Ralentir pour aller plus vite !

Marie Guibouin / Blog / / 2 Commentaires / Like this

Ralentir pour aller plus vite …

A priori, deux données diamétralement opposées. En réalité, elles sont si proches.

Ce week-end, j’ai expérimenté 24 heures sans écrans. J’ai éteins mon téléphone, ma tablette et mon ordinateur. On devient vite accroché à ces machins là sans même s’en apercevoir.

 

Comment vivre sans Internet ???

 

Pour ma part, non seulement ce sont mes outils de travail, mais aussi, c’est le Monde à notre portée. La technologie est fascinante et je n’ai rien contre. Pourtant, vendredi, en fin d’après-midi, lorsque le besoin de ralentir s’est fait sentir, j’ai eu une envie pressante de me couper de tous les écrans, incluant mon téléphone portable ! Je pensais que ça durerait tout le week-end mais 24 heures ont suffit. Lorsque j’ai reconnecté à ces objets dimanche en fin d’après-midi, mes pensées étaient plus claires, et j’étais plus concentrée à ce que j’avais à faire.

 

Durant ces 24 heures non connectée à la sphère de l’Internet,

 

j’ai dévoré 2 bouquins que j’avais à côté de moi depuis au moins 1 an et que je n’avais pas pris le temps d’ouvrir. J’ai médité, beaucoup. J’ai marché en nature. J’ai écrit dans mon carnet de combattant du Cercle de l’Aigle. J’ai écrit dans mon carnet tout court. De manière plus globale, j’étais plus consciente du moindre de mes gestes. Mes pensées se sont structurées.

 

J’ai déclenché comme un beug dans ma matrice !

 

Un beug nécessaire. Il y a un de mes comportements qui m’énervait moi-même depuis pas mal de temps. Le matin, dès que je me levais, je checkais mes mails. C’était devenu automatique. Ce qui ne servait absolument à rien du tout puisque je ne pouvais pas répondre dans l’immédiateté ! Sauf que plus je m’en rendais compte, plus je m’auto-saoulais à faire ça. Mais je continuais quand même ! Peut-être que ça te parait banal comme comportement, peut-être que toi aussi tu fais ça, ou peut-être que ça te parait complètement aberrant ou inutile.

 

Bref, ce matin, pour la première fois depuis, oh la la je sais pas combien de temps, je me suis levée et je ne suis pas entrée dans mon bureau avant d’avoir pris soin de moi. Victoire !!! Je n’ai pas ouvert ma boite mail avant d’avoir l’espace disponible pour Cela. Ça fait seulement un jour me diras-tu … Mais ça se fête quand même non ? \•/

 

Ce mois-ci, j’ai décidé d’expérimenter une fois par semaine : 24 heures sans écrans. Curieuse de voir ce qui pourra émerger. Je pressens déjà à quel point ça va décupler ma créativité ! Affaire à suivre donc !

 

Et toi ? Quel est ton rapport aux technologies ? Arrives-tu à t’en détacher facilement ? As-tu toi aussi des comportements qui t’auto-saoule ? Partage ton expérience dans les commentaires !

 

Nouveauté : j’ai décidé de changer le format de ma newsletter !

A présent, voici comment je vais communiquer avec toi si tu es abonné(e) :

  • Chaque lundi, je partagerais avec toi ce que j’ai appris/expérimenté dans le week-end, un message positif et inspirant pour bien débuter la semaine !
  • Tous les mercredi, je te présenterais une photo que tu pourras retrouver en tirage d’Art dans ma boutique LUMYS et en impression sur des produits dérivés dans ma boutique REDBUBBLE 🙂
  • Le vendredi, ce sera le bilan de la semaine, les articles et/ou les vidéos, j’ai lu … & plein de good vibesss pour un week-end pétillant !

 

C’est tout pour le moment !

Je te souhaite une belle journée !

A bientôt ici ou ailleurs.

Marie,

Photographe de l’Âme, Révélatrice de Beauté, Eveilleuse des Consciences …

2 Commentaires

  1. Sylvie Ptitsa  —  9 octobre 2017 at 15 h 56 min

    Pour ma part, mon grand âge me donne le privilège d’être libre de tous ces « machins » ! 😀
    Je n’ai pas grandi avec les nouvelles technologies, elles sont arrivées dans ma vie quand j’étais à l’université et restées pour moi ce qu’elles m’ont apporté alors : de fabuleux outils de travail et une façon d’être en relation avec le monde beaucoup plus vite et facilement (c’est sûrement inimaginable pour toi, mais avant, même pour préparer un voyage, il fallait acheter des guides ou demander de la documentation par courrier postal au syndicat d’initiative local ! Et que dire des formulaires administratifs qu’il fallait aller chercher sur place, au prix d’interminables queues…). Pour moi, les écrans permettent de gagner du temps tu vois, ils ne me le mangent pas.

    Par choix, j’ai un téléphone antédiluvien sans internet, et quand je pars en vacances, je n’emmène pas mon ordinateur, je ne lis les mails qu’au retour (du coup ça me prend une semaine pour répondre à tout le monde, alors je prends 8 jours off de plus ! :D).

    A chacun de trouver son équilibre et son usage raisonné de ce qui, comme tu le dis, ne reste qu’un outil… comme tout outil, le maître, c’est celui qui s’en sert ;-).

    Répondre
    • Marie Guibouin  —  9 octobre 2017 at 16 h 19 min

      Merci Sylvie pour ton retour pertinent ! Comme tu dis, nous sommes les seuls maitres de l’utilisation que nous en faisons 😉
      Pour ma part, tous ces machins sont arrivés dans mes mains vers la fin du collège. C’était un luxe à l’époque ! Mon premier téléphone portable ressemblait à une cabine téléphonique, que je rechargeais avec des cartes. Quant à la connexion internet, ce n’étais pas illimité comme maintenant. Je crois qu’on avait genre 5 heures par mois chez mes parents au début, et il ne fallait pas dépasser sinon je te raconte pas la facture. J’arrive plus à me souvenir quand le Monde est passé en illimité ! J’ai souvenir d’avoir fait mes recherches d’école dans des encyclopédies … Amusant de me souvenir de tout Cela.
      Quand les GPS sont sortis, j’étais anti-GPS ! J’ai fait beaucoup de résistances ! Et maintenant, je trouve ça bien pratique tout de même !
      Pareil pour l’agenda Google, ça doit faire 2-3 ans que je m’y suis mis. J’étais accro à mon agenda papier. Remarque je me suis rabattue sur les carnets. « Carnet addict » assumée :p

      Répondre

Laisser un commentaire