#100jours100sourires : Catherine

Marie Guibouin / 100 jours 100 sourires, Blog, Défis / / 2 Commentaires / Like this
#100jours100sourires : Catherine

J’avais encore 1000 bonnes raisons de ne pas sortir aujourd’hui. Je me devais d’être PRODUCTIVE … Oh le gros mot !

 

Productive, c’est moche comme mot …

 

Bref, en bonne chef d’entreprise modèle, je ne décolle pas de mon ordi, j’annule mon rendez-vous chez la dépoileuse (si vous voyez un Yéti aux cheveux roses dans le coin, tout est normal …), je m’impose de finir ceci et cela tout de suite, parce que c’est urgent, parce que ceci, parce que cela.

Si tu te reconnais dans cette description, fais-moi un coucou en commentaire, je me sentirais moins seule.

En vrai, je ne me sens pas seule, je sais que nous sommes plein d’indépendants à s’infliger ce genre de choses. Pourtant, je croyais que ça ne pouvait plus m’arriver, parce que j’ai bien appris mes leçons et je sais ô combien il est important de faire des pauses, de prendre soin de soi et tout le blabla habituel.

D’ailleurs, je ne sais pas comment ça se passe pour toi, mais quand ça m’arrive, j’ai de plus en plus de mal à me concentrer sur cette soit-disant tâche urgente. Je commence à m’éparpiller, à me dire tiens : « il faut que j’appelle cet organisme », « ah oui, faut que je réponde à ce mail », « faut que je réponde à mes messages sur Facebook« …

 

« FAUQUE », lui aussi c’est un gros mot.

 

Heureusement, un éclair de lucidité est arrivé. Je me suis vue de l’extérieur et j’ai dit STOP ! Allez Marie ! Tu vas prendre l’air ! Même si ce n’est qu’un quart d’heure va prendre l’air ! Je sais à quel point c’est bénéfique.

Je sais à quel point le pouvoir de la pause est puissant. (Spéciale dédicace à Laure et sa déconnexion multipotentielle).

La pause est ressourçante et en plus c’est gratuit !

La pause libère le mental.

La pause est la clé des idées novatrices.

C’est reconnu, les meilleures inventions sont arrivées comme une ampoule qui s’allume d’un coup dans le cerveau de l’inventeur, dans un moment de lâcher prise total. 

Bref, j’ai fait une pause !

Et j’ai rencontré Catherine !

Ce fut un grand bonheur de rencontrer Catherine, qui, elle aussi, faisait une pause en promenant ses chiens. On s’est bien trouvé ! Et il se trouve que nous sommes voisines.

 

Ce qui rend Catherine heureuse dans la vie, ce sont son compagnon et ses animaux. Comme elle promenait trois chiens, je pensais que c’était son métier, mais pas du tout, j’étais à côté de la plaque ! Ce sont les siens 😉 Ils s’appellent Voyou, Gipsy (je ne suis pas sûre) et mince je ne sais plus, Catherine si tu passes par là, help !!! (je galère toujours avec les prénoms, grrr)

 

Catherine travaille chez Toyota. Elle s’occupe de tout ce qui est équipement, dans le secteur qualité et dans la calibration des équipements. Elle aime le fait d’être polyvalente et d’être en contact avec les gens.

Catherine pense qu’à partir du moment où l’on veut quelque chose qui nous tient vraiment à cœur, et qu’on fait tout pour l’obtenir, c’est possible !

  • Peut-être pas tout, car parfois on veut des choses qu’on ne peut pas obtenir tout de suite. Mais oui, en y en mettant de la volonté, pourquoi pas ?

 

La dernière fois que Catherine a transcendé une peur :

  • Je suis quelqu’un de très réservée, très renfermée. Avec mon boulot, je suis obligée d’aller voir des gens. Rien que ça, c’est pas évident. Après, quand je le fais, je me dit que « oui, je suis capable de le faire ». Ça motive et ça donne confiance en soi.

Le plus grand rêve de Catherine :

  • Avoir une belle maison à la campagne avec plein d’animaux autour ! C’est un projet pour dans une dizaine d’années.

 

Je remercie Catherine de tout mon cœur pour cette parenthèse nature et partage. Je lui envoie plein d’amour et de lumière pour l’accompagner au quotidien et dans la réalisation de ses projets. Et Merci d’avoir contribuer à #100jours100sourires.

Continuons d’inspirer le monde en créant du lien, en ouvrant notre regard sur la Beauté du Monde et la Beauté en chaque Être Humain.

Oui, même si parfois je passe pour une utopiste, la Beauté est partout, à commencer par nous-mêmes. Nous avons un potentiel de dingue et des qualités phénoménales à explorer et partager au monde. Le tout est d’en prendre conscience et d’Oser faire un pas, même tout petit, chaque jour.

 

« Sois le changement que tu veux voir dans le monde. – Gandhi.

2 Commentaires

  1. Laure  —  23 décembre 2016 at 14 h 02 min

    Merci madame le yéti aux cheveux roses (hahaha j’ai trop rigolé).
    Ah oui pas facile de respecter les pauses !! Toujours aussi motivant tes articles, allez je passe aux autres 😉

    Répondre

Laisser un commentaire