#100jours100sourires : Michel

Marie Guibouin / 100 jours 100 sourires, Blog / / 1 Commentaire / Like this
#100jours100sourires : Michel

Après 1h de ralentissements dans les joies de la circulation, un rendez-vous professionnel très enrichissant & remplis de belles énergies m’a mis dans un très bon état d’esprit pour ce jour 3 de #100jours100sourires 😀

C’est donc tout naturellement que je me dirige vers la première personne que je vois et qu’elle me dit … NON : D

C’est fou comme un non peut réactiver ta boîte à excuses en un rien de temps !

Pour finir je me ballade un peu et je ne trouve personne, et pourtant je reçois un formidable cadeau de la Nature :

20161129-chemin-cavalier

Les ombres, la lumière … J’étais presque partie pour faire une prose sur les joies de la Nature. Tu t’égares Marie ! Tu t’égares !

Résultat, je rentre chez moi, je mange, je réponds à mes mails, je découvre de jolis commentaires, je tombe sur une vidéo qui traite du sujet de la peur …

Soudain, je me lève, allez Marie ! C’est pas si compliqué ! En plus tu as plein de belles intentions. J’y crois à fond, qu’on peut tous faire sa part en apportant du positif dans la vie des gens et en créant du lien.

J’aborde la première dame que je vois dans la rue. Elle n’a pas envie de se voir en photo, elle n’aime pas ça …

Après 2 refus, je me détends un peu et je me dis : « et si je rencontrais quelqu’un de très sympathique avec un super message à faire passer ? »

C’est dans cet état d’esprit positif, que quelques minutes plus tard, j’aperçois la silhouette d’un monsieur au loin, avec son chien.

Je me lance ! Et c’est avec beaucoup de joie que je te présente Michel 🙂

 

20161129-michel

Je lui demande ce qui le rend heureux dans la vie :

  • Ma femme <3

Je trouve ça super beau alors ça lui permet de développer un peu.

  • c’est quand même l’essentiel, parce qu’aujourd’hui malheureusement, les jeunes … j’aurais tendance à dire : il commence par la fin. En général après, ils disent : « en fin de compte, j’l’aime pas… ».

  • A notre époque, il y avait les fiançailles. C’était un engagement avant le mariage, on apprenait à se connaître et voilà. Tandis qu’aujourd’hui, il y a tellement d’étapes qui sont brûlées, que quelquefois, au bout d’un an ou deux, bof, c’est tout … Terminé.

Suite à ce constat, j’ai envie de savoir si Michel aurait un conseil à donner à tous ces « jeunes » et moins jeunes même, j’ai envie de dire.

  • Ne pas aller trop vite ! Y’a pas l’feu au lac, comme on dit ! Apprendre à se connaître surtout ! Et après :

RESPECTER L’AUTRE

Je suis très touchée car la notion de respect est primordiale pour moi. Je demande à Michel s’il trouve que cette valeur est mise en avant dans la société.

  • Non. J’ai l’impression que maintenant, dans ce système là, le respect, c’est … secondaire. Pas forcément qu’entre hommes et femmes, regardez dans les entreprises, la plupart des gens deviennent des pions. Quand je dis des pions, c’est : aujourd’hui ça va, et si demain tu n’es pas content, la porte est grande ouverte. Moi, ça va encore, j’ai bientôt fini. Mais les jeunes, je les plains. On vit dans un monde égoïste, chacun pour soi et rien pour les autres.

A l’écoute du discours de Michel, ça me donne encore plus l’élan de faire valeur d’exemple, même à ma « petite » échelle. Je lui demande ce qu’il pense que chacun pourrait mettre en place pour faire sa part. Ramener le respect dans la vie, dans les entreprises, dans la société en général.

  • Y’a des p’tits trucs tout bêtes ! Quelque fois, je livre des écoles et je suis étonné. On leur apprend même pas à dire « bonjour », « pardon », « merci »… C’est pas grand chose mais c’est un commencement. Il faut se respecter l’un, l’autre. C’est comme dans un couple, il faut apprendre à SE RESPECTER. Le jour où les gens auront compris ça, ça ira nettement mieux.

L’Amour & le Respect :

deux valeurs tellement essentielles. Je suis sûre que rien qu’avec ces deux valeurs appliquées par chaque Être Humain, on change le Monde.

Je demande quand même à Michel si à son sens tout est possible.

  • Si on travaille dans ce but, c’est possible ! Après il faut voir si nos rêves ne sont pas démesurés. Il faut garder les pieds sur Terre.

Le rêve de Michel :

  • Dans un an et demi : LA RETRAITE 🙂

Je ne voulais pas le déranger trop longtemps. Finalement, nos valeurs communes nous amènent à poursuivre la conversation autour de la communication entre les gens. C’est vrai que nous sommes tous les uns à côté des autres, on file à toute vitesse, on a « pas le temps ». A part peut-être dans les campagnes et les petits villages, c’est un peu plus évident de se saluer.

Un bonjour et un sourire, ça ne coûte rien et ça peut illuminer la journée de chaque Être Humain sur cette Planète.

Certains penseront peut-être que je vis dans le monde des « Bisounours ». Au contraire, c’est quelque chose de très concret que nous abordons ici. Et d’une simplicité enfantine …

Sur ce, à bon entendeur ! Et à demain pour une nouvelle rencontre palpitante et riche d’enseignement.

1 Commentaire

  1. Christelle G.  —  30 novembre 2016 at 20 h 54 min

    Je trouve cela fabuleux de découvrir tant de richesse et de diversité !
    Se « lancer dans l’inconnu », c’est le cas de le dire !!! Merci de transmettre à chacun l’idée que sa voix ou, sa voie, est aussi importante qu’une autre <3

    Répondre

Laisser un commentaire