de demander 😉

 

Il suffit de demander.

Il suffit de demander.

Il suffit de demander.

 

Tu es en train de manger plus que de raison, sans plus savoir si tu as faim ou pas ? Arrête-toi 5 minutes et demande à ton corps 😉

Tu as l’Esprit embrouillé de 50000 idées à la minutes et tu pars dans tous les sens ? Fais une pause et demande à ton Âme 😉

Tu as reçu une super nouvelle pour un super projet, ça te parait trop beau pour être vrai ET tu as peur ? Stop ! Médite, va te balader en Nature, écris … Demande à ton cœur 😉

 

Comme d’habitude, je ne savais pas quelle tournure prendrait cet article.

Il est écrit comme il devait être écrit à ce moment de ma vie.

Si tu penses que quelqu’un a besoin de lire ceci, partage ce message.

A très bientôt pour de nouvelles Aventures !!!

Marie,

Photographe de l’Âme, Révélatrice de Beauté, Eveilleuse de Conscience.

1 Commentaire

  1. Christelle Guibouin  —  15 juillet 2017 at 8 h 07 min

    Cet article est magnifique ❤️❤️❤️

    Répondre

Laisser un commentaire