Les trésors de l’Usine Cavrois-Mahieu

Marie Guibouin / Non classé, The Pink Power Tour / / 1 Commentaire / Like this

Aujourd’hui plus connue sous le nom de « la Forge » ou encore communément appelé « le Non-Lieu », du fait de l’association qui a sauvé cette parcelle en développant des liens entre le patrimoine et l’art. L’association « Le Non-Lieu » est dans une dynamique de création d’opportunités pour les artistes.

Pour les curieux ça se passe par là : http://non-lieu.fr/lassociation

J’avais déjà entendu parlé de cet endroit. A vrai dire, j’étais intriguée. Une ancienne usine ? Ah bon ? C’est où ? – Rue Montgolfier, tu verras, il y a une grande cheminée et c’est là. La première fois que j’ai voulu m’y aventurer, c’était lors de la Nuits des Arts. 2013 ou 2014 ? Je ne sais plus… Par contre je me souviens très bien de ce grand moment de solitude dans Roubaix. Je sortais de la Manufacture des Flandres. Et vers 22H-22H30, pleine d’ambition et de dynamisme, je me dirige vers l’adresse de ce super endroit qu’il fallait que je découvre absolument !!! Il faisait nuit, personne dans les rues. RAS … Toujours est-il que je ne sais pas comment je me suis débrouillée mais je n’ai jamais trouvé où c’était 🙁 Bon… ça va bientôt être l’heure du dernier métro.

Aaaaahhh !!! Mais non, je ne suis pas restée dans l’ignorance. Vous vous souvenez l’année dernière, les 29 et 30 août 2014, c’était la 2ème édition des rencontres de cheminées et d’Europe. Mais siii !!! C’est là que j’ai eu mon déclic « patrimonial » (euh… ça se dit ça, « patrimonial »). Bref, c’est là qu’a eu lieu mon illumination sur l’année Européenne du Patrimoine Industriel et Technique. Je me suis donc rendue à cette rencontre et ce fut super enrichissant ! Il y avait même des Italiens et des Espagnols qui présentaient les actions qu’ils mettaient en place dans leur pays pour la préservation de leur patrimoine. Et parmi tout ce petit monde, de bien jolies rencontres : Olivier Muzellec, président de l’association le Non-Lieu, Nathalie Duparque qui s’implique dans la vie des courées de Roubaix, Corentin Cagnard, passionné par l’histoire textile de Roubaix, qui anime la page FB : La Roubaisienne… De bien jolis partages humains et créatifs 😉

La 1ère journée se passait sur Lille où nous avons tous pris le temps d’échanger nos points de vue. J’ai adoré le dej créatif où chacun exprimait 1 idée en faveur du patrimoine. Nous avions chacun un post-it avec notre idée dessus et nous allions la présenter au micro (oh la la parler devant tout le mondeeee!!! ça va j’ai survécu). Ce jour là, c’était la première fois que je faisais part publiquement, de mon projet aux Machines de l’Ile de Nantes.

La 2ème journée, nous sommes partis en expédition à Tourcoing sur le chemin des anciennes usines. Nous terminerons par la visite du Non-Lieu à Roubaix. Ouiii ça y est je découvrais cet endroit. Ce n’est donc pas un mythe, il existe vraiment. Sans aucun doute, il fallait que je revienne pour capturer cette mine d’Or !!! C’est donc le 19 septembre 2014, que j’y ai remis les pieds à l’occasion d’une expo intitulé « Briques à Vif ».

La suite je vous la raconte en images…

190914 LE NON-LIEU BRIQUES A VIF-22

190914 LE NON-LIEU BRIQUES A VIF-27

190914 LE NON-LIEU BRIQUES A VIF-31

190914 LE NON-LIEU BRIQUES A VIF-34

190914 LE NON-LIEU BRIQUES A VIF-51

190914 LE NON-LIEU BRIQUES A VIF-71

190914 LE NON-LIEU BRIQUES A VIF-72

190914 LE NON-LIEU BRIQUES A VIF-82

190914 LE NON-LIEU BRIQUES A VIF-86

190914 LE NON-LIEU BRIQUES A VIF-40

190914 LE NON-LIEU BRIQUES A VIF-41

Au plaisir de vous y (re)voir 😉

http://non-lieu.fr

Et sur Facebook : Le Non-Lieu

1 Commentaire

Laisser un commentaire