Ai-je le droit d’aller bien ?

Marie Guibouin / Blog / / 0 Commentaire / Like this

Un peu chelou comme question tu m’diras … En fait, pas tant que ça parce que je ne suis pas la seule à me l’être posée un jour et peut-être que je me la poserais encore.

Je ne sais pas si ça t’est déjà arrivé(e), peut-être même que ça t’arrive en ce moment même… ou pas …

Imagine, tu vas super bien ! Tu es célibataire et super bien dans tes baskets ou tu vis une relation de couple harmonieuse au-delà même de tout ce que tu aurais pu imaginer ? Tu kiffes ton boulot ? T’es trop happy de te lever le matin ?

Quelques exemples parmi tant d’autres, mais bon, partons du principe que dans ta vie, même si tu passes par des moments un peu « down » par moment, normal, tout n’est pas linéaire, globalement tu kiffes quand même bien ta vie.

Et à côté de toi, une personne chère à ton cœur déprime, des personnes que tu aimes partent complètement en vrille de ton point de vue, le monde autour de toi est en colère à cause des voisins qui font du bruit ou encore du résultat des élections… etc … etc …

Et toi ? Dans TA vie à TOI, ça va ! Tu as même plein de « trucs » supers chouettes qui t’arrivent, t’aurais envie de sauter de joie et d’appeler tout tes amis pour leur annoncer la bonne nouvelle ! Tu voudrais rire aux éclats, danser dans ton salon la musique à fond ou encore faire une vidéo spontanée sur Youtube pour crier ta joie au monde entier !!!

Mais … Tu ne fais rien de tout ça, parce que tu as honte ? Tu as honte d’aller bien pendant que le « monde » va mal. Tu trouves ça déplacé d’exprimer ta joie alors que le « monde » déprime. Alors tu ne fais rien, tu ne dis rien, tu te retiens, tu restes dans le silence en faisant bien attention de ne pas trop faire de vagues … parce que ça ne se fait pas, parce que les « autres » vont trouver ça vraiment malvenu ou inapproprié.

Et pourtant …

Peut-être que la personne chère à ton cœur qui déprime, ça lui ferait du bien de te voir sourire et kiffer ta life ! Peut-être que ça lui donnerait un peu d’espoir, peut-être même que ça la ferait sourire à son tour. Peut-être même qu’elle serait heureuse de te voir heureux(se). Peut-être que ça lui donnerait l’élan d’esquisser à son tour à large sourire, un peu timide au départ, mais un sourire quand même. Peut-être que tu pourrais l’embarquer avec toi dans la spirale de la joie !!!

Peut-être que les personnes qui partent complètement en vrille de ton point de vue, ça leur ferait du bien de voir qu’autre chose est possible, que c’est possible de voir la beauté en soi et autour de soi, que c’est possible de vivre simplement, dans l’amour et la bienveillance au lieu de se déchirer continuellement et de se prendre la tête pour des broutilles.

Peut-être que ce monde en colère à cause des voisins qui font du bruit ou du résultats des élections, tu leur donnerais une lumière d’espoir en leur montrant que tu arrives à changer les choses à ton échelle, en leur montrant qu’en faisant ta part, tu inspires le monde à faire de même …

Ça ne veut pas dire que tu t’en fous, ça ne veut pas dire que tu n’as pas une oreille attentive et bienveillante, ça ne veut pas dire que tu es dans le déni, ça ne veut pas dire que tu abandonnes les êtres chers qui sont dans ta vie, ça ne veut pas dire que tu es égoïste et que tu ne penses qu’à ta gueule.

Seulement, si tu t’empêches d’être heureux, de briller, de rayonner, ça sert à quoi ? Tu crois vraiment que tu « les » aides en allant dans les profondeurs avec « eux » parce que ça serait mal venu, déplacé ou que sais-je encore d’aller bien alors que le monde va mal ?

C’est une vraie question.

Je voulais écrire sur ce sujet hier et je n’ai pas réussi. Ce matin, c’était encore présent alors je me suis lancée.

Je crois que c’est une question que plein de gens se posent, j’ai même l’impression que c’est tabou.

Tu te rends compte un peu du truc ! Avoir honte d’aller bien et ne pas oser exprimer sa joie ! Je ne suis pas en train de te dire d’en faire des tonnes et de crier ton bonheur au monde entier si ce n’est pas ce que tu souhaites, mais juste là, un instant, demande-toi à quoi ça sert de t’empêcher d’aller bien.

Je crois que ça m’est arrivée plusieurs fois dans ma vie, mais je n’en ai jamais vraiment eu conscience.

A l’heure où je t’écris, il se passe des choses vraiment pas évidentes dans mon entourage. Des choses qui dépassent ma compréhension, d’où ma prise de conscience récente, d’arrêter de vouloir sauver des gens qui n’ont pas envie que je les sauve. En faisant cela, je les empêchais de prendre leurs responsabilités… (décision difficile quand t’as voulu sauver le monde pendant 32 ans de ta vie)

Si on me demande de l’aide, je suis là, je fais tout ce qui est en mon pouvoir pour les accompagner au mieux sur le chemin de la joie. Si on ne me demande rien, je reste à ma place, et je continue de rayonner, de leur montrer qu’on a la choix, qu’on a toujours le choix, et que c’est possible de décider d’être heureux, que c’est possible de partager une belle relation, que c’est possible de kiffer son taf et de créer la vie qui nous inspire.

Ça ne veut pas dire prendre la fuite, ça ne veut pas dire « partir sur une île déserte » et ignorer les « problèmes ». La fuite n’a jamais rien résolu.

Si tu as peur, regarde là bien en face, vas-y ! Traverse la ! Regarde la droit dans les yeux, ne l’ignore pas, parle lui à ta peur, tu peux même lui faire une lettre si c’est plus fluide pour toi (« Lettre à ma peur », j’en ai parlé ici, si ça te parle, fait cet exercice toi aussi, tu vas voir c’est vraiment hyper puissant)

Si tu as un/des problème(s), que tu as l’impression de t’engouffrer, de ne pas t’en sortir, demande de l’aide. Ose demander de l’aide. C’est pas une tare de demander. Si tu ne demandes rien, personne ne va deviner pour toi. Si tu ne parles pas, si tu ne dis rien, si tu n’exprimes rien, un miracle ne va pas tomber du ciel pour t’aider. Parle !

Et si tu vas super bien en ce moment, n’ai pas honte, le monde a besoin de toi. Le monde a besoin de ta lumière. Si tu ne l’illumines pas qui le fera à ta place ? Si tu as le cœur en joie et que tu le remplis te tristesse pour te fondre dans la masse, que va-t-il se passer ?

Eh oh ! Et si tu vas pas bien, c’est pas la peine de faire semblant d’aller bien, parce que ça va pas t’aider non plus hein !

Bon, ce sujet reviendra sûrement sur le tapis parce qu’il est assez complexe. Je vois trop de gens à côté de leurs pompes et par moment ça me rend triste.

Alors si ce texte imparfait ne touche ne serait-ce qu’une personne sur la planète, je n’ai qu’une chose à te dire, enfin deux, si tu vas mal, demande de l’aide, c’est pas une tare ! Et si tu vas super bien, ose briller bordel de m… !!! Le monde a besoin de toi <3 <3 <3

Si tu sens que quelqu’un a besoin de lire ce message, partage-le.

Avec Amour et Bienveillance,

Marie,
Artiste, Conférencière, Eveilleuse de Conscience
________________________________________________________

P.S. : Demain matin, c’est le 1er live dans la Team de Tous les Possibles ! Si toi aussi tu es fou/folle et que tu sens au fond de toi que tout est possible, rejoins-nous ici !

P.P.S. : il reste 5 places pour le prochain atelier photographie intuitive à Paris le 6 mai et 4 place pour le 14 mai à la Citadelle de Lille. Inscris-toi maintenant !

MESSAGE IMPORTANT : A partir du 9 mai 2017, le tarif des ateliers photographie intuitive augmente ! Inscris-toi aujourd’hui pour profiter du tarif à 50€ au lieu de 80€ 🙂

P.P.S. : 4 places disponibles pour l’atelier « Révèle la déesse qui est en toi » du 20 mai à la Librairie La Forge Marcq-en-Baroeul <3 <3 <3. Inscris-toi maintenant si tu te sens appelée 🙂

MESSAGE IMPORTANT : A partir du 9 mai 2017, le tarif des ateliers « Révèle la déesse qui est en toi » augmente ! Inscris-toi aujourd’hui pour profiter du tarif à 180€ au lieu de 250€ 🙂

P.P.P.S. : prends soin de toi <3 <3 <3

Laisser un commentaire