Étiquette : partage

03 Nov

Remettons l’Humain au centre !

Marie Guibouin / Blog / / 0 Commentaire

Ça m’a sauté à la figure !

Ça me paraissait tellement logique et évident que je croyais que tout le monde voyait les choses comme moi ! Qu’est-ce que je peux être naïve parfois …

 

J’ai très peu écrit sur le blog cette semaine, sans doute que ce chemin de réflexion avait besoin de mûrir.

Ça a commencé lundi !

J’ai commencé la semaine dans une énergie cheloue, après un week-end plutôt calme et serein. Je me suis demandée si c’était vraiment bon pour moi de ralentir le rythme de manière prolongée. Alors qui dit « énergie cheloue » dit passage à l’Action ! J’aurais eu toutes les bonnes (mauvaises) raisons pour aller me cacher sous la couette mais j’avais prévu d’aller à la présentation de « Bouge ta Boîte » par Marie Eloy, venue tout spécialement de Bretagne pour l’occasion. Je ne pouvais pas rater ça ! Impossible ! Alors j’ai pris mon vélo et j’y suis allée !

 

Et waw !!! De l’Or en Barre ! Premièrement, j’adhère tellement à cet écosystème business des entrepreneures que j’ai eu envie de me transformer en « Boosteuse » sur le champ pour réunir plein de « Bougeuses » inspirantes, prêtes à passer au niveau supérieur de leur Business, grâce à des projets qui ont du sens. J’ai senti beaucoup d’humanité et de belles énergies dans la présentation de Marie. Son projet a été mûrement réfléchi. C’est une belle création qui est en train d’émerger là.

 

Allier le Business et le Sens, ça me parle énormément !

 

Puis ce midi là, il y a aussi eu de belles rencontres avec les entrepreneurs présents. Deux conversations m’ont beaucoup marquée ! J’ai parlé avec Stéphanie, décoratrice d’intérieur et Nathalie, créatrice d’une maison d’hôtes sur Lille. Elles ont toutes les deux eu une expérience décevante avec 1 photographe :'( Cela m’ a interpelé évidemment ! Tu sais à quel point c’est important pour moi de transmettre les valeurs que mes clients portent à travers ce fabuleux outil qu’est la photographie.

En discutant avec elles, j’ai appris qu’il n’y avait eu quasiment aucun dialogue avec leur photographe respectif en amont de la séance photo ! Franchement, j’étais ultra choquée ! Ça m’a mis dans une colère, t’as pas idée !!! Enfin … si tu as envie de te faire une idée, tu peux aller voir la vidéo « coup de gueule » que j’ai fait sur ma chaine Youtube, l’après-midi même. Je te préviens je m’enflamme un peu mais il fallait que les choses soient dites !

Photographe, ce n'est pas juste appuyer sur un bouton !!!

Comment est-ce possible de retranscrire l’univers d’une personne en images si on ne s’intéresse pas à elle ???

 

C’est un grand mystère pour moi. Si quelqu’un a une explication rationnelle à ceci, qu’il se manifeste maintenant ou se taise à jamais !

 

Quand j’ai débuté la photographie de manière professionnelle, j’ai mis du temps à assumer et mettre en avant le fait que je passe du temps avec mes clients en amont de la séance photo. J’avais peur d’être bizarre ou encore chiante à poser tant de questions ! N’importe quoi ! Je me demande bien ce qui m’a traversé l’esprit de penser comme ça !

 

C’est donc pour Cela que je vois passer tant de photos sans Âme ??? Franchement, c’est triste.

En tant que photographe, nous avons la chance d’avoir un métier où les valeurs humaines sont fondamentales !

Hey ! Les gars, réveillez-vous ! On est pas des machines à appuyer sur un bouton. Sinon on change de métier ! C’est quoi ce bordel ??? Ça y est ! Ça va encore m’énerver ! Grrr…

D’un certain côté, ça me rassure. Ça ne me rassure pas que des « professionnels » aient une démarche dénué d’humanité et de sens du relationnel et de la communication. Ce qui me rassure, c’est le sens de MA démarche.

Si j’en ai déjà douté par le passé, je sens bien que je suis à ma juste place.

 

Alors oui c’est vrai, je ne passe pas mon temps à m’acheter toute la panoplie de matériel dernier cri, je préfère passer du temps avec mes clients, à comprendre qui ils sont, les valeurs qui sont importantes pour eux, le message qu’ils ont envie de faire passer…

Chacun ses priorités ! Franchement, y’a un côté « moche » dans le milieu de la photo. Soyons honnête ! Ce côté explose dans toute sa splendeur au salon de la photo (d’ailleurs je n’y vais plus). C’est la course à « qui à la plus grosse » ! Désolé les mecs, je n’ai pas envie de tous vous mettre dans le même panier mais ça m’a l’air d’être quelque chose qui est très important à vos yeux. Excuse-moi, mais tu peux être le meilleur technicien du monde, avec un super matériel de ouf, si t’es un con, ça te rendra pas meilleur. Bon, ça c’est dit … Je ne vais pas me faire des amis avec cet article moi … (d’ailleurs, j’en connais un qui sort du panier, c’est Nam, une belle Âme sensible et créative. Merci de relever le niveau de tout ces hommes qui court après je ne sais quoi !).

 

Bref, suite aux beaux échanges partagés lundi, je me suis amusée à explorer les sites web des maisons d’hôtes sur Lille et j’ai remarqué que très peu sortaient du lot. En même temps, j’imagine que ce n’est pas facile de se « démarquer » quand nous sommes nombreux sur le « marché ». Et pourtant, je pense sincèrement que tout le monde a sa place. Ce qui m’a encore plus frappé, c’est de ne voir quasiment aucun être humain à l’intérieur de ces lieux magiques. Alors, j’ai ouvert une discussion sur Linkedin :

 

« Je visite des sites de maisons d’hôtes/chambres d’hôtes depuis ce matin et je me pose une question existentielle : « Pourquoi l’on y voit aucun humain ??? » J’ai bien conscience que chaque client potentiel doit pouvoir se projeter dans ces lieux tous aussi magiques les uns que les autres. Pourtant, à mon sens, une des Valeurs primordiales d’une maison d’hôtes, c’est l’accueil. Pourquoi ne voient-on pas qui se cache derrière ces magnifiques projets ? Pourquoi le côté humain ne transparait pas à travers les photographies sur les sites web que je visite ? Je m’interroge … Je ne dis pas que c’est bien ou mal. C’est un simple constat qui m’interpelle vraiment. Qu’en pensez-vous ? Suis-je la seule à être sensible à Cela ?« 

 

Je ne dois pas encore bien maitrisé l’algorithme de Linkedin car je n’ai pas rencontré un succès fou suite à ce post, alors si tu as quelque chose à partager sur le sujet, je suis toute ouïe 🙂

Et je crois que nous pourrions aller beaucoup plus loin. Ça peut s’étendre à énormément d’activités et d’entreprises sur la toile ou ailleurs !

 

Remettons l’Humain au centre !

 

Et je ne parle pas uniquement de photographie en disant cela. Je parle avant tout d’échanges humains.

 

A l’ère où nous pouvons tout obtenir d’un seul clic, où va-t-on si on s’ignore complètement entre nous ?

Samedi soir dernier, je suis allée boire un verre dans un bar en ville avec mon amoureux et ça nous a fait bizarre de voir des gens à la même table, les yeux rivés sur leur smartphone, qui se parlaient à peine. Peut-être qu’ils s’envoyaient des sms entre eux ???

Certains penseront peut-être que je ne sais pas vivre avec mon temps ! Quand je pense qu’on me regarde encore avec de grands yeux quand je dis que je ne regarde plus la télé depuis une quinzaine d’années. De ce fait, je n’ai pas de télévision chez moi non plus ! A quoi ça sert si c’est pour me faire marteler la tête d’informations négatives toute la journée ???

 

Autre chose encore, je ne sais pas si tu as suivi l’histoire, mais je me suis donnée le défi de changer mon regard sur le salariat. Si tu as loupé un épisode, tu peux te rattraper en lisant cet article : « Cher recruteur, à la recherche du candidat idéal … »

Ce matin, j’ai donc décroché mon premier entretien pour un CDD de 3 semaines en décembre ! Je suis un peu honteuse car j’aurais pu un peu mieux préparer ce rendez-vous. Mais j’y suis allée quand même ! Soyez indulgents, ça fait 7 ans que je n’ai pas mis les pieds dans le salariat ! J’ai découvert une entreprise porteuse de belles valeurs humaines, dans le dialogue, le partage, l’échange, le bien-être des salariés et le bien-être des clients. Je ne sais pas si je leur ai fait peur en disant que je cherchais une entreprise qui serait capable de me faire changer de regard sur le salariat ! J’en aurais le cœur net dans une semaine. Affaire à suivre …

J’ai parlé avec quelqu’un de super ouvert d’esprit et je suis sûre que je pourrais apprendre énormément de cette expérience en plein rush des fêtes de fin d’année ! Pour ma part, c’est une période un peu plus calme au niveau de mon activité en présentiel avec mes clients d’amouuurrr !!!

 

Je pense que ça serait un beau défi à relever de me plonger au cœur d’une autre entreprise que la mienne pendant 3 semaines.

 

Et pendant que j’ai la tête ailleurs, tu pourras toujours acheter mes photographies d’Art sur ma boutique en ligne ! En plus, je viens de créer des packs à des tarifs super avantageux grâce à mon partenariat avec Lumys ! Si tu as envie de te faire plaisir et/ou de faire plaisir à quelqu’un, c’est le moment !

 

Franchement, j’ai vraiment adoré l’échange que j’ai eu avec Marc ce matin. J’ai vraiment senti ce supplément d’Âme dans cette conversation en toute transparence. Je suis agréablement surprise. J’avais un peu oublié ce que c’était, un entretien d’embauche. Même si je savais que ça se passerait bien, je l’ai senti à sa voix au téléphone. Beaucoup de choses passent par la voix. On dit qu’un sourire s’entend au téléphone, le ton, la vibration, l’énergie de la voix sont tout aussi important je pense (je pense que Christelle ne dira pas le contraire !).

 

Bref, tout ça pour dire que quelque soit l’issue de cet entretien, la conversation s’est terminée par « Remettons l’Humain au centre » ! Autant te dire que cette phrase qui a résonné dans ma tête toute la semaine m’a mis le feu dans les doigts pour t’écrire aujourd’hui. Je ne pouvais pas continuer de me taire. C’est tellement important ! Même dans ma newsletter, j’ai à cœur de créer de l’échange humain. J’espère y arriver. Si quelques abonnés passent par ici, ils pourront en témoigner.

 

Ce n’est pas parce que tout est à portée de clic qu’on ne doit pas faire attention les uns aux autres !

 

Alors si demain je me retrouve à travailler pour cette belle entreprise, je ferais en sorte de prendre soin de toutes les personnes qui croiseront mon chemin chaque jour. Je promets d’en prendre soin, tout autant que je prends soin de mes clients d’amouuurrr !!!

 

Ça me fait penser au choix que j’ai fait l’année dernière. Quand j’ai décidé de ne plus acheter de livres sur Amazon. J’ai découvert une librairie géniale tout près de chez moi ! J’ai fait ce choix parce que j’ai à cœur de soutenir les librairies indépendantes et que cet échange formidable avec ma libraire préférée, ça n’a pas de prix ! En plus, c’est grâce à elle que j’ai pu avoir une salle magique pour les premiers ateliers que j’ai animés pour les femmes. C’est aussi grâce à Gwenaëlle que j’ai découvert un super lieu pour « Deviens qui tu es « au Canada ! Une femme pétillante qui a toujours le sourire, qui me connait bien, qui sait toujours me conseiller des supers livres et qui a changé mon regard sur la bande-dessinée !

 

Ce message n’est pas là pour dénigrer les avancées technologiques et l’accès à tout un tas de choses formidables grâce à internet ! Simplement, ne nous oublions pas. Et à toutes les personnes qui travaillent dans les commerces de proximité, à tous les indépendants, à tous les prestataires de services, à tous les êtres humains sur cette planète :

 

Remettons l’Humain au Centre !

 

L’Humain au sens large, je parle ici de la relation humaine et de la relation avec tous les Êtres Vivants. Comprenne qui voudra 😉

 

Sur ce, cher lecteur, je t’envoie plein de good Vibesss pétillantes !

 

Prends bien soin de toi et des personnes qui rencontrent ta route.

 

A bientôt pour de nouvelles Aventures !!!

 

Artistiquement,

 

Marie,

Photographe de l’Âme, Révélatrice de Beauté, Éveilleuse des Consciences …

Deviens qui tu es !

Il est temps de révéler ta Beauté et tes Talents au Monde ! Réserve ta séance photo maintenant 😉

30 Avr

Ai-je le droit d’aller bien ?

Marie Guibouin / Blog / / 0 Commentaire

Un peu chelou comme question tu m’diras … En fait, pas tant que ça parce que je ne suis pas la seule à me l’être posée un jour et peut-être que je me la poserais encore.

Je ne sais pas si ça t’est déjà arrivé(e), peut-être même que ça t’arrive en ce moment même… ou pas …

Imagine, tu vas super bien ! Tu es célibataire et super bien dans tes baskets ou tu vis une relation de couple harmonieuse au-delà même de tout ce que tu aurais pu imaginer ? Tu kiffes ton boulot ? T’es trop happy de te lever le matin ?

Quelques exemples parmi tant d’autres, mais bon, partons du principe que dans ta vie, même si tu passes par des moments un peu « down » par moment, normal, tout n’est pas linéaire, globalement tu kiffes quand même bien ta vie.

Et à côté de toi, une personne chère à ton cœur déprime, des personnes que tu aimes partent complètement en vrille de ton point de vue, le monde autour de toi est en colère à cause des voisins qui font du bruit ou encore du résultat des élections… etc … etc …

Et toi ? Dans TA vie à TOI, ça va ! Tu as même plein de « trucs » supers chouettes qui t’arrivent, t’aurais envie de sauter de joie et d’appeler tout tes amis pour leur annoncer la bonne nouvelle ! Tu voudrais rire aux éclats, danser dans ton salon la musique à fond ou encore faire une vidéo spontanée sur Youtube pour crier ta joie au monde entier !!!

Mais … Tu ne fais rien de tout ça, parce que tu as honte ? Tu as honte d’aller bien pendant que le « monde » va mal. Tu trouves ça déplacé d’exprimer ta joie alors que le « monde » déprime. Alors tu ne fais rien, tu ne dis rien, tu te retiens, tu restes dans le silence en faisant bien attention de ne pas trop faire de vagues … parce que ça ne se fait pas, parce que les « autres » vont trouver ça vraiment malvenu ou inapproprié.

Et pourtant …

Peut-être que la personne chère à ton cœur qui déprime, ça lui ferait du bien de te voir sourire et kiffer ta life ! Peut-être que ça lui donnerait un peu d’espoir, peut-être même que ça la ferait sourire à son tour. Peut-être même qu’elle serait heureuse de te voir heureux(se). Peut-être que ça lui donnerait l’élan d’esquisser à son tour à large sourire, un peu timide au départ, mais un sourire quand même. Peut-être que tu pourrais l’embarquer avec toi dans la spirale de la joie !!!

Peut-être que les personnes qui partent complètement en vrille de ton point de vue, ça leur ferait du bien de voir qu’autre chose est possible, que c’est possible de voir la beauté en soi et autour de soi, que c’est possible de vivre simplement, dans l’amour et la bienveillance au lieu de se déchirer continuellement et de se prendre la tête pour des broutilles.

Peut-être que ce monde en colère à cause des voisins qui font du bruit ou du résultats des élections, tu leur donnerais une lumière d’espoir en leur montrant que tu arrives à changer les choses à ton échelle, en leur montrant qu’en faisant ta part, tu inspires le monde à faire de même …

Ça ne veut pas dire que tu t’en fous, ça ne veut pas dire que tu n’as pas une oreille attentive et bienveillante, ça ne veut pas dire que tu es dans le déni, ça ne veut pas dire que tu abandonnes les êtres chers qui sont dans ta vie, ça ne veut pas dire que tu es égoïste et que tu ne penses qu’à ta gueule.

Seulement, si tu t’empêches d’être heureux, de briller, de rayonner, ça sert à quoi ? Tu crois vraiment que tu « les » aides en allant dans les profondeurs avec « eux » parce que ça serait mal venu, déplacé ou que sais-je encore d’aller bien alors que le monde va mal ?

C’est une vraie question.

Je voulais écrire sur ce sujet hier et je n’ai pas réussi. Ce matin, c’était encore présent alors je me suis lancée.

Je crois que c’est une question que plein de gens se posent, j’ai même l’impression que c’est tabou.

Tu te rends compte un peu du truc ! Avoir honte d’aller bien et ne pas oser exprimer sa joie ! Je ne suis pas en train de te dire d’en faire des tonnes et de crier ton bonheur au monde entier si ce n’est pas ce que tu souhaites, mais juste là, un instant, demande-toi à quoi ça sert de t’empêcher d’aller bien.

Je crois que ça m’est arrivée plusieurs fois dans ma vie, mais je n’en ai jamais vraiment eu conscience.

A l’heure où je t’écris, il se passe des choses vraiment pas évidentes dans mon entourage. Des choses qui dépassent ma compréhension, d’où ma prise de conscience récente, d’arrêter de vouloir sauver des gens qui n’ont pas envie que je les sauve. En faisant cela, je les empêchais de prendre leurs responsabilités… (décision difficile quand t’as voulu sauver le monde pendant 32 ans de ta vie)

Si on me demande de l’aide, je suis là, je fais tout ce qui est en mon pouvoir pour les accompagner au mieux sur le chemin de la joie. Si on ne me demande rien, je reste à ma place, et je continue de rayonner, de leur montrer qu’on a la choix, qu’on a toujours le choix, et que c’est possible de décider d’être heureux, que c’est possible de partager une belle relation, que c’est possible de kiffer son taf et de créer la vie qui nous inspire.

Ça ne veut pas dire prendre la fuite, ça ne veut pas dire « partir sur une île déserte » et ignorer les « problèmes ». La fuite n’a jamais rien résolu.

Si tu as peur, regarde là bien en face, vas-y ! Traverse la ! Regarde la droit dans les yeux, ne l’ignore pas, parle lui à ta peur, tu peux même lui faire une lettre si c’est plus fluide pour toi (« Lettre à ma peur », j’en ai parlé ici, si ça te parle, fait cet exercice toi aussi, tu vas voir c’est vraiment hyper puissant)

Si tu as un/des problème(s), que tu as l’impression de t’engouffrer, de ne pas t’en sortir, demande de l’aide. Ose demander de l’aide. C’est pas une tare de demander. Si tu ne demandes rien, personne ne va deviner pour toi. Si tu ne parles pas, si tu ne dis rien, si tu n’exprimes rien, un miracle ne va pas tomber du ciel pour t’aider. Parle !

Et si tu vas super bien en ce moment, n’ai pas honte, le monde a besoin de toi. Le monde a besoin de ta lumière. Si tu ne l’illumines pas qui le fera à ta place ? Si tu as le cœur en joie et que tu le remplis te tristesse pour te fondre dans la masse, que va-t-il se passer ?

Eh oh ! Et si tu vas pas bien, c’est pas la peine de faire semblant d’aller bien, parce que ça va pas t’aider non plus hein !

Bon, ce sujet reviendra sûrement sur le tapis parce qu’il est assez complexe. Je vois trop de gens à côté de leurs pompes et par moment ça me rend triste.

Alors si ce texte imparfait ne touche ne serait-ce qu’une personne sur la planète, je n’ai qu’une chose à te dire, enfin deux, si tu vas mal, demande de l’aide, c’est pas une tare ! Et si tu vas super bien, ose briller bordel de m… !!! Le monde a besoin de toi <3 <3 <3

Si tu sens que quelqu’un a besoin de lire ce message, partage-le.

Avec Amour et Bienveillance,

Marie,
Artiste, Conférencière, Eveilleuse de Conscience

Tu as le droit d’aller bien et de rejoindre les participants du stage « DEVIENS QUI TU ES« , les 22, 23 et 24 septembre 2017, dans les montagnes savoyardes !

photo
29 Déc

#100jours100sourires : Prudence

Marie Guibouin / 100 jours 100 sourires, Blog, Défis / / 1 Commentaire

J’avais toutes les bonnes excuses du monde pour ne pas sortir aujourd’hui.

1000 choses à faire et j’en passe … Et en même temps, il est toujours bon d’aller prendre l’air quand on a les idées qui pétillent dans tous les sens !!!

Alors, j’ai pris mon courage et mes vibes créatives avec moi et j’y suis allée !

J’ai rencontré une dame très pressée qui n’avait pas le temps et qui ne voulait pas non plus que je fasse la route avec elle … Puis un monsieur sur mon terrain de prédilection : le parking de supermarché ! (ironie…) et encore un monsieur… Puis un monsieur, au bord de l’eau cette fois… puis un autre, etc … Je crois qu’on m’a dit non 6 fois (bon, ça aurait pu être pire ! A un moment, j’ai arrêté de compter …).

Sur la route du retour, j’analysais cette expérience intéressante. Les messieurs étant majoritaires ce jour, je me suis questionnée sur leur rapport à l’image, car leur objection principale a été : « je n’aime pas être pris en photo ». Phrase qui a totalement fait écho en moi, car il y a quelques semaines à peine, à quelques mots près, j’entendais ces propos de la bouche des femmes. Ce qui m’a donné l’élan d’ENFIN proposer des ateliers pour elles à partir de 2017 (oui, oui, j’en parle très bientôt de manière plus concrète ! ).

Et les hommes dans tout ça ? … Alors que je me questionnais sur leur sort, sur ce que je pourrais leur apporter à mon échelle, avec les outils que j’ai à ma disposition … (Messieurs, si vous passez par là, ça me ferait bien plaisir que vous vous exprimiez en commentaire sur votre rapport à l’image, à votre image, votre identité, sur comment vous vous percevez et comment vous vous sentez perçus par le monde extérieur ?)

Malgré les refus, je ne rentrais pas chez moi avec un sentiment d’échec, mais plutôt avec une compréhension de l’humain grandissante, un champ des possibles de solutions à proposer pour un monde meilleur.

A quelques mètres du retour à mon bureau, j’ai vu une femme qui portait la vie en elle et c’était beau 🙂 Elle était très pressée. Elle aussi avait 1000 choses à faire, et la journée était loin d’être terminée. Elle aurait été ravie de contribuer à #100jours100sourires mais n’avait vraiment pas le temps. Alors, je lui ai proposé de faire un bout de chemin avec elle et elle m’a dit OUI. C’est avec beaucoup de joie que je partage son message aujourd’hui.

Je te présente Prudence.

 

Ce qui rend Prudence heureuse, c’est SA FAMILLE.

  • Et les petites choses de la vie … Il ne faut pas beaucoup pour être heureux dans la vie.

Prudence pense que tout est possible dans la vie quand on se donne les moyens.

  • Il ne faut pas attendre beaucoup de la vie non plus. Quand on sait faire avec le peu qu’on a, c’est déjà ça.

 

  • Le fait d’être en vie et en santé, c’est déjà « LE POSSIBLE » !

 

C’est vrai que quand on y pense, c’est un fabuleux cadeau d’être ici sur Terre, de pouvoir se réaliser et réaliser de belles choses inspirantes pour le monde <3 <3 <3 

 

Son plus grand rêve :

La Paix dans le Monde.

  • Savoir transmettre de bonnes Valeurs à nos enfants dès le bas âge et leur dire que nous sommes tous égaux : on nait tous un jour et on meurt tous un jour.

 

Un grand Merci à Prudence d’avoir contribuer chaleureusement à #100jours100sourires.

Et Merci à tout ceux qui m’ont dit non, qui ont participé à l’élargissement de mon champ de conscience, m’ont aidé à dépasser ma peur de l’inconnu, ainsi qu’à décupler ma créativité.

On se retrouve demain pour de nouvelles Aventures !!!

De nouveaux ateliers de photographie intuitive se préparent à Nantes pour 2017 :

A suivre => samedi 21 janvier à Paris

Nouveautés 2017 :

  • Ateliers spécialement dédiés aux femmes (et pourquoi pas pour les hommes … même si ça a encore besoin de mûrir un peu 😉 )

  • Ateliers pour les artistes, artisans, créateurs …

(j’en parle bientôt)

Le blog du Pink Power Tour a migré par ici depuis quelques jours … je profite de cette fin d’année pour restructurer le site, afin que tout le monde s’y retrouve. Step by step 🙂

La 1ère newsletter mensuelle sera envoyé le 2 janvier 2017 ! Pour t’abonner, c’est par ici.

12 Déc

#100jours100sourires : Marine

Marie Guibouin / 100 jours 100 sourires, Blog / / 0 Commentaire

C’est après un joyeux moment de partage avec les participants à l’atelier d’initiation à la photographie intuitive, au Jardin des Géants, que j’ai rencontré Marine.

20161211-atelierjardindesgeants

Elle était seule à la table du café où nous étions après l’atelier. Ça faisait déjà un moment que j’avais envie de l’aborder et que je n’osais pas. Lorsque j’ai vu qu’elle allait partir, je me suis levée d’un coup et j’ai arrêté de réfléchir !

Comme je l’écrivais hier, il n’était pas question que je laisse mes peurs me dominer !

Alors sans plus tarder, je te présente Marine !

20161211-marine

Ce qui rend Marine heureuse dans la vie, c’est de voir les autres heureux.

  • Je suis professeur des écoles et quand je vois que mes petits élèves sont bien, que mes amis sont bien …

  • Le bonheur des autres me rend heureuse 🙂

Marine a toujours voulu être professeur des écoles, c’est sa vocation, un rêve d’enfant.

  • Plus tard, en grandissant, j’ai eu peur que ce soit un rêve d’enfant en décalage avec la réalité. Finalement, c’est ce que j’aime !

En écrivant, d’un coup, ça me fait penser à la vidéo TedX de Sandra Reinflet que j’ai visionné très récemment. Je la partage ici, si le coeur t’en dit. Pour ma part, j’ai adhéré complètement !!! (Si tu passes par là, coucou Sandra !)

 

 

Pour Marine, rien est impossible à Dieu, alors si on met toute sa foi, tout son cœur dans ce que l’on veut, OUI, Tout est Possible !

  • La Vie me l’a déjà prouvé que Tout est Possible !

La dernière peur que Marine a transcendé :

  • Pour prendre un exemple, parce qu’il y en a beaucoup ! Je vis en colocation avec des personnes qui étaient à la rue, avant. Cette expérience, c’est un pas qu’il a fallut passer. Ça me faisait peur ! Finalement je reçois énormément ! Plus que ce que je donne ! C’est quelque chose qui me rend très heureuse. Il a fallu que je franchisse le cap pour m’en rendre compte !

Marine a plein de rêves !!! Youpiii !!! Car pour elle – et je la rejoins – c’est ce qui fait avancer dans la vie.

  • J’aime beaucoup voyager. Dans des rêves à court terme, ça serait d’aller passer un ou deux ans à l’étranger.

  • Un autre rêve que j’ai, c’est au niveau professionnel. Il y a une école qui s’est montée dans des quartiers très difficile. C’est un très beau projet que je réfléchis à rejoindre.

  • Après si je commence la liste de mes rêves, j’en ai pour … Longtemps !!!

Génial ! Merci pour ce partage inspirant ! Franchement, si je n’avais pas osé aborder Marine, je l’aurais regretté ! Et je déteste avoir des regrets :/ Je suis heureuse du délicieux cadeau qu’a été cette belle rencontre <3 <3 <3

Derrière chaque peur se cache de doux instants de bonheur.

Si toi aussi tu as envie de partager la dernière peur que tu as transcendé, fais-toi plaisir dans les commentaires, et inspire le monde à ton tour 🙂

Si tu penses que cet article peut inspirer quelqu’un autour de toi, partage-le sans modération.

Et si toi aussi, tu as envie de partager des sourires et des portraits d’inconnus sur la Toile, utilise le hashtag #100jours100sourires. Je me ferais une joie de te lire et de découvrir les cadeaux merveilleux qui se cachent derrière chaque rencontre.

A très vite pour la suite des Aventures !!!

07 Déc

#100jours100sourires : Nelia

Marie Guibouin / 100 jours 100 sourires, Blog, Défis / / 2 Commentaires

J’ai la sensation que je n’ai pas écrit ici depuis des lustres alors que ça fait seulement 2 jours !

Et pourtant, depuis lundi, je vis des moments de rencontres d’une richesse incroyable. Ce projet, #100jours100sourires, qui peut paraitre d’une simplicité « enfantine » au premier abord, me dévoile chaque jour des cadeaux dont je n’aurais pas soupçonné l’existence.

 

Et si j’étais en train de retrouver mon âme d’enfant, tout en ayant ma conscience d’adulte ?

Derrière le voile des apparences, se cachent de belles surprises magiques. Au delà de ce projet, qui n’est finalement qu’un prétexte à créer du lien « autrement », je (re)découvre toute la Beauté de l’Humain.

 

Je perçois cette lumière qui ne demande qu’à briller, au-delà du voile des apparences. 

Quand j’ai démarré ce projet, j’étais morte de trouille avec tous les questionnements existentiels qui vont avec !

J’avais peur qu’on me dise non, j’avais peur de « déranger », j’avais peur que ce que je fais soit « enfantin », « utopiste » ou que ça ne serve à rien.

Ma boite à excuses a de nombreuses fois tentée de reprendre le dessus. Je l’ai regardé, je ne l’ai pas ignoré, j’ai simplement choisi de ne pas me laisser dominer par elle.

Finalement, que les gens acceptent ou non de contribuer à ce projet, ce n’est pas le plus important. C’est LA rencontre qui prime avant tout le reste. Lorsque j’aborde quelqu’un qui n’a pas envie de répondre à mes questions et/ou de se faire photographier, mais qui à l’élan de discuter avec moi, de partager, d’échanger sur différents sujets, c’est gagné ! Rien que pour ce cadeau là, j’ai l’élan de continuer, parce que ça a du sens pour moi. 

Je ne sais pas où j’en serais dans mon cheminement, lorsque j’aurais partagé 100 sourires sur ce blog. Ce dont je suis certaine, c’est que j’aurais contribué à redonner le sourire à bien plus de 100 personnes.

Quand je vois toute la magie qui se révèle jour après jour, je me demande :

« Que pourrait-il arriver de mieux que cela ? »

Aujourd’hui, je te présente Nelia, qui était très pressée, mais qui a quand même accepté de contribuer à #100jours100sourires. Elle a trouvé la démarche sympathique et s’est dit « Pourquoi pas ? »

 20161206-nelia

Le soleil, même s’il fait un peu frais en ce moment, contribue au bonheur quotidien de Nelia.

  • J’essaie toujours de voir le positif, un peu comme vous ! J’essaie toujours de regarder le positif même dans du négatif !

Est-ce que pour Nelia, tout est possible ?

  • Il faut y croire ! Après, je suis dans une démarche où je recherche toujours le positif, donc OUI, Tout est Possible ! Si on le veut vraiment ! Il faut déjà avoir une motivation !

Nous abordons le sujet des peurs …

  • il y a certaines démarches qui sont plus compliquées, mais quand on doit les faire, on les fait !

Au fur et à mesure des mes rencontres, je m’aperçois que cette notion est très liée au Courage.

  • on fait preuve de courage tous les jours ! Le fait de se lever déjà ! Surtout quand il fait froid et qu’on est bien dans son lit… On se dit : « argh … il faut se lever … »

Nelia me confie qu’elle n’a pas tellement de peurs … (la chance !!!)

Je lui parle de ma peur d’aborder les gens dans la rue. Elle me dit que ça ne se voit pas du tout ! Avec le recul, c’est vrai que là, je n’ai pas vraiment réfléchi, j’y suis allée c’est tout.

 

Le plus grand rêve de Nelia :

 

  • Ça serait bien qu’on arrive tous à cohabiter déjà !

 

  • Qu’il n’y ait pas de barrières entre les gens, de façon à ce qu’on puisse dialoguer, se comprendre, sans devoir s’agresser. C’est possible ! Mais il y a quand même des endroits où c’est compliqué …

 

Je remercie Nelia d’avoir pris ce moment pour échanger.

Ici, déconnexion numérique pour quelques jours après ce début de semaine très intensif …

On se retrouve dimanche après-midi pour un nouvel atelier d’initiation à la photographie intuitive ! Il reste 4 places, si le cœur t’en dit -> ça se passe par là !

Et dimanche soir, un nouvel article risque sûrement d’arriver sur la toile …

En attendant, garde le sourire et partage le au plus grand nombre 😉

28 Nov

#100jours100sourires : Julien

Marie Guibouin / 100 jours 100 sourires, Blog, Défis / / 3 Commentaires

J’y pensais, puis je n’y pensais plus, puis j’y repensais.

Ça me faisait du bien quand j’y pensais. Ça me mettait le cœur en joie !

Soudain la peur prenait le dessus et puis la formidable boite à excuses … Arf, elle n’est jamais bien loin celle-ci …

Interviewer des gens dans la rue, capter le sourire des gens, leur donner l’opportunité de diffuser un message … Ouais, j’aimerais vraiment faire ça !

Mais qu’est-ce qu’on va penser de moi ? Et puis ça va servir à rien de toute façon. Je ferais mieux de rester en place plutôt que toujours vouloir partager.

En même temps Marie, tu dis que « Tout est Possible » et tu fais ta poule mouillée. C’est l’angoisse totale d’aller aborder des gens dans la rue !  Je vais devoir me présenter, leur dire que je suis photographe, leur poser des questions, leur donner la parole, les prendre en photo. Non, mais ils vont vraiment flipper que je les photographie. Ils vont penser que je suis folle ou trop bizarre :/

Peut-être que toi qui lit ce texte, tu es surpris que je sois flippée à cette idée. Peut-être que tu crois que je suis ultra « dégourdie », que je n’ai jamais peur de rien, parce que tu vois que je diffuse beaucoup de choses sur la toile et ailleurs.

Détrompe-toi, moi aussi j’ai peur ! J’ai au moins autant peur que toi …

« J’ai peur mais je le fais quand même »

Je viens de vivre un week-end très intense et riche d’énormément de compréhensions. Alors, ce dimanche matin, je me suis dit : « Marie, cette fois-ci tu vas pas te défiler ! »

Alors, je l’ai fait ! Pourtant sur la route, ma boite à excuses revenait tout le temps en galopant derrière moi !!!

J’ai vu des gens et la petite voix en moi me disait : « non, mais tu vas les déranger, tu ferais mieux de rien faire ». Une autre voix me disait : « tu vas pas abandonner si près du but, tu ne vas pas encore te défiler ».

Bref, je me suis jetée à l’eau !

J’ai vu une dame et je suis allée vers elle : « Bonjour, je m’appelle Marie ! Je suis photographe et je commence un défi aujourd’hui #100jours100sourires ». Je vais voir des gens dans la rue, je leur pose des questions sur la vie, s’ils pensent que tout est possible etc … et je les photographie. Ensuite, je diffuse ce message sur mon blog. »

Je crois qu’elle a eu peur qu’on la voit sur Internet. Ce que je respecte tout à fait. Elle m’a dit qu’en plus elle était trop vieille, alors que moi je ne trouvais pas du tout 🙁 J’envoie plein d’amour à cette dame.

J’ai failli me résigner. Je te refais pas l’histoire des deux voix qui se bataillent entre elles !

Soudain, j’ai vu un jeune homme et j’y suis allée.

Je vous présente Julien.

20161127-julien

Je commence par lui demander s’il pense que tout est possible dans la vie.

  • Quasiment tout est possible, tout dépend de son envie d’y arriver, tout simplement. 

Son dernier « j’ai peur mais je le fais quand même » qui finalement lui a réservé de belles surprises ?

Julien avait peur de se marier et il l’a fait quand même ! Même si ça ne lui pas apporter que des bénéfices, dit-il sur le ton de l’humour !

En regardant plus en arrière, dans sa vie étudiante et dans son travail, a chaque fois qu’il a dépassé une peur, ça a plutôt été bénéfique pour lui.

Ce qui le révolte dans le monde, la société actuelle :

  • Quand on parle du problème des migrants, ne pas savoir les causes de tout ces mouvements de personnes. Ce qui se passe à la guerre en Syrie … On en parle très peu dans les journaux. Pas assez. Je trouve ça assez dur !

Ce qu’il pourrait faire à son échelle pour contribuer :

  • Pour ces sujets là, j’vois pas. Après, on peut toujours influencer les individus, surtout les plus proches. Pour le reste, il y a la politique, l’argent et tout le reste …

Son plus grand rêve :

  • J’ai déjà une petite fille, c’est déjà le rêve ! Et ça me suffit amplement pour l’instant !

Je remercie Julien pour sa confiance et pour la diffusion de son message. Je l’ai trouvé très courageux de passer le cap de la photographie, surtout que j’ai recommencé au moins 10 fois la photo pour finir par sélectionner la première. Ça me renvoie en miroir, le fait de se faire confiance dans la vie, à soi-même et aux autres. Et quand tout est OK, c’est fluide.

Les pros « technique » diront qu’elle est un peu floue, mais elle dégage quelque chose, un regard, le mouvement … alors je l’ai choisi quand même.

C’est parti pour cette belle Aventure ! Maintenant, ça va être compliqué de me défiler …

Si toi aussi ça te chante de diffuser un message qui incarne des valeurs importantes pour toi, et que tu as envie de le partager sur les réseaux, tu peux utiliser le hashtag : #100jours100sourires.

Je me fais une joie de te lire et de découvrir de belles inspirations humaines et positives pour le monde <3 <3 <3

A demain matin même heure, pour une nouvelle rencontre inspirante 🙂

10 Oct

Témoignage de Simone

Marie Guibouin / Blog, Photographie intuitive, Témoignages / / 0 Commentaire

La rencontre photographie intuitive ?

Rythmée,pleine de surprises et d’ approches  improbables.

Rires ,partages et bonne compagnie,de quoi faire de la photo décomplexée ,sous l’œil bienveillant et espiègle de Marie qui nous a encouragés  à oser,hors des cadres traditionnels.

Tout ce dont on a besoin!

J’ai choisi cette photo car j’aime l’air que Joseph prend et le mystère de ce nuage…….

 

Crédit photo : Simone Normand

Crédit photo : Simone Normand

Merci Simone et au plaisir de vivre encore tout plein d’Aventures créatives !!!

14 Sep

Témoignage de Gabrielle

Marie Guibouin / Blog, Photographie intuitive, Témoignages / / 1 Commentaire

Je suis tombée sur l’évènement de Marie par « hasard » sur mon fil d’actualité ! A un moment où j’avais décidé de renouer avec une de mes passions étant plus jeune ! La photographie ! Je faisais partie de l’atelier photographie et rédigeais des articles pour le journal du lycée ! Je voulais être reporter d’images !

Ah oui ! Faut savoir que je suis inscrite au programme « des idées à tout casser » de lyviadebloque.com !! Alors grands chamboulements ! On met ou re-met de la créativité, de la couleur dans sa vie ! La photo…ce fantôme lancinant…. ! Cette envie effrayante…

Etrangement au même moment, je venais de recevoir mon appareil photo tout neuf ! Tout beau ! financé par une cagnotte à l’occasion de mon anniversaire !

L’atelier tombait à pic ! « Photo » et « intuitif » ! Se détacher de la technique ! Oh ! sûr ! C’était pour moi ! Je suis allée voir le site de Marie, son travail et là…. Coup de Cœur ! J’achète ! Pas la Marie ! Une séance pour un atelier intuitif ! Mdr !

Pendant les quelques jours qui ont précédé l’atelier, j’ai invoqué tous les esprits pour qu’il n y ait que des personnes sympas, agréables ! pas de prise de tête ! pas de râleur ! Pour être honnête…j’ai demandé à être la seule ! Mon côté associal…

Le Jour J ! Je sors tôt le matin ! Portée par une petite brise fraîche ! J’adore le matin ! L’heure silencieuse où seuls les oiseaux sont éveillés et déjà à l’œuvre !

Le trajet en bus se passe comme dans un état second ! Je vois tout au ralenti ! Les gens et leurs gestuelles, leur calme et sérénité sont inspirants. Les idées fusent ! Je me sens déjà connectée à l’atelier ! Je prends des clichés virtuels. Les couleurs, les détails…

Je découvre le jardin des plantes ! Oh qu’il est beau ! La rosée du matin sur l’herbe, les plantes. Les enfants donnent à manger aux biquettes. Je me sens réellement hors du temps.

Marie arrive ! Elle est comme sur ses photos ! Belle ! Rose ! Et tellement « cocoon » ! Une toute petite créature se tient près d’elle ! Mon œil aiguisé détecte sa sœur…Mais c’était facile ! Elles se ressemblent !

Et commence l’atelier ! Des consignes, des bavardages, des rires ! Nous déambulons dans les allées du jardin ! C’est hyper décontracté ! Mais il faut garder l’œil ouvert !

Marie me fait entrevoir une autre façon de « voir » ! S’approcher, s’assoir, s’accroupir ! Je suis tombée tellement de fois ! Sur tous les terrains ! Dans toutes les positions ! Et qu’est ce que j’ai rigolé ! Je croyais tomber discrètement à l’abri des regards dans un buisson…Et non ! La Marie a tout vu ! Le regard s’exerce ! Je peux voir l’infiniment grand et l’infiniment petit ! Je me sens grisée par l’expérience ! J’ai un « zoom optique» ! Mon œil est un super instrument !

En même temps, l’atmosphère est tellement joyeuse (en fait nous étions des copines dans une autre vie !) et contemplative que j’ai l’impression d’être en méditation. Mes sens sont en éveil. Ce ne sont pas seulement mes yeux qui travaillent ! Oh non !

Je sens toutes les odeurs ! Le parfum des fleurs, celui de l’herbe mouillée. J’entends les oiseaux et autres canards ! J’entends les rires des enfants, les conversations. Les consignes de Marie orientent mon regard, mais en fait, il est libre. Elle me laisse libre de la suivre. Elle sait garder ses distances ou au contraire être très présente quand j’ai besoin d’aide pour une prise de vue! Son objectif est toujours aux aguets !

L’atelier permet au-delà de la prise de vue et de la méditation en pleine nature, de réfléchir à soi, sur soi. Marie lit en vous (si si !) ! Elle vous perçoit ! Ses mots sont choisis. Pourtant très naturellement, l’air de rien, vous êtes mis tout en douceur face à vos doutes, à vos forces, à vos envies assouvies ou non. Elle vous guide pour vous libérer de vos chaînes ! Elle vous fait faire des choses ahurissantes et pourtant, avec confiance, vous l’écoutez et là…Vous riez ! Vous prenez plaisir ! Vous recontactez votre enfant intérieur !

Choisir des photos était difficile !! Toutes racontent une histoire, un éclat de rire, un moment de doute, une réflexion…

Ma première photo est celle-ci :

Crédit photo : Gabrielle

Crédit photo : Gabrielle

1 /Parles à mes plumes

Je cherchais une plume et mon regard a été attiré par cette boule de plumes ! Belle (j’ai décidé que c’était une cane !), blanche et sereine au milieu d’un monde d’hommes ! Indifférente, elle assume sa différence ! Ils se tiennent à distance d’elle ! Intrigués ? Apeurés ? Suspicieux par la différence ? Ah ! le monde animal nous apprends tellement sur nous-mêmes ! Comment vivons- nous la différence ? Celle des autres ? La nôtre ? Comment la société permet elle d’intégrer la différence ? Les différences ?

2 /J’accueille la vie ! Avec confiance !

 

Crédit photo : Gabrielle

Crédit photo : Gabrielle

Ah ce bourgeon ! Je suis encore émue rien qu’à le revoir ! Fragilité de la vie ! La fleur toute entière tiens dans ce frêle et rose bourgeon ! Des prédateurs, elle en a ! A commencer par les gros doigts des enfants, serials arracheurs de fleurs ! Pourtant, il est là ! « Impermanent » ! Les petites feuilles s’ouvrent vers la vie, vers l’extérieur ! Accueillent le soleil et sa chaleur ! Dans ce bourgeon, le début et la fin de la fleur ! Tout est déjà programmé ! Le temps d’éclosion, le temps de la floraison et…la fin. Le bourgeon accepte avec confiance son rôle et sa finitude. Il sait qu’il cèdera la place à une chose merveilleuse ! Qui elle aussi connaît cet état temporaire ! Les bras ouverts, ils disent « OUI » avec confiance !

Avec Marie, je suis libre de partager mes pensées. Elle partage aussi les siennes. Christelle se révèle être aussi une amoureuse des mots ! Une poète dans un corps à peine sorti de l’adolescence (tu es siiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii jeune !!!! hahah). Une vieille âme. J’avais demandé à l’univers des personnes inspirantes ! Ca inspire ! Ca inspire ! Clic ! Clic !

3 /Je révèle ta problématique

 

Crédit photo : Gabrielle

Crédit photo : Gabrielle

 

Cette photo se passe de tout commentaire ! Je me rappelle ma stupeur en voyant cette femme dans l’écorce ! Hors consigne ☺ Mais c’est cela aussi l’intuition ! Allez vers là où nous porte notre regard ! Acceptez de voir !

Pulpeuse ! Marquée dans l’arbre ! Gaïa ! La femme ! Le féminin sacré, les écorchures de la vie, les marques indélébiles…Tout afflue ! J’aime cette forme ! La nature est précise ! La femme dans l’arbre a même une vulve ! Vous ne pouvez pas le voir sur cette photo…Mais dans son « kiki » il y’avait un trou, des toiles d’araignées (PTDR…Pensées pour une copine !!!) et une feuille !

Ben oui ! C’est ça l’atelier ! Laissez trainer son regard !

Marie ! Marie ! Je peux mettre une photo en plus ???

 

Crédit photo : Gabrielle

Crédit photo : Gabrielle

4 /Multiples facettes de la femme

 

Crédit photo : Gabrielle

Crédit photo : Gabrielle

Cette statue a attiré mon attention ! Elle dégageait une énergie étrange…Indéfinissable ! Ni jeune femme, ni femme mûre. Elle est toutes nos facettes ! Un visage jeune et en même temps sans âge. Un sein marqué par le temps qui passe (et la gravité sans pitié !). Elle tient un bébé ! Et là mon cœur fait « oh ! ». Elle le retient avec douceur. Leurs corps imbriqués. Lui, pose sa main confiante sur la sienne. L’éternité a ce goût pour moi…

Que lui montre-elle ? Curieuse, je m’approche. A ses pieds, un petit plan d’eau. Ils admirent leurs reflets, regardent les poissons… Femme, mère, grand-mère. Porteuse de vie, initiatrice. Symbole du temps qui se fige et en même temps qui file. De la vieillesse et de la mort qui rôde.

Dans cet atelier, j’ai finalement fait le tour de moi ! Indifférente, présente, femme, enfant, épanouie, en transition, dans le doute, dans les chaînes, finie et infinie, allumée et humble ! Confiante dans Marie !

J’étais prise entre deux mondes, celui de la femme-mère, Marie, qui accompagne, entoure de son amour (si je vous assure !) et celui de l’insouciance et de la jeunesse, Christelle, pourtant si sage et déterminée! Entre rires, chutes, et réflexions philosophiques de grands moments de silence ! Des moments seule face à soi, ses pensées. Car lorsque la nature nous montre son infinie beauté, et que nous acceptons d’ouvrir notre esprit et notre cœur à cela, l’humilité et le silence s’imposent.

L’atelier ouvre l’esprit ! Permet de belles rencontres (oubliez pas l’intention à l’Univers !) et change notre perception sur nous et sur le monde , notre…angle de vue !

Explosion de couleurs et hautes vibrations !

Crédit photo : Gabrielle

Merci Gabrielle pour ce roman palpitant !

En tant que grande adepte des romans palpitants, Gabrielle partage ses réflexions personnelles inspirantes sur :

Une pause sur l’île aux anges de Gabrielle.

07 Sep

Témoignage de Carine Dumez

Marie Guibouin / Blog, Photographie intuitive, Témoignages / / 1 Commentaire

Un atelier de photographie intuitive ?

« C’est quoi donc ? », est-on en droit de se demander…

Bah oui, sauf à être né de la dernière pluie, la photographie, on cerne plutôt bien de quoi il s’agit…

L’intuition, on en est tous plus ou moins dotés à des degrés divers, et on devine donc de quoi il retourne…

Mais l’intuition au service de la photo (ou est-ce l’inverse ?!), là… ça vient questionner… Pas commun, tout ça !

Et c’est tant mieux, parce que les trucs qui questionnent et sortent du commun, personnellement, j’adore !

C’est donc pleine de curiosité et d’enthousiasme que je me suis prêtée au jeu de l’atelier… « Jeu » est le terme approprié, car c’est ainsi que je l’ai vécu : au travers de cette approche ludique que nous propose Marie, on explore, on découvre, on s’étonne, et on s’amuse !!! 

Je garde le souvenir d’une matinée hors du temps, trois heures en suspens où rien d’autre ne compte que l’instant présent et les surprises qu’il place sur notre chemin…

Je ne gâcherai pas le plaisir des futur(e)s participant(e)s en dévoilant les consignes qui nous étaient données au cours de l’atelier, mais attendez-vous à être tour à tour intrigué(e)s, défié(e)s, amusé(e)s et surtout,… inspiré(e)s !

En résumé, un merveilleux moment de lâcher-prise et de créativité, que je recommande vivement et auquel vous pouvez vous rendre, les yeux fermés… Quoi que,… pour la photo, vos yeux pourraient démontrer leur utilité 😉

Alors disons plutôt : courez-y sans hésiter, et ouvrez l’oeil : je fais le pari que vous serez émerveillé(e) par la beauté qui nous entoure, et que vous vous découvrirez une âme d’artiste !

Mes 3 photos préférées


(dur de choisir ! ce ne sont pas forcément celles qui me plaisent le plus « esthétiquement parlant », mais celles qui me semblaient le plus chargées de sens)

« STOP !… Ralentir, prendre le temps, faire une pause… »

stop

Crédit photo : Carine Dumez

Ici, je me suis affranchie des consignes données par Marie, pour laisser libre court à mon imaginaire…

Au premier plan, c’est le parterre de fleurs qui, au début, me fait de l’oeil. C’est sur lui que je concentre mon attention, et je me mets à photographier les fleurs dont j’apprécie les formes, les couleurs…

Nous sommes en ville mais ce décor bucolique me donne l’impression d’être face à un champ, il revêt en tout cas un caractère paisible, que je trouve agréable et ressourçant…

Alors que je suis plongée dans cette douce contemplation, j’aperçois au second plan le panneau « STOP ».

Association d’idées immédiate : je veux photographier ce panneau, entouré de fleurs et de verdure.

L’image symbolisera la quiétude, l’urgence de ralentir dans ce monde où tout va trop vite, la nécessité de s’accorder des pauses, dans une société où prendre son temps, c’est souvent le perdre…

« A travers »

Crédit photo : Carine Dumez

Crédit photo : Carine Dumez

Cette photo illustre parfaitement, selon moi, l’apport génial que peut représenter un atelier de photographie intuitive…

Clairement, je n’aurais jamais eu cette idée seule. M’agenouiller pour photographier un banc public à travers un des détails qui le composent, comment vous dire… ça ne m’arrive pas tous les jours ! 🙂

L’idée m’est venue grâce à la stimulation provoquée par la consigne de Marie. Un challenge à relever, ça aiguise les sens et ça oblige à faire preuve de créativité…

Un cliché qui a ouvert plein de perspectives pour la suite, en m’apprenant à regarder autrement ce qui m’environne.

J’adore !

« Reflet »

Crédit photo : Carine Dumez

Crédit photo : Carine Dumez

Immédiatement après la prise de vue, alors que je lui montre cette photo, Marie me fait remarquer qu’elle ressemble à une peinture…

Je trouve qu’elle dégage quelque chose de puissant, qui pourtant, ne me frappe pas tout de suite…

C’est en la regardant de nouveau quelques jours plus tard, que je mesurerai la puissance symbolique de ce cliché, photographié de façon totalement intuitive, pour le coup.

Rien n’est construit ni même intentionnel, je me suis approchée de l’eau, y ai vu mon reflet et ai tendu la main, « juste pour voir ».

Et aujourd’hui je vois… combien la photo témoigne de mes aspirations.

Pour moi, elle matérialise l’élévation, la quête de Soi et la connexion à ce grand Tout qui nous dépasse, et auquel nous sommes pourtant reliés…

Merci Carine pour ce joyeux témoignage inspirant et plein d’entrain !

 

Outre son immersion intuitive photographique, Carine sait fabuleusement jouer avec les mots et inspirer le monde à travers son blog :

Com’ la Vie !

que je t’invite à aller découvrir 😉

26 Jan

Friche magic’ party :p

Marie Guibouin / Artiste, Non classé, The Pink Power Tour / / 0 Commentaire

ExpoBABA-15012016-web©-2

C’est ici que tout a commencé  … C’est un peu comme la chasse aux trésors 😀

Et derrière chaque trésor se cache un autre trésor 🙂

Cette expérience dans les friches industrielles a été riche de nombreuses découvertes ! Tout d’abord, à première vue, c’est une usine abandonnée qui se délabre de jour en jour … Ce sont souvent des lieux interdits au public, et pour cause ! Certains espaces sont obscurs, les murs s’effritent, des planches de bois peuvent tomber … Et pourtant …

Lorsque j’y suis entrée pour la première fois, dans le cadre de la résidence d’artiste de Baba Jung au 118 : Waouuuhh !!! J’ai trouvé ce lieu magique <3 <3 <3 Oui, oui, j’utilise bien le mot « magique ». Et je ne suis pas la seule ! Regarde tous les trésors que Baba a trouvé pour réaliser ses sculptures :

Bien sûr, c’est juste un petit extrait ! Si tu as envie de voir la suite, je t’invite à te rendre à la Galerie SAGA, 265 rue Roger Salengro à Hellemmes (59) 😉

Et super nouvelle, il est encore temps de soutenir le projet de résidence d’artiste « le 118 » sur My Money Help ! J-4 : clique ici et choisis une oeuvre en contrepartie 😉

Dans le prochain article, je partagerais avec toi mon regard sur le travail de Baba dans les ateliers du 118 (y) (y) (y)