Catégorie : 100 jours 100 sourires

16 Déc

#100jours100sourires : Catherine

Marie Guibouin / 100 jours 100 sourires, Blog, Défis / / 2 Commentaires

J’avais encore 1000 bonnes raisons de ne pas sortir aujourd’hui. Je me devais d’être PRODUCTIVE … Oh le gros mot !

 

Productive, c’est moche comme mot …

 

Bref, en bonne chef d’entreprise modèle, je ne décolle pas de mon ordi, j’annule mon rendez-vous chez la dépoileuse (si vous voyez un Yéti aux cheveux roses dans le coin, tout est normal …), je m’impose de finir ceci et cela tout de suite, parce que c’est urgent, parce que ceci, parce que cela.

Si tu te reconnais dans cette description, fais-moi un coucou en commentaire, je me sentirais moins seule.

En vrai, je ne me sens pas seule, je sais que nous sommes plein d’indépendants à s’infliger ce genre de choses. Pourtant, je croyais que ça ne pouvait plus m’arriver, parce que j’ai bien appris mes leçons et je sais ô combien il est important de faire des pauses, de prendre soin de soi et tout le blabla habituel.

D’ailleurs, je ne sais pas comment ça se passe pour toi, mais quand ça m’arrive, j’ai de plus en plus de mal à me concentrer sur cette soit-disant tâche urgente. Je commence à m’éparpiller, à me dire tiens : « il faut que j’appelle cet organisme », « ah oui, faut que je réponde à ce mail », « faut que je réponde à mes messages sur Facebook« …

 

« FAUQUE », lui aussi c’est un gros mot.

 

Heureusement, un éclair de lucidité est arrivé. Je me suis vue de l’extérieur et j’ai dit STOP ! Allez Marie ! Tu vas prendre l’air ! Même si ce n’est qu’un quart d’heure va prendre l’air ! Je sais à quel point c’est bénéfique.

Je sais à quel point le pouvoir de la pause est puissant. (Spéciale dédicace à Laure et sa déconnexion multipotentielle).

La pause est ressourçante et en plus c’est gratuit !

La pause libère le mental.

La pause est la clé des idées novatrices.

C’est reconnu, les meilleures inventions sont arrivées comme une ampoule qui s’allume d’un coup dans le cerveau de l’inventeur, dans un moment de lâcher prise total. 

Bref, j’ai fait une pause !

Et j’ai rencontré Catherine !

Ce fut un grand bonheur de rencontrer Catherine, qui, elle aussi, faisait une pause en promenant ses chiens. On s’est bien trouvé ! Et il se trouve que nous sommes voisines.

 

Ce qui rend Catherine heureuse dans la vie, ce sont son compagnon et ses animaux. Comme elle promenait trois chiens, je pensais que c’était son métier, mais pas du tout, j’étais à côté de la plaque ! Ce sont les siens 😉 Ils s’appellent Voyou, Gipsy (je ne suis pas sûre) et mince je ne sais plus, Catherine si tu passes par là, help !!! (je galère toujours avec les prénoms, grrr)

 

Catherine travaille chez Toyota. Elle s’occupe de tout ce qui est équipement, dans le secteur qualité et dans la calibration des équipements. Elle aime le fait d’être polyvalente et d’être en contact avec les gens.

Catherine pense qu’à partir du moment où l’on veut quelque chose qui nous tient vraiment à cœur, et qu’on fait tout pour l’obtenir, c’est possible !

  • Peut-être pas tout, car parfois on veut des choses qu’on ne peut pas obtenir tout de suite. Mais oui, en y en mettant de la volonté, pourquoi pas ?

 

La dernière fois que Catherine a transcendé une peur :

  • Je suis quelqu’un de très réservée, très renfermée. Avec mon boulot, je suis obligée d’aller voir des gens. Rien que ça, c’est pas évident. Après, quand je le fais, je me dit que « oui, je suis capable de le faire ». Ça motive et ça donne confiance en soi.

Le plus grand rêve de Catherine :

  • Avoir une belle maison à la campagne avec plein d’animaux autour ! C’est un projet pour dans une dizaine d’années.

 

Je remercie Catherine de tout mon cœur pour cette parenthèse nature et partage. Je lui envoie plein d’amour et de lumière pour l’accompagner au quotidien et dans la réalisation de ses projets. Et Merci d’avoir contribuer à #100jours100sourires.

Continuons d’inspirer le monde en créant du lien, en ouvrant notre regard sur la Beauté du Monde et la Beauté en chaque Être Humain.

Oui, même si parfois je passe pour une utopiste, la Beauté est partout, à commencer par nous-mêmes. Nous avons un potentiel de dingue et des qualités phénoménales à explorer et partager au monde. Le tout est d’en prendre conscience et d’Oser faire un pas, même tout petit, chaque jour.

 

« Sois le changement que tu veux voir dans le monde. – Gandhi.

15 Déc

#100jours100sourires : Stefaan !

Marie Guibouin / 100 jours 100 sourires, Blog, Défis / / 0 Commentaire

Ça a commencé à l’arrêt de bus … Un jeune homme que je n’aurais jamais abordé autrement. Il a trouvé ma démarche un peu bizarre au premier abord. Partagé entre le Oui et le Non de contribuer à #100jours100sourires

Finalement pas de photo pour aujourd’hui mais une super discussion pendant tout notre trajet en bus ! Recréer du lien dans ce monde où nous sommes la plupart du temps happés par des écrans ici et là. Un jeune homme de 18 ans avec une très grande conscience de la Vie. Merci pour ce moment ! Et si tu passes par là, je te souhaite de tout cœur de réaliser ton rêve ! En tout cas c’est bien parti !

Un rendez-vous plus tard avec une amie photographe chère à mon cœur, j’étais de nouveau en quête d’un nouveau visage et d’une nouvelle histoire pour #100jours100sourires.

Je me mets en tête d’aborder un homme. Pas simple dans une ville où des gens courent dans tous les sens, dans l’euphorie des fêtes de fin d’année.

Soudain, un joli pull rouge a attiré mon regard au loin, alors je me suis jetée à l’eau et j’ai rencontré Stefaan (je ne suis pas sûre que son prénom s’écrive comme ça pour de vrai mais c’est son nom de star sur Facebook !) 

J’ai le droit de dire que t’es une star, Stefaan ? 

 

La discussion commence très fort avec des trolls et des petits lutins ! Et pour cause ! Stefaan fait de la musique celte, slave et aussi « de la musique qui chante le Nord » ! Si tu veux en savoir plus sur son actu, maintenant qu’il est devenu une star internationale, tu peux le retrouver ici -> Stefaan Linselles.

Ce qui rend Stefaan heureux dans la vie :

  • Les Femmes ! Les copines, les grandes sœurs, les petites sœurs …

Est-ce que tout est possible ?

  • Ça dépend … ça dépend si on se donne. Il y a plein de gens qui ont prouvé que tout était possible en se donnant.

    Ce n’est pas évident. Il faut beaucoup de courage, beaucoup de foi !

    Une foi, qu’on soit croyant ou pas. La foi n’est pas uniquement réservée à la religion.

    Et un MAAAAaaaaxxxx de Foliiiie !!!

 

Un MAX de FOLIE !!! J’adoooreee !!!

 

La dernière peur que Stefaan a transcendé :

  • Je n’ai pas beaucoup de souvenirs de ça. Généralement quand j’ai peur, ça peut être de tout et n’importe quoi. C’est pas une peur. Ça peut être : « han ! J’ai eu peur de la CAF ! » (rires)

  • Je crois que la peur peut donner un sentiment de réalisation. On peut y arriver, on peut transcender toutes ses peurs ! Quand on fait le bilan, on y gagne toujours. Ça donne plus de conscience, de foi, de confiance en soi.

  • Maintenant les trucs qui font vraiment peur : « arf… la petite vie quotidienne banale … » Ah si ! J’ai une peur ! J’ai eu peur de ne pas pouvoir sortir du Marché de Noël ! Je n’ai pas trouvé la sortie. J’ai cru que j’allais devenir fou. Je ne trouvais pas et je voyais les mêmes gens. Je croisais que des barbus, je me disais : « c’est normal, c’est qu’ils doivent être là depuis plusieurs jours ». Ça fait peur …

Je dois avouer que j’ai bien ri durant cet échange teinté de beaucoup d’humour !

Le plus grand rêve de Stephaan :

  • Parler ma langue (le flamand), la comprendre et rendre les gens heureux.

  • Et trouver la femme qui veuille bien de moi ! (rires)

 

Merci à Stefaan pour cet échange pétillant et plein d’entrain ! C’est que du bonheur !!!

Si toi aussi cher lecteur, chère lectrice, tu as l’élan de partager des sourires d’inconnus sur ton chemin, utilise le hashtag #100jours100sourires et inspire le monde à ton tour !

Si tu as envie de développer ta créativité et ton regard sur le monde, rejoins-nous au prochain atelier de photographie intuitive ce samedi au Parc Barbieux à Roubaix ! => inscriptions ici <3 <3 <3

A demain pour la suite des Aventures !!!

14 Déc

#100jours100sourires : Laura

Marie Guibouin / 100 jours 100 sourires, Blog, Défis / / 4 Commentaires

J’avais 1000 raisons de ne pas sortir hier : terminer la sélection de photo pour une cliente, contacter untel ou unetelle , continuer de mettre à jour mon portfolio, mettre en place mes nouvelles offres, ateliers, etc …  (liste non exhaustive).

On a toujours 1000 bonnes raisons de ne pas faire les choses. De nobles raisons qu’on peut largement mettre dans notre Boîte à Excuses.

Puis j’ai pensé à ma petite sœur qui m’a téléphoné à sa pause déjeuner, pour me partager le fait d’avoir Oser parler à une dame dans la rue, inspiré par mes articles !

J’ai pensé à Marine, l’inconnue du jardin des Géants, qui a partagé son portrait sur les réseaux sociaux.

J’ai pensé à Julien qui a été le premier à dire oui à #100jours100sourires.

J’ai pensé à Odette et Ophélie que j’ai rencontré à 2 pas de chez moi.

J’ai pensé à Michel que j’ai abordé au bord de la Marque alors qu’il promenait son chien.

J’ai pensé à Justine, cette jeune étudiante en communication qui est pour une publicité éthique et authentique.

J’ai pensé à Jérémy qui attendait le même train que moi à la gare de Nantes.

J’ai pensé à Héléna qui rêve de voyager toute sa vie et qui s’en donne les moyens.

J’ai pensé à Myriam, rencontrée à la Condition Publique lors de la Braderie de l’Art.

J’ai pensé à Nelia qui n’avait pas le temps mais qui a quand même pris le temps de contribuer à #100jours100sourires

J’ai pensé à tous ceux qui m’ont dit non.

J’ai pensé à tout ceux qui m’ont dit non mais avec qui j’ai pu communiquer ET partager un/des sourires ! 😀

J’ai pensé à toi.

J’ai pensé à vous.

J’ai pensé à la goutte d’eau du petit colibri.

Faire ma part.

Ok Marie. Tu t’accordes 15 minutes dans ta journée et tu fais ta part !

En plus, c’est bon pour la santé d’aller prendre l’air !

J’ai rencontré un monsieur : « Bonjour, je m’appelle Marie, je suis photographe. Je développe un projet qui s’appelle #100jours100sourires … »

  • Ça m’intéresse pas !!!

Ne pas prendre les choses personnellement.

Ne pas prendre les choses personnellement.

Ne pas prendre les choses personnellement.

 

J’étais déterminée ! J’ai pensé à tout ce que je t’ai mentionné plus haut et je me suis connectée à mon cœur. J’ai senti cette flamme en moi, cette chaleur qui m’envahit quand je suis dans le flow …

Je n’ai pensé qu’à ça :

rester connectée au flow ET faire ma part.

 

Et quelques pas plus tard, j’ai rencontré Laura.

Laura n’avait pas beaucoup de temps à me consacrer mais elle a quand même eu envie de contribuer à #100jours100sourires 🙂

 

 

Ce qui rend Laura heureuse dans sa vie, ce sont sa famille et ses amis 🙂

Tout est possible dans la vie ?

  • OUI ! Il faut seulement y croire !

La dernière peur que Laura à transcender :

  • Parler devant tout le monde dans ma classe !

Elle avait extrêmement peur ! Elle l’a fait ! Et maintenant, elle peut parler devant tout le monde, sa peur s’est envolée !

 

Le plus grand rêve de Laura :

 

  • Chanter devant devant des milliers de gens !!!

Génial ! Et à cette occasion, pour la première fois, je te partage l’intégralité de notre échange qui fut court mais intense, en slalomant entre les voitures …

A partir de 1 minute 22, une surprise arrivera à tes oreilles <3 <3 <3

Ah ! Que ça fait du bien un peu de douceur dans ce monde 🙂

 

Merci Laura !

 

Des nouveautés arrivent petit à petit sur le site !

A partir de janvier 2017, il est fort probable que le blog du Pink Power Tour fusionne avec celui-ci. J’éprouve le besoin de rassembler et de me rassembler, d’unifier ces multiples facettes que je partage au Monde. 

En 2017 également, de nouveaux ateliers vont débarquer, notamment dédiés aux femmes, et aussi des workshops plus spécifiques à l’attention des artistes et des Artisans. J’en parlerais plus en détails avant la fin de la semaine, parce que ça brûleeee en moiii et il faut que ça sorte !!!

Les prochains ateliers d’initiation à la photographie intuitive sont ici : Les Ateliers du Caméléon !

Et pour réserver ta séance photo en 3 dimensions, ça se passe par là : Travaillons ensemble !

En attendant je te souhaite une belle journée et à demain pour de Nouvelles Aventures !!!

12 Déc

#100jours100sourires : Marine

Marie Guibouin / 100 jours 100 sourires, Blog / / 0 Commentaire

C’est après un joyeux moment de partage avec les participants à l’atelier d’initiation à la photographie intuitive, au Jardin des Géants, que j’ai rencontré Marine.

20161211-atelierjardindesgeants

Elle était seule à la table du café où nous étions après l’atelier. Ça faisait déjà un moment que j’avais envie de l’aborder et que je n’osais pas. Lorsque j’ai vu qu’elle allait partir, je me suis levée d’un coup et j’ai arrêté de réfléchir !

Comme je l’écrivais hier, il n’était pas question que je laisse mes peurs me dominer !

Alors sans plus tarder, je te présente Marine !

20161211-marine

Ce qui rend Marine heureuse dans la vie, c’est de voir les autres heureux.

  • Je suis professeur des écoles et quand je vois que mes petits élèves sont bien, que mes amis sont bien …

  • Le bonheur des autres me rend heureuse 🙂

Marine a toujours voulu être professeur des écoles, c’est sa vocation, un rêve d’enfant.

  • Plus tard, en grandissant, j’ai eu peur que ce soit un rêve d’enfant en décalage avec la réalité. Finalement, c’est ce que j’aime !

En écrivant, d’un coup, ça me fait penser à la vidéo TedX de Sandra Reinflet que j’ai visionné très récemment. Je la partage ici, si le coeur t’en dit. Pour ma part, j’ai adhéré complètement !!! (Si tu passes par là, coucou Sandra !)

 

 

Pour Marine, rien est impossible à Dieu, alors si on met toute sa foi, tout son cœur dans ce que l’on veut, OUI, Tout est Possible !

  • La Vie me l’a déjà prouvé que Tout est Possible !

La dernière peur que Marine a transcendé :

  • Pour prendre un exemple, parce qu’il y en a beaucoup ! Je vis en colocation avec des personnes qui étaient à la rue, avant. Cette expérience, c’est un pas qu’il a fallut passer. Ça me faisait peur ! Finalement je reçois énormément ! Plus que ce que je donne ! C’est quelque chose qui me rend très heureuse. Il a fallu que je franchisse le cap pour m’en rendre compte !

Marine a plein de rêves !!! Youpiii !!! Car pour elle – et je la rejoins – c’est ce qui fait avancer dans la vie.

  • J’aime beaucoup voyager. Dans des rêves à court terme, ça serait d’aller passer un ou deux ans à l’étranger.

  • Un autre rêve que j’ai, c’est au niveau professionnel. Il y a une école qui s’est montée dans des quartiers très difficile. C’est un très beau projet que je réfléchis à rejoindre.

  • Après si je commence la liste de mes rêves, j’en ai pour … Longtemps !!!

Génial ! Merci pour ce partage inspirant ! Franchement, si je n’avais pas osé aborder Marine, je l’aurais regretté ! Et je déteste avoir des regrets :/ Je suis heureuse du délicieux cadeau qu’a été cette belle rencontre <3 <3 <3

Derrière chaque peur se cache de doux instants de bonheur.

Si toi aussi tu as envie de partager la dernière peur que tu as transcendé, fais-toi plaisir dans les commentaires, et inspire le monde à ton tour 🙂

Si tu penses que cet article peut inspirer quelqu’un autour de toi, partage-le sans modération.

Et si toi aussi, tu as envie de partager des sourires et des portraits d’inconnus sur la Toile, utilise le hashtag #100jours100sourires. Je me ferais une joie de te lire et de découvrir les cadeaux merveilleux qui se cachent derrière chaque rencontre.

A très vite pour la suite des Aventures !!!

11 Déc

Au-delà du Voile des Apparences …

Marie Guibouin / 100 jours 100 sourires, Blog, Défis / / 2 Commentaires

Ça fait bien une semaine que cette phrase résonne dans ma tête. Je dois dire que ce projet #100jours100sourires, d’apparence très anodine, me chamboule un peu (beaucoup …).

Lundi, j’ai rencontré cette jeune étudiante dans le bus. Intimidée par mes questions, elle a timidement décliné ma proposition. Cependant, nous avons discuté ensemble tout le trajet. Nous avons parlé dessin, art, partage, création … Le trajet est passé super vite ! Et même si je ne sais pas si nos chemins se recroiseront un jour, ce fut une très belle rencontre.

Lundi soir, sur le trajet du retour, je n’ai parlé à personne. Je bataillais avec le fait de « devoir » publier un nouveau portrait pour le lendemain et le besoin de me retrouver avec moi-même. Il faut dire que je sortais d’une séance de shiatsu avec la meilleure « shiatsuhi » que je connaisse <3 <3 <3

J’ai décidé de m’écouter et de ne rien forcer. C’était comme si j’avais besoin d’avoir toute ma conscience pour quelque chose d’important. Quelques centaines de mètres avant de rentrer chez moi, j’ai compris. J’ai rencontré Gwendeline.

FLASH-BACK : la première fois que j’ai rencontré Gwendeline, c’était il y a quelques mois. Ce jour là, elle est arrivée vers moi avec un grand sourire, me faisant remarquer que nous étions montés dans le même bus le matin, et que nous venions de descendre du même. Je pense qu’on aurait voulu le faire exprès, nous n’aurions pas réussi.

Hasard ou coïncidence ?

Lundi soir, ce n’était pas un hasard encore une fois. Nous avons discutés au moins 20 minutes dans le froid. Cette conversation devait avoir lieu. C’est certain.

Tu l’auras compris, je ne crois pas tellement au hasard …

Mardi matin, le cœur rempli d’amour, d’énergie créatrice et de « good vibesss », j’aborde le premier monsieur que je croise dans la rue, qui m’envoie un NON catégorique d’un pas très pressé. Je me surprends moi-même à ne pas le prendre personnellement. Je me dis : « tiens, quelque chose a changé » 😉

Ensuite, je rencontre Ludivine sur ma route. D’abord très méfiante, nous avons finalement eu un super échange même si elle ne souhaitait pas se dévoiler sur la toile. Deux phrases m’ont beaucoup marquées dans cet échange :

« Pourquoi vous adressez-vous à moi ? On me dit que je suis froide, que je ne souris jamais… » dit-elle en me souriant 🙂

Et un super sourire en plus ! Une femme remplie de lumière qui ne demande qu’à se révéler au grand jour <3 <3 <3

« Je vous aurais jamais abordé dans la rue. J’aurais cru que vous étiez une punk … en fait, en vous parlant, je me rends compte que ce n’est pas du tout l’idée que je me faisais. »

Cette rencontre qui peut paraitre banale a été d’une grande puissance pour moi. C’est depuis cet instant, qu’« Au-delà du Voile des Apparences » résonne dans mes oreilles.

Puis, il y a eu cette dame à l’arrêt de tram, qui ne souhaitait pas être photographiée, ni apparaître sur les réseaux sociaux, mais qui m’a offert le plus beau des sourires et m’a encouragé à continuer.

Ensuite, il y a eu cette autre femme, qui portait un rouge à lèvres rose super beau. Nous avons discuté quelques minutes. Elle m’a offert le plus beau de ses sourires et m’a vivement encouragé à continuer ce projet.

Je suis allée travailler le cœur rempli de belles énergies <3 <3 <3

C’est sur le retour que j’ai rencontré Nelia, que je t’ai présenté mercredi matin, avant de partir faire un break de quelques jours.

Un break qui m’a fait beaucoup de bien, où le voile des apparences a été levé une fois de plus. Je me suis retrouvée quelque part où je n’aurais jamais mis les pieds de ma propre initiative. J’aurais qualifié cet endroit d’« attrape-touriste » et autres dénominations du genre.

Au-delà de ça, j’ai découvert une maison paisible au bord d’un lac, des chats qui nous rendaient visite, des soirées au coin du feu, un coucher du soleil magnifique, un lever du soleil coloré, une ballade en forêt, du calme, de la sérénité …

coucherdusoleil

J’ai quand même oublié de te dire ! Mercredi, avant de prendre la route vers ma destination surprise, j’ai tenté d’aborder un nouvel inconnu dans le tramway.

Après ce début de semaine de magnifiques rencontres, je me sentais presque pousser des ailes. Je pensais que je n’avais plus peur de rien. Ah ! Ah ! Ah ! Que nenni ! En prenant, le métro, je me suis aperçu, que c’était très compliqué pour moi, d’aborder des gens dans cet espace fermé. Beaucoup de gens ont des écouteurs sur les oreilles, regardent leur téléphone. Arf, mince, encore une difficulté !

Prenant mon courage à 4 mains, en arrivant dans le tramway, je décide de lever le voile des apparences et d’aller à la rencontre d’un inconnu que je n’aurais pas forcément abordé. Tiens, ce monsieur qui m’a sourit, ça sera peut-être plus facile… Oui, j’avoue, j’avais la flippe total de me prendre un mur, mais j’y vais quand même :

  • Non, j’aime pas les photos !

J’essaie de creuser un peu plus. Ça ne me dérange pas qu’il me réponde cela, et je le comprend. Beaucoup de gens n’aime pas ça. Principalement les femmes d’ailleurs. C’est un sujet que je creuserais beaucoup plus très bientôt, car j’ai beaucoup de choses à partager et de services à offrir, pour agir à mon échelle, devant ce constat qui grandit de plus en plus de jour en jour …

  • Je n’aime pas les photos, c’est comme ça. Ça a toujours été comme ça, ça changera pas.

J’ai reçu ses propos avec une telle violence ! Pourtant, je sais très bien que ce n’est pas contre moi personnellement. C’est comme si j’avais reçu toute la douleur de ce monsieur en pleine figure ! Il n’a en aucun cas fait preuve d’agressivité envers moi, c’était plus un réflexe de protection, je pense.

Toujours est-il que ce matin, j’étais tétanisée à l’idée d’aborder quelqu’un. Comme si toutes mes peurs étaient revenues au galop ! Mais je n’ai pas dit mon dernier mot, je ne vais pas les laisser me dominer !!! La journée n’est pas finie ! 

D’ailleurs, je pars me préparer pour l’atelier d’initiation à la photographie intuitive qui a lieu cet après-midi au Jardin des Géants à Lille !

Cet article aura une suite car je n’ai pas fini de dire tout ce que j’ai à dire !

A très vite pour la suite des Aventures !!!

07 Déc

#100jours100sourires : Nelia

Marie Guibouin / 100 jours 100 sourires, Blog, Défis / / 2 Commentaires

J’ai la sensation que je n’ai pas écrit ici depuis des lustres alors que ça fait seulement 2 jours !

Et pourtant, depuis lundi, je vis des moments de rencontres d’une richesse incroyable. Ce projet, #100jours100sourires, qui peut paraitre d’une simplicité « enfantine » au premier abord, me dévoile chaque jour des cadeaux dont je n’aurais pas soupçonné l’existence.

 

Et si j’étais en train de retrouver mon âme d’enfant, tout en ayant ma conscience d’adulte ?

Derrière le voile des apparences, se cachent de belles surprises magiques. Au delà de ce projet, qui n’est finalement qu’un prétexte à créer du lien « autrement », je (re)découvre toute la Beauté de l’Humain.

 

Je perçois cette lumière qui ne demande qu’à briller, au-delà du voile des apparences. 

Quand j’ai démarré ce projet, j’étais morte de trouille avec tous les questionnements existentiels qui vont avec !

J’avais peur qu’on me dise non, j’avais peur de « déranger », j’avais peur que ce que je fais soit « enfantin », « utopiste » ou que ça ne serve à rien.

Ma boite à excuses a de nombreuses fois tentée de reprendre le dessus. Je l’ai regardé, je ne l’ai pas ignoré, j’ai simplement choisi de ne pas me laisser dominer par elle.

Finalement, que les gens acceptent ou non de contribuer à ce projet, ce n’est pas le plus important. C’est LA rencontre qui prime avant tout le reste. Lorsque j’aborde quelqu’un qui n’a pas envie de répondre à mes questions et/ou de se faire photographier, mais qui à l’élan de discuter avec moi, de partager, d’échanger sur différents sujets, c’est gagné ! Rien que pour ce cadeau là, j’ai l’élan de continuer, parce que ça a du sens pour moi. 

Je ne sais pas où j’en serais dans mon cheminement, lorsque j’aurais partagé 100 sourires sur ce blog. Ce dont je suis certaine, c’est que j’aurais contribué à redonner le sourire à bien plus de 100 personnes.

Quand je vois toute la magie qui se révèle jour après jour, je me demande :

« Que pourrait-il arriver de mieux que cela ? »

Aujourd’hui, je te présente Nelia, qui était très pressée, mais qui a quand même accepté de contribuer à #100jours100sourires. Elle a trouvé la démarche sympathique et s’est dit « Pourquoi pas ? »

 20161206-nelia

Le soleil, même s’il fait un peu frais en ce moment, contribue au bonheur quotidien de Nelia.

  • J’essaie toujours de voir le positif, un peu comme vous ! J’essaie toujours de regarder le positif même dans du négatif !

Est-ce que pour Nelia, tout est possible ?

  • Il faut y croire ! Après, je suis dans une démarche où je recherche toujours le positif, donc OUI, Tout est Possible ! Si on le veut vraiment ! Il faut déjà avoir une motivation !

Nous abordons le sujet des peurs …

  • il y a certaines démarches qui sont plus compliquées, mais quand on doit les faire, on les fait !

Au fur et à mesure des mes rencontres, je m’aperçois que cette notion est très liée au Courage.

  • on fait preuve de courage tous les jours ! Le fait de se lever déjà ! Surtout quand il fait froid et qu’on est bien dans son lit… On se dit : « argh … il faut se lever … »

Nelia me confie qu’elle n’a pas tellement de peurs … (la chance !!!)

Je lui parle de ma peur d’aborder les gens dans la rue. Elle me dit que ça ne se voit pas du tout ! Avec le recul, c’est vrai que là, je n’ai pas vraiment réfléchi, j’y suis allée c’est tout.

 

Le plus grand rêve de Nelia :

 

  • Ça serait bien qu’on arrive tous à cohabiter déjà !

 

  • Qu’il n’y ait pas de barrières entre les gens, de façon à ce qu’on puisse dialoguer, se comprendre, sans devoir s’agresser. C’est possible ! Mais il y a quand même des endroits où c’est compliqué …

 

Je remercie Nelia d’avoir pris ce moment pour échanger.

Ici, déconnexion numérique pour quelques jours après ce début de semaine très intensif …

On se retrouve dimanche après-midi pour un nouvel atelier d’initiation à la photographie intuitive ! Il reste 4 places, si le cœur t’en dit -> ça se passe par là !

Et dimanche soir, un nouvel article risque sûrement d’arriver sur la toile …

En attendant, garde le sourire et partage le au plus grand nombre 😉

05 Déc

#100jours100sourires : Myriam

Marie Guibouin / 100 jours 100 sourires, Blog, Défis / / 1 Commentaire

Dimanche matin.

La lumière est splendide. L’air est frais. Mais cette lumière ! Waouh !!! J’ai trop hâte d’animer le prochain atelier de photographie intuitive au Jardin des Géants à Lille ! Il reste 4 places, si le cœur t’en dit 😉

Ce week-end, c’était la Braderie de l’Art à la Condition Publique à Roubaix, ainsi que tout plein d’évènements artistiques aux alentours ! De quoi régaler mes yeux, rencontrer de nouveaux artistes, découvrir de nouveaux horizons et bien plus encore !

20161204-antoine-stevens

Antoine Stevens, artiste en cours de création à la Braderie de l’Art

Je suis entrée dans cette effervescence avec un mélange d’excitation créative et d’appréhension. Toujours cette petite voix qui me chuchote que je vais peut-être déranger les gens. Quelle idée franchement !!! Je ne sais pas pourquoi elle persiste. J’imagine qu’elle va finir par se lasser …

Je me suis beaucoup amusée, je rencontrais quelqu’un que je connaissais environ tous les 3-4 mètres ! J’ai même rencontré un éditeur que je n’avais pas vu depuis super longtemps, et nous avons eu un super échange ! Mon livre est toujours d’actualité même si son écriture prend plus de temps que prévu 😉

J’ai croisé ma conseillère de la BGE (si vous passez par là, coucou !), j’ai papoté avec des Artistes, et ouiiii, j’ai trouvé mon inconnue du jour 😀

J’ai trainé un peu, toujours la crainte du rejet qui n’a pas lieu d’exister. Alors je me suis posée, j’ai fait le silence en moi et je me suis mise à l’écoute de mon intuition. Et hop ! Une femme seule est arrivée dans mon champ de vision, un casque de moto à la main. Je me lance !!!

Elle accepte « pour me faire plaisir », me dit qu’elle n’est pas photogénique. Qu’est-ce que ça veut dire ?

Je te présente Myriam.

20161204-myriam-1

Ce qui rend Myriam heureuse, c’est de faire plaisir aux gens, leur sourire dans la rue, échanger un regard …

Des choses simples et pourtant tellement riches pour inspirer un monde meilleur <3 <3 <3

  • Ça me bousille une journée si je ne suis pas bien reçue, si on me fait la gueule … donc je fais l’inverse et je me dis qu’il y a des gens à qui ça doit faire plaisir. C’est mon truc !

En tant que motarde dans l’âme, le casque de Myriam attise ma curiosité. Je lui demande si elle fait de la moto.

  • J’aimerais bien passer mon permis moto, ça, ça pourrait me donner le sourire aussi ! En attendant, je suis passagère.

Ouiii !!! Le permis moto !!! Top !!!

  • Je suis décidée ! J’crois vraiment que je vais y aller. Ça parait bête mais ça me fait bien envie. Et pas de bouchons ! Ça c’est bien aussi ! C’est un petit plus ! Je vais le faire !!! C’est ma bonne résolution de l’année 2017 !

J’envoie tout plein de courage à Myriam pour franchir le pas de vers cet élan de liberté !

Tout est possible dans la vie ?

  • Ça, c’est ce que j’essaie de dire aux gens autour de moi. C’est toujours plus facile de donner ce genre de conseils, de belles pensées philosophiques… Pour moi, j’ai toujours du mal à le faire.

 

  • Et en même temps, j’ai 43 ans. Je viens de commencer une formation, j’ai tout lâché. J’ai l’impression d’avoir toujours 20 ans dans ma vie, et de commencer des trucs !

 

  • Donc, OUI, Tout est Possible ! Je viens de m’en rendre compte ! Merci de cette question !

 

Myriam était responsable de magasin et s’ennuyait très fortement. Elle déteste le commerce. Elle a juste envie de s’occuper des gens.

 

  • Je suis en formation d’Aide Médico Psychologique, pour travailler avec des handicapés, des personnes âgés… justement, avoir des sourires avec des gens qui sont un peu tous seuls.

20161204-myriam-3

La dernière fois que Myriam a transcendé une peur :

 

  • C’est en plein en ce moment ! Je commence mon stage demain, dans une maison de retraite. Je suis morte de peur, parce que je veux bien faire. J’ai peur de me planter ! Mais en même temps, je suis sûre que ça va être bien. J’essaie de me rassurer en me disant : « je ne me suis pas trompée, c’est ce que je veux faire. » Je suis en plein dans le cap !

 

Plein de good vibessss d’amouuurrrr à Myriam qui commence son stage aujourd’hui !!!

Le plus grand rêve de Myriam :

 

  • j’ai trop de rêves … des rêves tellement couillons, de paix, d’amour, un monde formidable. C’est tellement bateau et presque irréalisable… j’espère que tout ira mieux un jour pour tout le monde.

  • J’aime les petits bonheurs simples, profiter de la vie un maximum avec ceux que j’aime, garder ma maman encore très longtemps, l’emmener en voyage en Italie bientôt … voilà ce que j’ai envie de faire 😉

Encore une rencontre MAGIQUE <3 <3 <3 Je suis convaincue que tout ces petits bonheurs mis bout à bout, contribuent à rendre le monde meilleur 🙂

Ça me donne l’élan de continuer #100jours100sourires, parce que c’est simple et que si ça peut redonner le sourire à ne serait-ce qu’une seule personne, ça en vaut vraiment la peine !

Même si je me bataille avec mes peurs qui n’ont pas lieu d’être, plus je les transcende, moins elles prennent de place.

Si toi aussi, tu as envie de partager des portraits d’inconnus sur les réseaux sociaux, tu peux utiliser le hashtag #100jours100sourires, je me ferais une joie de te lire et de découvrir un nouveau sourire 🙂 🙂 🙂

A demain pour de Nouvelles Aventures !!!

04 Déc

#100jours100sourires : Héléna

Marie Guibouin / 100 jours 100 sourires, Blog / / 1 Commentaire

Hier, je te présentais Jérémy, grand passionné de voile qui rêve de faire le tour du monde en bateau 🙂

Le train se faisant attendre à la Gare de Nantes, j’ai eu le temps d’observer la foule. La plupart des gens se réfugiant sur leur téléphone, et moi aussi de temps à autre, comme un « truc » auquel on se raccroche pour se rassurer, pour passer le temps, ou pour se faire croire qu’on est connecté au monde. Alors qu’au milieu de cette foule, c’est tout le contraire qui se passait.

Je m’auto-agace quand je me mets à regarder mon téléphone par automatisme, sans but vraiment concret. J’aperçois une jeune fille et je me sens appelée. J’hésite. Si le train arrive maintenant ? Si je n’y vais pas et que je regrette ? Si elle me dit non. Bon j’y vais. Comment aurais-je pu rater cette belle rencontre ???

Je te présente Héléna.

20161202-2-helena

Ce qui rend Héléna heureuse :

  • Tout ce qui est beau, ce qui m’émeut.

Elle pense que ça va être super bateau ce qu’elle a à partager, mais je lui fais signe de continuer, car je sens que c’est tout le contraire !

  • Un beau morceau de musique, un beau bâtiment, une belle peinture, un beau visage … ça va être aussi les gens que j’aime, voilà, c’est ça qui va être « bateau »…

Mais ce n’est pas bateau du tout, je trouve que c’est très beau justement. Héléna aime être étonnée et découvrir de nouveaux horizons. Elle adore voyager !

  • Je suis allée à Berlin, Prague, Vienne, au Canada, à New York. J’ai parcouru presque toute l’Italie. J’aime beaucoup la montagne. Je vais assez souvent dans les Alpes.

Je trouve ça top d’avoir explorer autant à l’âge de 20 ans ! Je demande à Héléna si elle aurait des conseils à donner à des gens qui ont envie de voyager. J’en rencontre régulièrement qui sont bloqués par l’aspect financier, notamment.

  • Avant, je faisais des petits boulots. Maintenant, je suis en alternance donc j’ai un salaire tous les mois, en même temps que mes études. Je prévois de partir à Bali cet été, et l’an prochain à Cuba. J’hésitais entre les deux et je me suis dit que j’allais faire dans cet ordre là.

 

  • Le conseil, c’est de mettre de l’argent de côté. Dans tous les cas, quand on a un but, on est motivé.

Ma prochaine question coule de source, quand je demande à Héléna si elle pense que tout est possible dans la vie.

  • Je pense que si on veut les choses, on les obtiens. Vraiment !

  • Je sais que c’est une question de caractère. En tout cas, quand je veux quelque chose, en général, j’arrive à l’avoir parce que je fais tout pour.

Oh que j’aime ! Avec tant de détermination, j’imagine qu’Héléna doit transcender pas mal de peurs, alors je lui demande de me raconter une des dernières peurs qu’elle a dû dépasser, et ce que ça lui a apporté de bon par la suite.

  • L’alternance ! J’avais super peur de me lancer parce que c’est la première fois que j’allais vraiment travailler dans quelque chose qui allait me plaire. Ça n’allait pas être un petit boulot dans la restauration comme je faisais d’habitude. Pour cette alternance, j’ai dû partir de Paris et venir à Nantes. C’est la première fois que je m’installais toute seule, que je partais de chez mes parents. Mon entreprise est à Paris, mon école est à Nantes. Ça fait un choc à chaque fois. J’avais vraiment peur de ne pas tenir. Et là, c’est incroyable !

  • Je suis en design d’espace et je travaille chez un architecte qui me fait faire plein de conceptions. J’ai des projets à moi toute seule, c’est vraiment cool !

Génial ! Qu’est-ce que c’est bon de traverser ses peurs et d’obtenir de si belles récompenses !

 

J’ai envie d’en savoir un peu plus sur le métier que prépare Héléna, alors je lui demande ce qui lui plait le plus dans ce qu’elle fait.

  • Ce qui me plait le plus, ce sont toutes les contraintes que nous avons. En général, les clients viennent nous voir avec des idées bien précises et  nous, on va leur apporter autre chose. Ce que j’adore, c’est qu’on arrive à leur faire savoir ce qu’ils veulent vraiment. Parfois, c’est complètement différent de ce qu’il avait en tête au départ, et le client est super heureux ! Et c’est génial de voir un client heureux !

Le plus grand rêve d’Héléna :

  • Voyager toute ma vie.

Travailler en libéral, me déplacer et voir vraiment beaucoup de choses. Ça c’est mon plus grand rêve, j’pense.

Waouh ! Ça aurait été vraiment dommage de rater une si belle rencontre inspirante. Nous avons aussi abordé le sujet de la photographie. Je souhaite de tout mon cœur à Héléna, d’oser se mettre au portrait lors de ses voyages (Si tu passes par là et que tu crées un blog un de ces quatre, envoie-moi le lien et je le partagerais ici).

Quant à toi cher lecteur, je te souhaite d’inspirer le monde à ta manière. Si toi aussi, tu as des portraits d’inconnus à partager, utilise le hashtag #100jours100sourires sur les réseaux sociaux. Je me ferais une joie de te lire !

Et si le cœur t’en dit, je serais de nouveau sur Nantes les 7 et 8 janvier 2016, pour animer deux ateliers d’initiation à la photographie intuitive. (Clique ici pour en savoir plus)

A demain pour de Nouvelles Aventures !!!

Ce week-end, c’est la Braderie de l’Art à la Condition Publique à Roubaix et tout plein d’autres évènements aux alentours !

03 Déc

#100jours100sourires : Jérémy

Marie Guibouin / 100 jours 100 sourires, Blog, Défis / / 1 Commentaire

Après une journée de la veille en mode « poule mouillée » (j’en parle ici), me voilà repartie dans une meilleure dynamique, en mode Ouverture sur le Monde.

J’arrive à la gare pour prendre mon train du retour et je croise un ancien client du temps où j’étais coiffeuse en salon de coiffure. Un échange très court mais toutefois plaisant ! En l’écrivant ici, je mesure le chemin parcouru depuis cette période. Waouh !

 

J’entre dans la Gare. Ironie du sort : mon train est annoncé avec un retard d’environ 30 minutes … Si c’est pas l’Univers qui me tend la perche, je ne sais pas ce que c’est. Un heureux hasard, peut-être 😉

Avec mon courage sous le bras, j’aborde un jeune homme qui semblait attendre le même train que moi. Il accepte avec plaisir de contribuer à #100jours100sourires.

C’est avec beaucoup de joie, que je te présente Jérémy (-y ou -ie ? Question existentielle à l’heure où j’écris).

20161202-1-jeremy

Les moments où Jérémy est le plus heureux dans sa vie, c’est quand il s’adonne à sa grande passion pour la voile et quand il partage des moments avec ses amis.

Jérémy passe beaucoup de temps sur l’eau, navigue beaucoup. Ça me donne envie d’en savoir plus sur ce qui lui plait dans sa pratique de la voile. Une sensation de liberté ?

  • Oui, c’est ça ! Quand je suis sur l’eau, je mets ma vie d’étudiant de côté. Je ne pense à rien d’autre que la compétition, naviguer, prendre du plaisir sur l’eau. Il y a du soleil et c’est parfait !

Jérémy est étudiant en 2ème année à la FAC de Physique à Nantes. Il souhaite travailler dans l’industrie nautique par la suite.

  • Le but, c’est de lier ma passion avec ma profession.

Jérémy pense que tout est possible dans la vie, sinon on ne se lèverait pas le matin !

Son plus grand rêve :

  • Partir faire le Tour du Monde en Bateau,

tout simplement. Trouver le financement, et partir pendant 1 an. Naviguer, aller voir d’autres paysages. C’est un bel objectif pour plus tard !

Merci Jérémy d’inspirer le monde à travers ton histoire et ton sourire !

Le train tardant à arriver, j’ai ensuite rencontré Héléna, une jeune femme très inspirante dont je te parlerais demain, cher lecteur <3

01 Déc

#100jours100sourires : Justine

Marie Guibouin / 100 jours 100 sourires, Blog / / 2 Commentaires

Après une matinée bien fraîche, un cours de dessin de 3h et un rendez-vous super enrichissant ce midi, même si la peur de l’inconnu était encore au rendez-vous, les « Good Vibes » étaient là aussi !!!

J’aborde un premier monsieur, qui était très pressé, mais qui m’a dit :

« Continuez ce que vous faites ! »

Comment ne pas trouver l’énergie, après ça ? Et cette énergie m’a amené sur le chemin de Justine.

Justine est étudiante en communication et ce qui la rend heureuse dans la vie, c’est son entourage <3 <3 <3

 

 

20161130-justine-1

 

  • Les gens qui m’entourent, c’est important pour moi. Je pense que si j’étais toute seule ou très solitaire, je n’aurais pas la même vie qu’aujourd’hui.

C’est vrai que si nous étions seul au Monde, la vie serait bien triste 🙁

  • On a toujours besoin d’un réconfort, que ce soit la famille ou les amis. Je pense qu’on peut pas avancer tout seul, tout seul dans la vie.

Quand on a envie de réaliser des rêves, des projets dans nos vies, est-ce que Tout est Possible ?

  • Tout est possible … oui et non. Dans la mesure du raisonnable, je pense. Après si on s’en donne les moyens et qu’on croit à nos rêves, OUI, bien sûr ! Tout n’est pas facile dans la vie.

  • Parfois on rencontre des obstacles que nous n’avons pas envie de dépasser et d’autres fois, on trouve le courage de vaincre ça. C’est relatif …

Le courage est un thème qui me touche particulièrement, alors c’est tout naturellement que je demande à Justine, ce qu’est le courage pour elle.

  • Pour moi, avoir le courage, c’est un effort, un travail à faire sur soi-même.

  • C’est à partir du moment où on trouve la volonté de bouger. Il faut une bonne motivation aussi, pour avoir du courage. Le courage n’est pas forcément quelque chose qui appartient à tout le monde.

  • Mais si on a une fois, eu du courage un jour, ça nous donne forcément envie d’en avoir à un autre moment de notre vie.

La dernière fois où Justine a eu le courage de dépasser une peur ?

  • Dans ma vie de tous les jours, je pense que j’ai du courage ! (rires).

En tant qu’étudiante par exemple, Justine se dépasse chaque jour pour avoir le courage de se démarquer et que sa vie ne se résume pas simplement à son statut d’étudiante.

  • Aux niveaux des professionnels parfois, ils ont du mal à accepter le fait qu’on soit jeune. C’est une belle preuve de courage, de prouver qui on est auprès de ces gens là ! C’est une chose que je vis tous les jours avec mes études.

  • S’imposer auprès des professionnels, c’est une forme de Courage.

Justine fait des études de communication et de publicité-marketing. Elle a choisi cette voie parce qu’elle aime le fait d’être entourée, d’être en rapport avec les gens.

Je suis avec la personne idéale pour parler de publicité éthique. Sujet auquel je suis particulièrement sensible, pour avoir approcher le monde de la publicité, il y a quelques années. Je n’ai pas toujours vu des jolies choses. Alors, une publicité « éthique » ET « authentique », est-ce possible ?

  • Authentique, je ne sais pas. Dans la publicité, on a une cible client. La publicité est faite en fonction de cette cible. Parfois, je trouve que c’est très valorisant, c’est authentique, ça correspond bien au produit et à la personne qui souhaite le vendre. A côté, certes … Tout n’est pas parfait dans ce monde là. Je pense qu’il peut y avoir de l’authenticité dans la publicité. Du moins, moi plus tard, dans mes publicités, si j’y arrive, je voudrais que ça soit Ethique ET Authentique.

Bien sûr que tu vas y arriver Justine !!! Le Monde est en attente de ça. Ce n’est pas pour rien que les mots « Ethique » et « Authentique » riment. Ils ont toutes leur place dans ce monde qui aspire à voir le positif et la Beauté. Je ne parle pas de la Beauté photoshopée sur papier glacé. Je parle de la vraie Beauté, la Beauté d’un savoir-faire qui a de la Valeur, la Beauté en chaque Être Humain qui aspire à un monde meilleur. On peut tous faire notre part pour révéler la Beauté de ce Monde.

Le plus grand rêve de Justine :

  • Mon plus grand rêve serait d’être libre toute ma vie.

  • Intellectuellement parlant, comme physiquement parlant, être libre, faire ce que j’ai envie, c’est important pour moi. Et je vais essayer de m’ouvrir le maximum de portes pour atteindre cet objectif.

Waouh !!! Clôturer cet interview sur un vent de Liberté m’a fait pousser des ailes ! C’est une Valeur tellement importante pour moi. Je souhaite beaucoup de courage, de joie, de persévérance, d’amour à Justine pour avancer vers ses rêves ! En tout cas, ça m’a l’air bien parti !

Je suis ravie de cette nouvelle rencontre et je suis encore plus ravie de la partager !

Si toi aussi, cher lecteur, tu as envie de partager des sourires et des belles rencontres sur les réseaux, utilise le hashtag #100jours100sourires. Je me ferais une joie de te lire et de découvrir de nouvelles personnes inspirantes <3 <3 <3

A demain pour de Nouvelles Aventures !!!