Quand j’étais coiffeuse …

Marie Guibouin / Blog / / 1 Commentaire / Like this

Hier soir, je me suis rappelée l’époque où je travaillais en salon de coiffure. J’en ai coiffé des centaines d’hommes et de femmes en plus de 10 ans de coiffure. Puis, il y a eu le maquillage, j’en ai maquillé des centaines de femmes et d’hommes (oui oui j’ai aussi maquillé des hommes). Aujourd’hui, lors de mes séances photo à la demie-journée et à la journée, il m’arrive de ressortir mes ciseaux et mes pinceaux à maquillage en fonction des projets.

J’ai conscience que j’ai énormément de richesse entre mes doigts.

La dernière fois que j’ai travaillé en tant que salariée (ça a quand même duré 7 ans), j’étais en bataille perpétuelle avec ma hiérarchie car ma priorité était de prendre soin de mes clients. Plutôt logique, me diras-tu ! Pas pour tout le monde apparemment. J’ai dû batailler pour dire non, quand on me demandait de prendre un client « entre-deux ». Ça veut dire quoi ça ? Nous ne sommes pas là pour faire de l’abattage ! Ça m’a toujours exaspéré ! Franchement, les coiffeurs consciencieux en salon de coiffure, ils ont du mérite ! C’est un vrai marathon de jongler avec plusieurs clients en même temps et de faire face à la pression de la hiérarchie.

Après avoir traversé des phases difficiles, j’avais réussi à me créer ma bulle. C’était un grand salon. Nous étions nombreux ! Et pourtant, j’avais réussi, je crois, à créer ma bulle au milieu de ce brouhaha. J’ai eu beaucoup de clients fidèles. J’ai aussi récupérer beaucoup de « traumatisés des coiffeurs ». Je crois que j’aurais pu en faire une spécialité ! Mince ! J’ai raté ma vocation tu crois ???

J’écoutais beaucoup mes clients pour comprendre qui ils étaient. C’est quelque chose qui est resté et qui s’amplifie de manière exponentielle. Je ne conçois pas la vie sans échanges et sans relations humaines. C’est totalement inconcevable.

Il était rarissime que mes clients arrivaient avec une photo en mode « je veux ça ». Déjà, tu n’as pas la même tête que la meuf ou le type sur la photo alors on va discuter si tu veux bien 🙂 Et si tu as des choses à me montrer je suis ok, mais montre moi ce que tu détestes et ce que tu kiffes alors, et on va mettre tout ça dans un shaker et composer sur-mesure ! Je me rends compte que j’ai toujours aimé le sur-mesure. Je crois que c’est aussi pour ça que je me suis mise à couper sur cheveux secs. En fait, je n’arrive même plus à concevoir une coupe de cheveux sur cheveux mouillés maintenant ! On voit rien ! Les épis, le mouvement naturel de tes cheveux, leur façon de bouger, de vivre, de danser ! Oui oui, ton cheveu est vivant ! C’est comme une sculpture, une œuvre d’Art ! Oui oui, une Œuvre d’Art carrément ! Parce que … pourquoi pas ?

C’est quand même la première chose que tu vois le matin au réveil ! Et quand t’es pas bien avec tes cheveux, t’es pas bien dans ta tête ! Je ne sais pas si c’est pareil pour toi, mais moi, à chaque fois que je néglige mes cheveux, que je n’y fais plus trop attention, que je les laisse trop longs, qu’ils ne se mettent plus « fou-fou » comme j’aime bien, ou encore que j’ai laissé ma couleur se ternir, je me sens toute « plate » et sans énergie.

Et toi ? C’est quoi la relation que tu as avec tes cheveux ?

Quand j’étais coiffeuse entre les 4 murs d’un salon de coiffure, cette incroyable course contre la montre au détriment du client, ça me mettait hors de moi, à l’intérieur ! Parce qu’en apparence, il « fallait » rester professionnel.

En dehors de ça, j’ai vécu beaucoup de moments de joie, car je dois dire que j’avais des clients vraiment géniaux !

On avait un lien spécial. Ils ne venaient pas « juste » pour une coupe de cheveux. C’était au-delà de ça. Avec le recul, je m’en rends compte. C’était leur bulle d’air de la journée, leur rayon de soleil, le moment où ils pouvaient enfin se poser, papoter ou être silencieux. Je n’étais pas le genre de coiffeuse à absolument faire la conversation si je sentais que ma/mon client(e) avait besoin de se poser et d’écouter son silence intérieur ou de vagabonder dans ses pensées. Certain(e)s se livraient, se confiaient à moi. Je me souviens en avoir boosté plus d’un(e) ! Déjà là, quelque chose se tramait, sans même que j’en ai conscience. Tiens, d’ailleurs, si tu es un(e) de mes ancien(ne)s client(e)s de l’époque, que tu as atterri sur cette newsletter par je ne sais quel hasard et que tu as envie de témoigner, ça m’intéresse ! 

Lorsque j’ai quitté ce salon, j’ai reçu beaucoup d’amour. Je ne pensais pas que mes clients étaient si attachés à moi. Certain(e)s ont même versé quelques larmes. Plus tard, j’ai su que les 3/4 d’entre eux n’avaient pas remis les pieds dans ce salon. Et plus tard encore, j’ai appris que ma hiérarchie à galérer à me remplacer. Alors qu’on me critiquait parce que soit disant, je prenais trop de temps avec mes clients, là, on disait de moi que je m’occupais bien de mes clients quand même … Trop tard, je n’étais plus là. Je ne suis pas en train de dire que je suis irremplaçable, il y a des milliers de coiffeurs très professionnels sur la planète !

Il y a une chose que je ne comprends pas dans les salons ! Pourquoi on montre aux clients des photos de nanas et de mecs « photosophés » sur des livres sans âme ? Pourquoi on ne montre pas des « vrais gens » ? Ok, ce sont des vrais gens aussi, mais dans la vie toi, par exemple, est-ce que t’es figé(e) comme ça, à faire la moue, la tête de 3/4, sans un seul cheveu qui bouge ? Pourquoi on ne montre pas des photos des clients qui ce sont fait coiffer par les coiffeurs du salon par exemple ? Ça aurait plus de sens, non ? Qu’en penses-tu ?

Je pourrais partir loin dans cette conversation alors si tu as envie de philosopher avec moi, fais-moi signe 😉

Je crois que je vais m’arrêter là pour aujourd’hui, car je sens que je pourrais partir très très loin. Il y a quelques mois, je suis entrée dans un salon pour leur demander si c’était eux qui avaient coiffer la dame qui était exposer sur la vitrine. On m’a regardé avec des grands yeux en me disant que non. Innocemment, j’ai demandé pourquoi ???

– Parce que là, c’est bien fait.

Euh … Parce que ce que vous faites vous, c’est pas bien ? Bon … j’espère que je ne l’ai pas traumatisée avec mes questions. Après, je conçois que ce n’est pas évident à mettre en place. Coiffer est une chose, faire des photos en est une autre. Et c’est là que j’interviens ! Tadaaaaam !!! Tu veux mettre en lumière ton travail, ton talents et tes clients ? J’arriiive !!!

A un moment, j’ai pensé que je pourrais faire la révolution et changer le regard et le train-train des salons de coiffure. A mon avis y’a du boulot ! Et puis, c’est resté là dans un coin de ma tête. J’y repense de temps en temps ! Je connais les problématiques du terrain. Je sais que lorsque l’on a la tête dans le guidon, c’est bien plus simple d’acheter un bouquin et un poster tout fait au représentant, même si tout le monde va se retrouver avec la même chose.

Comme d’habitude, je ne sais pas pourquoi je me suis mise à parler de ça. Sûrement que ça devait sortir. Enfin oui, ça devait sortir, évidemment ! En tout cas, si tu connais un coiffeur ou une coiffeuse de ouf, qui serait prêt à révolutionner un peu les codes, je suis à son écoute :p

Et si toi, tu as envie de mettre en lumière ta Beauté et tes Talents, je suis là pour toi !

Il n’y a pas de limites à ce que tu rêves d’entreprendre !

Prends bien soin de toi et à bientôt !

Marie,
Photographe de l’Âme, Révélatrice de Beauté, Eveilleuse des Consciences …

P.S. : si tu penses que quelqu’un a besoin de lire ceci, partage ce message 🙂

Tu as envie de recevoir des nouvelles ensoleillées dans ta boite mail et être au courant de tout ce qui se trame ici dans l’envers du décor ? Inscris-toi à ma newsletter ! C’est gratuit et c’est bon pour le moral :p

Il est temps de révéler ta Beauté et tes Talents au Monde ! Réserve ta séance photo !

Illumine ton intérieur en achetant de l’Art dans ma boutique LUMYS !

Dans ma boutique REDBUBBLE, tu y trouveras mes photos d’Art dans tous leurs états : impression sur vêtements, coque de téléphone portable, stickers, mugs, coussins, carnets #carnetaddict, cartes postales, sacs … et bien d’autres belles surprises !!!

1 Commentaire

  1. Pinzelli Véronique  —  4 octobre 2017 at 10 h 20 min

    Hello ma Marie,

    as tu proposé l’idée à Sylvie ??

    BiSouss tt plein

    Répondre

Laisser un commentaire