Étiquette : création

30 Mar

Il était une fois …

Marie Guibouin / Blog / / 3 Commentaires

Il était une fois une petite fille. Une petite fille tant désirée que ses parents accueillirent dans l’Amour et la Joie <3 <3 <3 La petite fille avait toujours le sourire. Elle était spontanée et respirait la Joie de Vivre !

Puis la petite fille a grandi. Elle a grandi très vite. Elle a très vite appris le sens des responsabilités en s’occupant de ses frères et sœurs. Il était rare que la petite fille se plaigne. Elle n’avait pas besoin de grand chose pour être heureuse. Un brin de soleil, courir dans le jardin, jouer à construire une montagne avec des pots de yaourt vide, partager des bons moments avec ses frères et sœurs, s’assurer qu’ils ne manquaient de rien, respirer, grimper sur les bottes de pailles, conduire un tracteur sur les genoux de son papa, aider sa maman à faire la cuisine…

La petite fille était très contente d’aller à l’école ! Elle avait toujours le sourire et elle était plutôt facile à vivre ! Une fois, en maternelle, elle était trop heureuse de dessiner une dame. Elle lui avait dessiné des seins parce que c’était une dame. Et la maitresse l’a disputé. Elle lui a dit que ça ne se faisait pas de dessiner des gens tous nus ! Alors, la petite fille a cru qu’elle était nulle et qu’elle ne pourrait jamais s’exprimer par le dessin.

Un jour, elle a eu ses premiers ciseaux, mais ils coupaient super mal alors elle avait toujours des « points rouges » dans ce genre d’activités créatives. Peut-être qu’elle n’était pas faite pour créer …

Une année, elle a eu une maitresse qui jouait de la guitare et elle trouvait ça génial. Elle était admirative.

Quand le moment est venue d’apprendre à lire, elle a trouvé ça plutôt facile. Lire et écrire était quelque chose de simple et d’aisé pour elle. Un peu plus tard, elle adorait les dictées alors que la plupart de ses camarades détestait cela.

Cette liberté d’expression la rendait fière. Apprendre à lire et à écrire l’a amené à mieux comprendre les choses. Même les conversations de grands prenaient du sens. Et puis, est venu le temps des moqueries. Les moqueries dans la cour d’école, les moqueries sur son nom de famille, les moqueries sur les habits qu’elle portait.

La petite fille a très vite compris que c’était très dur de gagner de l’argent. Elle avait rarement des vêtements neufs mais ça lui allait très bien comme ça. Elle ne se plaignait jamais. Ce sont ses petits camarades de classe qui lui montrait à quel point elle était différente et que c’était la « loose » de ne pas porter de vêtements de marque. Ce fut encore plus flagrant lorsque la petite fille qui allait se transformer en adolescente est arrivée au collège. Elle était très timide et les plus « dégourdis » et les plus grands en profitaient. Quand les boutons d’acné ont pointé le bout de leur nez, ça ne l’a pas aidé non plus. Et le jour où sa maman lui a coupé les cheveux et que ça ne lui allait pas du tout, ça a été le pompon.

Pourtant, sa maman ne lui coupait pas trop mal les cheveux d’habitude. Mais bon … sa maman n’était pas coiffeuse. Elle coupait les cheveux de toute la famille par souci d’économie. Même sa maman n’allait pas chez le coiffeur, elle se coupait les cheveux elle-même.

La maman de la jeune adolescente était très généreuse. Elle donnait tout ce qu’elle avait, même ce qu’elle n’avait pas pour ses enfants.

Le papa de la jeune adolescente travaillait très très très dur aussi. Il travaillait en harmonie avec la terre. Il se levait quand il faisait nuit et rentrait le soir quand il faisait nuit.

La jeune maman restait à la maison pour s’occuper des enfants et le papa travaillait dehors pour ramener de quoi nourrir sa famille.

La jeune adolescente jouait parfois le rôle de deuxième maman, parce que c’est un travail à temps plein de s’occuper de 9 enfants, alors les plus grands s’occupent des plus petits et c’est normal.

La jeune adolescente ne s’en plaignait jamais, ça a toujours été son mode de fonctionnement. Elle n’a connu que ça. Elle ne rêvait pas d’avoir une mobylette ou d’aller faire la fête avec ses amis.

Un jour, elle a connu l’indépendance. Elle a expérimenté le fait de vivre seule. Ce n’est pas quelque chose qui lui faisait peur. Elle savait se faire à manger et entretenir une maison. Elle savait qu’il fallait s’occuper de plein de papiers et payer des factures.

Elle a choisi un métier où elle pourrait aider les gens et qui lui permettrait d’entrer dans le monde du travail très rapidement. Elle ne voulait plus être une charge pour ses parents. Elle voulait prendre son indépendance et travailler. Elle voulait payer son permis de conduire toute seule et assumer ses charges de la vie courante très rapidement. Six sœurs et deux frères avaient besoin d’être nourris, de faire des études et d’avancer dans leur vie.

La coiffure, elle n’y connaissait rien. Elle n’avait jamais mis les pieds dans un salon de coiffure. Elle ne savait même pas ce qu’était un brushing. Comme toujours, elle a très vite appris. Dès la première année, elle a obtenu une médaille d’or et une médaille d’argent au concours des meilleurs apprentis ! Quelle joie ! Elle en a pleuré. Mais ça, c’était juste pour le plaisir et pour le défi de se dépasser. Elle ne pensait pas que l’artistique, c’était un vrai métier !

Elle était ultra timide, elle rougissait dès qu’elle devait parler à un(e) cliente, ou pire, parler en public ! Pourtant, elle a dépassé tout ça, elle a travaillé sur elle, elle a avancé, même les jours où c’était plus difficile. Un jour, elle a intégré l’équipe d’un salon de coiffure pour 2 ans. Le patron l’avait embauché pour la casser ! Quelle drôle d’idée ! Ça a été dur, et paradoxalement hyper formateur. Elle a aussi rencontré des personnes qu’elles n’auraient sans doute pas rencontrées autrement.

Deux ans plus tard, elle est partie. Elle a intégré l’équipe d’un autre salon de coiffure où elle a passé 7 années. 7 années d’une richesse incroyable où elle a énormément appris sur elle et sur le monde qui l’entouraient. 7 années qui l’ont construite. 7 années qui lui ont permis de comprendre qu’elle n’avait pas envie de devenir comme sa hiérarchie. 7 années qui lui ont permis de comprendre que quelque chose de plus grand l’attendait ailleurs …

Alors, un jour, elle s’est cassée …

Aujourd’hui, j’ai envie de dire à cette petite fille qu’elle a le droit de dessiner des gens tous nus ou pas si ça lui chante. J’ai envie de lui dire qu’elle est douée, qu’elle est créative, et que même si elle pense qu’elle est nulle en dessin, tout ça ce n’est qu’une croyance et qu’elle peut la dégommer quand elle veut !

Cette petite fille n’est qu’un exemple parmi tant d’autre. Je crois profondément que nous sommes tous des êtres créatifs, que ce soit par l’Art proprement dit ou par tout autre forme de création. Je crois profondément que nous sommes tous là pour quelque chose de bien précis. Je suis intimement convaincue que nous avons tous quelque chose de bon à apporter au monde, pour peu que nous le décidions.

Tout part d’une décision.

Tu peux décider tout ce que tu veux.

Tu peux décider d’être malheureux toute ta vie, autant que tu peux décider d’être heureux à chaque instant.

Tu peux décider de galérer, de travailler dur et de souffrir, tout autant que tu peux décider de faire preuve de courage et de persévérance, en te respectant.

Tu peux tout décider à chaque seconde de ta vie.

Tu peux décider de glander sur Facebook ou de t’assoir devant ton ordi et d’écrire ce livre que tu as tant envie d’écrire.

Tu peux décider de continuer de chouiner et de croire que la vie est horrible et que de toute façon c’est trop compliqué ou tu peux décider de te relever et croire que tout est possible.

Je pense que nous sommes capables de bien plus que ce que l’on croit.

J’en suis intimement convaincue.

Quand j’étais cette petite fille, je rêvais que tous les gens de la planète s’aiment et se connaissent. Aujourd’hui, avec ma conscience d’adulte, je sais que l’on ne peut pas aimer tout le monde et que l’on ne peut pas plaire à tout le monde.

Mais je sais aussi que j’ai le pouvoir de créer du lien entre les gens. C’est une de mes forces.

Je crois que je suis née pour fédérer.

Je crois que je suis née pour rassembler.

Je crois que je suis née pour créer.

Je crois que je suis née pour faire valeur d’exemple et montrer au monde que tout est possible quand on y met du cœur, une pincée de courage et un grand bol de persévérance.

Je crois que j’ai du talent pour révéler la lumière de ton Âme et t’inviter à te reconnecter à toi-m’aime, même si cette phrase me parait surnaturelle …

Je crois que nous sommes capable de créer notre vie à chaque instant.

Je crois que nous sommes tous les Artistes de nos vies.

Nous sommes le 30 mars 2017.

Aujourd’hui, j’ai fait le bilan tout décousu de mon défi du mois de mars : 1 vidéo par jour, pendant 30 jours.

(Rooohhh !!! C’te tête !!!)

Je ne sais pas ce qu’il va se passer dans les prochains jours, puisque j’ai décidé d’arrêter de me retenir !

Accroche-toi au lustre ou abonne-toi à ma news, ma page Facebook et/ou ma chaine YouTube, sinon tu vas rater des choses 😀

08 Jan

Barbara de Ma Bulle Déco ressuscite les meubles !

Marie Guibouin / Artiste, portraits d'artistes, The Pink Power Tour / / 0 Commentaire

C’est en 2014 que j’ai rencontré Barbara pour la première fois, lors de la première édition de l’Upcycling Market à la Condition Publique à Roubaix (59) !

Ah tiens, c’est rigolo, je viens juste de faire la connexion dans mon cerveau, j’avais aussi rencontré Orel, ce jour là !

Deux univers qui portent les mêmes valeurs, chacune dans un style très différent. C’est qui fait la beauté de la création et de l’artisanat.

Notre rencontre était particulière, car en 2014, je travaillais encore en tant que coiffeuse-maquilleuse pour les studios photo, et Barbara travaillait dans un studio à l’époque. Nous avions donc eu l’occasion de travailler en commun sur un projet publicitaire.

Je remarque que nous avons évolué chacune de notre côté avec un but commun : celui de se rapprocher des valeurs que l’on porte dans notre cœur pour créer une entreprise qui nous ressemble.

C’est avec beaucoup de joie que je me suis rendue à son atelier-boutique situé au n°19 du Village des métiers d’art du Septentrion à Marcq-en-Baroeul.

Je suis très heureuse de te présenter Barbara et son fabuleux parcours <3 <3 <3

 

Barbara est une passionnée ET une grande communicante ! Les deux rassemblés font ce qu’elle est aujourd’hui. Barbara restaure des meubles anciens et leur donne une seconde vie. Elle communique tout ça sur son blog à travers des tutoriels.

  • J’aime partager ma passion ! C’est ce qui me motive aujourd’hui. C’est mon moteur ! Faire du neuf avec du vieux, ma passion pour les meubles anciens, et la communiquer à toutes les personnes qui peuvent être intéressées par ça.

Barbara est passionnée par les vieux meubles depuis qu’elle est toute petite.

Comment ça a démarré l’Aventure « Ma Bulle » ?

 

  • Dès que je visitais une vieille maison, un vieux château, j’étais comme transportée dans un univers magique. Les vieux meubles et les brocantes, ça a toujours été mon truc ! Donc, quand je me suis meublée, j’ai décidée d’acheter des vieux meubles et de les retaper moi-même.

  • J’ai créé un blog pour partager toutes mes trouvailles et mes réalisations et je me suis aperçue que ça intéressait les gens. C’est comme ça que le blog « Ma Bulle » est né ! De fil en aiguille, j’ai souhaité consacrer plus de temps à ce qui me plaisait …

Barbara a travaillé dans la communication pendant 15 ans.

A un moment donné, elle s’est posée la question :

« est-ce que c’est réellement cette vie là que je veux continuer à vivre, ou est-ce que je ne pourrais pas aller un peu plus loin dans ma passion ? » 

  • J’ai décidé de franchir le pas. J’ai créé mon entreprise « Ma Bulle Deco.com« . J’ai créé un site plus commercial, marchand, avec mes réalisations à vendre, la possibilité pour les gens de demander un devis, de s’inscrire à mes ateliers… Donc, le blog continue, mais maintenant il y a aussi cette partie commerciale que j’essaie de développer.

Barbara a démissionné de son ancien boulot il y a maintenant 3 ans, pour se consacrer totalement à son activité ! Quel bel exemple de reconversion !

  • Même si ce n’est pas facile tous les jours, je suis contente, je ne regrette en aucun cas mon choix. Ce sont des gros risques à prendre, notamment sur le plan financier. Mais que du bonheur ! De belles rencontres … Vivre de sa passion, c’est quand même super ! C’est un sentiment de Liberté terrible (dans le bon sens du terme bien sûr) ! Ne pas savoir de quoi le lendemain sera fait … Parfois avec des craintes au niveau financier évidemment mais je me dis que  Tout est Possible, tout est ouvert. Chaque semaine est différente et c’est une Aventure de plus qui commence !

J’adore ! J’adhère ! J’adore !!! Si tu commences à me connaitre, tu te doutes bien que les propos de Barbara résonne énormément en moi. Je rencontre chaque jour plein de gens qui aimerait franchir ce cap, se lancer aussi. Je demande à Barbara quel conseil elle aurait à apporter pour passer à l’action 😉

  • S’écouter et surtout si on a des doutes, c’est qu’on est pas prêt. J’ai eu aucun doute quand je l’ai fait. Je savais que c’était vraiment ça que je devais faire. Je me suis écoutée. Il faut savoir écouter la petite voix et d’un autre côté, s’il y a trop de choses qui basculent sur l’inquiétude, il ne faut pas le faire. Il faut être un petit peu inconscient, j’avoue ! (rires)

Retrouve ton Âme d’enfant et hop ! Franchis le cap ! Tu peux le faire si tu en as l’élan !

  • Je conseille toujours aux gens qui ne sont pas tellement heureux dans leur boulot et qui ont des passions créatives ou autres, je leur conseille toujours de se demander : « Qu’est-ce que tu aimais faire quand tu étais petit ? T’aimais dessiner, écouter de la musique, créer de tes mains … ? » Souvent, ces gens là me racontent plein de choses et je leur dit : « Bah alors, qu’est-ce que t’attend pour revenir à tes premières passions ? » Ils me disent : « Oui, mais y’a les enfants, la maison, la famille… » Oui, certes, et alors ? Qu’est-ce que tu risques ? De toute façon, dans la société dans laquelle on vit aujourd’hui, il y a toujours moyen de rebondir ! Il faut Oser !

Quel beau message ! Si ce message peut inspirer ne serait-ce qu’une personne sur Terre a franchir ce cap, je suis la plus heureuse de la planète !

Et le processus de création de Barbara dans tout ça ?

  • Au départ, beaucoup de récup, notamment avec les encombrants, quand les gens mettaient leurs meubles sur les trottoirs. Chose qui n’existe plus aujourd’hui, parce que c’est devenu interdit. Malheureusement, il y a beaucoup de beaux meubles qui partent en déchetterie. J’essaie de les capter avant cette étape là. Maintenant, les gens commencent à savoir ce que je fais donc il me donne des meubles. Sinon, il y a toujours les vides-grenier, Emmaüs … qui sont là pour me fournir en vieux meubles.

  • Une fois que j’ai le vieux meuble, il peut dormir très longtemps dans mon garage, parfois 3 ans, parfois même plus, comme il peut être fait dès le lendemain. Ça dépend vraiment des envies qui me passent par la tête. Il y a des choses qui m’inspirent, certaines qui ne m’inspirent pas et d’autres qui m’inspirent très tardivement. Il n’y a pas de règles.

Barbara fait aussi de la brocante où elle vend des meubles dans l’état pour alléger son stock, mais ce n’est pas son but premier.

  • Mon but, c’est vraiment de les réveiller, leur donner une seconde vie. J’aime bien leur apporter un petit quelque chose en plus, qui crée un petit effet « Waw! ». Les gens qui viennent dans ma boutique ou qui vont sur mon site, sont souvent surpris de ce qu’on peut faire avec ce genre de vieux meubles dont personne ne veut. L’effet Waw ! L’effet Avant/Après !

Je suis très touchée par la démarche de Barbara, d’autant plus que l’économie durable est un sujet « planétaire » !

  • L’économie durable est quelque chose qui me tient très à cœur. Dans mon métier d’avant, ce qui me gênait, c’était de participer à un système auquel je n’adhérais plus. Cette fabrication à outrance où l’on incite les gens à acheter du jetable, ça me gênait. Participer à toute cette économie à laquelle je ne croyais plus du tout, d’ailleurs je pense qu’elle est nocive.

Je vois que nous avons quitté le monde de la publicité pour des raisons similaires …

  • C’est ma façon à moi de faire quelque chose pour l’environnement. Ça me donne aussi, quelque part, bonne conscience. Quand je vois tout ces meubles qui étaient censés être jetés et qui sont revisités, restaurés et qui repartent pour une nouvelle vie chez les gens, avec en plus un côté original, unique et personnel, ça me fait plaisir ! C’est ma façon d’apporter ma contribution même si elle est toute petite, à quelque chose de nouveau, à cette économie durable qu’on commence à voir arriver. Il y a du boulot, je ne sais même pas si on va y arriver, il y a tellement à faire.

A mon sens, je pense que le principal, c’est de faire sa part. Barbara fait la sienne et je pense qu’on peut tous apporter notre contribution de la manière la plus juste pour chacun. L’Être Humain est bourré de ressources et est capable d’accomplir de grandes choses, rien qu’en contribuant avec les moyens qu’il a, même si ce n’est qu’un tout petit peu tous les jours.

  • Si chacun apporte un peu de soi et de sa bonne volonté, je pense qu’on va y arriver. Malheureusement, les problèmes écologiques sont quand même là. Il est quand même grand temps de faire quelque chose de beaucoup plus impactant, ça ce n’est pas au niveau des petits entrepreneurs comme nous que ça se passe. C’est au niveau de la grande industrie…

  • Si déjà on arrive à inciter les gens à acheter chez nous plutôt que chez Ikea, c’est pas mal ! Tout meuble acheté chez moi est un meuble récupéré et non fabriqué en Chine, c’est déjà ça. Mon but, c’est de rendre abordable les meubles. C’est pour ça que je ne fais pas des prix trop trop chers. Je m’aligne un peu sur des prix de grandes enseignes. Finalement, je préfère que les gens aient le choix et qu’ils se disent : « Tiens, je vais prendre une pièce unique, fabriquée à la main, plutôt que d’aller acheter ce que tout le monde a. » C’est difficile de faire comprendre ça aux gens, parce que les gens sont un peu des moutons aussi … Ils aiment bien avoir les mêmes choses que tout le monde malgré tout, malgré ce qu’on pourrait penser. Il faut aussi les éduquer.

Moi j’y crois, j’ai bon espoir ! Ça va venir. Les choses sont en train de changer déjà, même si on en mesure pas l’impact maintenant. A ce propos, où se voit Barbara d’ici 3 à 5 ans ?

  • Je me vois toujours ici. Dans 3 à 5 ans, dans mon rêve le plus fou, ça serait d’avoir une équipe avec moi, que Ma Bulle soit une vraie entreprise avec un local beaucoup plus grand, où je pourrais avoir à la fois une boutique qui tourne et mettre en place plus d’ateliers. Aujourd’hui, je ne peux faire que deux séances par mois, étant donné le peu de place que j’ai. J’ai envie de créer une émulation autour de ça. Grandir. Mais y’a du boulot !

Tant mieux, j’ai envie de dire ! C’est qu’il y a encore plein de choses à mettre en place, qui sont réalisables en plus. J’encourage vivement Barbara dans sa démarche. Et quand tout ça se sera concrétisé, son Rêve Ultime ?

  • Je serais déjà contente d’arriver là. J’aimerais donner envie aux gens de faire pareil. Et aux jeunes aussi ! Pouvoir éduquer les jeunes dans ce sens là, les sensibiliser. J’essaie de le faire par des tutos que je publie sur mon blog. Je sais que les jeunes sont plus sensibles à ça que les gens plus âgés. C’est déjà un bon signe, ça va dans le bon sens. Ils sont moins formatés que l’on croit, les jeunes. Ils ont plus le réflexe « Do It Yourself » – faire soi-même – que la génération « je vais en magasin, en centre commercial et je consomme ». Les jeunes sont beaucoup plus débrouillards, je dirais. Parce qu’ils sont aussi de la génération d’internet, donc ils se documentent beaucoup sur comment faire les choses … C’est un bon signe pour l’Avenir. J’encourage la jeune génération à aller dans ce sens.

  • Il se passe des choses aussi au niveau de la collaboration entre chacun : le co-working, le co-voiturage, le co-… On a du « co » partout ! Les jeunes ont ce réflexe là, ils ont le réflexe de partager une voiture pour payer moins cher par exemple, et en même temps, ça crée du lien. Toutes ces choses là, c’est chouette !

Créer du lien, voilà une Valeur qui me porte et me tient énormément à cœur.

  • Participer à un atelier créatif, c’est aussi créer du lien. Il faut aussi arrêter de dénigrer toutes ces formations manuelles. Je trouve qu’on les a beaucoup trop dénigrer pendant très longtemps. Qu’est-ce qu’on serait sans ça ? C’est la base de tout. Tout ce qu’on utilise aujourd’hui, était au départ, issu d’une fabrication manuelle. Il y a des mains derrière, qui ont fait des choses. Et ça, on l’oublie. On oublie parce qu’on nous balance à grand coup de marketing que ce n’est pas ça qui est important, c’est du prix, de la possession, … bref, on rentre dans un grand débat ! 

Que nous n’avons pas poursuivit lors de cette interview… Je pense que Barbara sait de quoi elle parle pour avoir côtoyé ce monde quelques années tout de même. Je n’ai pas réussi à tenir aussi longtemps … C’est normal d’être révoltée parce que l’on a pu observé dans ce monde de la consommation à tout prix !

Pour finir sur note un peu plus douce, je lui demande ce qui lui plait le plus dans l’Aventure du Pink Power Tour ?

  • Ce qui m’intéresse dans ce que tu fais, c’est que tu vas à la rencontre des gens qui ont une vision différente. Et moi j’aime bien les gens qui pensent différemment, qui voient les choses d’une autre façon, qui osent, qui risquent, qui écoutent leurs passions. J’adhère complètement à ça et c’est pour ça que je trouve ça chouette. C’est super, il faut continuer ! Pink Power !!!

Merci à Barbara pour ce super moment que nous avons partagé ensemble, c’est plus qu’encourageant et terriblement inspirant. 

Je t’invite à aller à sa rencontre dans son atelier boutique à Marcq en Baroeul (59) au n°19 du Village des métiers d’art du Septentrion.

Son site internet : Ma Bulle Déco.com « Réveillez vos meubles ! »

Et sur Facebook : @mabulledeco

Instagram : ma_bulle_deco

Le blog du Pink Power Tour vient de fusionner sur mon site web ! Je vais bientôt créer un onglet dans le menu à gauche où je t’expliquerais tout bien comme il faut sur la naissance du Pink Power Tour. Step by step ! Ça arrive 🙂

Tu peux t’abonner à la newsletter mensuelle si ça te chante, j’en parlerais sûrement dans la prochaine. Et la bonne nouvelle, c’est qu’à la fin de l’année, on va tous se retrouver en vrai pour créer ensemble dans un lieu atypique et magique. Parce que passer du virtuel au réel pour rassembler, créer du lien humain et artistique et partager, est quelque chose qui me tient vraiment à cœur. 

Partage cette interview et inspire le monde à ton tour si le cœur t’en dit !

A très bientôt pour de nouvelles Aventures !!!

27 Mai

#Objet d’Artistes #2 / Nuit des Arts 2016

Marie Guibouin / Non classé, The Pink Power Tour / / 2 Commentaires

Que de rebondissements !!! 

Retour sur le week-end dernier : THE week-end de la Nuit des Arts 2016 à Roubaix.

Samedi matin 9H30 : brunch avec Chloé qui se reconnaitra <3 <3 <3 Nous avons vraiment passé un super moment de partage & je suis fière de nos évolutions respectives 🙂

Rien de tel pour bien démarrer la journée !!! 

Samedi midi. Je pars de Lille direction Roubaix pour ce week-end de folie qui promet d’être riche de rencontres inspirantes, pétillantes & créatives ! 

Samedi. Début d’après-midi. Je débarque sur Roubaix avec une seule idée en tête : me rendre au Grand Bassin en premier, avant de continuer mon périple dans d’autres lieux. (cf. mon dernier article : La Nuit des Arts 2016 !)

J’arrive sur place et me voilà tout de suite en immersion.

Dominique Rogliano est dans la place, avec ses dessins, ses aquarelles, ses sculptures et autres curiosités inspirés de sa vie, ses voyages et de l’attitude des gens.

20150328GrandBassinweb-1

Photo du 28 mars 2015 – Photo : Marie Guibouin – Artiste en création : Dominique Rogliano.

Puis arrive Marion, alias Bleeken, qui a ouvert le bal de mes interviews Portraits d’Artistes, le 1er mai 2016. Si tu as raté ça, je t’offre une séance de rattrapage par ici : Marion alias Bleeken.

20160501-BLEEKENweb-7

1er mai 2016 – Artiste en création : Bleeken – Photographie : Marie Guibouin

Au gré de discussions dans la joie, la bonne humeur et le partage, arrive Loïc Trinel (alias Monsieur You ! Je viens juste de te démasquer Loïc ! Tu m’avais caché ça :p ), lui-même artiste-artisan-créateur & organisateur de l’évènement. En 2 temps – 3 mouvements, comme un miracle tombé du ciel, j’ai l’opportunité d’exposer mon travail photographique. Tu trouveras quelques images de ce revirement de situation sur la page Facebook du Pink Power Tour !

J’ai rencontré des gens formidables lors de ce week-end de foliiiie !!!

Ça nous réserve de bien jolies surprises pour la suite :p

Aujourd’hui, j’ai envie de dire Merci. Merci à toutes les personnes que je rencontre sur mon chemin. Merci à toi, Merci à Vous qui suivez mes Aventures sur ce blog ou via d’autres médias. Merci à toi qui est en train de lire ces lignes. Tout simplement MERCI. 

On se retrouve dimanche 5 juin 2016 à 19H pour une nouvelle interview Portrait d’Artiste, dans un univers inspirant, spirituel, intuitif, rempli de douceur et de jolies couleurs 🙂

08 Mai

Upcycling à l’Atelier d’Orel !

Cette semaine, je te transporte dans un tout autre univers, en direct de l’Atelier d’Orel !!!

Bienvenuuuuue !!!

J’ai rencontré Aurélie, il y a 2 ans lors d’un grand événement de créateurs, à la Condition Publique à Roubaix. Son univers m’avait beaucoup interpellé et je pressentais une évolution artistique trèèès prometteuse !!! A l’époque, elle créait dans son garage qui devenait de plus en plus petit…

Aujourd’hui, c’est dans un grand atelier rien que pour elle et ses « bidouilles » , qu’elle décuple sa créativité, à Houplin-Ancoisne, à la Ferme de la Nature et de l’Environnement. Un lieu magique et grandement propice à l’inspiration.

Une interview dans la joie et la bonne humeur, tout en dégustant de délicieuses brochettes de fruits !!! (Miam ! Miam ! Slurp :p)

Version audio

  • Qui es-tu ?

Je m’appelle Orel … Euh … Je dois dire mon âge ???

La trentaine installée on va dire … et je suis créatrice en Upcycling ! Ce qui veut dire : revaloriser les matériaux en leur apportant une valeur ajoutée. Je me considère aussi comme un artisan-récupérateur. Je fais de la décoration, des meubles … et surtout j’apporte une nouvelle vie, c’est une démarche un peu écologique … C’est ma contribution 😉

 

 

  • Qu’est-ce qui t’a sensibilisé à la récup’ ? As-tu eu un déclic en particulier ?

Ça fait 3 ans que j’exerce cette profession. C’est venu du jour au lendemain en fait ! La vraie histoire c’est : en emménageant avec mon ami, on avait des meubles pas du tout coordonnés !!! Donc, j’ai voulu apporter ma touche personnelle, les retaper, etc …

De fil en aiguille, j’ai commencé à récupérer une machine à coudre, j’en ai fait une table ! J’ai récupéré une palette, j’en ai fait une tête de lit. Je me suis dit « hey, c’est bien ça … »

En plus, ça évite d’acheter tout ce qu’il y a dans les catalogues et que tout le monde a chez soi. On a tous un peu la même chose chez soi … d’un grand catalogue suédois …

 

Je voulais un intérieur qui me ressemble.

 

J’ai commencé à faire de la récup comme ça. Et puis en fait, je me suis plongée dedans à cœur ouvert ! J’ai adoré ! Petit à petit, j’ai commencé à récupérer plein de trucs, envahir mon garage, mon salon, le côté de ma maison… Ça a été une révélation !!! J’ai toujours su que j’avais un petit truc artiste chez moi, mais je ne sais pas dessiner, je ne sais pas coudre, je ne sais pas peindre, je ne fais pas de sculpture, mais ça c’est un petit mélange de tout. Un melting-pot de tout ce qu’on peut faire, j’ai vraiment trouver ma voie là-dedans.

 

Avant, Aurélie était conseillère bancaire. Donc : rien à voir ! 

 

J’étais conseiller bancaire pendant 12 ans. 12 ans de bons et loyaux services … Et j’en ai eu marre ! Ça me correspondait pas en fait.

Là, ce qui est marrant … Je viens de faire mon tout premier vernissage et c’est dans une ancienne agence où j’ai travaillé. C’est mon ancien directeur qui m’a convoqué en tant qu’artiste cette fois-ci. Donc la boucle est bouclée !

 

Comme quoi tout le monde peut changer de voie … 😉 Je trouve ça super inspirant ! 

 

Le plus dur, c’est de faire le 1er pas. Mais une fois qu’on l’a fait, le reste coule de source. Je pense que c’est un peu comme toi Marie. A partir du moment où l’on a une idée, qui devient de plus en plus présente, on a envie de se lancer dans notre projet. Et là, il faut couper le petit élastique qui nous retient et puis y aller, quoi !

 

C’est parti ! Let’s gooo !!!

 

  • Quand tu récupères des objets, tu sais déjà ce que tu vas en faire ?

Pas tout le temps … Alors, il y a des objets que je vais récupérer pour les désosser. Par exemple, quand on me ramène des vêtements, c’est plus pour récupérer les boutons, les poches en jean, …

Après quand je récupère ou que l’on me ramène des bidouilles de métal, je les stocke jusqu’à ce que j’ai l’inspiration. Il y a des moments magiques où ça, ça va avec ça, et puis la création commence.

Sinon quand je vois des palettes, je sais déjà exactement ce que je vais faire, en fonction de la palette !

Autrement, c’est vraiment au fur et à mesure de ce que je récupère… De l’inspiration, tout dépend …

Il y a des objets, ça fait 2 ans que je les ai, je ne sais toujours pas ce que je vais en faire. Mais je les garde parce qu’on ne sait jamais. Je sais que le jour où j’en aurais besoin, il faut qu’ils soient là. C’est un peu comme ça que je travaille. Au feeling, en fait …

 

  • Du coup, tu as des sortes d’illuminations des fois !!! et hop !

Exactement ! Tu vois j’ai des flashs ! Ah ouais ! Ça, ça va aller avec ça ! Et je pars là-dessus, c’est vraiment instantané !

 

  • As-tu un moment préféré pendant que tu crées ?

Ouiiii !!! Alors le moment que je préfère, c’est au moment où j’ai l’idée !!! En fait, je teste plein de choses, je fais des bidouilles, des machins et ça va pas … Et un moment ! Ouiiii je vais partir là-dessus, c’est ça que je vais faire ! Alors là, je danse, je chante, je fais des pas chassés, enfin tout ce que tu veux ! Je vis vraiment mon moment ! Ce sont ces petits moments de créativité, de bonheur, là ! Waw !

 

Ça n’arrive pas tous les jours, attention ! Faut pas croire que, parce qu’on est artiste, créatrice, on a des idées comme ça tous les jours et tout vient ! C’est pas vrai ! Enfin, dans mon cas non, mais par contre il y a des petits moments comme ça, alors là j’adore ! C’est le moment que je préfère !

 

  • C’est un peu l’adrénaline de l’inspiration en fait ?

C’est exactement ça ! Tu as mis des mots sur ce que je pensais ! L’adrénaline de l’inspiration… Bien dit 😉

 

  • As-tu une de tes créations dont tu es fière ?

Oui ! Celle qui m’a donné le plus de travail, c’est le siège « Donald Funk » ! Je l’avais fait pour la Braderie de l’Art ! C’est un panneau de signalisation et un marche pied de caravane. En fait, c’était toute la pression !!! C’était ma première expo alors toute ma pression, toute la tension, je l’ai remis là-dedans et j’ai passé des heures et des heures. Et le résultat était vraiment plus qu’encourageant !

 

Et aussi, une fois, j’avais fait un meuble industriel. J’avais fait ma soudure avec un ami, en mode Daft Punk avec des gros casques. Et là, je ne m’attendais pas à faire aussi bien. Donc là, j’étais même étonnée de moi-même :O

Sinon, je ne suis pas particulièrement fière, mais je peux dire « je suis contente, c’est moi qui l’ai fait ».

Et je suis contente de recycler aussi, c’est surtout ça !

 

  • As-tu un artiste que tu admires, avec qui tu aimerais bosser un jour ?

Alors oui, il y en a plein de que j’admire ! Et … avec qui je pourrais bosser un jour avec ? Euh … non je ne pourrais certainement pas.

J’adore les artistes qui font du Street-Art, j’adore les graffeurs, j’adore Bansky. Après, j’ai pas de noms comme ça … J’adore l’Art, les Artistes … maintenant je suis plus admirative que me dire : « ah ! Un jour, j’arriverais peut-être à bosser avec ! »

Par contre tout ceux qui veulent bosser avec moi, ils peuvent 😀 😀 😀

 

  • J’ai vu que beaucoup de gens qui te suivent sur Facebook ! Trouves-tu que ça a un impact direct dans ton activité ?

Ah bah carrément !!! C’est avec Facebook, les réseaux sociaux que je me suis lancée en fait ! Au départ j’ai créé une page comme ça, sans prétention, sur mon canapé, 3h du matin : l’Atelier d’Orel. J’avais trouvé le nom comme ça, et puis c’était juste pour partager ce que je faisais en recyclage … Puis, en fait, il y a eu un engouement ! Je ne m’y attendais pas … Du coup, ça m’a poussé vers la sortie de mon ancien métier !

Les réseaux sociaux c’est un booster parce que ça donne de l’énergie, ça te permet de toucher des personnes que tu toucherais pas forcément, de partager, trouver des idées, échanger, et trouver des clients également ! Il y en a beaucoup qui me suivent sur ma page, qui m’adresse des messages privés, et qui suivent l’actualité aussi !

C’est hyper important ! Si je n’avais pas créé ma page, je ne pense pas que j’en serais là aujourd’hui ! C’est bête à dire, c’est un petit clic à 3h du matin qui m’a fait mon premier pas 🙂

 

Comme quoi, toutes les petites actions que l’on fait… Parfois, nous avons l’impression que c’est rien.

Et finalement …

 

Ça peut déboucher sur un GRAND PAS ! Je me vois très bien, il y a 3 ans dans mon canapé en train de créer une petite page, faire mon parcours, créer dans mon petit garage, puis changer, venir ici … ATTENTIOONNN !!! L’année prochaine, je ne sais pas où je serais :p On verra bien … Mais si ça continue comme ça … 😉

 

  • Tu te déplaces chez les gens aussi. Tu fais des ateliers dans les entreprises. Tu peux en parler un peu ? Comment ça se passe ?

J’anime des ateliers. Donc, ça peut être des ateliers où je reçois ici, directement à mon local. Ou alors, je vais chez les gens. En général, ce sont des ateliers palettes. Donc ça peut être par exemple, pour un enterrement de vie de jeune fille ou autre … Je prends tout ce qu’il faut comme matériel, les palettes … puis on crée pendant 2 heures ou plus.

Je fais des Team Building aussi. Ça permet de faire des cohésions d’équipe pour les entreprises. On peut créer avec des patrons, des cadres … Le temps d’une journée, ils sortent de leur costume-cravate et ils font de la palette ! C’est original ! C’est autre chose que ce que l’on peut trouver habituellement.

Et je m’adapte aux horaires et à la demande. Ça va je suis pas embêtante :p

 

  • As tu des projets, des dates à annoncer pour cette année ?

Le 28 mai, je fais le Festival des Arts et du Développement Durable à l’Institut de Genech. C’est pendant la semaine du développement durable. Avec plusieurs artisans, artistes, associations, on va promouvoir le beau, le bon, le bio et le durable. C’est le temps d’une journée, mais c’est un événement qui dure une semaine.

Après, du 16 au 17 juillet je pars en Corrèze faire le record du Monde de Dominoooos Paletteeeeees !!!

 

Oh yeah !!! ça promet d’être fun !!! Grand moment de rires !!! Et tout d’un coup sérieux :
  • Tu te vois où dans 3 à 5 ans ?

Oh ! Dans 3 à 5 ans ? J’aimerais bien développer et embaucher quelqu’un ! Ça serait bien d’avoir un p’tit collègue ici, à l’atelier, ça serait pas mal :p

Pourquoi pas, passer dans une émission de TV Déco ! Ça, ça serait super !

Après je sais pas… Pour l’instant, je me projette plus d’ici 1 an. Après 3 à 5 ans … pourquoi pas avoir une structure en ville, ça pourrait être bien, un atelier urbain.

C’est une question piège ça !

 

  • Et ton plus grand rêve ??? Le rêve ultime … 🙂

 … Alors moi mon rêve, ça serait d’avoir une grande entité dans la Nature où les gens viendraient se garer, mais en même temps ça ferait buvette, tu sais … Et donc, on pourrait faire des ateliers sur place, récupérer, acheter … Et en même temps, ça serait comme un petit estaminet, avec un moulin près de la forêt, enfin tu vois, un truc comme ça !

Et que ça marche bien , que ça continue de marcher, de plus en plus ! Pour pouvoir prendre du personnel et puis travailler avec des grosses boites qui, au lieu de jeter, pensent à recycler. Et partir faire des ateliers un peu à droite à gauche, des Festivals, des animations. Valoriser l’Upcycling !

Après, pourquoi pas avoir une boutique avec pignon sur rue ! Comme on peut trouver à Bruxelles ou aux Pays-Bas. 

Ça, ce serait le summum du summum !

Bon, moi, j’ai hâte d’y être !!!

Aurélie me dit qu’elle m’enverra une carte pour l’inauguration ! Trop cool ! Je m’y vois déjà :p Génial !!!

En plus j’y crois vraiment ! Quand je vois tout le chemin qu’Orel a déjà fait en 2 ans.

Et puis, avec tant de passion et de détermination, TOUT EST POSSIBLE !!!

 

De toute façon, tout entrepreneur qui se lance, tout n’est pas rose. Tu te prends des claques, des fois c’est dur de se remotiver, mais bon… Je me dis que je suis allée trop loin pour reculer ! Donc maintenant on y va plus qu’à fond ! Vraiment, j’ai envie de faire une prise de conscience, montrer que même les gens qui ne sont pas créatifs du tout , ils peuvent faire des choses. Souvent il y a des personnes qui me disent : « je suis pas créative, moi j’admire les gens qui savent faire de leurs mains ». Je leur dit : « Venez à l’atelier, des fois avec quelques idées et des techniques simples, on peut faire de jolies choses. Et surtout, on peut passer un moment autre que faire du shopping dans les grands magasins ! Et puis c’est valorisant aussi, de faire quelque chose de ses mains. On est content de le montrer. C’est une pièce qui est unique. »

 J’envoie plein de good vibesss à Aurélie pour que ça se réalise !!! 

De toute manière je n’en doute pas une seconde ! 

 

Et ma petite question finale :

  • Qu’est-ce qui te plait le plus dans l’aventure du Pink Power Tour ?

Ce qui me plaît le plus, c’est la valorisation de Portraits d’Artistes, de créateurs, l’engouement que tu mets et la bonne énergie positive ! A vouloir faire un portail, mettre en avant le savoir-faire, le talent. Donc, c’est ça, l’originalité aussi, ton savoir-faire … C’est plein de bonnes ondes, on a envie d’y adhérer ! On a envie de faire partie de cette aventure parce que t’es tellement positive, comment tu veux qu’il y ait quelque chose de négatif qui ressort de ça, c’est impossible !

Donc entre positifs on avance quoi !

Et puis j’espère de tout cœur que ton projet va décoller et que tu vas t’épanouir dedans 🙂

 Je m’épanouie déjà et il paraît que ça se voit alors moi être very happy !!!

<3 <3 <3

Merci Aurélie pour ce chouette moment de partage, de rires, d’inspiration, de good vibes créatives et de brochettes de fruits :p

Retrouve l’univers d’Orel sur sa page Facebook : L’Atelier d’Orel 

Tu peux aussi aller la voir en vrai à son atelier, à la Ferme de la Nature et de l’environnement, 7C rue de la Pouillerie 59263 Houplin-Ancoisne. Ça vaut vraiment le détour  😉

Rien ne se perd, tout se récupère ! Penses-y avant de jeter tes fonds de tiroir !  

 

Si tu as aimé cet article, tu peux laisser un commentaire dans cet espace qui t’es réservé. Tu peux aussi le partager avec tout tes amis !!!

Laisse-toi porter, laisse-toi inspirer et inspire à ton tour cher co-créateur:)

A dimanche prochain pour une nouvelle interview !!!

25 Avr

RDV le 1er mai 2016 !!!

Marie Guibouin / Artiste, Non classé / / 1 Commentaire

Après des mois de doutes puis de certitudes, de peurs puis de confiance absolue, d’élans de créativité dans tous les sens suivi de : « comment je vais faire le tri dans ce bazar ??? « , tout vient à point à qui sait attendre 😉

C’est incroyable comme tout se met en place naturellement quand c’est le bon moment.

Alors aujourd’hui plusieurs choses à t’annoncer :

  • j’ai ouvert un deuxième blog qui est actuellement en plein chantier, même si quelques articles sont dors et déjà en ligne. C’est un blog qui traite de la photographie intuitive, de l’image de soi et du regard des autres. Des sujets qui me tiennent particulièrement à coeur et pour lesquels j’ai l’élan de partager au plus grand nombre. Tu y trouveras des réflexions personnelles, des flash-back, la découverte du parcours de vie d’une droguée au positif malgré la route sinueuse et semée d’embûches, ma vision de la photographie, mes élans d’inspiration et tout plein de jolies surprises !!! Si ces thèmes t’inspirent, que tu as envie de découvrir ce qui se passe sur ce nouveau blog et si toi aussi tu as envie de partager sur ce sujet si vaste et inspirant, RDV sur www.cameleondelimage.com !

 

  • nouvel élan pour The Pink Power Tour ! A partir du 1er mai 2016, je partagerais avec toi, un portrait d’Artiste par semaine 😉 Ce projet me trotte dans la tête depuis vraiment longtemps, et faute de temps, de moyens, d’organisation et aussi un peu (beaucoup) d’appréhension, je repoussais l’échéance… Et soudain, je décide de prendre les choses en main ! Tu as peut-être déjà remarqué … ou pas ..1 nouvel onglet est apparu dans le menu tout là-haut : « PORTRAITS D’ARTISTES« . L’idée est d’aller à la rencontres d’Artistes qui m’inspirent et de partager avec toi leur parcours, et leurs talents multiples qui contribuent à rendre le monde plus beau <3 <3 <3 Le fil rouge : valoriser la création artistique, la création artisanale, le fait-main… Toutes ces délicieuses pépites d’humains qui oeuvrent souvent dans l’ombre. Des Êtres Humains comme toi et moi qui croient à leurs rêves malgré les défis que la Vie sèment sur leur chemin 🙂 🙂 🙂 Et dans ce tourbillon créatif, c’est un projet d’expo qui se profile pour 2017 <3 <3 <3 

 

  •  Ce projet, c’est une goutte d’eau dans l’océan… C’est guidée par un élan du coeur et de contribution que j’ai décidé de faire un bond en avant, comme si je sautais sans filet de sécurité, tout en faisant confiance à la Vie ! Et grand rebondissement !!! J’ose enfin mettre un bouton « FAIRE UN DON » sur mon blog ! C’est peut-être un détail pour vous mais pour moi ça veut dire beaucoup… Je ne sais pas comment je vais financer ce projet, je sais juste que c’est le moment de passer à l’action même si je ne connais pas encore le « comment ». Pas à pas, jour après jour, ne pas attendre que ce soit parfait pour faire les choses … et avancer vers ce qui nous anime le plus, quoi qu’il arrive <3 <3 <3

« Avoir la foi, c’est monter la première marche même quand on ne voit pas tout l’escalier. »

Martin Luther King

  • Sondage Créateurs, Artistes, Artisans d’Art … vous avez la parole ! Actuellement en pleine mise en place de nouveaux services professionnels pour toi, cher créateur de l’Univers, je ressors de terre ce sondage que j’avais concocté l’année dernière et qui prend tout son sens aujourd’hui. Vous êtes déjà prêt d’une cinquantaine à avoir pris le temps d’y répondre et je vous en remercie du fond du coeur. 

 

Si tu as réussi à me lire jusqu’ici, tu peux t’exprimer en commentaire si le coeur t’en dit !

Si tu penses que cet article peux inspirer autour de toi, partage-le au plus grand nombre si ça te chante :p 

Et quoi qu’il arrive, avance pas à pas, même si tu ne vois pas tout l’escalier 😉

 

 

24 Fév

Lille Art Up !

Marie Guibouin / Artiste, Non classé, The Pink Power Tour / / 1 Commentaire

C’est parti pour la neuvième édition d’Art Up à Lille Grand Palais du 25 au 28 février 2016 !!! C’est la principale foire d’art contemporain en France en dehors de Paris.

Tu pourras y trouver une centaine de galeries, éditeurs et artistes émergents et confirmés. Un espace « Révélation by Art Up ! » te fera découvrir l’univers de 7 jeunes artistes sélectionnés parmi les écoles d’Art de la Région 🙂 Art Up ! met à l’honneur également, les structures artistiques et culturelles.

Et mon moment préféré c’est … LA NUIT DE L’ART 😀 😀 😀 C’est à mon sens le moment le plus animé de cet évènement. J’admire cette effervescence artistique, d’ébullition créative. En plus c’est une super opportunité de communiquer avec les Artistes présents. Bref ! C’est jeudi de 18H à 23H ! J’y serais et toi ?

Pour plus d’infos sur cet évènement, RDV sur http://lille.art-up.com/art-up/.

A demain !!!

 

 

27 Jan

Inspiration au 118 !

Marie Guibouin / Non classé, The Pink Power Tour / / 0 Commentaire

Le 118 est une maison de plus d’un siècle d’existence. Anciennement estaminet-café-dineur-logeur, puis lieu d’habitation de Jacques Screpel, fondateur de la Communauté des Prêtres Ouvriers dominicains d’Hellemmes (59). (pour en savoir plus, clique ici).

Depuis 2001, la maison est gérée par l’association « Les Amis du 118 », qui oeuvre dans les domaines historique, sociétal & culturel. Toujours à coeur de favoriser les échanges humains & artistiques, le 118 devient un lieu d’accueil pour les artistes, plus communément appelé « résidence d’artiste ». C’est ici que Baba Jung a pu loger et travailler  tout au long du projet que nous partageons avec vous.

ExpoBABA-15012016-web©-56

Ici, ce n’est pas seulement un « joyeux bazar créatif » ! C’est un lieu calme et apaisant, propice à la réflexion. C’est un lieu accueillant d’où émane beaucoup de bienveillance.

Tout au long du processus créatif de Baba Jung, j’ai été bluffée par la précision avec laquelle ses sculptures ont pris vie. Rien n’est laissé au hasard, du moindre clou au simple morceau de bois, en passant par un jeu de couleurs subtiles ou contrastées …

Jusqu’au 31 janvier 2016, RDV à la Galerie Saga pour apprécier en taille réelle, les sculptures de Baba, mises en scène dans la galerie. Puis, découvrir en images le reportage photo de la démarche artistique de Baba Jung, ainsi qu’une vidéo qui vous embarquera dans un autre monde…

Tu peux également nous soutenir sur MyMoneyHelp, et choisir une super contrepartie, en cliquant par ici ! 

Tout bientôt : les coulisses du Fantôme de Baba Jung :p

26 Nov

Marie Bigoudie – Youpiii !!!

Marie Guibouin / Interview, Non classé, The Pink Power Tour / / 1 Commentaire

Un jour, j’ai rencontré sur mon chemin, une créatrice pimpante, joyeuse et pleine de vie (un peu folle sur les bords… euh … Folle tout court en fait :p). Tu connais mon attrait pour les esprits espiègles et délurées, alors il faut absolument que je te la présente !

TADAAAAMMM !!! Youpiii !!! En plus, aujourd’hui, c’est son anniversaire !!! Oups, peut-être qu’elle voulait garder cette information secrète. Bon, je compte sur toi pour rester discret hein … Ou pas 😀

Capture d’écran 2015-11-26 à 18.24.21

Site web de Marie Bigoudie 

Les prochaines vadrouilles de Marie Bigoudie !!! 

11960182_942215052482850_5591725076859089239_n

12184096_930713573632998_2642709310457252882_o

12183912_1271688499523395_7400342173206426173_o

Sondage pour toi cher(e) passionné(e) 🙂

 

 

 

 

 

09 Nov

Rencontre avec Amadou Ba

Marie Guibouin / The Pink Power Tour / / 2 Commentaires

C’est le regard émerveillé que je me retrouve samedi après-midi devant cette drôle de créature qui me fait un brillant accueil devant l’Albatros à Tourcoing ! Me voilà scotchée devant :O Je n’ai pas mon appareil photo sur moi, mais je m’applique quand même à tenter d’immortaliser cette oeuvre avec mon téléphone.

Derrière moi, se dresse une immense cheminée datant de 1921 🙂

#albatros #usine #tourcoing #inprogress #rehabilitation

A post shared by Marie Guibouin (@marieguibouin) on

Me voilà immergée au coeur de l’ancienne usine Albatros en pleine réhabilitation et je suis plantée là à admirer ces sculptures très intrigantes. J’aimerais quand même bien savoir qui se cache derrière tout ça !!!

TADAAAAAMMMM !!!

Au milieu de la photo : Amadou Fatoumata Ba,  à gauche : sa femme <3 <3 <3 

A peine suis-je arrivée que la Magie opère. Youpiii !!! Je vais en savoir plus sur cette belle démarche humaine, artistique et pleine de sens !!!

Depuis son plus jeune âge, Amadou collectionne et récupère tout ce qu’il l’intéresse. OK ! C’est inée en fait … Je comprends mieux pourquoi il ne se rend pas compte que son Art est sensationnel pour le commun des mortels. Enfin pour moi en tout cas, après … Je te laisse le soin de te faire ton propre avis en fonction de ta sensibilité. Ame ne prévoit pas ses créations, il les invente au fur et à mesure de leurs évolutions. Le pneu et les matières caoutchoucs se sont imposées à lui. Il les travaille et les sculpte à la force des bras : pas de gros outils, pas de chauffe … La suite en images :

 

Reportage vidéo par la BBC, au Sénégal :

Site web d’Amadou Ba 

Sondage pour toi cher créatif <3 <3 <3