Portraits de femmes qui changent le Monde

View this post on Instagram

J'ai rencontré Audrey par le plus grand des hasards. Si on part du principe que le hasard existe… Mais ça c'est une autre histoire. J'ai d'abord été contactée par sa sœur que j'avais croisé à un séminaire et la vie m'a transporté jusqu'en terre bretonne pour réaliser ce portrait. C'était prévu sans vraiment l'être. Je me souviens qu'elles m'ont souvent demandé "qu'est-ce que tu sens ? Comment tu sens les choses ? Tu sens qu'on doit faire une pause ? De quoi as-tu besoin ?" Ce genre de questions que les gens/clients ne posent pas en général hein. J'étais en pleine transition d'activité. J'avais fermé mon entreprise de coiffure et maquillage en 2015. Et là, ce 28 août 2016, ça ne faisait que quelques mois que je venais de créer ma nouvelle entreprise où la photographie était au centre parmi plein d'autres choses, projets, 1000 idées à la minute, tout ça tout ça. Je venais de créer timidement des ateliers photographie intuitive. Mais rien ne laissait présager que j'allais proposer du portrait à l'avenir. La photographie de portrait, c'est LE truc qui me faisait le plus flippé !!! Et là, j'étais en terre inconnue et on me faisait confiance les yeux fermés. C'est comme si d'autres avaient senti avant moi ce pour quoi j'étais destinée. À moins que ce ne soit la vie qui m'a fait rencontrer les bonnes personnes pour que je me rencontre moi-même… Audrey a fondé la @yoga_school_bretagne et accompagne les âmes en chemin à se connecter à qui ils sont profondément 🙏 . . . Merci Audrey pour ta confiance. Merci Maricke d'avoir créer cette rencontre. Merci la Vie de m'avoir propulser au bon endroit au bon moment 🙏 . . . #portrait #portraitdefemme #magiedelavie #gratitude

A post shared by Marie Guibouin (@photographedelame) on

View this post on Instagram

Je me suis demandée comment j'allais opérer une belle transition vers le portrait sur ce compte. Je pensais faire tout un historique, te parler du workshop portrait auquel j'ai participé euh… Fin 2013 ou début 2014 ? Je sais plus. J'avais oublié d'ailleurs. Je suis retombée sur les photos en fouillant dans mes archives. Je pensais te montrer étape par étape comment j'en suis arrivée où j'en suis aujourd'hui… Ça fait quelques semaines déjà que j'ai envie de publier ici mais je traîne. Sans doute que j'étais trop dans ma tête. Et là, ce soir, l'évidence. Oh my god ! Je viens de regarder la date, c'était le 24 août 2015. Quatre ans tout pile que j'ai photographié ma petite sœur en plein processus de guérison de son anorexie. Je suis émue. Émue d'avoir œuvrer pour Cela. Depuis j'ai avancé à tâtons. Il a fallu que j'oeuvre en silence, que j'emprunte des chemins détournés, que je traverse les doutes et les remises en question pour enfin me rendre à l'évidence… Nous sommes toutes reliées et rien n'arrive par hasard. Chaque être humain rencontré sur mon chemin m'a guidé vers la femme que je suis aujourd'hui. Dans les jours qui suivent, je partagerais avec toi le portrait des femmes qui m'ont fait confiance pour révéler leur lumière, plonger leur regard dans mon objectif et faire parler leur Âme… Merci @christelleguibouin qui a été LA toute première à me faire confiance. Merci petite sœur d'être qui tu es. Bravo pour tout ce chemin que tu as parcouru pour devenir celle que tu es aujourd'hui. Merci d'incarner cette femme en chemin qui vit ses émotions à 100% et qui traverse les défis de la vie en toute humilité 🙏 . . . #christelleguibouin #femmeenchemin #anorexie #tca #femmequichangelemonde #portraitdefemme #gratitude

A post shared by Marie Guibouin (@photographedelame) on