The Artist’s Way : Semaine 3

Marie Guibouin / Blog, Libérez votre créativité / / 0 Commentaire / Like this

Thématique de la semaine : Retrouver un sentiment de puissance.

« Il se peut que vous ayez cette semaine, des poussées inhabituelles d’énergie et des pointes aigües de colère, de joie et de souffrance… »
C’est comme ça que Julia Cameron démarre le 3ème chapitre de son livre : « Libérez votre créativité ». 
Des poussées inhabituelles d’énergie, bon ok … j’ai l’habitude alors ça sera pas si inhabituel que ça. Surtout que depuis cette rentrée 2016, c’est assez récurrent. Par contre, elle m’a un peu énervé avec ses pointes aigües de colère. Non, elle m’a surtout un peu agacé en fait. Je me suis dit : « mais qu’est-ce qu’elle va me chambouler avec sa colère alors que je suis au top du top en ce moment ! Grrr… »
Après, j’ai un peu oublié, et aujourd’hui, en faisant le bilan, je constate que comme prévu, des pics d’énergie à fond les ballons se sont manifestés, mais ce n’est pas nouveau pour moi. Cependant en ce qui concerne la colère … je constate que je ne me mets jamais vraiment en colère. Euh … c’est grave docteur ? Il m’arrive d’être agacée et de l’exprimer. Par contre, être réellement en colère, ça doit faire longtemps que je n’ai pas expérimenté cet état. Alors si parfois ça m’arrive d’être en colère contre moi-même pour certaines choses, mais de là à dire des pointes aigües de colère … Inconnu au bataillon … 

« La colère est là pour qu’on l’écoute. C’est une voix un cri, un appel, une demande. Elle est là pour être respectée. Pourquoi ? Parce que la colère est une carte qui pointe nos limites…(…) Lorsqu’un artiste bloqué veut retrouver sa créativité, se mettre en colère est le signe d’une bonne santé. » – extrait du livre « Libérez votre créativité », Julia Cameron (p.113-114)

Ah si je me souviens la dernière fois que j’ai été en colère !!! Eurêka !!! C’était il n’y a pas si longtemps que ça en fait, au début de ce programme. Lorsque j’ai décidé d’aller dessiner lors de mon rendez-vous avec l’artiste et que ça ressemblait à rien, d’après moi. Je dois bien avouer que ça a été une colère saine car c’est elle qui m’a amené à m’inscrire à des cours de dessin. 

 

En fait, je suis en train de comprendre en même temps que j’écris. Je comprends pourquoi j’oublie vite ma colère. 

Parce qu’à chaque fois que j’en prends conscience, j’agis pour la dépasser. 

Youpi ! Vive la colère alors 😀 

Je ne pensais pas du tout écrire cela un jour … :O

 

Cet article m’emmène vraiment dans des terrains insoupçonnés … 
L’auteure aborde également dans ce chapitre : la synchronie, la honte, les critiques et les choses qui nous font grandir.

Ça fait du bien de faire ce bilan et de le partager finalement. Je pensais ne pas avoir avancer sur grand chose et en fait si, j’ai encore fait un pas de géant !!!

Ce chapitre comportait une dizaine d’exercices en plus des pages du matin et du rendez-vous avec l’artiste. Je les presque tous fait. 
Les pages du matin sont devenues un réflexe naturel au réveil. A ce jour, je ne me vois plus commencer ma journée sans les écrire. J’ai décidé de les écrire sur 3 pages A4 et je me demande parfois si ce n’est pas trop grand comme format. Quelquefois, au bout de la 2ème page, je me demande bien ce que je vais pourvoir encore écrire mais je tiens le coup, je continue et j’écris jusqu’au bout. 
Chose que j’ai remarqué, particulièrement cette semaine, il m’est arrivé plein de fois de me laisser distraire, ouvrir Facebook, répondre à un sms, aller me faire un thé… pendant l’écriture de mes pages du matin. Evidemment, ça me prend deux fois plus de temps et c’est contre-productif. Ces deux derniers jours, malgré les tentations, je me suis disciplinée à rester « focus » et j’écris beaucoup mieux, mon écriture est plus fluide, et cette fameuse dernière page que j’ai souvent du mal à écrire, dégage plus de sens, est plus positive, apaise mes colères si j’en ai, et m’aide à cultiver la gratitude.

En ce qui concerne le rendez-vous avec l’artiste, je suis un peu perdue parce que j’ai déjà la sensation de prendre ces fameux rendez-vous avec l’Artiste tous les jours dans mon quotidien. Peut-être devrais-je les transformer en 2 heures pour prendre soin de moi ? Je ne sais pas... 

Trois heures par semaine, je prends des cours de Qi Gong du Dragon & Kung-Fu Bagua Zhang. C’est un moment précieux pour moi qui me permet de me recentrer et de canaliser mon énergie. 
Trois heures par semaine, je prends des cours de dessin. D’ailleurs, j’ai quand même bien galéré à dessiner une oreille la semaine dernière ! Mais je persévère, je lâche rien ! 😀
Ah si peut-être que je vais un peu moins en nature en ce moment … Et lire un bon bouquin, j’essaie mais comme souvent c’est le soir, je m’endors dessus au bout de 3 pages ! Oups … 

RDV avec l’artiste la semaine prochaine : 2 heures seule en Nature avec un bon bouquin ? 

Allez Marie, tu n’as plus qu’à le planifier dans ton agenda, c’est pas si compliqué 😉

Sur ce beau défi, je te donne rendez-vous au prochain épisode pour la suite de l’Aventure !!! 
Si toi aussi, tu suis le programme de Julia, partage ton expérience en commentaire, et surtout ne lâche rien !!! C’est tellement facile de vouloir tout arrêter mais ce n’est pas le moment, tu es en pleine exploration créative, alors Let’s Goooo !!!

Laisser un commentaire