Au-delà du Voile des Apparences …

Marie Guibouin / 100 jours 100 sourires, Blog, Défis / / 2 Commentaires / Like this
Au-delà du Voile des Apparences …

Ça fait bien une semaine que cette phrase résonne dans ma tête. Je dois dire que ce projet #100jours100sourires, d’apparence très anodine, me chamboule un peu (beaucoup …).

Lundi, j’ai rencontré cette jeune étudiante dans le bus. Intimidée par mes questions, elle a timidement décliné ma proposition. Cependant, nous avons discuté ensemble tout le trajet. Nous avons parlé dessin, art, partage, création … Le trajet est passé super vite ! Et même si je ne sais pas si nos chemins se recroiseront un jour, ce fut une très belle rencontre.

Lundi soir, sur le trajet du retour, je n’ai parlé à personne. Je bataillais avec le fait de « devoir » publier un nouveau portrait pour le lendemain et le besoin de me retrouver avec moi-même. Il faut dire que je sortais d’une séance de shiatsu avec la meilleure « shiatsuhi » que je connaisse <3 <3 <3

J’ai décidé de m’écouter et de ne rien forcer. C’était comme si j’avais besoin d’avoir toute ma conscience pour quelque chose d’important. Quelques centaines de mètres avant de rentrer chez moi, j’ai compris. J’ai rencontré Gwendeline.

FLASH-BACK : la première fois que j’ai rencontré Gwendeline, c’était il y a quelques mois. Ce jour là, elle est arrivée vers moi avec un grand sourire, me faisant remarquer que nous étions montés dans le même bus le matin, et que nous venions de descendre du même. Je pense qu’on aurait voulu le faire exprès, nous n’aurions pas réussi.

Hasard ou coïncidence ?

Lundi soir, ce n’était pas un hasard encore une fois. Nous avons discutés au moins 20 minutes dans le froid. Cette conversation devait avoir lieu. C’est certain.

Tu l’auras compris, je ne crois pas tellement au hasard …

Mardi matin, le cœur rempli d’amour, d’énergie créatrice et de « good vibesss », j’aborde le premier monsieur que je croise dans la rue, qui m’envoie un NON catégorique d’un pas très pressé. Je me surprends moi-même à ne pas le prendre personnellement. Je me dis : « tiens, quelque chose a changé » 😉

Ensuite, je rencontre Ludivine sur ma route. D’abord très méfiante, nous avons finalement eu un super échange même si elle ne souhaitait pas se dévoiler sur la toile. Deux phrases m’ont beaucoup marquées dans cet échange :

« Pourquoi vous adressez-vous à moi ? On me dit que je suis froide, que je ne souris jamais… » dit-elle en me souriant 🙂

Et un super sourire en plus ! Une femme remplie de lumière qui ne demande qu’à se révéler au grand jour <3 <3 <3

« Je vous aurais jamais abordé dans la rue. J’aurais cru que vous étiez une punk … en fait, en vous parlant, je me rends compte que ce n’est pas du tout l’idée que je me faisais. »

Cette rencontre qui peut paraitre banale a été d’une grande puissance pour moi. C’est depuis cet instant, qu’« Au-delà du Voile des Apparences » résonne dans mes oreilles.

Puis, il y a eu cette dame à l’arrêt de tram, qui ne souhaitait pas être photographiée, ni apparaître sur les réseaux sociaux, mais qui m’a offert le plus beau des sourires et m’a encouragé à continuer.

Ensuite, il y a eu cette autre femme, qui portait un rouge à lèvres rose super beau. Nous avons discuté quelques minutes. Elle m’a offert le plus beau de ses sourires et m’a vivement encouragé à continuer ce projet.

Je suis allée travailler le cœur rempli de belles énergies <3 <3 <3

C’est sur le retour que j’ai rencontré Nelia, que je t’ai présenté mercredi matin, avant de partir faire un break de quelques jours.

Un break qui m’a fait beaucoup de bien, où le voile des apparences a été levé une fois de plus. Je me suis retrouvée quelque part où je n’aurais jamais mis les pieds de ma propre initiative. J’aurais qualifié cet endroit d’« attrape-touriste » et autres dénominations du genre.

Au-delà de ça, j’ai découvert une maison paisible au bord d’un lac, des chats qui nous rendaient visite, des soirées au coin du feu, un coucher du soleil magnifique, un lever du soleil coloré, une ballade en forêt, du calme, de la sérénité …

coucherdusoleil

J’ai quand même oublié de te dire ! Mercredi, avant de prendre la route vers ma destination surprise, j’ai tenté d’aborder un nouvel inconnu dans le tramway.

Après ce début de semaine de magnifiques rencontres, je me sentais presque pousser des ailes. Je pensais que je n’avais plus peur de rien. Ah ! Ah ! Ah ! Que nenni ! En prenant, le métro, je me suis aperçu, que c’était très compliqué pour moi, d’aborder des gens dans cet espace fermé. Beaucoup de gens ont des écouteurs sur les oreilles, regardent leur téléphone. Arf, mince, encore une difficulté !

Prenant mon courage à 4 mains, en arrivant dans le tramway, je décide de lever le voile des apparences et d’aller à la rencontre d’un inconnu que je n’aurais pas forcément abordé. Tiens, ce monsieur qui m’a sourit, ça sera peut-être plus facile… Oui, j’avoue, j’avais la flippe total de me prendre un mur, mais j’y vais quand même :

  • Non, j’aime pas les photos !

J’essaie de creuser un peu plus. Ça ne me dérange pas qu’il me réponde cela, et je le comprend. Beaucoup de gens n’aime pas ça. Principalement les femmes d’ailleurs. C’est un sujet que je creuserais beaucoup plus très bientôt, car j’ai beaucoup de choses à partager et de services à offrir, pour agir à mon échelle, devant ce constat qui grandit de plus en plus de jour en jour …

  • Je n’aime pas les photos, c’est comme ça. Ça a toujours été comme ça, ça changera pas.

J’ai reçu ses propos avec une telle violence ! Pourtant, je sais très bien que ce n’est pas contre moi personnellement. C’est comme si j’avais reçu toute la douleur de ce monsieur en pleine figure ! Il n’a en aucun cas fait preuve d’agressivité envers moi, c’était plus un réflexe de protection, je pense.

Toujours est-il que ce matin, j’étais tétanisée à l’idée d’aborder quelqu’un. Comme si toutes mes peurs étaient revenues au galop ! Mais je n’ai pas dit mon dernier mot, je ne vais pas les laisser me dominer !!! La journée n’est pas finie ! 

D’ailleurs, je pars me préparer pour l’atelier d’initiation à la photographie intuitive qui a lieu cet après-midi au Jardin des Géants à Lille !

Cet article aura une suite car je n’ai pas fini de dire tout ce que j’ai à dire !

A très vite pour la suite des Aventures !!!

2 Commentaires

  1. Christelle G.  —  11 décembre 2016 at 20 h 33 min

    L’Humanité est riche de sens. T’es très courageuse <3 <3 <3

    Répondre

Laisser un commentaire