Mon premier cours de dessin

Marie Guibouin / Blog, Libérez votre créativité / / 1 Commentaire / Like this

Mercredi 21 septembre 2016. 

8H30. Je grimpe dans le bus. 

Ça y est c’est le grand jour. Je me rends à mon premier cours de dessin … 

C’est peut-être un détail pour toi, mais pour moi ça veut dire beaucoup. 

La feuille blanche … Qu’est-ce qu’elle m’angoisse cette feuille blanche, toute lisse, sans relief.

Cette feuille blanche avec … Rien (je pourrais faire un débat sur qu’est-ce que le rien ou la théorie du rien, etc… mais trop philosophique pour moi aujourd’hui :D)

9H30. 

J’entre à l’Atelier d’Art Nouveau à Lille

Julien m’accueille avec un grand sourire. Peu à peu, d’autres « élèves » arrivent.  

La joie et la bonne humeur sont au rendez-vous. 

Nous sommes un petit groupe et ça c’est cool, c’est complètement dans mon énergie du moment. 

Avant d’attaquer ma grande feuille blanche qui me fait tant peur, Julien nous explique quelques « principes » d’aquarelliste avec « l’horloge de l’eau ». 

Tout le monde ne fait pas la même chose et c’est super enrichissant d’apprendre les uns des autres. 

 

Bref, me voilà devant ma feuille blanche … Qu’est-ce que je vais bien pouvoir faire sur une si graaaandeeee feuille ??? :O 

 

 

 En même temps, quand faut y aller, faut y aller … Je commence par un oeil. 

J’ai toujours été fasciné par le regard dans tous les sens du terme.

Le regard à travers l’objectif en photo, le regard que l’on a sur soi et le monde qui nous entoure, le regard qui transmet quelque chose, un ressenti, une émotion, un/des message(s) qui passent à travers ce regard. 

C’est très symbolique pour moi de commencer par dessiner un oeil.

Au début je prends une toute petite place sur la feuille. Julien me laisse me dépatouiller un peu toute seule, puis il revient vers moi pour m’expliquer quelques techniques. Ensuite il me trace un grand carré sur cette énoooorme feuille et ma mission est de dessiner un oeil là-dedans ! 

Je vais devoir dessiner un œil si gros que ça ??? 

C’est parti, je commence … Et il se trouve que je n’ai encore pas pris assez de place. Je gomme tout et je recommence…

 

« Marie, prend de l’ampleur dans ton dessin 

comme tu dois prendre de l’ampleur dans ta vie. »

 

Je crois qu’en dehors du fait d’apprendre à dessiner, c’est cette phrase qui a le plus marqué mon esprit durant ces 3 heures de cours. 

Aujourd’hui encore, elle résonne à l’intérieur de moi <3 <3 <3 

 

 

Oser commencer à prendre des cours de dessin est une étape très symbolique dans ma vie. 

J’ai une vie un peu à 15000 à l’heure avec des idées qui pétillent dans tous les sens. 

C’est pas toujours simple de se poser dans ses conditions. Même si aujourd’hui, je suis de plus en plus à l’écoute.

Ces trois heures de dessin et les trois heures d’arts martiaux que je pratique dans la semaine me permettent de canaliser mon énergie et de calmer mon mental.  

Etrangement, ou pas … en m’autorisant à prendre ce temps pour moi, j’ai la sensation d’avoir encore plus de temps pour développer ma créativité et mes projets.

 

Et toi ? 

Quel est ta relation au temps ? 

As-tu la sensation de courir après ? 

T’autorises-tu à prendre le temps même si tu as une vie à 100 à l’heure ?

 

3 heures plus tard, en prenant du recul, je me suis dit que c’était pas si mal pour une première. 

Moi qui croyait que j’avais le niveau d’un enfant de 2 ans. Comme quoi, il faut oser se lancer, se jeter à l’eau. 

Accepter d’être débutant, de se laisser surprendre, et de progresser pas à pas … 

 

 

La suite au prochain épisode !!! A très vite pour la suite des Aventures du Caméléon !!!

1 Commentaire

Laisser un commentaire