Catégorie : Blog

27 Juil

Je suis devenue insociable

Marie Guibouin / Blog / / 2 Commentaires

Si tu es abonné(e) à ma newsletter, tu n’es pas sans savoir que la semaine dernière j’ai perdu ma voix. C’était vraiment charmant. Un suave mélange entre Dark Vador, une mamie de 80 ans et le Père Fouras. Et …

Je n’avais pas fait le rapprochement, mais dans le même temps je suis devenue insociable. Je n’avais pas envie d’aller vers les gens, je n’avais pas envie de leur parler, je suis devenue insociable.

Je suis devenue insociable jusqu’à remettre en question tout ce que j’entreprends. Oui, je suis un peu extrême comme fille.

Et soudain … hier, tout a switché ! Je me suis levée en forme ET … attention … roulement de tambour …

Et j’ai retrouvé MA VOIX ! Victoire !!! Champagne !!! Euh … non pas « Champagne » dès le matin !

Ma voix est revenue lorsque j’ai accepté cet état, que j’ai arrêté de dire que de toute façon j’étais insociable, et blablabla…

Ma voix m’invitait à faire une pause et moi non, je voulais continuer et puis c’était galère de parler. Le fait même de parler me demandait un effort considérable. Et moi, au lieu d’accueillir Cela avec bienveillance, et bien non évidemment, j’étais la plus nulle de la Terre et puis je ne valais rien et nia nia nia.

C’est l’hôpital qui se fout de la charité franchement !

Celle qui transmet au plus grand nombre d’accueillir les émotions, de ne pas les refouler … elle a un truc qui va de travers et rien ne va plus.

C’est vrai que c’est facile pour moi d’accueillir les émotions. En ce qui concerne le corps, c’est une autre paire de manche ! Et ça tombe bien puisque je travaille dessus en ce moment. Je travaille à équilibrer mon alimentation, à plus écouter les besoins de mon corps. J’ai arrêté de checker mes mails en même temps que je mange.

Je suis vigilante aux rituels de ma journée qui contribue à mon équilibre : Arts internes, méditation, marche en Nature, écriture.

Je peux remercier mon corps d’être vraiment très résistant. J’apprends vraiment à l’honorer en ce moment. Je pense que c’est très important, c’est quand même le véhicule de notre Âme. D’ailleurs, ma petite sœur en parle très bien sur son blog. Je t’invite à y faire un tour, ces articles sont vraiment très inspirants, notamment celui-ci sur la nudité, que j’ai trouvé très fort, très profond, très beau.

En fait, je suis devenue insociable temporairement. Surtout que j’adore les gens ! J’adore rencontrer de nouvelles personnes, échanger, partager. L’humain est tellement riche. La perte de ma voix m’a peut-être inconsciemment mis en colère contre moi-même. Et moi j’ai pris un raccourci en me déclarant « insociable ». Beaucoup plus simple que d’aller regarder en soi, n’est-ce pas ?

Être sans voix m’a aussi invité à ralentir en cette période estivale. L’été, j’ai tellement une énergie débordante que je voudrais que le monde aille aussi vite que dans ma tête ! Sauf que … ce n’est pas possible. L’été tout est ralenti, il y a comme un air de vacances, dirait-on. Et moi, j’ai joué à la gamine impatiente, déjà en pleine ébullition de la rentrée ! J’ai un petit côté rebelle parfois … hum … souvent.

Enfin, à présent tout est rentré dans l’ordre. Si on considère qu’il y a un ordre …

Et toi ? Quel est ton rapport à ton corps ? Accueilles-tu aisément les moments où il déraille un peu ? Comment ça se passe pour toi ?

Avec Amour et Bienveillance,

Prends soin de toi,

Marie,

Photographe de l’Âme, Révélatrice de Beauté, Éveilleuse de Conscience.

A la rencontre de la déesse en toi - 26 & 27 août 2017 à Paris

Ta séance photo

Deviens qui tu es - 23 & 24 septembre 2017 en Haute-Savoie

Ma boutique en ligne

19 Juil

#100 jours 100 sourires : Geneviève

Marie Guibouin / 100 jours 100 sourires, Blog / / 0 Commentaire

Voilà un mois et quelques jours que je ne t’ai pas présenté de nouvel(le) inconnu(e). A vrai dire, je ne m’attendais pas à LA rencontrer hier matin.

Je suis sortie prendre l’air parce que pas un seul jour ne se passe sans que j’aille prendre l’air au moins une fois dans ma journée. C’est essentiel à mon bien-être et à ma créativité. J’ai emmené mon appareil photo et surtout mon dictaphone, dans l’idée d’enregistrer un podcast en marchant.

Le podcast, c’est la liberté 😉

Sur le chemin de l’aller, je parlais toute seule, écouteurs dans mes oreilles et blabla dans le micro de mon kit main libre branché à mon dictaphone, pensant que j’aurais un meilleur son. Résultat : après au moins 15-20 minutes de blabla, on entendait que dal à ce que je venais de raconter.

Dans mon idée de détachement du résultat, j’entre au parc Monplaisir et trouve un coin tranquille pour faire mes exercices de Qi Gong du Dragon mixé à quelques « postures célestes » (les dragons du Bagua me comprendront).

J’adore pratiquer pieds nus dans l’herbe, c’est le kiff intégral !

 

Quand j’y pense, il y a encore un an ou deux, je crois que je n’aurais jamais osé pratiqué dans un parc. Peur du regard des autres, peur de passer pour une « chelou », peur du jugement… Ça fait du bien de sentir que tout cela est derrière moi à présent. Pendant ma pratique, une dame portant un joli chapeau attire mon attention de l’autre côté du parc. Je sens une belle énergie chez elle. Ça a duré une fraction de seconde. Pensant ne jamais la revoir, je continue mes exercices.

Soudain, alors que je remballais mes affaires pour repartir, qui vois-je ???

La dame au joli chapeau !!!

J’accueille ce joli signe de la vie comme un cadeau. Je vais donc lui parler, bravant ma peur de l’inconnu. Je ne prenais pas un risque énorme après avoir senti une si belle énergie.

Geneviève vit dans le Sud de la France. Elle est en vacances dans le Nord pour quelques jours et à première vue, elle aime le calme et la beauté de la Nature.

 

Rencontre sonore dans la joie et la bonne humeur !

 

(Le son n’est pas méga optimal, je ferais mieux la prochaine fois 😀 mais si tu tends bien l’oreille, tu devrais tout comprendre :))

Le bon moment, c’est maintenant !

 

Merci la Vie et Merci à Geneviève pour cette jolie rencontre remplie de belles énergies !

Sur le chemin du retour, j’ai eu l’élan de ré-enregistrer mon premier podcast « Le Podcast, c’est la liberté !« . Je parle de ma vision du podcast et du détachement de la perfection.

A très bientôt pour de nouvelles Aventures !!!

Pour recevoir des nouvelles ensoleillées dans ta boite mail chaque semaine, inscris-toi ici, c’est gratuit et c’est bon pour le moral !

Prends soin de toi,

Marie,

Photographe de l’Âme, Révélatrice de Beauté, Éveilleuse de Conscience.

A la rencontre de la déesse en toi - 26 & 27 août 2017 à Paris

GabSérénité-1

Deviens qui tu es ! - 23 & 24 septembre 2017 en Haute-Savoie 🙂

Ma boutique en ligne pour ensoleiller ton lieu de vie <3

photo
17 Juil

Et j’ai peint toute nue dans mon salon

Marie Guibouin / Blog / / 2 Commentaires
(Non, tu ne verras pas de photo de moi toute nue dans cet article. Si tu es venu(e) pour ça, passe ton chemin ;))

Après « Et j’ai dansé pieds nus dans ma tête », c’est parti pour :

« Et j’ai peint toute nue dans mon salon » !

 

Je vais te dire un secret. J’ai toujours rêvé de peindre nue toute la journée, sur de grands murs blancs. Mais …

Je ne l’avais jamais fait.

Pourquoi ?

J’ai longtemps eu un rapport à mon corps un peu compliqué. Pas assez ceci ou trop cela. Tu vois de quoi je parle ?

Finalement, c’est plutôt récent le fait que j’accepte mon corps tel qu’il est. Et par la même occasion, je m’accepte pleinement, telle que je suis. La vie m’a appris que mon corps est un cadeau. Je touche du bois et de la peau de singe, je suis quasiment jamais malade et mon corps est en très bonne santé. Pourquoi lui infliger tant de haine alors que lui ne me donne que de l’Amour et me permet d’être mobile, de me nourrir, de parler, de chanter, de danser, de peindre, de photographier, de respirer, de sentir, de toucher, de ressentir, de vibrer, de courir, de goûter, de savourer … bref, de vivre tout simplement ?

Le corps est le véhicule de ton Âme.

Prends-en bien soin et il t’emmènera loin, très loin.

 

D’ailleurs si tu cherches une mine d’inspiration sur le rapport à ton corps, Christelle en connait un rayon sur le sujet !

 

J’ai la chance d’avoir un corps ultra résistant car pour être honnête, je lui en ai longtemps fait voir de toutes les couleurs ! Continuer à bosser alors que j’étais fatiguée, manger plus que ce qu’il réclamait, porter des choses super lourdes au lieu de demander un coup de main, avoir mal quelque part et ne pas m’écouter. Tout ça est derrière moi maintenant (bon, à part le rapport à la nourriture où je suis encore en chemin parce que je suis très gourmande et aussi parce que le stress peut me donner des fringales, mais je me soigne). 

En ce moment, quand je parle de comment c’était avant, de mes peurs d’avant, de comment j’étais avant … Quand je me retourne sur le chemin que j’ai parcouru, j’ai vraiment la sensation que c’était dans une autre vie. Alors que … Quand je réfléchis bien, je n’ai que 32 ans, alors tout ça n’est pas si loin. Pourtant, j’ai l’impression de faire des bonds de géants à chaque instant !

Pourquoi c’est une affaire d’état d’avoir peint toute nue dans mon salon ?

Déjà, n’exagérons rien, ce n’est pas une affaire d’État ! Mais pour moi c’est un pas de géant !

D’une part, parce que passer la journée à poil, disons le clairement, ce n’est pas du tout mon habitude et j’étais loin d’être à l’aise avec ça.

D’autre part, ce grand mur blanc me tendait les bras depuis un moment pour que je l’honore de jolies couleurs et moi, je me trouvais des millions d’excuses pour ne pas passer à l’action. « Et si on déménage ? » (du coup, je regardais plein de nouveaux lieux d’habitation sur le bon coin), « et si c’est moche », « et si je rate », « et si je me trompe », « et si mon amoureux n’aime pas » (excuse de merde en puissance = ça fait des plombes qu’il me dit d’exprimer ma créativité sur les murs !!!), et si et si et si … On va refaire le monde tiens !

Et soudain, dimanche matin, branle-bas de combat !!!

 

J’ai retrouvé ma peinture, mes pinceaux et c’est partiii !!!

J’ai tout installé devant moi et j’ai médité devant ce grand mur blanc. Lorsque je me suis sentie prête, j’ai ouvert les yeux, j’ai fabriqué du vert et j’ai tracé une première courbe verte. C’est la seule image qui m’était venue en méditation. Et le reste s’est déroulé tout seul, au fur et à mesure, avec facilité et fluidité. J’ai passé toute la journée à peindre. Je me sentais dans un état méditatif (et il parait que ça se voyait aussi de l’extérieur). En traçant des cercles au pinceau fin, j’ai eu envie de prendre des cours de peinture chinoise. C’est un Art que je ne connais pas du tout et je pense que c’est idéal pour travailler sur la concentration et la précision du geste.

C’est acte d’apparence anodine a réveillé énormément de choses en moi. J’ai pris conscience que j’étais capable de beaucoup plus grand que ce que j’imaginais (oui encore !). Crois-moi, nous ne sommes pas au bout de nos surprises. Et je parle aussi pour toi. Je suis sûre que tu as un/des talent(s) que tu ne t’es pas encore autorisé à exprimer.

L’envie de peindre pour moi, pour toi et l’envie d’allier la photo et la peinture m’est ENCORE revenue en pleine poire !

 

Alors Marie, tu attends quoi le déluge ???

Euh … non non, c’est bon j’ai compris. J’ai compris énormément de choses durant cette journée silencieuse en connexion avec ma créativité. Ce sont souvent dans les moments les plus simples que les plus belles révélations nous arrivent.

Le 14 juillet 2017, je me suis crée un tableau pour ne pas oublier de penser à moi. Je sais ça peut paraitre tordu, mais je l’ai fait. Dessus, il y a écrit :

  • Méditation

  • Qi Gong du Dragon

  • Marcher dehors

  • Ecrire

  • Prendre soin de mon corps

  • Manger en pleine conscience

  • Créer pour moi

Dès que j’accomplis une de ces choses, je dessine un petit cœur dans la case du jour. Moi qui n’est pas une grande adepte des tableaux, là, à l’heure où je t’écris, celui-ci me fait du bien pour mes rappeler mes essentiels à mon bien-être.

J’ai encore du boulot pour « Manger en pleine conscience » qui implique aussi de manger sainement. C’est en chemin …

Et depuis le 14 juillet, je ne mettais aucun petit cœur dans la case « Créer pour moi ». Autant dire que ça a commencé à me chiffonner. Des jours que je n’ai pas écrit pour mon livre (enfin j’ai repris ce matin), des mois que je disais que j’aimerais peindre et que je trouvais toujours 1000 choses supeeeer importantes à faire. Voir noir sur blanc que je négligeais cette partie de moi n’a pas du tout plu à mon inconscient qui m’a fait faire des trucs rocambolesques jusqu’à ce que je comprenne qu’il est primordial de prendre le temps de créer pour moi, pour encore mieux créer pour les autres.

La période estivale est propice à l’introspection. Si tu sens que tu délaisses une partie de toi depuis un moment, je te conseille de l’écrire, d’observer, de t’observer et de voir, de sentir ce qui se passe pour toi.

Je me suis aussi fait un tableau pour mon business. Ça m’aide à me concentrer et à rester focus sur ce qui est important pour moi et pour mes clients.

 

Qui aurait cru que peindre toute nue dans mon salon aurait autant éveiller ma Conscience ?

Et toi ? A quoi rêves-tu en secret ? Un rêve ultra accessible mais que tu ne t’autorises pas à matérialiser maintenant ?

Hâte de partager avec toi sur le sujet !

A très vite pour de nouvelles Aventures !!!

Marie,

Photographe de l’Âme, Révélatrice de Beauté, Éveilleuse de Conscience.

A la rencontre de la déesse en toi - Week-end Reconnexion au féminin : 26 & 27 août 2017 sur Paris

photo

Deviens qui tu es - Week-end Reconnexion en Haute-Savoie : 23 & 24 septembre 2017

Dans les montagnes
15 Juil

Contente-toi de semer des graines

Marie Guibouin / Blog / / 0 Commentaire

Contente-toi de semer des graines.

Des graines d’Amour.

Des graines de Paix.

Des graines de Joie.

Des graines d’Humour.

Des graines de Plaisir.

Des graines d’Inspiration.

Des graines de Belles Énergies …

Contente-toi de semer des graines.

 

Ne gâche pas tout en gaspillant ton Énergie à attendre que la graine que tu viens de semer, t’apporte des fruits dans la seconde !

Nous sommes dans l’ère de l’instantané, de la nouvelle technologie et du tout « tout de suite » ! Sauf que dans la Nature ça ne marche pas comme ça. Tu ne plantes pas une graine d’un arbre et hop ! il devient géant dans la seconde ! A part dans les dessins animés peut-être … et encore.

Depuis mon départ de Facebook, je m’aperçois par moment que ce sursaut de l’instantané s’empare de moi. Lorsque j’étais très active sur le bonhomme bleu, je recevais des commentaires dans la seconde et des likes à n’en plus finir. Facebook avait ce côté très … hum … euphorisant. Tellement qu’il a fini par me faire fuir tu m’diras !

J’ai retrouvé ce sentiment d’euphorie dernièrement lorsque j’ai sorti ma nouvelle offre « Deviens qui tu es« , un week-end intense de Reconnexion qui regroupe tous les outils de transformation qui marchent pour moi et mes clients. En moins d’une heure, j’avais déjà ma première inscription (coucou Camille !), je n’en revenais pas ! Et moins de 48H plus tard, je réservais un chalet magnifique en Haute-Savoie pour accueillir les participants à ce week-end magique ! D’ailleurs si tu te sens appelé(e), c’est que c’est le bon moment pour t’inscrire. Le prix augmente dimanche soir (clique ici pour t’inscrire).

En réactivant cette euphorie, je suis devenue addict à elle, si bien que lorsqu’elle est retombée (hum … oui, tu peux pas être euphorique H24), j’ai commencé à tourner en rond dans l’attente qu’elle se représente.

Sauf que …

Ce n’est pas comme ça que ça marche ! Tu ne prévois pas d’être euphorique sur commande ! T’as pas un interrupteur on/off sur lequel tu appuies en mode euphorie-repos-euphorie-repose-euphorie-repos, etc …

J’ai eu cette même euphorie lorsque j’ai eu ma première vente sur ma boutique en ligne ! Et quand c’est retombée … (oui ça retombe toujours), j’ai attendu comme une petite fille impatiente que la deuxième arrive …

Sauf que …

Ce n’est pas comme ça que ça marche ! (oui c’est absolument volontaire que je me répète !)

En prenant du recul, si j’observe les deux moments que je t’ai cité en exemple, lorsque ces évènements joyeux sont arrivés, je n’étais pas du tout dans une énergie d’attente.

J’avais simplement semé des graines dans une Énergie de Joie intense. Rien que le fait de les avoir semé m’avait déjà procuré une joie immense. Du coup, je n’attendais rien.

La joie de créer suffisait à me combler !

 

Le problème lorsque tu attends devant ta graine, c’est que tu bloques ! Tu te bloques toi et tu bloques toutes les énergies qui t’entourent. Tu les empêches de circuler. Bien souvent, c’est totalement inconscient.

 

Attente VS action.

Pendant que tu attends que le Saint-Graal te tombe du ciel, tu n’es plus dans l’action. Non seulement tu arrêtes de semer des graines parce que tu es obnubilé par ton résultat, mais en plus tu ne prends même plus soin des graines que tu as déjà semé.

Résultat = pas de résultats = frustration = culpabilité = « bouh ! J’ai plus envie de parler aux gens ça me saoule » ou encore l’éternelle « je suis trop nulle » et blablabla…

 

Aujourd’hui, je n’ai qu’une seule chose à te dire :

 

Contente-toi de semer des graines.

Contente-toi de semer des graines.

Contente-toi de semer des graines.

 

Comme je le mentionne dans ma vidéo « Comment arrêter d’avoir peur ?« , lorsque tu sèmes une graine dans la terre, tu ne passes pas ton temps à stresser qu’elle ne pousse pas. Tu l’arroses de temps en temps, tu prends soin d’elle et aussi tu la laisses faire sa vie, prendre le temps dont elle a besoin pour s’épanouir. Autrement dit, tu lâches prise sur le résultat.

Ah !!! Le fameux !

Le fameux lâcher prise dont tout le monde parle …

 

Lâcher prise, ça ne veut pas dire te dorer toute l’année au soleil, les doigts de pieds en éventail en attendant que le ciel te tombe sur la tête.

 

Lâcher prise, ça veut dire te détacher du résultat.

Lâcher prise, ça veut dire semer des graines et avoir confiance dans le fait qu’elles vont donner des fruits délicieux et abondants.

Lâcher prise, c’est prendre soin de chaque graine que tu as semé en toute liberté.

Lâcher prise, c’est aussi prendre soin de toi et de ton état d’esprit.

Lâcher prise, c’est être doux(ce) avec toi m’aime et le monde qui t’entoure.

 

Alors, à présent, contente-toi de semer des graines et prends soin de toi <3 <3 <3

A très bientôt pour de nouvelles Aventures !!!

Marie,

Photographe de l’Âme, Révélatrice de Beauté, Éveilleuse de Conscience

Week-end Reconnexion

"A la rencontre de la déesse en toi" - 26 & 27 août à Paris

"Quand la Nature inspire l'Âme ..." Boutique en ligne

14 Juil

Il suffit de demander

Marie Guibouin / Blog / / 1 Commentaire

Demander, a longtemps été loin d’être naturel pour moi. Je ne sais pas si c’est pareil pour tout le monde. Longtemps, je n’ai pas été à l’aise avec Cela, croyant qu’il me fallait être forte et mériter de tout faire par moi-même à la sueur de mon front, sans jamais rien devoir à personne. Je sais, c’est moche :(. Et pourtant, je crois que je suis loin d’être la seule dans ce cas-là.

Quand j’étais petite, ma maman ne demandait jamais son chemin à personne même si elle était perdue dans la cambrousse et qu’elle tournait en rond pendant des heures, alors que mon papa n’avait aucun problème avec ça. Tu ne trouves pas ta route, tu demandes, tu as besoin de savoir l’heure qu’il est, tu demandes. Ça paraît simple et complètement bidon, mais même ça, il n’y a ne serait-ce que 10 ans en arrière, c’était THE challenge de ouf pour moi.

Et lorsque tu deviens entrepreneur(e), une notion importante entre en jeu. Le principe de l’entrepreneuriat, au-delà d’entreprendre des projets qui ont du sens pour toi, si tu souhaites vivre de ton Art, en bref gagner de l’Argent grâce à tes talents, tu vas devoir demander des sous aux gens qui font appel à toi. En l’écrivant, c’est tellement logique. Et peut-être même qu’en me lisant tu te demandes bien où je veux en venir.

Quand j’ai commencé à développer mon activité, je n’étais pas très à l’aise avec le fait de demander de l’argent. Limite j’avais honte. Et si on me payait alors que je n’avais rien demandé alors là, quelle chance inouïe, pardi ! Rassure-toi, ça n’arrive pas tous les 4 matins ! Au début, je prenais ce qu’on voulait bien me donner. C’était déjà pas mal. Je n’allais pas faire ma « fière » alors que je débutais. Et pourtant, j’aurais pu. Et ça n’aurait pas été « faire ma fière », ça aurait été juste « normal » de me faire payer à la juste valeur de mon travail.

 

Ah … La Valeur … Parlons-en ! Je ne devais pas avoir une bien haute estime de moi-même pour accepter de me faire payer « au ras des pâquerettes » parce que c’était déjà pas mal et puis c’était mieux que rien.

 

Sauf que … Lorsque j’allais me former pour me développer moi et mon business, lorsque j’envisageais d’investir dans du nouveau matériel, lorsque je me déplaçais à l’autre bout de la France pour un client sans facturer mes frais de déplacement, je payais le prix que l’on me demandait. Puisqu’il suffisait de demander. On m’offrait de la valeur, des moyens pour aller plus loin, il était tout à fait logique et naturel que je donne de la Valeur en retour.

Quand c’est moi qui donnait, quand c’est moi qui payait, je ne voyais pas où était le problème. Quand il venait le temps pour moi de recevoir, je minimisais tout ce que j’apportais. J’utilisais des termes tels que « ah c’est rien », « oh c’est pas grand chose », « arf, j’ai rien fait ». BIIIIIPPPPP !!! Carton Rouge !!!

 

Aujourd’hui, même l’expression « de rien » est sortie de mon vocabulaire, joyeusement remplacer par « avec plaisir » ou « avec joie » !

Lorsque je me retourne sur cette époque, qui n’est finalement pas si loin, j’ai l’impression que c’était dans une autre vie. La peur de demander mon chemin, la peur de demander l’heure à un inconnu, la peur d’annoncer mon tarif à des futurs clients, tout ça c’est derrière moi. Ça me fait presque sourire et en même temps, j’ai le cœur rempli de gratitude pour tous les défis de la vie qui m’ont conduit jusqu’ici.

C’était pareil pour demander de l’aide à quelqu’un. C’est fou comme l’Être Humain est capable de se faire souffrir juste par peur de se sentir redevable ou par pseudo-fierté « c’est moi qui l’ait fait tout seul, et na ! » OK… Et donc ?

Je ne veux pas dire par là que l’on ne doit rien faire par soi même, parce que nous sommes uniques et que nous avons tous une manière unique de faire les choses, tout simplement parce que toi, tu es toi, et moi je suis moi. Et même si nous faisons des choses similaires, elles ne seront jamais abordées tout à fait de la même manière, parce que nous avons chacun notre propre énergie et notre propre sensibilité.

J’ai l’impression que je m’égare du sujet initial comme souvent lorsque j’écris un article en suivant le flow.

Mais finalement tout est lié.

Oser demander est très lié à l’image que l’on a de soi et à la peur que l’on a de ce que vont penser les autres de nous. Franchement, faut arrêter ça tout de suite illico presto. Pourquoi le monde entier penserait du mal de toi ? Ça rime à que dal !

Avant, je n’aurais jamais osé demander à mes clients de témoigner de l’expérience qu’ils ont vécu à travers une séance photo, un accompagnement, un atelier, un stage, une conférence … J’aurais eu peur de déranger et même avant cette peur là, j’avais tout simplement peur de demander, et puis ils n’ont pas que ça à faire et blablabla. Pourtant, lorsque j’ai commencé à oser, j’ai reçu de bien belles surprises. Jamais je n’aurais imaginé que mes clients vivaient des choses aussi riches et intenses.

Indirectement, toutes les personnes que j’ai accompagné en chemin, m’ont aussi fait prendre conscience de ma propre Valeur et de la Valeur que j’apportais. Récemment, une de mes clientes m’a même dit :  » Franchement, Marie, augmente tes tarifs ! Tu apportes tellement de Valeur ! » Tu y crois toi ? Une cliente qui paye pour tes services qui te dit d’augmenter tes tarifs. Elle avait raison.

Actuellement, je suis en train de défricher mon profil LinkedIn, sans doute lié aux effets secondaires de mon départ de Facebook. J’ai demandé à quelques-uns de mes clients de m’écrire une recommandation et j’ai reçu de belles surprises ! Il suffit de demander … C’est devant ce constat que cette phrase a commencé à résonner en moi.

 

Tu as besoin d’un retour sur un service que tu as apporté ou un produit que tu as vendu ? Il suffit de demander 😉

Tu ne comprends pas un mot dans une conversation ? Il suffit de demander 😉

Tu ne trouves plus ton chemin ? Il suffit de demander 😉

Tu as besoin de plus d’informations sur quelque chose qui t’intéresse ? Il suffit de demander 😉

Tu as super envie d’une séance photo mais tu te demandes combien ça va te coûter ? Il suffit de demander 😉

Tu as envie d’un dessert au restaurant ? Il suffit de demander 😉

 

Il suffit de demander.

Il suffit de demander.

Il suffit de demander.

 

Tu es en train de manger plus que de raison, sans plus savoir si tu as faim ou pas ? Arrête-toi 5 minutes et demande à ton corps 😉

Tu as l’Esprit embrouillé de 50000 idées à la minutes et tu pars dans tous les sens ? Fais une pause et demande à ton Âme 😉

Tu as reçu une super nouvelle pour un super projet, ça te parait trop beau pour être vrai ET tu as peur ? Stop ! Médite, va te balader en Nature, écris … Demande à ton cœur 😉

 

Comme d’habitude, je ne savais pas quelle tournure prendrait cet article.

Il est écrit comme il devait être écrit à ce moment de ma vie.

Si tu penses que quelqu’un a besoin de lire ceci, partage ce message.

A très bientôt pour de nouvelles Aventures !!!

Marie,

Photographe de l’Âme, Révélatrice de Beauté, Eveilleuse de Conscience.

12 Juil

Méditer en silence …

Marie Guibouin / Blog / / 2 Commentaires

Je croyais avoir déjà consacré un article à la méditation mais en fait non. J’en avais seulement fait une vidéo lors de mon défi 30 jours de vidéo.

Dans cet article, je ne me positionne pas en tant qu’experte. J’ai encore tellement à apprendre et expérimenter sur le sujet !

Ça fait déjà quelques années que j’en entends parler, si bien que je ne me souviens plus très bien quand est-ce que j’ai commencé à pratiquer.

Au début, j’ai testé les méditations guidées. Par contre, il fallait vraiment que j’ai une affinité avec la voix de la personne sinon c’était foutu ! Y’a rien de pire que d’écouter une voix qui t’agace alors que tu entreprends de méditer !

Puis j’ai médité en silence, me bataillant avec mes pensées qui arrivaient en plein milieu. J’ai toujours eu beaucoup de mal à décrocher du mental ! Ah ! Ce fichu mental que tout le monde banni ! Heureusement qu’il est là quand même sinon je crois bien qu’on ressemblerait tous à des guimauves toutes molles !

Et j’ai arrêté de méditer tout en passant mon temps à me demander « Mais comment on fait pour méditer, en vrai ??? »

C’est là que les Arts Internes sont arrivés dans ma vie. Et j’ai compris au fil des mois que la méditation commençait d’abord par la Conscience. La Conscience de moi, de mon corps et du monde qui m’entoure. Grâce aux « Internal Martial Arts » (oui je trouve que ça sonne bien en anglais :p, sinon tu peux traduire « Arts Martiaux énergétiques« ), j’ai peu à peu pris conscience de qui j’étais à l’intérieur de moi. J’ai appris à ressentir mon corps, là où la pratique méditative de la photographie me faisait l’oublier.

 

Pratiquer un Art martial, des Arts Martiaux, de l’Art énergétique, des Arts internes … utilise ce qui résonne le mieux pour toi… c’est impulser un changement dans ta vie avant même que tu l’intègres dans ta Conscience.

 

Je me souviens très bien de mon tout premier cours de Qi Gong du Dragon ! Le plus flagrant au niveau corporel, c’était la chaleur de fou que mes mains dégageaient et l’ancrage de mes pieds dans le sol. Au niveau de mon Esprit, je me sentais plus légère, mes pensées me paraissaient plus claires. Et pour couronner le tout, je me souviens à la seconde près du moment où je suis rentrée chez moi. Je me suis installée dans mon canapé et j’ai dit tout haut : « Je ne me sens plus bien dans cette maison, il faut que je déménage ! » Véridique ! Le lendemain, j’ai envoyé ma lettre de résiliation de bail à mon propriétaire à 9H30. A 10H, j’appelais pour un nouveau logement trouvé au hasard des annonces sur le Bon Coin. J’avais des critères très exigeants. Je voulais + de lumière, + d’espace, + de Nature, près des transports en commun et pour moins cher de loyer qu’avant. Je me souviens comme si c’était hier de la réponse de la personne que j’ai eu au téléphone : « J’en ai 5 dans vos critères ! ». J’étais bouche-bée ! La petite fille en moi faisait des bonds de 15 mètres de haut tandis que je m’appliquais à garder toute ma contenance au téléphone. L’après-midi même, visite, signature ou comment trouver ton nouveau lieu de vie en moins de 24H !

Voilà un des effets tout à fait désirable qui a découlé de ma pratique martial et énergétique.

 

C’est quoi le rapport avec la méditation, me diras-tu ?

En fait, tout est lié. De ma pratique des arts internes en a découlé une pratique méditative quotidienne, même s’il m’a fallu beaucoup de temps avant de la mettre en place concrètement. En Vérité, la méditation est un acte de tous les jours, à chaque seconde qui passe, mais je suis encore bien loin d’en être à ce stade. Il n’y a qu’en photographie que je l’applique depuis toujours même si ma prise de conscience à ce sujet est très récente.

Alors, je médite sans prise de tête. Au stade où j’en suis aujourd’hui. C’est une pause dans mon quotidien effervescent ! Ce matin, j’ai pratiqué 15 minutes de Qi Gong, 15 minutes de méditation et juste avant d’écrire cet article, j’ai écrit dans mon carnet. J’ai senti ce besoin vital d’écrire que j’avais laissé de côté depuis quelques semaines. Je ne crois pas avoir trouvé THE rituel idéal de ouf magique. Ce que j’expérimente en ce moment, c’est de faire comme je le sens, quand je le sens. La seule chose dont je suis sûre c’est que lorsque je m’éloigne de la pratique des Arts internes, de la méditation, de l’écriture et de prendre un temps pour mettre le nez dehors, ça s’embrouille dans ma tête. Au début, je ne m’en rends pas trop compte. Arf, un jour, c’est pas grave. Deux jours … ah c’est rien … Puis 3, puis 4 … etc … Et là, je commence à me dire que je ne comprends pas et je me remets à douter, à avoir les idées embrouillées. Ensuite, instinctivement (mon corps doit se souvenir je crois …), je remets en place ces outils magiques qui fonctionnaient pour moi jusqu’à ce que je les envoie aux oubliettes !!! Et là, tout devient clair ! Comme un coup de baguette magique ! Seulement ce n’est pas juste « magique« , ça demande de s’impliquer. Ce n’est pas un loisir du dimanche !

 

Ce n’est pas un loisir du dimanche de t’impliquer pour toi et pour ta vie !

A l’heure où j’écris, je crois que je viens de comprendre et d’intégrer physiquement et concrètement, les principes que la meilleure Sifu de tous les temps m’a appris. Il y a une réelle différence entre le comprendre et l’intégrer. Quand tu intègres, tu ne fais plus machine arrière, tu sais que tout a un sens et que c’est vital pour toi et pour ta vie.

Je ne sais pas si tu imagines, toi, là, derrière ton écran, ce que je suis en train de vivre en écrivant ces lignes. Même le texte que Carine a écrit pour moi prends tout son sens. C’est comme si j’avais de nouveaux yeux ! Encore ! (oui, ce n’est pas la première fois que ça m’arrive, cette sensation d’avoir de nouveaux yeux).

Je vois plus clair. Plus lumineux (même si le temps est nuageux dehors).

Comme si je voyais le monde qui m’entoure avec plus de consistance.

 

Du coup, comment je médite concrètement ?

Je me pose. Je m’assoie dans un endroit confortable pour moi. Ça peut être sur mon canapé, par terre, dehors … Souvent, je suis en tailleur. Je ferme les yeux et je respire en conscience. Je laisse les pensées passer … Si elles m’emmènent trop loin, je reviens au présent en me focalisant sur ma respiration et ainsi de suite. Je médite en silence. J’adore écouter le silence. J’aimerais bien méditer une heure d’affilée mais je n’y suis pas encore arrivé. Cette semaine, je teste. Je me mets un chrono d’une heure et j’arrête quand je le sens. Pour le moment, je m’arrête toujours plus ou moins au bout de 20 minutes. Je pressens qu’en méditant plus longtemps, je pourrais avoir accès à des dimensions plus subtils de mon Être. Je sais ô combien les effets de la méditation sont puissants ! C’est après une méditation que j’ai décidé de quitter Facebook ! C’est après une journée off en mode « slow life » que j’ai osé lancer « Deviens qui tu es » et qu’une heure plus tard, j’avais déjà ma première inscription.

 

Au delà de la méditation, le silence a des bienfaits insoupçonnés.

 

Le silence laisse de la place aux nouvelles idées, aux nouvelles inspirations, à la douce mélodie d’une musique, à la voix d’un enfant, ton enfant intérieur, toi, ta voix intérieure, ton intuition …

 

Aujourd’hui, je te propose d’expérimenter le silence pendant 5 minutes ou quelques heures comme ça te chante ! Médite, fais rien ou contemple… et écoute … Laisse venir ce qui arrive à toi, les pensées qui vont se présenter, les idées qui vont émerger. Juste après, prends un temps pour écrire et laisse émerger ce qui vient.

Je suis contente de reprendre l’écriture sur le blog. Je te souhaite une belle journée et te dis à très vite pour de nouvelles Aventures !!!

Marie,

Photographe de l’Âme, Révélatrice de Beauté, Eveilleuse de Conscience.

P.S. : en ce moment, quand j’ai envie d’une méditation guidée, je me rends sur la chaine de Stéphanie, Coach de Vie Intuitive. Elle en propose régulièrement et je les trouve très qualitatives. Si tu en connais d’autres, je suis preneuse.

P.P.S : pour une pause musicale dans mon quotidien, j’écoute la flûte ou la voix de Christelle sur sa chaîne ! Je te promets que c’est de l’Âme Agit ! Ça dure entre 3 et 5 minutes. Ou plus si affinités … Je t’assure que tu les savoures. Cette fille guérit les Âmes avec son Art, c’est certain !

P.P.P.S : Retrouve tous les évènements à venir ici. Inscris-toi maintenant pour inviter la magie dans ta vie !

A la rencontre de la déesse en toi ...

A la rencontre de la déesse en toi

Plus d'inspiration sur ma boutique en ligne ...

04 Juil

Fulgurance créative !!!

Marie Guibouin / Blog / / 0 Commentaire

En ce milieu d’année pétillant, me voilà envahie par la Fulgurance Créative !!!

Ça a commencé dans la nuit du 30 juin au 1er juillet, lorsque remplie d’une Énergie qui venait de je ne sais où, j’ai bossé sur mon site internet jusqu’à 4 heures du matin. Ça faisait longtemps que ça ne m’était pas arrivé à ce point là ! Cette Fulgurance qui me rend inarrêtable ! J’en connais très bien les symptômes alors je reste vigilante et m’accorde des moments de pause pour ne pas m’oublier dans l’histoire tout de même :p

Toujours est-il que les effets perdurent et j’ai même l’impression qu’ils se décuplent en même temps que la Conscience que j’ai de ce qui est en train de se passer ! Le moindre instant où je prends une pause me régénère pour aller encore plus loin !

Je sens des pétillements partout dans mon corps. Même sur mon visage, je sens que ça pétille. C’est une sensation nouvelle et plutôt agréable ! Je me sens incarner le « Tout est Possible » en puissance !

Et hier soir, j’ai reçu le plus beau des cadeaux !

Hier en fin d’après-midi, j’ai lancé un nouveau format de stage. « Deviens qui tu es » : un week-end de reconnexion qui regroupe tous les outils de transformation qui marchent pour moi et pour mes clients. De la photographie intuitive à l’expression de soi, en passant par l’écriture inspirée et la libération créative ! Un week-end de reconnexion sur 2 jours, dans un gîte en pleine nature, pour te déconnecter de ton environnement habituel et te reconnecter à « toi m’aime ».

Ce week-end, j’en rêvais. Il était là dans un coin de ma tête, mais j’attendais. Je me demandais si c’était le moment. Et puis, il est resté là dans un coin, comme en gestation… Et dimanche, je me suis demandée pourquoi je ne le lançais pas maintenant. Pourquoi attendre ? Et puis, attendre quoi au juste ?

Alors, je l’ai fait. Et cerise sur le gâtal ! J’ai eu envie de me laisser surprendre par la vie, alors j’ai décrété que le lieu serait défini en fonction du lieu d’habitation de la première personne qui s’inscrira. Je me suis engagée à trouver un lieu à moins de 2 heures de chez elle. J’avoue, l’espace d’une seconde je me suis demandée si ça se faisait ou pas. Franchement, Marie, lancer un truc alors que tu ne sais pas où ça sera … Ça n’a vraiment pas duré longtemps, tellement cette idée me propulsait vers quelque chose de plus grand que moi ! Alors, GO ! J’ai lancé l’idée et j’ai envoyé mon offre à tous les abonnés à ma Newsletter !

Je ne me faisais pas de plan sur la comète. J’étais juste trop heureuse (et je le suis encore !) de lancer ce week-end Reconnexion dont je rêvais tant ! Et là ! Surprise !!! A peine une heure plus tard, Camille me contacte en espérant être la première ! Je sens dans son mail comme un élan de vie, comme si elle répondait à l’Appel de son Âme !

Camille vit en Haute-Savoie. Je te l’annonce maintenant. Le premier week-end Reconnexion « Deviens qui tu es« , les 23 & 24 septembre 2017 aura lieu en Haute-Savoie. Dans un gîte en pleine montagne ! Tu te rends compte ??? Les montagnes, la Nature, l’air des Alpes … Je m’y vois déjà …

En t’écrivant ces lignes, j’y pense … ça me rappelle cette période de ma vie où tout a basculé pour moi. En 2011, je suis partie seule en montagne pendant presque 3 semaines. C’est ce moment de connexion à la Nature et de reconnexion à « moi m’aime » qui m’a donné l’élan de quitter mon job en 2011, pour créer la Vie qui m’inspire ! Joyeux clin d’œil de la Vie ! En plus j’adore la montagne !

Je sens vraiment une Ouverture. Oserais-je appeler Cela une Ouverture de la Conscience ? Je sens comme une énergie impalpable, une Énergie de Vie, d’Action, de douceur et de créativité. Oui, tout ça à la fois …

A partir de septembre (ah ! La fameuse rentrée, l’heure du bilan tout ça tout ça), j’arrête complètement les formats d’ateliers à la demie-journée ou à la journée sauf pour les interventions privées en entreprise. Je sais que tu es nostalgique (ou pas …) des ateliers d’initiation à la photographie intuitive et des ateliers « Révèle la déesse qui est en toi« . Si tu as encore envie d’en profiter, de saisir cette opportunité, je te propose 3 dates en juillet (retrouve toutes les dates ici).

Un week-end par mois ou par trimestre …, suivant l’inspiration et l’énergie du moment, aura lieu un week-end de stage dans un lieu hors du temps. Au programme, trois thématiques :

 

1 « Deviens qui tu es » qui sera inauguré en septembre en Haute-Savoie ! Il reste 3 places. Clique ici pour t’inscrire et profiter du tarif à 600€ au lieu de 780€, si tu t’inscris avant le feu d’artifice du 14 juillet ! « Deviens qui tu es » regroupe tous les outils de transformation qui marchent pour moi et pour mes clients ! De la photographie intuitive à l’expression de soi, en passant par l’écriture inspirée, la libération créative et plein de jolies pépites à venir !!! « Deviens qui tu es » est ouvert aux hommes et aux femmes qui se sentent appelés parce que c’est comme ça, parce que c’est évident et au-delà de la logique. Un week-end magique de reconnexion à soi <3

2 Des stages dédiés aux femmes. Une version +++ des ateliers « Révèle la déesse qui est en toi ». Durant l’année, de nouvelles thématiques vont émerger. En avant-première, avant la rentrée, j’inaugure ce format avec Magalie Madison « A la rencontre de la déesse en toi« . Magalie est une femme formidable avec une Énergie solaire de ouf, une connexion à la Nature et aux pierres hors du commun. Pour la première fois, elle se dévoile en dehors des plateaux télé. Nos deux univers se complètent à merveille et je suis fière de guider avec elle, les 8 femmes qui se joindront à nous les 26 & 27 août 2017 sur Paris. Les inscriptions sont ouvertes ! Clique ici pour réserver ta place, honorer la déesse qui est en toi et vivre ce moment hors du temps <3 <3 <3

3 Des stages photo +++ !!! Suite aux ateliers d’initiation à la photographie intuitive, certains d’entre vous m’ont fait part de leur envie d’aller plus loin. Ce format est encore en gestation dans mon cerveau. Le principe est de marier l’intuitif et la technique ensemble « sans que ce soit chiant » 😀 😀 😀 Affaire à suivre, mais je peux te dire que mon Âme pétille déjà de joie :p (affaire à suivre …)

 

Je continue plus que tout, les séances photo pour mes clients ! Quel joie d’entrer en immersion dans des univers tous aussi inspirants les uns que les autres ! Chacun avec une Identité propre. C’est de l’Âme Agit ce qui se passe en séance. Oui, ce n’est que maintenant que j’en prends réellement conscience. « Vieux motard que jamais », non ? :p Si tu as besoin de photo pour ta communication et/ou pour « toi m’aime » et que tu sens que c’est le bon moment pour toi, contacte-moi et parlons de toi, de tes Valeurs, de ton projet 😉

 

En attendant de croiser nos chemins ici ou là, je t’envoie plein de belles énergies de lumière pétillantes et colorées !!!

A très vite pour de Nouvelles Aventures !!!

Marie,

Artiste, Révélatrice de Beauté, Eveilleuse de Conscience.

P.S. : clique ici plus d’inspiration sur ma boutique en ligne ! Quand la Nature inspire l’Âme … <3 <3 <3 

 

 

 

Fulgurance créative
03 Juil

Témoignage d’Estelle

Marie Guibouin / Blog, Révèle la déesse qui est en toi, Témoignages / / 0 Commentaire

 » L’atelier était un moment magique hors du temps.

Un moment d’écoute de soi et de partage avec les autres déesses.

Ton atelier Marie m’a permit de lâcher prise, de prendre soin de moi et d’écouter mon intuition.

J’en suis ressortie légère, la tête pleine de bons moments et emplie d’une immense énergie créatrice.

Maintenant, je n’ai plus aucun doute je suis bien une déesse ! « 

Révèle la déesse qui est en toi

Estelle a participé à l’atelier « Révèle la déesse qui est en toi« . Aujourd’hui elle révèle de plus en plus la déesse qui est en elle. D’ailleurs si tu es curieux/se, Estelle partage beaucoup sur son blog « Révèle tes potentiels » au gré de ses inspirations, intuitions, découvertes… Je t’invite à découvrir son univers <3 <3 <3

Et si toi aussi tu ressens l’appel de la déesse, inscris-toi maintenant au prochain atelier. Les places sont limitées à 4 personnes 🙂

24 Juin

Je me sens nulle …

Marie Guibouin / Blog / / 6 Commentaires

Ce matin, j’ai senti ça. Je sais que c’est faux, mais ce vieux truc est remonté. Et j’aime pô 🙁

Cet article ne prendra pas de tournure dramatique. Comme quoi il ne faut pas grand chose pour basculer d’un côté ou de l’autre. A l’heure où j’ai écrit cette première ligne, j’ai reçu un message de ma petite sœur qui avait besoin d’un coup de main pour son site. Je l’ai aidé et ça m’a fait du bien. Je me suis sentie « utile » et ça m’a réchauffé le cœur de la voir avancer dans son projet à pas de géant !

Ce matin, j’ai pris une place toute particulière lors de l’émission « Madame ou Madame » sur Radio Campus. C’était le bilan de l’année écoulée. Déjà !

En tant que marraine de l’émission, je me suis retrouvée de l’autre côté. Les animateurs sont devenus les invités et je suis devenue « l’intervieweuse ». Je n’ai pas l’air dans le fond mais parfois j’ai l’impression que ma timidité ressurgit sans crier gare ! (ah ! ah ! Toi timide ? – Oui je te vois rire d’ici, je t’assure que c’est possible, mais je me soigne hein !).

Le défi fût intéressant, pour moi c’était le grand saut dans l’inconnu. Ce n’est qu’une émission de radio tu me diras, mais pour moi c’est bien plus que ça. Déjà, le concept est génial et les animateurs sont formidables. Et quelle évolution depuis la première émission ! Je me suis sentie toute petite. Il n’y a pas de quoi, me diraient Cathy, Catherine, Erwan et Romain. J’ai pris conscience que j’avais encore une haute exigence de moi-même, que j’avais du mal à m’autoriser le moindre faux-pas, que mon côté perfectionniste et peur de pas faire assez bien et de paraitre ridicule sont revenus au galop ! 

Ça a aussi été l’heure du bilan pour moi. Il s’est passé tellement de choses géniales depuis mon premier passage dans l’émission en octobre dernier ! Et devine quoi ? J’ai focalisé sur ce que je n’avais pas accompli, enfin, ce que je n’ai pas accompli aussi vite que je l’aurais voulu.

  • Commençons par mon livre. A la base, j’avais décrété l’écrire en 80 jours. Bon … Ça va faire 10 mois … Et ce n’est pas grave du tout. J’aimerais bien l’avoir fini cette année quand même. Je rêve en secret de le sortir en septembre et en même temps, j’ai peur de me mettre la pression avec une énième dead-line que je ne tiendrais pas. J’en parle régulièrement au Cercle VIP des futurs lecteurs de ma vie d’écrivain. C’est un véritable voyage initiatique d’écrire son histoire. Je pensais naïvement que ce serait facile. Bah oui, je connais l’histoire par cœur. Sauf que … Ça va bien au-delà de « simplement » écrire. Parfois, ça demande de retraverser des émotions, de joyeux moments, comme des moments pas évidents du tout. C’est le jeu de la Vie. Le réflexe de mon ego à la noix est de se dire que je n’ai pas réussi, alors qu’en vrai, j’ai le courage de continuer d’écrire même si ce n’est pas tous les jours facile. Alors, je me dis Merci. Voilà. Et pis c’est tout. Merci Marie, moi m’aime d’avoir le courage d’inspirer le monde dans tes moments de joie autant que dans tes moments de doutes.

  • The Pink Power Tour Festival ! Voyage itinérant à la rencontre d’Artistes inspirants. Si tu arrives en cours de route, The Pink Power Tour Festival est né en même temps que « Le Tour de Nantes en 80 jours » en 2014. Il s’est poursuivit en 2015 avec des interviews Portraits d’Artistes sous forme de Podcast. Et très bientôt, un nouveau format d’interview en direct sur Youtube va voir le jour. J’appréhende un peu, je n’ai jamais fait ça de ma vie. Mais bon, comme d’hab ! « J’ai peur mais je le fais quand même ». L’année dernière, j’avais dans l’idée de rassembler toutes les personnes que j’ai interviewées dans un lieu atypique pour transformer le virtuel en réel et inviter le public à créer avec les Artistes, en septembre 2017. C’est-à-dire bientôt … Pour le moment, même si cette idée est toujours dans un coin de ma tête, le projet est en stand by. Là aussi, mon ego, mon « petit moi », appelle ça comme tu veux, prendrait ça pour un échec en mode : « han la laaaaaa, t’as dit que tu allais créer un évènement de ouf et t’as rien fait du tout, t’es trop nulle !!! » Alors qu’en vrai je suis pas nulle du tout. Toi aussi, t’as des voix dans ta tête qui te critique comme ça ? Franchement, ça sert à rien. En revanche, ce qui est cool, c’est d’en avoir conscience et de ne pas les laisser te dominer. La Vérité, c’est que j’ai donné mon temps et mon énergie dans ce projet avec beaucoup de joie ! « Le Tour de Nantes en 80 jours » m’a propulsée là où je suis aujourd’hui. J’ai rencontré des personnes toutes aussi inspirantes les unes que les autres et j’ai partagé leur voix au monde. Et je continue ! Même si en cours de route certaines choses évoluent, change un peu de direction, le message reste toujours le même. Créer, inspirer, donner l’élan, montrer que si c’est possible pour eux ou pour moi, c’est aussi possible pour toi.

  • #100jours100sourires a démarré fin novembre 2016. Je pars à la rencontre d’inconnus dans la rue, dans les transports en commun, dans un magasin, peu importe… et je leur demande ce qui les rend heureux dans la vie, ce qui s’est passé la dernière fois qu’ils ont transcendé une peur, s’ils pensent que tout est possible et quel est leur plus grand rêve. Je les photographie et je publie leur portrait et leur message sur mon blog. Au départ, je pensais réaliser ce projet sur 100 jours d’affilés ! Finalement, je me suis donnée un an. Ce n’est pas le tout d’aller parler à des inconnus mais ça aussi ça demande du temps : retranscrire notre rencontre, publier l’article… Ça parait rien quand tu lis l’article comme ça mais ça prend un peu de temps quand même. Là pareil, quand j’ai décidé de le faire sur une année, je me suis dit : « Han la la, Marie, t’as même pas réussi à tenir 100 jours d’affilée ! T’es trop nulle !!! » J’extrapole un peu, c’est vrai … Mais je ne suis pas si loin de la Vérité. Nous sommes nombreux à avoir la capacité phénoménale de regarder ce que nous n’avons pas accompli, de nous flageller si on change d’avis, alors qu’à côté de ça, nous inspirons le monde, nous aidons des tas de gens. Quand je dis nous, je t’inclus avec moi. Peut-être que je ne devrais pas. A toi de me le dire.

  • Je continue le Bilan depuis mon premier passage dans l’émission « Madame ou Madame ». Évènement majeur : j’ai fusionné le blog du « Pink Power Tour », le blog du « Caméléon de l’Image » et mon site internet ! Comment ça fait trop du bien !!! Il aura fallu que je sépare tout pour me rendre compte que tout était lié. Crois-moi, c’est beaucoup plus léger comme cela.

  • Que deviennent les ateliers ? J’ai arrêté le format des ateliers « photographie intuitive » pour les passer en 1 journée entière voire 2 jours (peut-être que je vais rechanger d’avis et proposer les 3 formules, je sais pas encore…). Les Ateliers « Révèle la déesse qui est en toi », ça me démange aussi de les proposer sur 2 jours. D’ailleurs, ça va bientôt arriver !!! Je te l’annonce en avant-première, je co-anime avec Magalie Madison un stage de 2 jours « A la rencontre de la déesse en toi » les 26 & 27 août 2017. Ça va être trop bien !!! On lance les inscriptions très bientôt, inscris-toi à la newsletter pour être au courant en prem’s !

 

  • Je viens de lancer un nouvel accompagnement : « Rêve, Ose & Go ! ». Tout est dans le titre ! Cet accompagnement est pour toi si tu as envie de donner un coup d’accélérateur à ta vie, ton œuvre, tes rêves, tes projets … dans la joie et la bonne humeur, en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire ! (clique ici pour en savoir plus)

 

  • J’ai quitté le bonhomme bleu depuis le 1er juin. Je ne m’attarde pas là-dessus. Je partagerais sûrement une vidéo ou un article pour te faire un retour de cette sortie de zone bleue !

 

  • Je suis en train de refaire mon site, notamment pour mettre la photo plus en avant car ce n’était pas vraiment le cas, alors que cet Art occupe beaucoup de place dans mon activité. Je propose du Portrait Intuitif. J’entre en immersion dans les ateliers d’Artistes & Artisans, dans les cabinets des professionnels du bien-être pour mettre en lumière leur Art. Je mets en scène des produits parce que c’est fun et que ça dépayse de l’éternel fond blanc ! 😀 😀 😀

 

  • Je viens d’ouvrir ma première boutique en ligne de tous les temps !!! Depuis le temps que j’y pensais et que je n’osais pas. Voilà qui est chose faite ! C’était hier matin. Je me suis demandé ce qui me ferait kiffer aujourd’hui et c’était ça. Alors hop ! Si tu as envie de faire le voyage, ça se passe par là !

 

  • Hey ! Et le 29 juin à 19H30, nous donnons notre première conférence ensemble avec Laure : « ACTION ! Oser agir et ouvrir son regard à la vie. » Ça se passe sur Paris et c’est par là pour t’inscrire ! Dépêche-toi, nous avons réservé une salle pour 25 personnes 🙂

 

  • Ah oui ! Et lundi matin, il y aura une surprise sur ma chaine Youtube ! Abonne-toi pour être notifié :p

Finalement, le titre de cet article n’est plus en adéquation avec ce que je ressens présentement. Je me suis fait mon auto-thérapie en écrivant ce bilan. Je me rend compte que j’avance vraiment.

Souvent, ce sont les autres qui mettent en lumière tout ce que nous avons accompli. Ce n’est pas d’aujourd’hui, ces moments où j’avais l’impression de stagner et hop ! Je rencontrais quelqu’un qui me remerciait, me félicitait, me faisait prendre conscience que j’avais énormément avancé. Quand tout va vite, et c’est souvent le cas, j’ai parfois l’impression que je me traine alors que je vais vite pour le monde qui m’entoure. C’est marrant cette perception que l’on a des uns et des autres.

Aujourd’hui, j’ai pris conscience que moi aussi de temps en temps j’avais besoin que quelqu’un me dise que ce que je fais c’est bien et m’encourage. On a beau dire qu’il faut pas s’occuper de ce que pense les uns et les autres, on est quand même bien content de recevoir un compliment et/ou un encouragement. Soyons honnêtes ! Je crois que ça fait partie de ce qui m’a motivée à créer l’offre « Rêve, Ose & Go !« . Toutes les personnes que j’ai accompagnées jusqu’à présent, je suis bluffée par tout ce qu’elles sont en train d’accomplir. Elles avaient juste besoin de ce « coup de boost ».

En vrai, tout est déjà là. Tu as déjà tout à l’intérieur de toi. Je vais me tirer une balle dans le pied en te disant ça, mais tu n’as pas besoin de moi finalement. Je suis juste là pour que tu arrêtes de rouler avec un frein à main et que tu donnes un bon coup d’accélérateur. Oui, c’est sûr, il faut que tu aimes la vitesse et je t’assure que tu en sortiras transformé ! Alors Ose, Déploie tes Ailes ! Et même quand tu te sens nulle à cause des voix dans ta tête qui disent n’importe quoi, pose-toi un instant et sens. Au fond de toi, tu sais que c’est faux. Ton cœur sait. Ton Âme sait …

Sur ce, je te dis à bientôt !

La suite au prochain épisode !

Prends soin de toi,

Marie,

Artiste, Révélatrice de Beauté, Éveilleuse de Conscience.

12 Juin

Mon inconnue mystère

Marie Guibouin / 100 jours 100 sourires, Blog / / 2 Commentaires

Depuis la rencontre avec Lionel, le 30 janvier 2017, pas de nouveaux inconnus à l’horizon. Je n’ai même pas vu le temps passer ! Pourtant, Pénélope m’a tendu une grande perche le 8 mars 2017, lorsqu’elle m’a interviewée sur sa chaîne Youtube. Je lui avais fait part de ma grande peur d’aborder des inconnus sur les parkings de supermarché, parce que les gens sont souvent ultra-pressés. Il faut avouer que pour tirer des conclusions si hâtives, je n’ai pas tellement persévéré.

En ce mois de juin, ça a recommencé à me titiller. J’ai retrouvé l’envie de continuer ce projet. Je ne sais pas si c’est un effet secondaire de mon départ de Facebook ! Toujours est-il que j’avais l’élan de me replonger dans l’Aventure et à la fois, toutes mes peurs sont remontées à la surface. Peur de déranger, peur de bousculer la routine de ces inconnus sur mon chemin, peur d’être rejetée … tu sais toutes ces peurs irrationnelles qui n’ont pas lieu d’être… Et comme la vie est très bien faite, on m’a sollicité pour une interview qui sera bientôt en ligne, et l’on m’a reparlé de ce projet. « Mince alors, le monde s’est ligué pour que je remette le pied à l’étrier ? »

Puis, il y a eu cet enfant, qui est venu me parler à l’arrêt de bus avec une spontanéité déconcertante :O (j’en parle par là)

Et cette dame à Paris, qui s’est arrêtée en pleine rue pour me complimenter sur mon look. Et tout ces gens de la Capitale qui me disaient bonjour en souriant, alors qu’avant j’étais pleine de préjugés sur « les gens à Paris … » (j’en parle ici en vidéo)

Et le 7 juin 2017, un nouveau commentaire est apparu sur le premier portrait de #100jours100sourires, alors que je n’avais pas publié depuis Mathusalem !

Tout un tas de joyeux clin d’œil pour m’encourager à dépasser mes peurs irrationnelles et honorer ce joli projet créateur de liens.

Et le 10 juin 2017, le sort a été conjuré ! Victoire !!! Remarque je n’ai pas eu le temps de réfléchir et ELLE m’a dit oui tout de suite, avec tant de naturel que j’en ai oublié de lui demander son prénom ! (j’en parle ici)

Aujourd’hui, je te présente mon inconnue mystère !

Mon « inconnue mystère » est plutôt heureuse dans sa vie.

  • Un peu déçue de quelques personnes mais en général ça va, je n’ai pas trop à me plaindre. Il ne me faut pas grand chose. Tant qu’on m’embête pas … J’ai mon caractère certes, mais je suis quelqu’un de sociable, je ne juge personne. Chacun est libre de faire comme il l’entend.

Ma chère « inconnue mystère » voit les choses du bon côté. Elle arrive à trouver du positif en toute situation.

  • Si j’avais financièrement les moyens, je ferais en sorte que ça aille pour tout le monde, parce qu’on vit dans une société où les gens ne prennent pas compte du risque. Il y a certains risques à prendre et à ne pas prendre dans la vie, surtout quand on passe à l’âge adulte. Il faut faire face. Et face à tout ça, je n’ai pas trop à me plaindre !

J’ai hâte de savoir si elle pense que tout est possible dans la vie ! Je lui pose donc THE question 😀

  • Ah OUI !!! Peut-être pas tout à 100%, mais on peut y arriver si on se donne la volonté. Après, il y a des gens qui disent : « je n’arrive pas à faire ceci ou cela », mais si tu n’as pas essayer ou si tu ne l’as pas fait, comment veux-tu t’en sortir ?

Le plus grand rêve de mon « inconnue mystère » :

 

  • Mon rêve à moi, c’est parcourir le Monde.

 

  • Par exemple, si j’avais financièrement les moyens, je parcourrais d’autres mondes pour voir la culture, les gens, le partage, la religion aussi, il y a beaucoup de choses. J’aimerais bien faire le tour du Monde, étape par étape.

 

Mon inconnue commencerait par l’Algérie, le Maroc et l’Espagne. Je lui souhaite vivement de commencer son voyage très bientôt ! Quand l’élan du cœur sera plus fort que la raison 😉

En plus, à l’heure actuelle, c’est assez formidable tous les moyens qui sont à notre disposition pour voyager, même avec de petits budgets.

Merci chère inconnue pour ton naturel, ta spontanéité, ta confiance et ton sourire !

A très bientôt pour de nouvelles Aventures !!!

Et pour la petite anecdote, nous avons fini notre discussion sur un parking de supermarché ! N’est-ce pas un joli clin d’œil de la vie pour m’encourager à Oser porter un autre regard sur cet endroit avec lequel je ne me sens pas familière ?

Marie,

Artiste, Révélatrice de Beauté, Eveilleuse de Conscience

 


 

P.S. : on se donne rendez-vous ce soir à 22H22 sur la chaîne Youtube de Sylvie Ptitsa dans son émission en direct où tu pourras poser toutes les questions qui te taraudent l’esprit et échanger avec nous dans la Joie et la bonne humeur !!!