Stop à l’autoflagellation !

Marie Guibouin / Blog / / 1 Commentaire / Like this

Aujourd’hui, je me demande si c’est propre à l’Humain, cette « fabuleuse » capacité à s’auto-flageller …

« Non, mais je ne peux pas quitter ce job ! Je suis à bout mais j’ai pas le choix… Comment ils vont faire sans moi ? En plus, je me sens redevable… »

Déjà, tu vas te calmer, l’entreprise où tu travailles ne va pas s’écrouler si tu pars ! Et tu as le choix bon sang ! Tu te sens super mal et tu restes quand même parce que tu te sens redevable. Redevable de quoi ? Je ne comprend pas le concept là ?

« Ce boulot m’a bien dépanné au moment où j’en avais besoin. Je ne peux pas les laisser tomber comme ça … « 

AAaaaaahhh !!! Ça m’énerveeee !!!

Je ne suis pas une grande nerveuse pourtant, mais là, franchement, ça me saoule.

En vrai, ça me fait bondir quand je rencontre des personnes qui frôlent le burn-out et qui restent dans leur mélasse pour des raisons complètement à côté de la plaque ! « Je me sens redevable », « comment ils vont faire sans moi ? », « je laisse tomber l’équipe … »

Donc, en fait tu vas te sacrifier pour ne pas déranger le petit train-train dont tu fais partie, même si ça te rend malade …

Franchement, je veux bien essayer de comprendre, mais il va falloir des arguments de choc ! Vraiment. Parce que là… Je sèche. Je tombe des nues. J’ai envie de te secouer comme un prunier pour que tu mesures enfin l’ampleur de tes talents, la grandeur de ton potentiel et ta capacité à créer.

Oui, forcément… Par dessus le marché, ce sont des personnes super créatives, qui ont des idées et des rêves plein la tête, mais non.

Mais non, ils sont trop nuls, ils ne vont pas y arriver.

Ça me fend le cœur d’écrire un truc pareil.

 

Est-ce que toi aussi dans ton entourage, tu côtoies ne serait-ce qu’une personne qui a un talent fou, un potentiel de dingue et 50000 idées à la minutes et qui n’en fait rien ?

 

A une époque, ça me mettait tellement hors de moi, que je tentais par A + B de convaincre la personne, de lui démontrer que c’est possible de créer la vie qui l’inspire, que tout est possible !!!

 

« Oui, mais c’est facile pour toi… Tu as de la chance … »

Aaaaahhh !!! Mais bien sûr ! Tout m’est arrivé comme ça , tout cuit, sans rien faire. Je suis restée là, à glander sur mon canapé, et hop ! Tout est arrivée à moi sans la moindre action de ma part.

 

Laisse tomber, c’est un mythe. Si tu as cru cela ne serait-ce qu’une seule seconde, tu peux l’oublier illico presto.

Ça ne veut pas dire que tu vas forcément souffrir, à moins que tu résistes très fortement. Ce qui est très possible vu que tu aimes bien t’auto-flageller.

 

« Tout ce à quoi l’on résiste persiste. Tout ce que l’on embrasse s’efface. » – Carl Gustav Jung

 

En vrai, tu le sais déjà tout ça, non ?

Je ne suis pas là pour te donner des leçons. J’ai trop longtemps essayer d’en donner sans que ça change rien.

Aujourd’hui, j’écris presque tous les jours, en toute transparence. J’écris pour moi, j’écris pour toi, j’écris pour celui ou celle que ça inspirera. Je sème une graine. Je sème des graines. Je ne sais pas ce que ces graines vont donner.

Je pourrais me contenter de parler de photographie. Seulement tout est lié. Je ne suis pas seulement photographe. Je suis aussi une femme, une artiste et peut-être une inspiratrice à mes heures… Moi aussi je doute, j’ai peur, je me remets en question, tout autant que j’ose et que j’avance en confiance. C’est le jeu de la Vie.

La Vie est un jeu et nous avons tous le choix de nous amuser dans la joie ou dans la souffrance.

Arrête tout et demande toi : « De quoi j’ai envie là tout de suite maintenant ? », « de quoi j’ai envie là tout de suite maintenant qui me mettrais le cœur en joie ? », en faisant abstraction du jugement et de toutes ces choses qui te parasitent l’Esprit habituellement.

 

Arrête de te flageller. Franchement, ce n’est vraiment pas nécessaire.

Vois comme tu as cheminé jusqu’à aujourd’hui. Tu es capable de bien plus que ce que tu crois.

 

Je t’envoie plein de douceur et de soleil dans ton cœur.

Prends soin de toi et de ta vie.

Marie,

Photographe de l’Âme, Révélatrice de Beauté, Eveilleuse des Consciences …

1 Commentaire

  1. Christelle Guibouin  —  29 août 2017 at 7 h 39 min

    Wow je te comprends tellement ! Je pensais à ça hier, aussi… autant de sentiments procurées par les pensées sociétales… merci pour ton énergie

    Répondre

Laisser un commentaire